AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782371021723
476 pages
Lumen (14/06/2018)
3.66/5   113 notes
Résumé :
Belles à tomber.
Parfaites en tout point.
Sauvagement assassinées.
Leur corps est apprêté avec méticulosité, disposé dans une position bien particulière. Leurs visages, parfaitement maquillés, sont tournés selon l'angle le plus flatteur, leurs vêtements coûteux brossés et défroissés. Seul leur cou ouvert d'une oreille à l'autre vient démentir ce tableau idyllique. Seul leur regard vide trahit la vérité : elles sont mortes et bien mortes.
>Voir plus
Que lire après Pretty dead girlsVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (41) Voir plus Ajouter une critique
3,66

sur 113 notes
Déjà une semaine que j'ai fini ce livre et je ne m'en souviens plus très bien… Il faut dire qu'il ressemble à beaucoup d'autres , je pense à Pretty Little liars. de Sara Shepard.
Encore un lycée américain avec un club de filles , très fermé où il faut montrer patte blanche pour être admise " Les Cygnes"... Tout un programme… Des filles belles (ou qui savent s'arranger , ça le fait aussi ;-), populaires, travaillant super bien,, supers gentilles (en apparence !) puisqu'elles font du bénévolat pour les points que cela rapporte dans le but d'intégrer une prestigieuse université.
Mais soudain, rien ne va plus dans l'univers magique des "barbie- girls ", l'une d' entre elles est assassinée. D'autres suivront.
La reine des Cygnes, sa présidente Penelope, mènera l'enquête avec l'aide d'un lycéen qui en sait peut- être plus que ce qu'il veut bien dire.

C'est un roman très agréable à lire parce qu'il mêle le suspens et une petite histoire d'amour , le tout est bien dosé et l'on tourne les pages avec impatience. Parallèlement nous suivons aussi les tribulations du (ou de la ) tueur(se).
Est- ce crédible ? non…
Ces adolescents ont une curieuse façon de réagir au danger, faussement émus, faisant des fêtes juste après le décès d'une camarade (oui, parce qu'il faut bien vivre !), faussement apeurés car ils bravent un tueur et prennent des risques…
Mais si on ne tient pas compte des clichés, si on oublie les invraisemblances, si on ne sait pas qu'il existe des dizaines de romans bâtis sur le même moule, alors on appréciera cette histoire aussi profonde qu'un téléfilm d'après- midi qu'on regarde quand on est malade ou qu'on a trop fait la fête la veille .
Agréable mais pas original !


Challenge Mauvais Genres 2018/19
Commenter  J’apprécie          482
Je suis tombée sur ce livre à la bibliothèque et je m'étais dit "why not !". Je ne m'attendais pas à un chef d'oeuvre mais le résumé était intriguant et donnait envie.

Donc voilà, me voilà avoir terminé "Pretty Dead Girls" ! le livre se passe dans un lycée, où un meurtre a lieu, puis un second, un troisième... le tueur ne touche que des filles en Terminales, populaires et faisant parties d'un même groupe : les Cygnes Blancs. Nous suivons Penelope, qui après s'être rendue compte qu'elle était sans nul doute la prochaine de la liste, commence à mener l'enquête d'elle-même pour découvrir qui est l'assassin.

Je n'ai pas lu beaucoup d'histoires de ce style mais je pense que Pretty Dead Girls ne brille pas par son originalité de scénario. Les portraits des personnages ne m'ont pas marqués, la fin non plus. J'aurais probablement oublié l'histoire dans deux mois.
Malgré tout j'ai quand même passé un bon moment. Avoir de temps en temps le point de vue du tueur ajoutait une touche que j'ai bien aimé !
Donc même si le récit manquait de profondeur, tout comme les personnages, c'était une chouette distraction : ça se lit tout seul et c'est addictif car on a envie de savoir !

C'était donc une lecture sympathique pour ces quelques jours... :)
Commenter  J’apprécie          190
> https://booksandrap.wordpress.com/2018/06/12/pretty-dead-girls-monica-murphy/


« Pretty Dead Girls » est une réelle bonne surprise.
J'avais vraiment peur de me retrouver dans la même ambiance que « A good girl » d'Amanda K. Morgan que je n'avais pas vraiment apprécié, mais finalement ce ne fût pas du tout le cas. On est plongés dans quelque chose de très différent, de beaucoup plus pesant, de beaucoup plus anxiogène. C'est un parfait mélange de livre à suspense et de thriller, le tout saupoudré de romance et de chamailleries adolescentes. Je l'ai dévoré. Si vous être accro aux ambiances dans les lycées à la sauce Pretty Little Liars, vous allez l'adoré. C'est typiquement le genre de roman que je conseillerais aux personnes qui n'aiment pas les histoires trop sanglantes mais qui aiment se faire frissonner quand même. C'est très simple, mais très addictif. Alors bien sur ce n'était pas parfait, mais c'est à mon sens un livre qui mérite d'être lu. Ne vous attendez pas à quelque chose de très original car vous risqueriez d'être déçus, le schéma est tout ce qui a de plus classique. Plongez-vous dans l'intrigue sans a priori, avec simplement l'envie de passer un bon moment et ce sera, je n'en doute pas, le cas !


J'ai adoré la manière dont l'intrigue se mets en place et se développe. J'ai tout de suite accrochée avec l'idée de ce club des Cygnes Blancs, de ces filles magnifiques, intouchables, parfaites qui se font atrocement assassinées. En plus d'avoir le point de vue de Pénélope, notre personnage principal, on a la chance de suivre également par moments, le tueur. Et ça c'est quelque chose qui m'a vraiment plu. Découvrir ses motivations, son mode opératoire, ses pensées tout simplement. Ça apportait réellement un petit plus au récit. Je me suis tout de suite laissée porter par le roman. Dès les premiers chapitres, je n'avais qu'une seule idée en tête, le continuer. J'ai vraiment été agréablement surprise par la tournure que prenait le roman. Monica Murphy est très forte pour nous faire douter de tout et de tout le monde. Elle aborde avec réalisme et avec beaucoup de justesse les relations entre ces ados qui peuvent parfois être réellement toxiques et explosives. On nous dépeint à travers ce groupe des Cygnes Blancs les tensions qui peuvent exister entre les filles, les histoires de garçons qui peuvent influencer des amitiés, les histoires de popularité, de coucheries et de réputation qui collent à la peau à cet age-là. J'ai aimé le fait qu'on nous montre qu'on ne peut pas réellement connaître une personne à 100%. Que chacun à ses secrets, ses parts d'ombre. J'ai aimé qu'on mette en lumière les jalousies, les traîtrises, les hypocrisies des uns et des autres car ça instaurait ce climat si particulier et si oppressant qui fait tout le charme du bouquin. Malheureusement je regrette un peu que ce soit, par moments, un peu cliché. Nos personnages sont tous assez caricaturaux. Les cheerleaders populaires, la star de football, le garçon mystérieux et canon. Même si honnêtement cela n'a dérangé à aucun moment ma lecture, c'était un peu dommage de tomber dans ces codes du livre pour adolescent par excellence.


Autre point que j'ai beaucoup aimé et que j'ai trouvé bien amené, c'est la romance.
La relation entre Penny notre héroïne et Cass est très intrigante. J'ai totalement fondu pour lui je ne vais pas vous mentir. Je l'ai adoré. J'ai adoré son côté très mystérieux et son côté très protecteur c'est quelque chose que je trouve très sexy. Sa manière de vouloir connaître la vérité et d'être entreprenant. C'est exactement ce que voulait Penny même si elle ne se l'avouera jamais et j'ai vraiment apprécié leur relation qui était pour moi très bien introduite. Ils n'allaient pas trop vite comme je le regrette parfois dans certains young adult. Et malgré le contexte plutôt glauque dans lequel leur relation évolue, ils vivent leur histoire d'amour comme tout autre lycéens. Là où dans des romans de dystopies ou d'aventure je trouve que la romance n'a pas sa place, c'est au contraire quelque chose que j'adore voir s'épanouir dans les thriller adolescents. Ici, pas de panique, l'auteure n'oublie pas non plus le thème principal au profit de cette histoire d'amour. Elle se créer autour de ce drame et ne prends jamais le pas sur l'enquête. Et ça c'était très appréciable !


