AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2848654589
Éditeur : Sarbacane (04/05/2011)

Note moyenne : 4.26/5 (sur 138 notes)
Résumé :
L’histoire commence par la découverte des corps sans vie d’un homme et de son chien, dans une carcasse de voiture. Fait étrange, la mort de l’homme remonte à plus d’un an, celle du chien à trois mois à peine. Flashback... Un petit employé japonais au chômage offre un chiot à sa fille. Bientôt sa femme divorce. L’homme, qui n’a plus rien, part sur les routes, accompagné, dans ce qui sera son dernier voyage, par son seul et unique ami, le chien.
2e partie : un ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (54) Voir plus Ajouter une critique
kuroineko
07 décembre 2013
Ce roman graphique tire son nom d'une locution japonaise qu renvoie à toute personne pourchassant un but impossible, comme un chien observant les étoiles qu'il ne pourra atteindre.
La lecture de ce manga fut une véritable claque. Sous des dehors et un dessin très simples, il véhicule énormément d'émotions.
Dans la première partie, l'histoire est vue à travers les yeux d'un chien. Vision anthropomorphique certes mais qui rend très attachant le scénario. Autour de ce chien vit une famille japonaise normale. le père travaillant, la mère au foyer et la petite fille. le temps passant, la vie de famille change, au même rythme que la société japonaise. La mère veut travailler, la fille entre dans sa crise d'ado et le père reste identique à lui-même. Une autre page, une autre évolution: le père perd son emploi et tombe malade, la mère veut divorcer.
Abandonné par sa famille, le père se retrouve seul avec son chien, plus ou moins SDF. Si le sujet est grave, l'homme ne sombre pas pour autant dans la sinistrose et entreprend de vivre avec bonheur au jour le jour avec son fidèle compagnon. L'animal est le dernier bastion de son humanité, trahie par les autres êtres humains. Seul ce chien reste fidèlement à ses côtés. Jusqu'au bout.
La seconde partie, poursuivant la première, est vue à travers le regard d'una ssistant social chargé de retrouver l'identité du corps d'un inconnu mort dans sa voiture, posée en plein champ, le cadavre d'un chien à ses côtés. Homme froid et solitaire, cet assistant voit de nombreux souvenirs ressurgir suite à ce dossier. Ce qui l'oblige à sortir de sa réserve pour retrouver une certaine sensibilité perdue.
La lecture de cette histoire m'a beaucoup fait pensé aux propos de Muriel Jolivet dans son livre "Homo Japonicus". Dans cet essai, elle montrait combien l'image et le rôle de l'homme de la maison avaient évolué au cours des dernières décennies. Tout d'abord pater familias respecté voire craint, il est passé parfois, au gré des conjonctures sociales et économiques, à objet encombrant que le reste de la famille préfère voir ailleurs. Murakami takashi retranscrit parfaitement cette évolution avec le personnage du père de la première partie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
4e3_clauzades2014
28 novembre 2014
Manga incroyable,émouvant : quand on commence à lire,
on ne peux plus s‘arrêter...
On est comme dans un autre monde.
En résumé, c'est l'histoire d'une famille belle et heureuse,
adoptant un chien.
Vous remarquerez,comme moi, qu'il y a une ENORME évolution entre le début et la fin.
Surtout, je tiens à dire que ce n'est pas un manga comme les autres, en le lisant,
j'ai appris comment un chien et un maître pouvaient s'aimer, le lien fort qui les unit.
Comme on dit: «Le chien est le meilleur ami de l'homme ».
Franchement, je ne pouvais pas rêver mieux que ça,
moi qui étais à la recherche d'un manga hors du commun, je suis convaincue !
Je suis sûre que ce manga est susceptible de plaire à tout le monde !
Elisa
---------------------------------------------------------------------------------------------------------
C'est une belle histoire, montrant l'amitié forte entre un chien et son maître, décrivant un homme traversant des drames dans sa vie et reportant tout son amour sur son animal de compagnie. Cette histoire est belle et dramatique à la fois par la fin tragique due à la mort du maitre, et déchirant ce lien d'amour à jamais et emportant peu de temps après son fidèle compagnon esseulé à son tour dans la mort. Mais l'auteur nous donne un message d'espoir final, par ce dernier message retrouvé dans l'épave de cette voiture servant de logement, sur lequel était écrit « Des chiens gardiens d'étoiles » , nous laissant imaginer la vie de chien veillant dans l'au-delà sur leur maitre devenu des étoiles dans le ciel
Hugo
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Ce manga est tout simplement incroyable !
