AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Le Meurtre du Commandeur, livre 1 : Une idée apparaît (73)

joedi
joedi   29 janvier 2019
Quand on plonge au plus profond d'un être, et c'est valable pour n'importe qui, on trouve forcément une lumière qui brille.
Commenter  J’apprécie          360
joedi
joedi   08 février 2019
Et cette toile n'était pas seulement une « peinture magique ». il se déployait là, clairement, une énergie d'une espèce peu commune, débordante. En tout cas, pour les amateurs ayant la moindre connaissance des beaux-arts, cela sautait aux yeux. Le peintre avait insufflé à sa peinture quelque chose qui trouvait un écho au plus profond du cœur des spectateurs, il y avait mis une force suggestive qui invitait leur imagination à s'envoler vers un autre horizon.
Commenter  J’apprécie          340
Bruidelo
Bruidelo   08 janvier 2019
dans notre vie, il est fréquent de ne pas pouvoir discerner la frontière entre le réel et l’irréel. Et il me semble que cette frontière est toujours mouvante. Comme une frontière entre deux pays qui se déplacerait à son gré selon l’humeur du jour. Il faut faire très attention à ces mouvements. Sinon, on finit par ne plus savoir de quel côté on se trouve.
Commenter  J’apprécie          260
joedi
joedi   09 août 2019
… c’était un vin puissant, au bouquet étonnant. Chaque étape de sa dégustation, le contact avec la langue, la prise en bouche ou l’absorption, me révéla une saveur différente. Comme une femme mystérieuse dont la beauté apparaît étrangement différente, selon l’angle et la lumière. Et ce vin laissait un arrière-goût plein d’agrément.
Commenter  J’apprécie          200
joedi
joedi   08 juillet 2019
Dans le silence du bois, je pouvais presque percevoir jusqu'au bout de l'écoulement du temps, du passage de la vie. Un humain s'en allait, un autre arrivait. Un sentiment s'en allait, un autre arrivait. Une image s'en allait, une autre arrivait. Et moi aussi, je me désintégrais petit à petit dans l'accumulation de chaque moment, de chaque jour, avant de me régénérer. Rien ne demeurerait au même endroit. Et le temps se perdrait.
Commenter  J’apprécie          200
joedi
joedi   05 février 2019
Sans cause, pas d'effet. De même qu'il n'y a pas d'omelette si l'on n'a pas cassé des œufs.
Commenter  J’apprécie          200
joedi
joedi   07 juillet 2019
J'avais toujours aimé, tôt le matin, contempler longuement une toile absolument vierge, sur laquelle il n'y avait encore aucun dessin, aucune peinture. J'appelais ce moment « le zen de la toile ». Rien encore n'était dessiné, mais ce n'était absolument pas du vide qu'il y avait là. Sur cette surface immaculée se dissimulait la forme sur le point d'advenir. Si je fixais mon regard dessus, je discernais diverses possibilités, lesquelles finiraient bientôt par converger avant de déboucher en une piste concrète. J'aimais cet instant. L'instant où présence et absence allaient se mêler.
Commenter  J’apprécie          180
sabine59
sabine59   05 janvier 2019
Les montagnes environnantes étaient chargées de nuages bas. Ils s'effilochaient quand soufflait le vent, et tels des âmes égarées venant d'un temps révolu, flottaient sur des pentes dénudées à la recherche chancelante de souvenirs perdus.
Commenter  J’apprécie          180
gavarneur
gavarneur   16 juin 2019
La vérité précipite parfois les hommes dans une solitude insondable.
(Titre du chapitre 25)
Commenter  J’apprécie          170
gavarneur
gavarneur   12 juin 2019
« Regarde Thelonious Monk. Ses accords énigmatiques sont aucunement fruit d'une théorie ou d'un raisonnement, que nenni. Il a simplement ouvert bien grand les yeux et il s'est contenté de puiser à deux mains dans l'obscurité de sa conscience. L'important est point de créer à partir de rien. Ce que tu dois plutôt faire, Messieurs, c'est de trouver celle qu'il te faut parmi les choses qui sont déjà en ta possession. »
Page 326
Commenter  J’apprécie          174




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox