AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Takalirsa


Takalirsa
  20 août 2017
Une très bonne entrée en matière aux travaux de Pasteur. L'auteur explique bien le contexte dans lequel l'épisode a eu lieu et la réussite de l'entreprise n'en est que plus impressionnante ! Il y a tout d'abord un concours de circonstances faisant que le petit Joseph (atteint de quatorze morsures !) a pu entrer en contact avec le scientifique (les voyageurs de l'auberge qui ont lu un article sur ce dernier, le fait que Mme Meister connaisse bien Paris, que Pasteur apprécie l'Alsace...). La ténacité d'une mère à sauver son fils coûte que coûte est également déterminante : le chimiste est à l'époque très mal perçu par le monde hospitalier qui fait obstacle à ses conclusions. Car Pasteur secoue les acquis des médecins (notamment concernant l'asepsie, les règles élémentaires d'hygiène), bouscule les méthodes et les mentalités, s'attirant de nombreux ennemis parmi les soignants. On comprend alors sa réticence à faire de Joseph son cobaye - le premier qui ne soit pas un animal.

Si Pasteur est exigent et travailleur, il n'en est pas moins humain. Se liant d'amitié avec le garçonnet, il va lui expliquer la teneur du soin prodigué : profiter de la longue incubation de la rage pour inoculer chaque jour une version atténuée du virus, en vue d'accoutumer progressivement l'organisme - ce qui constitue le principe du vaccin. Il lui raconte l'épisode personnel qui l'a amené à étudier cette maladie, ses expériences sur les animaux et surtout, le doute qui l'habite constamment ("Ils savaient quels risques ils prenaient. Alors, ce revolver n'était pas forcément fait pour les chiens").

Le texte évoque aussi l'après Meister, autrement dit les conséquences immédiates et à plus long terme de cette réussite, comme la fondation de l'Institut Pasteur et le prolongement de ses travaux par les générations suivantes de scientifiques. L'ouvrage se clôt sur un dossier, "L'oeuvre de Pasteur", qui résume les grandes avancées qu'il a réalisées à partir d'une méthode toute personnelle consistant à partir de problèmes concrets (par exemple, c'est en étudiant la maladie du vin qu'il a mis au point la fameuse pasteurisation). L'ensemble relève davantage du documentaire que du récit et les concepts scientifiques un peu complexes peuvent rebuter. Il est également dommage que l'auteur n'ait pas fourni ses sources (néanmoins les documents iconographiques proviennent tous de la partie musée de l'Institut Pasteur) et/ou une brève bibliographie qui aurait permis au lecteur de prolonger son exploration du célèbre chimiste.
Lien : https://www.takalirsa.fr/qua..
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (2)voir plus