C'est une histoire captivante, très attachante et pleine d'émotions qui raconte la vie d'un chien et de son maitre. Ce manga est composé de deux parties. La première partie débute par la découverte de deux cadavres : celui d'un chien (Happy) et d'un homme (« Papa »). Mais pourquoi Happy et « Papa » ne sont-ils pas morts en même temps ? Et qui sont-ils ? On découvrira par la suite le passé inattendu de ce chien et de son maitre. La deuxième partie est racontée à travers le regard d'une autre personne, M.Okytsu. Lui rappelant son enfance, il est touché par cette nouvelle. Il essayera alors de retrouver leur identité et de comprendre ce qu'il leur est vraiment arrivé.
Ce manga est super je vous conseille de le lire !!!!
Margaux
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          101
orbe
04 septembre 2013
Suite à des aléas de la vie, un homme malade se retrouve seul avec son chien. Loin de s'apitoyer sur lui-même, il va consacrer sa fin de vie à redécouvrir les plaisirs simples. Quelques temps plus tard, un autre homme va tenter de connaître son identité...
Un manga qui évoque la quête du bonheur, le temps qui passe et le peu de trace que nous laissons derrière nous.
Commenter  J’apprécie          190
4e2_clauzades2014
27 novembre 2014
Ce livre est très triste car le chien « Happy » est mort et que l'homme et pauvre . Il dort dans une voiture .
Ce livre est aussi amusant car le chien et vraiment inséparable avec l'homme .
Ce livre et aussi irritant car il abandonne son chien mais il est obligé de l'abandonner .
Ce livre est très intéressant et original car il nous donne des frissons quand on le lit .
le personnage que j'ai préféré est le chien car il se sent abandonné et malheureux .
Estelle
.................................................................................................................................................
Bonjour!
le livre que j'ai lu est captivant, intéressant, triste et a la fois réaliste..
On est dans la peau d'un chien appelait Happy , qui vit une aventure fantastique, partager entre un maître, qu'il appelle père. Et une fille qui joue jamais avec lui..
C'est l'histoire d'une petite famille, vivant au Nord du Japon.
Ayant de petit revenu .
L'enfant décide d'avoir un chien, mais rapidement elle le laisse de coté.
Le père obligé de promener Happy,
il se «confie» à l'animal et ils deviennent inséparables...
L'abandon de l'épouse m'a énormément touchés, ainsi que la fin du livre.
Aimé vous les manga?
Celui ci en est un, j'ai adoré le concept!
Il est original, et plutôt facile a lire!
Malheureusement le livre n'est point en couleur, la fin m'a énormément alarmés.
Ce livre a accompagné mes rêves..
Marie
.....................................................................................................................................................
C'est un manga surprenant, plein de rebondissements avec une histoire d'amitié entre l'homme et le chien évoquant la pauvreté et la maladie.Très émouvant, une histoire très poignante vue sous un autre angle étant donné que qui raconte l'histoire,ce qui donne un point de vue intéressant car Happy ne comprend pas forcément tout.
Un livre qui a du chien!
Saskio
.................................................................................................................................................
Bonjour !!
J'ai lu le manga du nom : "Le chien gardien d'étoiles" et j'ai trouvé ça génial !
En résumé, c'est l'histoire d'un chien du nom d'Happy qui se fait adopter dans une famille japonaise. Beaucoup de péripéties se produisent au cours de l'histoire : un divorce, un voyage, un décès... Il y a de la tristesse dans ce manga car le chien se sent perdu, à l'abandon, il y a aussi un divorce...
Le fait d'avoir introduit ce manga dans le concours est original !
Personnellement j'adore les mangas !
Dans le chien gardien d'étoile on retrouve le style Japonais du mangas, des dessins à la plume avec de l'encre noire ! Mais le chien gardien d'étoile est fait pour un jeune public contrairement à des Shônen mangas tel que Death-Note (très lugubre !)
Voilà ! :)
CLEMENT
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Le chien gardien d'étoiles est un manga triste et émouvant. Il nous parle d'un maître et son chien qui perdent du jour au lendemain, leur famille, leur logement et qui se retrouvent sans argent.
Leur restent seulement une voiture et une amitié sincère, ils décident de partir loin de la ville sans savoir où ils vont arriver.
Que va-t-il se passer? Comment vont-ils faire?
Marie A.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Olti
08 août 2015
J'ai adoré ce roman graphique. Mais genre adoré. Un petit bouquin qui est dans mon top 5, à vie.
Je l'ai pris au pif, sur un coup de tête, à cause de la couverture (et en me disant que, vu que c'était du roman graphique japonais, ça pouvait me plaire). J'ai cru que ça allait être une petite histoire mignonnette.
Je l'ai à peine feuilleté et heureusement, si j'avais vu qu'on avait les pensées du chien, je l'aurais sans doute reposé car c'est un truc que généralement je n'apprécie pas trop (le fait de faire parler des animaux dans un univers réaliste, de leur coller des pensées et réactions vues par le prisme de l'homme mais présentées comme les leurs... je trouve ça souvent mal fait et trop anthropomorphique).
Au final, je ne m'attendais pas du tout à ce sur quoi je suis réellement tombée.
Un peu comme dans "Je ne suis pas mort" (Motomiya Hiroshi )," le chien gardien d'étoiles" a pour toile de fond un sujet social. le "changement" de mentalité, d'habitudes, le décalage entre celui qui se sacrifie pour le groupe et trouve ça normal, et celui qui décide que y'en a marre et qu'il veut vivre sa vie quitte à pourrir celle des autres. le décalage entre celui qui ne s'exprime pas et celui qui décide de dire ce qu'il pense.
Et avec, là encore, la présentation de la "femme" (aigrie par un mariage arrangé ?) en antagoniste pas cool ("Je te laisse dans ta merde et je me casse avec notre enfant") et l'homme brave qui va devoir s'en sortir dans une vie qui n'était pas du tout celle qu'il avait prévue, ni à laquelle il était préparé.
Mais ce n'est que le contexte, ce qui est au coeur de l'histoire c'est la relation homme-chien, de l'arrivée du petit chiot à leur road-trip pour "le sud". Car le héros c'est aussi ce gars qui, dans cette famille, est le seul qui ait assumé du début à la fin ce chien imposé par sa fille (ça rappelle en cela un peu Hachiko, le 1er film).
Et maintenant, SPOILERS :
J'ai trouvé le rythme de l'histoire parfait, et la narration "par le chien" nickel. Ok, d'habitude ça m'énerve quand on fait penser ou parler les animaux mais là, c'était des paroles tellement simples, naïves et mesurées, que ça passait tout seul.
On n'en a pas trop et un jeu se fait entre les "pensées" du chien et l'image qu'elles illustrent (souvent une réalité que le chien ne comprend pas). le lecteur est actif et peut sourire de ce décalage, comme il peut chialer sa mère en voyant le toutou ne pas comprendre la mort de son maître et apporter, tout heureux, à son cadavre pourrissant, enfin de la nourriture après les longs mois d'hiver... bordel T_T. Bref.
Le personnage principal, le "papa", est ce bonhomme un peu bourru au grand coeur qui ne tombe pas dans le cliché grâce à ses petits défauts et détails qui le caractérisent. le dessin, plutôt comique, est parfait pour rajouter un côté naïf et bordel-sa-mère-super-triste-finalement à l'histoire qu'il illustre. C'est d'ailleurs le dessin du chien content, heureux de rien, et qui ne comprend pas ce qui se passe, qui rend d'autant plus dure et touchante la vie de malheurs - toute en nuances - du maître.
A ce propos il suffit de jeter un oeil à la couverture une fois la lecture finie, pour pleurer à nouveau devant ce p'tit chien qui sourit dans son grand champs de tournesols, totalement inconscient de ce que cette situation réelle signifie (son abandon, leur MORT). Bordel T_T...
Et j'en veux au sale gamin qui a piqué le portefeuille du "papa" et qui a aidé ainsi son sauveur à mourir un peu plus vite...
Bref, une lecture qui sur moi a très bien fonctionné.
La petite histoire qui suit la principale permet de ne pas trop rester sur sa fin, même si on est triste (décidément) que l'assistant social n'ait pas découvert qui était le maître du chien (et fait culpabiliser sa famille mais bref... non, décidément, cette histoire m'a bien impliquée).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations & extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
Cera1voltaCera1volta11 février 2013
En fait, tu es le gardien d'une inaccessible étoile. Le gardien de l'impossible en somme... Mais tu as raison, il n'est pas absurde de regarder ce qu'on ne peut pas obtenir... Si on continue à désirer, c'est justement parce qu'on ne sait jamais ce qu'on obtiendra à la fin.
Commenter  J’apprécie          90
KimysmileKimysmile27 septembre 2012
Quand les choses changent petit à petit, on ne s'en rend pas toujours compte sur le moment, mais en réalité, ça finit par faire un gros changement.
Commenter  J’apprécie          100
Love-of-bookLove-of-book06 août 2013
La plupart du temps, les gens rejettent la responsabilité de leur malheur sur les autres, cela les aide à maintenir un semblant d'équilibre mental.
Commenter  J’apprécie          90
jovidalensjovidalens16 juin 2014
Quand on n'a rien...Des petites choses comme ça redonnent espoir.
Quand je réfléchis un peu, je me souviens des choses du passé...ça, tu vois, c'est le couvercle des piles du réveil que Miku m'avait offert pour sa premières fêtes des pères.
Commenter  J’apprécie          40
orbeorbe04 septembre 2013
C'est curieux... Je n'ai plus rien et pourtant...Ta seule présence... Suffit à me rendre heureux !
Commenter  J’apprécie          90
autres livres classés : chiensVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle

Autres livres de Takashi Murakami (II) (1)Voir plus




Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
635 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre
. .