Malheureusement, car oui il y a un point négatif, c'est le fait que pour moi cela manquait de surprises. Ça manquait de dynamisme, de réels bouleversements qui laisserait le lecteur sur les fesses. le schéma reste très simple et très basique, ce n'est pas du tout original et c'est dommage car cela aurait pu être bien plus qu'une simple enquête. J'avais vraiment cette crainte avant de l'entamer que ce ne soit pas assez poussé, car je suis vraiment attirée par l'intrigue, c'est le genre de speech qui me plait toujours autant, mais ça manquait d'un peu de profondeur peut-être et d'un peu plus de rythme pour que ce soit encore meilleur. Je n'ai pas été déçue par cette lecture bien qu'en tournant la dernière page j'ai eu ce sentiment qu'il ne me restera malheureusement pas en mémoire très longtemps. Même si j'ai adoré ma lecture, ce n'est pas le genre de roman qui marque les esprits vous voyez ? L'histoire est sympa, l'intrigue est bien menée mais il manque ce petit quelque chose, qui fait qu'il sort du lot. J'avais besoin durant le dernier quart du roman de me faire complètement surprendre par l'auteure et à mon grand regret ce ne fût pas vraiment le cas. Malgré tout, c'est un roman qui reste une très bonne découverte, et je vous le recommande bien évidemment chaudement !


Lien : https://booksandrap.wordpres..
Commenter  J’apprécie          70
BELLES A TOMBER. PARFAITES EN TOUT POINT. SAUVAGEMENT ASSASSINÉES.
Monica Murphy nous revient avec un thriller young adult tout à fait saisissant. J'ai adoré ce roman du début à la fin… Un parfait mélange de genre qui donne offre un récit plein de mystère et de rebondissements.

Nous plongeons dans un univers très addictif dès les premières pages, ne vous y trompez pas, les apparences ne sont pas toujours ce qu'elle semble être et Penelope Malone va très vite s'en rendre compte. Notre narratrice est la présidente des Cygnes Blancs, une association caritative composée de cinq élèves de première et de cinq élèves de terminale du lycée privé de Cape Bonita. Notre héroïne a la tête sur les épaules, elle fait partie de l'élite et évolue dans les hautes sphères, avec sa meilleure amie Danielle Sanchez, elle vit sa petite vie de privilégiée.

« Elle, c'est la rêveuse, moi, la fille qui a les pied sur terre. Moi, je suis un chat, échaudé de trop nombreuses fois. Je ne me fie plus à personne ; j'ai trop souffert d'accorder ma confiance sans réfléchir. »
Vous comprendrez donc que dès le premier meurtre, Penelope sera sur ses gardes. Notre héroïne ne croit pas au fait que ce soit un inconnu qui est commis le meurtre de Gretchen, la première victime… car d'autres vont suivre ! Penelope va mener l'enquête et elle ne sera pas seule, elle aura pour compagnon, Cass Vicenti, un garçon en marge de la société, un peu étrange mais ô combien attirant.

« GARDE TES AMIS LE PLUS PRES POSSIBLE DE TOI ET TES ENNEMIS ENCORE PLUS PRES. »
Penelope applique cet adage à la lettre. Elle est sur tous les fronts, elle doute de tout et de tout le monde. L'étau se resserre autour des Cygnes blancs, quelqu'un leur veut du mal et notre héroïne est bien décidé à découvrir le coupable.

J'ai tout de suite trouvé Penelope très intéressante, elle est un peu le stéréotype de la jeune fille bien sous tout rapport, elle souhaite réussir et elle s'en donne les moyens. Ce que j'ai aimé c'est qu'elle soit encline à se remettre en question. Toute cette sombre affaire lui ouvre les yeux sur la personne qu'elle est… Elle se rend compte qu'elle est loin d'être parfaite, qu'elle a commis beaucoup d'erreurs. Elle fait la part des choses et j'ai aimé qu'elle en soit capable.

« A peine ces mots ont-ils franchi mes lèvres qu'ils m'apparaissent comme terriblement hypocrites. Je ne vaux pas mieux que Courtney… Loin de moi l'idée de souhaiter la mort de qui que ce soit, bien sûr… Cependant, si j'ai été très proche de Gretchen à une époque, ces dernières années en revanche, notre amitié a connu plus de bas que de hauts. Difficile de dire quand exactement, le changement s'est opéré, mais ce n'était plus pareil, et sa disparition m'oblige à me confronter, encore et encore, à la dégradation de nos relations. »
Cass Vicenti, notre héros à part entière, est bien mystérieux. J'avoue que cela fut difficile de le cerner surtout que nous n'avons pas son point de vue dans le roman. J'ai adoré ce jeune homme qui assume sa différence, il sort des sentiers battus et son personnage est excellent dans l'intrigue. Les autres personnages incarnent à merveille leur rôle, j'avoue que j'y suis allé de mon avis sur chacun d'entre eux. Et encore une fois… les apparences sont trompeuses.

UNE INTRIGUE BIEN FICELÉE, PLEINE DE SUSPENSE ET HAUTEMENT ADDICTIVE !
Le scénario est diablement bien écrit… Je n'ai eu de cesse d'essayer de deviner le coupable et plus j'avançais dans le roman plus mes hypothèses s'avéraient fausses… Je vous avoue que Monica Murphy nous donne les indices au compte goutte… Les rebondissements nous permettent de mettre en place des suppositions mais le doute plane quand même sans répit. Nous avons quelques chapitres du point de vue du tueur, j'ai adoré ces chapitres, ils sont intenses, cruels et angoissants. Sans jamais nous dévoiler l'identité du coupable…

Penelope ne sait plus où donner de la tête à mesure que les meurtres surviennent, elle n'a plus aucune certitudes, comment le pourrait-elle alors qu'elle risque d'être la prochaine sur la liste… Saura-t-elle faire preuve de clairvoyance ?

« Mon intuition à moi, c'est qu'aucun élève n'est impliqué dans ce meurtre… En tout cas, ce serait un vrai soulagement si cette théorie se confirmait. Toutefois sans le moindre élément d'information, difficile de se prononcer… »
UN ROMAN INTENSE AVEC DES SENTIMENTS MIS A RUDES ÉPREUVES.
Monica Murphy nous offre un roman parfaitement équilibré, c'est un thriller vraiment machiavélique et les émotions n'en sont que plus intenses. Les interactions entre les personnages sont absolument addictives, les pages défilent à une vitesse ahurissante pour arriver à la toute fin. J'ai aimé qu'une romance se glisse discrètement dans cette intrigue à suspense, cela m'a vraiment plu. Mais je ne vous en dis pas plus, chut !

UNE PLUME PERCUTANTE ET DÉMONIAQUE !
J'adore Monica Murphy, elle excelle dans des genres qui diffèrent. J'ai adoré la retrouver dans un récit plus sombre et plus pesant. L'ambiance est vraiment angoissante et en même temps hyper intrigante, j'ai adoré !

EN BREF :
Monica Murphy nous offre un excellent thriller young adult qui ne manquera pas de vous faire frissonner ! J'ai adoré l'intensité et l'ambiance de ce roman qui met en scène des personnages intéressants dans une intrigue vraiment addictive et intelligemment exécutée. A découvrir !
Lien : http://www.lmedml.fr/2018/11..
Commenter  J’apprécie          30
Mon cher lecteur aujourd'hui je t'entraine dans un thriller Young Adult qui n'a vraiment rien à envier à ceux écrits pour les adultes.

