AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782211309097
Éditeur : L'Ecole des loisirs (19/08/2020)

Note moyenne : 4.1/5 (sur 73 notes)
Résumé :
Jamais une psychothérapie n'a autant ressemblé à une enquête policière que dans cette saison 6.
Qui est cet homme qui veut être reçu à 7 heures du matin au 12, rue des Murlins et qui a l'air de connaître la maison de Sauveur comme s'il y avait déjà vécu ?
D'où vient Gilbert le Démon qui persécute la jeune Sarah en lui criant à l'oreille des insanités ? Pourquoi Ghazil Naciri a-t-elle volé une clé dans le sac de sa prof de SVT ? Qu'est-ce que Kimi va fa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
Ziliz
  07 décembre 2020
Sixième séquence de thérapie dans le cabinet de Sauveur, en catimini. J'assiste aux séances, j'écoute, en loucedé. Je médite pour en prendre de la graine (chut, Hugo, stp).
Je pénètre un peu dans sa maison aussi, pleine de monde et de problèmes d'enfants, d'ados, de couple(s). Et je m'inquiète pour Jovo qui perd la boule, tout en savourant ses jurons qui ont bercé ma jeunesse mais que je n'avais pas le droit de répéter, ce vocabulaire étant réservé aux vieux oncles alcoolos ('fant de putain, 'fi de garce). Vieux ? pas tant que ça, finalement, j'ai atteint leur âge d'alors !
.
Sauveur est psychologue, le meilleur à des kilomètres à la ronde, à en croire ses appréciations sur Notetonpsy. Il faut dire qu'il donne de sa personne : refuse rarement des rendez-vous, se déplace pour voir les patients hospitalisés, et a du mal à cloisonner vie pro et vie perso (ça rend service aux uns, ça en agace d'autres)...
.
Le ton est le même que dans les précédents opus : paroles & conseils sages, dialogues bien sentis (les mots d'enfants sont particulièrement réalistes et amusants).
Beaucoup de noirceur, quand même : famille, parentalité et couple sont déclinés dans ce qu'ils peuvent avoir de pire.
Même reproche que pour les derniers de la série : beaucoup trop de coïncidences, en totale contradiction avec l'éthique de la profession, puisque tout le quartier défile dans le cabinet de Sauveur, et la plupart des patients ont un lien entre eux.
Mais ceci est un roman, pas la vraie vie !
.
Je me suis régalée avec les impros de Jovo, et j'adore Grégoire, un nouveau patient. J'ai aimé (re)vivre Noël 2018 🎄 de cette façon joyeusement bordélique, par procuration - ne sachant pas encore à quoi ressemblera celui de 2020.
.
La série devait s'arrêter là, mais un 7e tome est prévu.
C'est annoncé en 4e de couv', et par l'époux de l'auteur qui n'oublie jamais de poster sur Babelio de longs billets dithyrambiques (dont je me demande toujours ce qu'ils font là, d'autant qu'ils spoilent !).
.
Merci à L. 😘 d'avoir fait entrer Sauveur chez moi un dimanche après-midi d'automne 🍂🍁 - c'est août 🎂 & Noël 🎁 en novembre !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          321
cathe
  10 janvier 2021
Où l'on retrouve le personnage de Sauveur, psychologue, attentif à ses patients (surtout des enfants et des adolescents, mais pas seulement), et à sa petite famille recomposée et élargie.
On y retrouve des thèmes très actuels, comme la question du genre et de la PMA, mais aussi des sujets universels d'incompréhension entre parents et enfants, de harcèlement, de scarification, d'autisme.
Même s'il n'y a plus l'effet de surprise des premiers volumes, cela reste agréable à lire et addictif.
Commenter  J’apprécie          90
Sharon
  20 novembre 2020
La quatrième de couverture annonce d'ors et déjà un tome sept. Autant, ayant refermé le tome 4, j'étais enthousiaste à l'idée que d'autres tomes paraissent, autant je le suis nettement moins. J'ai envie de vous recommander de lire ce livre assez vite, tant il est agréable à lire, et tant, aussi, il contient de noirceur. Pour faire court, il montre à quel point les parents peuvent être destructeurs pour leurs enfants. Il suffit de lire l'histoire de la jeune Sarah, dont la mère est dans le déni. Et si Solo a la chance d'avoir une mère bien présente, il découvre un secret de famille qu'il n'est pas forcément prêt à accepter. Oui, j'ai l'impression de spoiler un peu en écrivant ainsi.
Cependant, tout tourne autour des secrets, autour de ce que l'on a vu et que l'on n'aurait pas dû voir, autour de ce que l'on a vu et pas voulu voir. Il parle aussi de ce que Sauveur ne se ressent pas le droit de dire à l'une de ses patientes. Il est question de Jovo aussi, qu'ailleurs on qualifierait d'"encombrant locataire", ou du moins, d'une personne dont le passé ne cesse de susciter des révélations.
