AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 978B00MJ3V118
Éditeur : (07/08/2014)

Note moyenne : /5 (sur 0 notes)
Résumé :
(Nouvelle d'épouvante)
"Est-ce que vous la voyez ? Juste là.
Elle n'apparait que dans les coins d'ombres, semblable à un songe. Son corps est difforme, son visage inhumain. Silencieuse, elle sourit sans lèvres. Ses yeux sont vides et, pourtant, ils luisent.
Est-ce que vous la voyez ? Juste là. Cette forme dans le noir qui vous fixe. Juste derrière vous..."

***

Résumé : James s'est isolé du reste du monde ces dern... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Root
  22 juillet 2017
La forme dans le noir. C'est vrai que ça paie pas de mine comme titre à côté de Bloodypidémik tome 23. Mais fut un temps, on se faisait peur sans zombies et autres dégénérés du bulbe qui vous obligent à vous barricader dans un supermarché.
C'était le bon temps de l'Épouvante.
Je suis agréablement surprise qu'un jeune auteur s'attaque au genre. Murphy Myers bouscule doucement vos repères, joue avec vos nerfs, vous fait suivre un livreur de pizzas dans le salon d'un type à moitié ivre qui vous demande si « vous la voyez »… La chute, je l'ai comprise un peu avant la fin, mais ça n'a pas gâché le plaisir, au contraire. Pour l'anecdote, voilà pas le vent qui se lève et qui cogne à ma fenêtre, j'ai fait un bond ! Je m'en souviendrai de la forme dans le noir.
Le style est délicieusement rétro, riche et minimaliste à la fois, l'ambiance s'impose et par le fond, et par la forme (sans jeux de mots). L'auteur a potassé ses classiques et leur rend un bien bel hommage.
Commenter  J’apprécie          60
AlexandraLFC
  18 septembre 2019
J'ai découvert Cédric Murphy dans sa nouvelle « Les rêveurs de Somnore » que j'avais beaucoup aimé.
Une fois de plus, j'ai trouvé la plume fluide et immersive.
Ici, l'auteur ne pose pas de contexte particulier. On en sait peu sur les lieux et les protagonistes. L'essentiel repose sur l'ambiance mise en place petit à petit par le personnage de James. Celui-ci tente d'alerter quiconque sonne à sa porte d'une présence inquiétante dans son appartement . Il finit par appeler à l'aide son ami Charles.
Si le vieillard semble au départ fou, on se laisse happer par ses explications. On se demande sur quel terrain l'auteur va nous emmener : Maladie mentale ? Phénomène surnaturel ? Délire d'un homme alcoolisé ?
Finalement, le lecteur se retrouve dans la même position que Charles, à l'écoute de cet homme au discours farfelu, à attendre la fin de son récit…
Le dénouement est surprenant. Je n'ai pas eu spécialement peur mais je vous recommande de lire ceci la nuit, dans le noir !
J'ai un peu moins accroché à cette nouvelle, surement car le texte est très court et que j'aime les récits longs, plus détaillés. J'aurais aimé que l'ambiance gagne en angoisse avec un texte plus fourni. Toutefois, je recommande vraiment cet auteur pour son style particulier (dans le bon sens du terme).
Lien : https://alexlovebooks.home.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Feliane
  10 août 2019
Court mais percutant ! En quelques pages seulement, l'auteur installe une atmosphère inquiétante. On ne sait pas où on est ni en quelle année, très peu de détails sont livrés sur les personnages, mais peu importe car ce qui retient l'attention, c'est une forme de folie qui s'installe peu à peu et qui interroge… jusqu'à la chute ! Je l'avoue, je ne l'ai pas vu venir ! le style est très agréable et immersif ! A déguster de nuit et près d'une fenêtre pour être dans l'ambiance.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
MurphyMurphy   09 mai 2015
Le lendemain, quand je suis rentré, j'ai trouvé un mot sur ma porte. Le voisin d'à côté s'y plaignait du bruit de la nuit passée. Quand je lui ai dit que je n'avais pas été chez moi jusqu'à l'aube, il m'a expliqué qu'il ne comprenait pas. Car, a-t-il dit, quelqu'un avait hurlé régulièrement, comme des cris de rage. Par moments, ça ressemblait à des jappements d'animaux, puis à des chuchotis rauques, comme si quelqu'un parlait dans les murs mêmes de son appartement. Et puis, il y avait eu des collisions, des coups dans le parquet, des meubles renversés, et toujours plus de cris enragés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
MurphyMurphy   09 mai 2015
Elle s'était attachée à moi et ne voulait plus me laisser partir. Je ne pouvais pas la voir, mais je l'entendais. Une respiration étrange, rauque et éteinte. Je n'ai pas fait attention au début, avec le bruit ambiant de la ville. Mais un soir, dans mon lit, j'ai fini par reconnaître un souffle autre que le mien. J'ai arrêté de respirer, le son a continué. C'était incompréhensible ; ça semblait venir de chaque coin de la pièce. J'ai fini par supposer que la chose devait être sous mon lit...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MurphyMurphy   09 mai 2015
C'est ce soir-là que je l'ai aperçue pour la première fois. Du coin de l’œil, au travers de la vitre couverte de buée. Ce n'était qu'une silhouette brouillée mais j'ai su que c'était elle. Je savais que nos regards se croisaient à travers le verre. Ne me demande pas comment ; je le savais, c'est tout.
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : hantiseVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
765 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre