AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2264069112
Éditeur : 10-18 (03/11/2016)

Note moyenne : 3.61/5 (sur 255 notes)
Résumé :
Japon, de nos jours. Un jeune garçon se rend à la bibliothèque municipale. Jusqu'ici, rien que de très banal, le garçon est scrupuleux, il rend toujours ses livres à l'heure. Cette fois, pourtant, rien ne se passera comme prévu ... Entre rêve et cauchemar, Haruki Murakami nous livre une nouvelle inédite, hypnotique, grinçante, superbement mise en images par la talentueuse illustratrice allemande Kat Menschik.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (96) Voir plus Ajouter une critique
ninosairosse
23 mars 2017
Je m'aperçus qu'entre les crocs de l'animal, le corps de l'étourneau s'était mis à enfler peu à peu. Quand il fut aussi gros qu'un coq, il força les mâchoires du chien à s'ouvrir, à la manière d'un cric. Le molosse tenta d'aboyer mais il était trop tard. Ses os se brisèrent, je les entendis qui craquaient en se dispersant.
p68
Cric Crac Croc
coucou coucou fait le coq
Il a mis sa poule en cloque
il a pris son cric et des claques
faut bien une fin de spectacle...
Il a sorti son Haut bois pour jouer du Brahms
ce matin yeux de biche hier encore, elle était en faon .
les dés sont jetés comme pour une partie au yam's
Un cerisier japonais tout rose, pour ses dix-huit printemps
dans un Pré vert à la légère, pour son anniversaire....
A Chloé, 18 ans déjà
dans "Ne lâche pas ma main", mon livre en cours et c'est le liminaire !!!
Une coïncidence, mon imaginaire, toujours ce même mystère !
Précieux récit laissé dans une assiette, un soir de Noel alterne
Superbes illustrations pour marquer la fragilité de l'individu moderne
HARUKI MURAKAMI écrivain borderline contemporain, Ne changez rien, c'est ça que j'aime bien .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          631
joedi
03 février 2017
L'étrange bibliothèque fait partie d'une série de trois livres qui se ressemblent de par leur esthétique et leurs magnifiques illustrations de Kat Menschik, les deux autres étant Sommeil et L'attaque de la boulangerie,
Le jeune garçon, venu rapporter des livres à la bibliothèque municipale, se retrouve emmené dans ses dédales souterrains où il rencontre l'homme-mouton, un personnage fétiche de certains romans d'Haruki Murakami. Une petite histoire étrange dont je ressors enchantée comme à chaque lecture d'un livre de Haruki Murakami.
Challenge Petits plaisirs 2017 - 72 pages
Commenter  J’apprécie          526
cicou45
26 décembre 2015
Conte ? Roman ? Nouvelle ? Je ne saurais absolument pas comment classifier ce roman dans une seule catégorie des trois tant il pourrait très bien appartenir aux trois à la fois voire même à d'autres genres de littérature. Tel est l'art d'Haruki Murakami, grand aître à mes yeux de la littérature orientale - bref, de la littérature tout court (en second plan derrière mon très cher Truman Capote bien entendu mais ne comparons pas ce qui n'est absolument pas comparable) et replongeons-nous un tant soit peu dans cet étrange univers que nous offre, une fois de plus, Murakami.
Ici, le lecteur se retrouve plongé en plein coeur du Japon, avec ses coutumes mais aussi ses légendes mystérieuses mais celles de l'auteur en sont un peu imprégnées des deux, tout en étant complètement originales et troublantes. le narrateur est un jeune garçon qui se rend à la bibliothèque et se laisse tromper par sa curiosité en voulant découvrir un tant soit plus cet univers étrange, richement remplis de savoir et de connaissances. Il prétend avoir une recherche quelconque à réaliser sur un sujet qui ne lui serait pas venu à l'idée d'approfondir en temps ordinaire pour assouvir sa soif de curiosité - curiosité qui va s'avérer en l'occurrence assez mal placée car ce qu'il ignore, c'est que les personnes qui travaillent dans cet lieu mythique que l'on appelle bibliothèque et qui nous sont pourtant devenues ordinaires recèlent encore quelques secrets qu'il vaut mieux ne jamais vouloir percer.
Un univers qui plonge une nouvelle fois le lecteur dans un univers fantastique mais, avec une connotation un peu effrayant, dirais-je ici. Un magnifique petit ouvrage illustré par Kat Menschik que nous font le plaisir de publier ici les éditions Belfond pour le plus grand bonheur de tous les fans (moi incluse) de Murakami. Comme je dirais. J'ose même rajouter la citation suivante : Murakami, un jour...Murakami, toujours car pour vous plonger dans les étranges mondes qu'a imaginés l'auteur, le lecteur, lui, de son côté, doit pouvoir accepter l'inacceptable, à savoir un monde qui dépasse l'entendement ! Alors, lecteurs, lectrices, êtes-vous prêts à passer dans un univers enchanté, effrayant et absolument surréaliste et pourtant mûrement pensé et admirablement conçu ? Si tel est le cas, cet ouvrage est fait pour vous ! A découvrir et à faire découvrir ! Quant à moi, je remercie le Papa Noël de l'avoir glissé au pied de mon sapin ! Ah, quand la magie est là...bref, je n'en diras pas plus...A vous de voir et bonne lecture !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          390
isabelleisapure
07 mai 2017
Tout est dans les livres ! le narrateur en est convaincu, aussi va-t-il à la bibliothèque dès qu'une question se pose à lui.
Mais ce jour-là, c'est une drôle d'aventure qui l'attend.
Car tout est étrange dans cette bibliothèque, les personnages, tour à tour inquiétants ou drôles, un homme mouton qui semble terrifié par un vieillard cruel, sous le regard d'une petite fille souriante.
Le décor, ce long labyrinthe aux lourdes portes qui serpente sous la bibliothèque rajoute à l'angoisse ambiante.
Je suis depuis de nombreuses années une inconditionnelle de Murakami. J'aime son univers énigmatique et onirique, avec une part d'inexplicable… certaines actions sont dictées par l'inconscient, d'autres passent par le canal des rêves.
Pour ceux qui ne connaissent pas l'auteur, ces trois nouvelles : « Sommeil », « Les attaques de la boulangerie » et « L'étrange bibliothèque » sont, je crois, une excellente façon de le découvrir tout en douceur.
Commenter  J’apprécie          432
mariech
04 mars 2016
Un jeune garçon passionné de livres se rend à sa bibliothéque favorite , sur place , il est décontenancé un court instant , la personne au comptoir de prêt n'est pas la personne habituelle , et deuxième surprise , elle ne le regarde même pas en lui proposant de se rendre dans une salle inconnue jusqu'à ce jour .
Le jeune lecteur demande à emprunter des livres sur la façon dont on collecte des impôts dans l'Empire Ottoman , oh on voit qu'on a affaire à un lecteur de qualité , une denrée rare , qui va attirer l'attention d'un vieillard aux intentions pour le moins douteuse .
Nous voilà en compagnie d'un homme transformé en mouton , en jeune fille amoureuse des livres invisible à tous sauf à notre jeune lecteur .
On est bien dans l'univers onirique , teinté de fantastique de Murakami, un monde qui peut nous sembler un peu déroutant .
Un conte étrange mais si poétique , je n'oublie pas de mentionner les magnifiques illustrations.
Un roman graphique qui sera parfait pour une première découverte de l'auteur pour des jeunes lecteurs et qui plaira bien entendu à tout les lecteurs aimant cet auteur si particulier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          350

Les critiques presse (3)
Elbakin.net19 février 2016
Murakami parvient à nous conduire aux frontières de l’étrange, sans avoir besoin de prendre le lecteur par la main, par petites touches subtiles et envoûtantes.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Elbakin.net19 février 2016
Murakami parvient à nous conduire aux frontières de l’étrange, sans avoir besoin de prendre le lecteur par la main, par petites touches subtiles et envoûtantes.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Elbakin.net19 février 2016
Murakami parvient à nous conduire aux frontières de l’étrange, sans avoir besoin de prendre le lecteur par la main, par petites touches subtiles et envoûtantes.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Citations & extraits (37) Voir plus Ajouter une citation
ninosairosseninosairosse20 mars 2017
L'embêtant, avec les labyrinthes, c'est qu'on ne saura qu'à la fin si l'on a choisi le bon chemin ou pas. Et si en fin de compte on s'est trompé, il est en général trop tard pour repartir en arrière et recommencer. C'est le problème avec les labyrinthes.

p62
Commenter  J’apprécie          520
michfredmichfred07 avril 2017
Dans la pièce, il y avait une petite table ancienne derrière laquelle était assis un vieillard de taille modeste. Son visage était constellé de minuscules taches noires, on aurait dit des mouches. Il portait des lunettes aux verres aussi épais que des loupes. Il était chauve, mais pas totalement, car il lui restait des touffes de cheveux blancs frisottés, plaquées sur les côtés de son crâne. Le tableau évoquait une montagne après un violent incendie de forêt.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
MaksMaks14 mars 2016
« Dites, M. l’homme-mouton. La jolie petite fille qui est venue un peu plus tôt, qui est-ce ?
— De qui parles-tu ? Une jolie petite fille ?
— La fillette qui m’a apporté mon dîner.
— Ah, ça… c’est bizarre, répondit l’homme-mouton, l’air étonné. Voyons, ton dîner, c’est moi-même qui te l’ai apporté ! À ce moment-là, tu étais endormi dans ton lit. Et comme tu peux le voir, je suis un homme-mouton, pas une jolie petite fille. »
Avais-je rêvé ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
nadiouchkanadiouchka09 mars 2017
La lueur était certes ténue mais elle suffit à me faire mal aux yeux, qui s’étaient habitués à la nuit. Quelqu’un vint depuis le fond de la pièce et me prit la main. C’était un petit homme, enveloppé dans une peau de mouton.
P.22
Commenter  J’apprécie          200
MezlafMezlaf11 novembre 2015
La fillette posa doucement un doigt sur sa bouche délicate. Je me tus à l'instant.
"L'homme-mouton a son monde d'hommes-moutons. Moi, j'ai mon monde. Et toi, le tien. N'est-ce pas ?
- Oui, sans doute.
- On pourrait dire aussi que même si je n'ai pas d'existence dans le monde de l'homme-mouton, cela ne signifie pas que je n'ai aucune existence.
- En somme..., commençai-je. Tous ces mondes différents se retrouvent mêlés ici. Ton monde, le mien, celui de l'homme-mouton. Parfois ils se chevauchent. Et parfois, non. C'est ce que tu veux dire ?"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Videos de Haruki Murakami (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Haruki Murakami
"Kafka sur le rivage" de Haruki Murakami (Alchimie d'un roman, épisode n°16)
autres livres classés : nouvellesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





. .