Je suis contente de retrouver Elliot, et Kimi, son ami, son soutien dans la création littéraire, son soutien tout court. Ils restent tous les deux les personnages les plus attachants à mes yeux de la série. Il en faut, pour être soi envers et contre tous, ou presque.
Écris dans la continuité du tome 5, poursuivant sa ligne narrative tout en démontrant la toxicité de certains personnages, ce tome 6 me donne tout de même une impression d'inachèvement. Alors oui, j'espère qu'il existera vraiment un tome 7, ne serait-ce que pour résoudre les angoisses de Sauveur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Athanase45
  02 septembre 2020
Avec les 333 pages de cette sixième saison de sa série Sauveur & fils, Marie-Aude Murail poursuit l'exploration de la psyché contemporaine – déjà quelque 1500 pages ! - telle qu'elle se reflète dans le miroir biface du 12 rue des Murlins à Orléans. C'est à cette adresse en effet que Sauveur Saint-Yves, le désormais célèbre psychologue martiniquais, doit se partager, entre son cabinet de consultation côté rue et une famille largement augmentée et recomposée côté jardin. Cette nouvelle saison nous entraîne du 26 novembre 2018 jusqu'à Noël, qui constitue l'épilogue de ces cinq semaines, en forme d'apothéose émue et joyeuse. Ce Noël en rappellera un autre aux lecteurs fidèles de la série, celui de la saison 3, quand Nanou, l'ex-belle-mère de Louise, recevait - et découvrait - Sauveur et sa suite bigarrée (dont Jovo n'était pas le membre le moins surprenant !).
Famille recomposée, home d'enfants ou arche de Noé ? On hésite à caractériser cette tribu joyeuse et tonique d'humains et d'animaux, hamsters, cochons d'Inde et désormais chat puisque Miou y fait son entrée, au grand dam des petits rongeurs. Sauveur ne sait toujours pas dire non à celles et ceux qu'il accueille, recueille, soigne, dans un grand élan d'empathie dont les débordements menacent de mettre en péril, sinon son éthique professionnelle ou sa propre santé mentale, du moins son compte en banque.
L'autrice, elle, épouse résolument la cause de son psy préféré aux côtés de Louise, la peut-être future Mme Saint-Yves, et ne peut donc s'empêcher d'introduire de nouveaux personnages de papier. Ceux-ci prennent chair en quelques lignes et s'inscrivent dans la patientèle du psychologue avec une évidence et une présence telles qu'ils semblent en faire partie depuis le commencement : Sarah l'entendeuse de voix, Ghazil, la petite soeur de Solo, le « maton » de Saran, et bien d'autres, à découvrir dans cette saison, marquée par un événement dramatique.
Le voile pourrait bien se lever publiquement sur le trouble passé de Jovo, de plus en plus "à l'Ouest". Sauveur devra-t-il prendre la décision devant laquelle il a toujours reculé, de saison en saison : se séparer du vieux légionnaire ?
Ella devenue Elliot poursuit sa transition, dont Sauveur ne sait ce qu'il doit en penser jusqu'à ce qu'il se résolve à revoir le jeune homme et son ami Kimi, le dessinateur. Devant l'équilibre qui s'esquisse sous ses yeux, Sauveur va-t-il faire le chemin de pensée et de reconnaissance qu'Elliot attend de lui, dans l'ombre tutélaire de son père ?
Paul et Lazare continuent à grandir ensemble mais leur lien se transforme, se distend. Et depuis que Gabin s'est engagé dans la Marine, Alice s'entraîne aux garçons sans conviction. Va-t-elle supporter longtemps les mains baladeuses de Paulin ? On le sentait venir, on l'attendait : Gabin l'absent prend brutalement de plus en plus de place dans sa tête, dans son coeur, dans son corps. Jusqu'où ?
Dans cette équipe de « boys », Louise se sent un peu seule, surtout depuis qu'elle a perdu le bébé qu'elle attendait (en saison 5). Mais c'est ce qu'elle veut désormais, d'autant plus farouchement : un enfant de Sauveur, qui scellera leur union. Une fille, absolument. Mais la volonté ne suffit pas toujours à déterminer la conception ni a fortiori le sexe d'un nouveau-né…
Comme un bonheur ne vient jamais seul, la saison 6 annonce aussi… une saison 7. Il est loin le temps - quatre années - où Marie-Aude téléphonait in extremis à son éditrice pour lui demander de sous-titrer la couverture du premier Sauveur et fils, « saison 1 »… Que tout le monde se rassure : ce que la saison 6 aura noué, la 7 le dénouera. Avec plus de 130 000 exemplaires vendus en France - près de 60 000 pour la seule saison 1 - et sans doute cinq à dix fois plus de lecteurs et lectrices, la série, traduite désormais en russe et en italien, et bientôt en slovène et en hongrois, poursuit sa course, réunissant toutes les générations.

Lien : https://littejeune.blogspot...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
clo73
  25 novembre 2020
L'avis d'Inès (17 ans)

Après avoir lu toutes les saisons de Sauveur & Fils, c'est avec grand plaisir que je me suis plongée dans ce nouveau tome.
J'avoue que le démarrage a été peu laborieux, m'interrogeant sur l'envie de poursuivre cette lecture. En effet, j'ai trouvé que l'histoire peinait un peu avant de rentrer dans le vif du sujet. Puis au fil des pages, je me suis vraiment attachée aux personnages, sans pouvoir ensuite les quitter.
Chaque parcours de vie est très touchant et j'ai été particulièrement émue par Sarah et Grégoire.
J'ai vraiment eu le coeur serré en lisant leur histoire personnelle.
Les sujets abordés sont traités de manière réaliste, avec subtilité et sans être larmoyant malgré des thèmes parfois difficiles comme la question de la maternité, du suicide, de l'autisme, de la transsexualité, du mal-être etc...
C'est très facile de s'identifier aux personnages, car les situations sont concrètes et que les adolescents peuvent être confrontés à ces problèmes dans la vie.
L'écriture de l'auteure est à la portée des jeunes. Elle parle de leur quotidien et de leur relation parfois conflictuelle avec les adultes.
Sauveur & Fils, est une série qui permet de prendre conscience de différentes problématiques et ainsi mieux les comprendre.
J'aime particulièrement le vocabulaire employé dans ce texte. Des termes médicaux sont employés et un lexique figure à la fin du livre, afin de comprendre leur signification comme par exemple, bipolaire, névrose, syndrome etc...
J'apprécie aussi la page Précédemment, qui permet de faire un rappel rapide des autres tomes.
La fin de l'histoire apporte une partie des réponses alors j'ai hâte de lire le prochain pour continuer à suivre les aventures de Sauveur & Fils.
Vivement la suite…
A partir de 14/15 ans.
Lien : https://leslecturesdeclaudia..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40


critiques presse (1)
LaLibreBelgique   16 septembre 2020
Le plus palpitant de la série feel good dont Marie-Aude Murail continue à tirer le fil, sans n’avoir rien prémédité, demeure le profil psychologique des personnages, la justesse de leurs émotions et leur ambivalence dans cette galerie de portraits qui dresse, en ce début du vingt et unième siècle, une cartographie de l’enfance et de l’adolescence, ainsi que de la société tout entière.
Lire la critique sur le site : LaLibreBelgique
Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
JuinJuin   12 janvier 2021
- C'est pas toi qui écris des belles phrases sur l'amitié dans ton cahier ?
- Oui, et j'en ai trouvé une autre : " L'amitié, ce n'est pas de se faire exploiter"
- Tout le monde croit que tu es gentil, fit Paul, amer. En fait, c'est tout le contraire.
- Jovo, il dit que "bon", ça ne s'écrit pas avec un "c", rétorqua Lazare, blessé mais inflexible.
( p 138)
Commenter  J’apprécie          80
ZilizZiliz   07 décembre 2020
- On peut retenir le bon côté des choses ou se laisser obnubiler par le mauvais. Malheureusement, notre esprit est ainsi fait qu'on remarque davantage les défauts de la copine que ses qualités, les critiques d'un prof que les compliments d'un autre...
- Mais pourquoi on est comme ça ?
- Il y a une explication très amusante... Il y a des millions d'années, quand l'homme devait survivre dans la jungle, s'il se mettait à admirer le coucher du soleil au lieu de prêter l'oreille aux petits bruissements d'herbe dans son dos... patatras ! (...) Il se faisait bouffer par un tigre, reprit-il gaiement. On ne vit plus dans la jungle, mais notre cerveau est toujours formaté de la même façon. Nous devons repérer dans notre environnement tout ce qui est négatif ou porteur de mauvaises nouvelles pour être prêts à réagir. Les psys appellent ça le 'biais de négativité', et ça fait de nous des casse-pieds. Des casse-pieds préhistoriques.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          122
ZilizZiliz   05 décembre 2020
[Elle] admit qu'elle s'était demandé dans la salle d'attente comment un "type comme lui" avait fait pour s'enraciner à Orléans.
- Votre famille ne descend peut-être pas en ligne droite de Jeanne d'Arc ?
- Je n'ai pas entendu dire qu'elle avait eu des enfants... Je suis né à Fort-de-France. Mes ancêtres ont été "importés" d'Afrique. Quel rapport avec vous, Charlie ?
Il voulait remettre la balle dans son camp.
- Je suis de nulle part, dit-elle. Ce n'est pas à cause de mes ancêtres. Mais je ne me sens bien que dans les endroits où je sais que je ne vais pas rester. C'est pour ça que votre poème, vous savez ? "Quand tu aimes il faut partir", c'est vraiment quelque chose qui me parle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
ZilizZiliz   05 décembre 2020
- Tu ne trouves pas qu'Alice change en ce moment ? demanda Louise avant d'éteindre la lampe de chevet.
- Comment ça ? s'inquiéta Sauveur.
- Elle devient... jolie.
- Tu m'as fait peur. J'ai cru que tu allais me dire qu'elle devenait aimable.
- Tu es bête... Tu sais qu'elle commence à s'intéresser aux garçons ? Du coup, j'ai voulu lui parler de... de contraception.
- Ho, ho ! Et comment ça s'est passé ?
- Comme ton 'ho, ho' le laisse entendre. Elle m'a envoyée promener. Elle sait déjà tout, à ce qu'il paraît.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
PillyPilly   03 décembre 2020
- Le problème, c'est que je n'aime pas ma vie et je ne vois pas comment je pourrais rendre un enfant heureux alors que je suis malheureuse.
- C'est une bonne question, Frédérique.
- Vous ne pensez pas que c'est mon enfant qui me rendra heureuse ? l'implora-t-elle.
- Un enfant n'est pas une psychothérapie.
- Alors qu'est-ce que c'est ? s'écria-t-elle.
- Une formidable aventure. Mais je comprends que vous hésitiez, Frédérique, ajouta-t-il. La maternité, la paternité, c'est un engagement, une responsabilité. Mais c'est l'enfant qui nous fait trouver en nous des ressources inutilisées jusqu'alors, et presque illimitées !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70

Videos de Marie-Aude Murail (31) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marie-Aude Murail
Aujourd'hui, je vous emmène à la rencontres de jeunes filles qui - dans la seconde moitié du XIXe siècle - ont fait le choix de s'extraire de leurs carcans et dévoiler au grand jour leur amour (et leur compétence !) de l'art et des sciences...
Miss Charity - héroïne de Marie-Aude Murail, inspirée de Beatrix Potter - est l'une d'elle, et vous verrez comment les combats d'une jeune fille, puis d'une jeune femme, de la très bonne société anglaise il y a 150 ans peuvent trouver un écho dans les combats féministes d'aujourd'hui...
autres livres classés : adolescenceVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Simple, de Marie-Aude Murail

Pourquoi Simple a-t-il cassé la montre ?

Pour voir ce qui faisait du bruit
Pour voir s’il y avait des bonhommes dedans
Parce que l’aiguille s’est arrêtée

12 questions
364 lecteurs ont répondu
Thème : Simple de Marie-Aude MurailCréer un quiz sur ce livre

.. ..