Penelope ou Penny est la présidente des « cygnes blancs » un club rassemblant 5 terminales et 5 premières dans un lycée privé de Cape Bonita, en Californie. Un premier meurtre survient ; c'est Gretchen une des terminales et membre des cygnes, qui est retrouvée assassinée.
Ces filles veulent la perfection, même si elles font du bénévolat, aident les élèves en difficultés, elles se tirent tout le temps dans les pattes cherchant à être les meilleures en tout.
Penelope se met une pression énorme pour suivre les traces de sa soeur aînée Peyton.
Elle brille partout, études, sports, associations, elle s'interdit de craquer même lors de la veillée pour Gretchen.
Ces filles se ressemblent toutes, belles, intelligentes, riches, mais aussi vipères, odieuses. Penelope et Dani moins, mais le moins que l'on puisse dire c'est qu'elles sont antipathiques.
Rentrer dans leur cercle n'est vraiment pas évident et à portée de tous. elles ne s'abaissent pas à parler à n'importe qui
Au sein du groupe c'est une lutte constante à savoir : qui sera la meilleure, la chef, la meilleure pom-pom girls, celles qui aura le plus grand nombre d'acceptations à la fac ou de demandes au bal, elles se volent leurs petits amis.
Avec le premier meurtre Courtney se lâche au lieu de pleurer une amie d'enfance, elle lui en veut de lui avoir volé quelqu'un et sort d'un coup toute sa haine au plus mauvais moment.
Un second meurtre et un troisième ont lieu.
Mais qui est le tueur. Un inconnu ? Un homme ou une femme ? Un élève ?Impossible !
Penelope qui s'est rapprochée de Cass, un élève qu'elle ne côtoie qu'en physique et à qui elle n'a quasi jamais parlé, tous deux mènent leur enquête. Tour à tour, ils émettent des hypothèses et toi aussi.

Le moins que l'on puisse dire c'est que Monica Murphy te plonge dans cette ambiance glauque, d'élèves riches sous tension qui jusque là n'avaient qu'à s'inquiéter de leurs apparences.
Dès le premier chapitre, tu es dans la tête du tueur, l'autrice va utiliser ce procédé à plusieurs reprises au cours du roman.
C'est glaçant.
On ressent la profonde haine qu'il ressent envers les terminales en particulier celles de ce cercle « le cygne blanc »
Courney, Penny, Dani, Alyssa, Alexis, Maggie, Kayla, Grace et Jessica n'en mènent pas large et toi non plus.
Le tueur est convaincu d'arriver à ses fins et de stopper le règne de ce groupe de filles.
L'enquête se poursuit avec les inspecteurs Hughes et Spalding, et même le FBI !

Tout le livre se passe dans ce lycée typiquement américain. Celui cliché que tu vois dans les séries, cela ne m'a pas dérangé au contraire. La plume ultra addictive de l'autrice y est pour beaucoup.
Tu veux savoir qui est le coupable. J'ai été triste pour l'une d'entre elles que j'aimais un peu plus que les autres.
Les meurtres sont sanglants, mais pas trop détaillés, le tueur est froid, méthodique.
Ces chapitres te mettent les frissons. Ce n'est pas gore, puisque destiné aux jeunes, mais les détails, la psychologie du tueur qui se dévoile peu à peu, la terreur du club des cygnes, l'enquête que mène Penelope et Cass te mettent les nerfs à rude épreuve.

Tu vas me dire et les garçons dans tout ça ? Monica Murphy met en évidence deux garçons.
Un sportif populaire, qui a tout du cliché du gros lourd sûr de lui : Brogan et enfin Cass, mon personnage préféré. Son passé est dramatique, les autres élèves le trouvent bizarre et pourtant il est bien plus mature que la plupart.
Il sera d'une aide précieuse pour Penny et ne la lâchera jamais même quand celle-ci sera odieuse avec lui.

Je ne veux pas trop te dévoiler la psychologie des cygnes, mais est-ce vraiment des cygnes ou des corbeaux prêts à fondrent sur leurs proies, les terminales sont pour la plupart bien détaillées, cela m'étonnerait que tu t'attaches à l'une d'elles. Ce sont vraiment des bêcheuses, elles font du mal aux autres, se moquent ouvertement. Si déjà entre elles, elles sont sans pitié, imagine un peu si tu es dans leur collimateur.

En bref :
Un thriller YA rondement mené, efficace avec ce lycée huppé en toile de fond.
Un tueur en série, des protagonistes qui, même s'ils sont clichés et antipathiques tu te demandes qui sera la prochaine victime.
Tu ne peux t'empêcher de craindre pour elles.
Un suspens constant.
Peut-être un dénouement un peu trop rapide, mais qui tient parfaitement la route comme tu as eu le temps non pas de connaître l'identité du meurtrier, mais d'appréhender sa psychologie, sa haine et sa folie.
Un psychopathe en liberté, qui agit en toute impunité dans cette petite ville, qui arrive à narguer le FBI et les forces de police, oui cela peut paraître étrange, mais tu ne lis que très peu de passages sur l'enquête l'intérêt du roman réside autour de ce club des cygnes blancs et de ses membres.
Ce qu'elles montrent et ce qu'elles sont vraiment.
Le moins que l'on puisse dire, c'est que même si elles sont amies depuis des années, elles ne se connaissent pas, les secrets sont dévoilés, les rebondissements et doutes te titillent.
La leçon à tirer de cette lecture, le harcèlement moral, combien il est difficile de se faire accepter dans un club ultra select quand tu n'as pas la réputation ou le portefeuille qui suit.
Le harcèlement, mais aussi la quête de perfection.
Vraiment je te recommande ce titre de Lumen qui est à nouveau une totale réussite pour ma part.
Je le conseille à tous les amateurs de thrillers soft ou à quelqu'un qui voudrait essayer le genre sans être dégoûté.
Lien : http://unesourisetdeslivres...
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (1)
Ricochet
01 octobre 2018
L’écriture fortement pensée pour une adaptation filmée rend l’objet littéraire insipide.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
J'ai beau adorer ma ville, parfois elle me semble totalement artificielle, comme si c'était un simple décor de cinéma, comme si son existence avait pour seul but de rendre les autres heureux, mais pas moi.
Commenter  J’apprécie          60
Le nez sur un bout de papier, le prêtre énumère une à une les qualités de notre amie, avant d'ajouter des paroles réconfortantes, destinées à apaiser la douleur de la famille. Je me demande s'il connaissait vraiment Gretchen. Récite-t-il des formules habituelles, qu'il a déjà rabâchées des centaines de fois auparavant pour une longue succession de morts sans nom et sans visage, dont il ne se rappelle déjà plus ?
Commenter  J’apprécie          20
Mon père nous a enseigné depuis notre plus tendre enfance que les larmes sont un signe de faiblesse, que la véritable douleur est digne et silencieuse.
Commenter  J’apprécie          40
Gretchen n’était pas une fille bien, loin de là. C’était une petite snob, une sale vipère qui adorait rabaisser son entourage. Je l’ai vue, de mes yeux vu, piquer le petit copain de certaines de ses meilleures amies juste sous leur nez. Comme incapable de résister à la tentation, comme électrisée par la perspective de briser un interdit.
Commenter  J’apprécie          10
- J’ai une nouvelle théorie… répond-il.

– Et c’est pour cette raison que tu m’as trainée ici ? Pour confronter nos hypothèses ?

– Non, je voulais juste m’assurer que tu allais bien.

Il me prend de court : quand j’entends ces mots chuchotés de sa voix grave, mon coeur fait un minuscule bond dans ma poitrine.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Monica Murphy (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Monica Murphy
book trailer Pretty Dead Girls
autres livres classés : jeune adulteVoir plus
Les plus populaires : Jeune Adulte Voir plus


Lecteurs (292) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2797 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..