AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782280154451
448 pages
Éditeur : Harlequin (01/01/2007)

Note moyenne : 3.55/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Funeste hasard ? Macabre coïncidence ? Lorsque Joanne Walker, officier de police à Seattle, découvre le corps d'une jeune fille dans les vestiaires du gymnase universitaire, elle a bien du mal à garder son sang-froid. Ce n'est pourtant pas la première fois que la mort croise sa route mais, cette fois-ci, elle a l'étrange pressentiment d'être concernée de près...
Et elle n'a pas tort. Car bientôt, les amis de la défunte, membres d'un puissant Cercle de sorcièr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Witchblade
  02 novembre 2012
Livre lu dans le cadre du challenge ABC 2012-2013.
Je l'ai découvert en furetant sur Babelio :-)
Le roman est écrit à la première personne, on y suit donc Joanne Walker, officier de police de Seattle. Dès le premier chapitre, on apprend un peu de son passé et ce que cela va impliquer pour la suite des évènements. Joanne Walker, de son vrai nom Siobhàn Walkingstick, a échappé de peu à la mort quelques mois auparavant. Elle est revenue à la vie avec un pouvoir hors du commun en plus.
Après une séance d'escrime avec son prof, elle découvre une jeune femme morte dans les vestiaires des femmes. Cédant à son pouvoir intérieur, elle va dans ce qu'elle appelle la « Dead Zone » pour en apprendre un peu plus sur la morte.
Comme vous l'aurez sans doute compris, ce roman fait également parti de l'urban fantasy, style que j'affectionne tout particulièrement depuis que je l'ai découvert avec la série des Merry Gentry (que j'ai beaucoup aimé soi-dit en passant ^^).
L'auteur a construit son histoire d'une manière particulière. C'est le personnage principal, Joanne, qui mène l'histoire et la danse ^^. Il y a beaucoup d'auto-dérision dans le texte, ce qui le rend très agréable à lire. Il nous laisse un sourire permanent aux lèvres même dans les plus noirs moments.
Joanne nous explique donc sa vie en tant que flic et chamane novice. Au début, il y a plus de bas que de haut ^^ Elle est plutôt maladroite comme chamane. Dès les premières pages, on comprend qu'elle a un sacré caractère et qu'elle a une forte tendance à ressembler au bélier ^^
Plus j'avance dans le bouquin et plus j'ai l'impression qu'il y a un autre tome avant celui-ci. Impression confirmée en faisant une petite recherche sur Babelio ^^ le tome 1 s'appelle « Chamane » et il existe même un tome 3, « A la porte des songes » !! Mais bon, maintenant que je l'ai commencé, je le finis ^^ Je lirais le premier tome ensuite ^^ de toute façon, tous les éléments nécessaires à la compréhension de cette histoire nous sont donnés au fur et à mesure, ce sont donc des tomes indépendants.
Joanne a certes un sacré caractère mais concernant ses pouvoirs chamaniques, elle n'a aucune confiance en elle et se comporte comme une gamine ^^ Depuis peu, elle a un prof, Judy, qui lui apprend à gérer et à comprendre ses pouvoirs de chamane. Elles ne se retrouvent que dans le plan psychique pour ces cours très particuliers ^^
En même temps, elle doit aider les membres du Cercle des sorcières, auquel appartenait la morte du début du tome. Ceux-ci en connaissent d'ailleurs plus qu'elle en matière de magie et d'esprits. Elle fait donc office de débutante au milieu d'eux même si c'est elle qui a le plus de pouvoir ^^ Elle est également plus prudente qu'eux car ils se lancent tête baissée dans des rites plutôt bizarres pour certains...
100 pages avant la fin se produit un formidable retournement de situation, que je n'avais pas prévu de cette ampleur. Je me doutais qu'il y avait anguille sous roches au vu de la 4ème de couverture mais pas à ce point !!
Joanne n'est pas forcément très douée en tant que chamane mais grâce à Coyote son guide, elle a appris quelques trucs utiles qui l'aident à affronter les évènements qui surviennent. Comme elle, on va de surprises en surprises au cours des derniers chapitres de ce tome très palpitant :-)
Ce tome fait parti d'une trilogie mais peut tout à fait se lire de manière indépendante des autres. On a tous les éléments en main au cours de l'histoire pour arriver à suivre les tenants et les aboutissants de celle-ci et ainsi, lire avec délectation les aventures rocambolesques de notre apprentie chamane :-)
Il me tarde maintenant de lire le début de son histoire, et entre autre comment elle est devenue chamane puisqu'elle n'a pas l'air d'aimer la magie, ainsi que de découvrir si elle deviendra une bonne chamane à l'écoute des autres ;-) Comme le dit si bien la 4ème de couverture, « Être chamane, c'est aussi choisir son camp, sans se tromper... ».
En conclusion, je vous conseille très fortement de découvrir cet auteur et cette série si vous aimez le style de l'urban fantasy et la fantasy en général ;-)
En tout cas, pour mon cas, je lirais sous peu le début et la suite des aventures de Joanne Walker :-)
Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
lianne
  11 décembre 2015
Joanne Walker a toujours du mal à se faire à son nouveau statut de Chamane, elle qui a toujours été réfractaire à tout ce qui est surnaturel se retrouve à devoir gérer plein de problèmes dont elle n'avais pas idée. Sa dernière aventure à provoqué un profond dérèglement du climat, elle doit donc trouver un moyen de remettre les choses dans le bon sens.
Comme si ce n'était pas déjà assez compliqué, dans la vie réelle aussi elle se retrouve confronté pour la 2ieme fois à la découverte d'un cadavre, c'est dans les vestiaires de sa salle de sport cette fois ci ...
J'ai du mal à faire le résumé de ce tome, car l'histoire part vraiment dans tous les sens au début pour ensuite se rassembler en une intrigue complexe donc je préfère ne pas en dire trop quitte à couper un peu le suspense !
J'ai bien aimé cette lecture, Joanne est nouvelle dans son rôle, elle essaye de faire de son mieux mais elle ne peux pas s'empêcher de déclencher des problèmes car elle ne connait rien à rien ! On la sens perdue et malgré le fait qu'elle essaye de métré du sien les résultats ne sont pas probants, on a un peu pitié d'elle au début ^^
Bref une lecture très sympathique, encore une fois par contre je ne comprend pas du tout ce que fait cette série chez Luna, aucune romane ni couple en vue !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Tsukihime
  04 novembre 2015
Je reprend la trilogie de l'amérindienne/irlandaise au nom le plus compliqué au monde, Joanne Walker et une chose est sure, j'avais oublié à quel point cette lecture "Harlequin" pouvait être rafraîchissante.
Une fois n'est pas coutume pour l'éditeur de «l'Amour», mais ici la relation amoureuse n'est pas le coeur de l'intrigue, même si la piste est de plus en plus tangible, on se concentre avant tout sur l'héroïne et sa quête intérieure. Une chance, c'est justement ce que j'apprécie dans les histoires, surtout quand celle-ci sont rempli de poche d'humour et d'un soupçon de mysticisme. le duo Gary/Joanne est moins présent cette fois-ci, ce qui est un peu dommage bien que leur relation, que tout le monde croit charnel, est justement devenu bien plus profonde et affective. Les deux amis ont continué de se côtoyer et nous offre une bonne évolution, une super continuité des rapports humains et c'est vraiment bien joué. En fait, de bout en bout, l'auteur nous offre des personnalités et des accroches entre elles que je trouve juste, sans non plus devenir super complexe, ce qui m'arrange pas mal. Quand à l'intrigue principale, parce que oui elle existe, on voit assez facilement où cela mène mais, peut-être parce que le genre est tourné pour, on peut facilement décider de ne pas trop y réfléchir et à juste se laisser porter par les événements.
En gros, une histoire assez simple à concevoir, mais avec une vraie personnalité qui nous fait aimer le tout.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
WitchbladeWitchblade   03 novembre 2012
Des ondes de magie argentées m'apportèrent la certitude que la fillette souffrait d'un coup de chaleur.
Pour moi qui, sous mon uniforme de flic, cachais une âme de mécanicienne, cela signifiait que son moteur avait trop chauffé.
Réparer un moteur en surchauffe n'est pas difficile. Il suffit d'ouvrir le capot, de verser de l'eau froide dans le radiateur, de reculer pour ne pas se faire brûler par la vapeur, puis de recommencer jusqu'à ce que le radiateur soit rempli et le moteur refroidi.
Ces opérations se révélèrent étonnamment faciles à transposer sur l'enfant malade.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
WitchbladeWitchblade   04 novembre 2012
Je serrai les mâchoires pour dissimuler mon émotion et tapotai doucement le capot de Titine.
- T'en fais pas, chérie, chuchotais-je. Je trouverai le moyen de te sortir d'ici.
Je pensais avoir parlé assez doucement pour que Morrison ne m'entende pas, mais le regard qu'il me lança indiquait clairement le contraire.
- D'où vous vient cette obsession pour les voitures, Walker ?
- Elles sont moins compliquées que les gens.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
WitchbladeWitchblade   04 novembre 2012
Je la fixai du regard, cherchant mes mots.
- As-tu déjà remarqué que dans les films, celui qui se retrouve avec les pouvoirs surhumains, c'est toujours le seul qui n'en voulait pas ? Peut-être que l'univers fonctionne ainsi, par mesure de précaution. Ça expliquerait pourquoi j'ai tous ces pouvoirs, plutôt que quelqu'un qui voue son existence à les chercher...
Commenter  J’apprécie          60
WitchbladeWitchblade   04 novembre 2012
Puis je partis retrouver Titine.
C'était elle qui était à l'origine de mes problèmes avec Morrison. Peu de voitures sont aussi mignonnes que ma Mustang 1969 ; or, qu'un mâle américain en possession de toutes ses facultés intellectuelles pût la confondre avec une Corvette 1963, voilà qui me dépassait totalement. Et j'avais sans doute insisté un peu trop lourdement à ce sujet.
Commenter  J’apprécie          50
WitchbladeWitchblade   03 novembre 2012
A cet instant, on me frappa au visage. Une douleur entièrement neuve explosa, balayant l'ancienne. Tenant mon nez à deux mains, je me pliai en deux et hurlai.
Au cas où vous vous poseriez la question, lorsqu'on a le nez cassé, l'agripper à deux mains ne sert strictement à rien.
Commenter  J’apprécie          60

Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1582 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre