AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2811211756
Éditeur : Milady (18/04/2014)
  Existe en édition audio

Note moyenne : 3.89/5 (sur 238 notes)
Résumé :
Fable travaille d'arrache-pied pour gagner son indépendance, tout en élevant son petit frère. Sa réputation de fille facile lui vaut d'enchaîner les aventures sans lendemain, ce qui arrange bien les affaires de Drew, le meilleur joueur de l'équipe de football de la fac. Alors qu'il s'apprête à passer une semaine dans sa famille au passé tourmenté, il lui propose, moyennant finance, d'incarner sa petite amie. Fable ne demande pas mieux que d'entrer dans la peau du pe... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (87) Voir plus Ajouter une critique
Blackbird
  09 juin 2014
J'ai été complétement conquise par ce roman que je classerai dans la même lignée que Jeu de Patience ou Beautiful Disaster. L'auteur a su me captiver tant et si bien que je n'ai pas pu lâcher ce livre avant de l'avoir fini.
Des citations ponctuent chaque chapitre à son commencement et le récit est relaté tour à tour par Drew et Fable.

L'Histoire : Drew ne se sent pas capable d'affronter seul son père et surtout sa belle-mère dans sa maison natale où il est censé retourner durant les vacances de Thanksgiving. Il s'est déroulé un drame dans cette maison deux ans auparavant et l'on apprend également dès le début que Drew déteste sa belle-mère. Il va donc demander à Fable, qu'il ne connait que de réputation de devenir sa petite amie durant une semaine contre une grosse somme d'argent. Celle-ci étant dans le besoin, elle accepte sans sourciller. Quels sont les secrets de Drew ? Comment va se passer la cohabitation en Drew et Fable ?

Les Personnages : Drew est beau, très grand et athlétique, il va à l'université et joue au football. Fable pense l'avoir cerné dès le départ : il est riche, superficiel et imbu de sa personne. Mais elle va vite se rendre compte qu'elle s'est trompée sur toute la ligne et Drew se révèle être un jeune homme modeste, attentionné et tolérant. Ils ne viennent pas du même milieu et jamais il ne considère Fable comme lui étant inférieure contrairement à sa famille et ses connaissances.
Fable est blonde et élancée avec de jolies formes. Elle est pétillante et douce, elle a beaucoup d'humour et de répartie. Elle mène une petite vie de misère, sa mère est alcoolique et irresponsable. Son frère a treize ans et il considère Fable comme sa mère, ils s'adorent. N'ayant pas d'argent, Fable n'a pas pu aller à l'université, elle travaille dans un bar pour subvenir aux besoins de sa famille.
Je me suis beaucoup attachée à ces deux personnages. Fable apporte fraîcheur et tendresse dans la vie de Drew, tandis que Drew amène à Fable stabilité, protection et attention.
Adèle, la belle-mère de Drew, est une bourgeoise égoïste et cruelle, elle a un coeur de pierre. le père de Drew reluque Fable comme si elle était la prochaine fille qu'il pourrait mettre dans son lit néanmoins je pense qu'il aime son fils.

Conclusion : Cette histoire à la Pretty Woman m'a totalement séduite : on a envie d'avancer, d'évoluer avec les personnages, on souffre avec eux, on rit avec eux, on compatit à leurs peines. de plus le roman est original dans le sens où c'est Drew qui a besoin d'aide et ça change que ce soit le personnage masculin le plus fragile. Les scènes d'amour sont empreintes d'une grande tendresse et ne sont pas rébarbatives. J'ai beaucoup aimé la bienveillance que Drew ou Fable avaient l'un pour l'autre durant ces scènes.
Ma seule déception : malgré ses 285 pages, ce roman est beaucoup beaucoup trop court ! Ca se termine trop vite, on en veut plus. Si un tome deux venait à sortir c'est avec empressement et allégresse que je me jetterai dessus ! Et oui c'est le problème quand on passe un excellent moment, on voudrait que ça ne s'achève jamais.
En tout cas un roman que je recommande vivement à tous les amateurs et les amatrices de belles histoires d'amour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          132
mzellebabeth
  11 novembre 2015

Première lecture de l'auteur Monica Murphy. Ce n'est pas un coup de coeur mais elle a tout de même su me transporter dans son univers.
Fable, qui n'as pas une vie de tout repos, à la réputation de fille facile. Elle enchaîne les aventure sans lendemain avec des élèves de la fac, dont certains de l'équipe de foot auquel Drew s'investi. Elle en a besoin pour se sentir, l'espace d'un instant, aimer ou apprécier. Mais cette sensation se dissipe aussi vite qu'elle n'est arriver.
La raison : Fable n'as pas reçu beaucoup d'amour de sa mère trop souvent absente et aux tendances alcooliques. Elle vit également avec son petit frère Owen de 13 ans de qui elle doit s'occuper. Pas facile de travailler pour subvenir à leurs besoin et de seconder le rôle de maman quand son petit frère commence à s'écarter du droit chemin et a multiplier les bêtises.
Drew est le mec que toutes les nanas rêvent d'approcher. Il est intelligent, sexy et viens d'une famille aisé. Mais il est aussi célibataire car les relations ne l'intéressent pas.
Sa vie se résume a étudier et jouer dans l'équipe de football de la fac, ce qui l'aide a prendre du recul face à son lourd passé. Mais il va devoir rentrer chez sa famille pour les vacances de Thanksgiving et se retrouver face a ses vieux démon. 
Pour ne pas affronter seul son passé, il va faire appel à Fable. Elle va devoir se faire passer pour sa petite amie le temps d'une semaine moyennant une belle somme d'argent.
Ils ne connaissent pas d'avant et pourtant ils devront au yeux d'Andy le père de Drew, et de sa femme Adèle, se faire passer pour un vrai couple. Pourquoi Fable alors que tout les opposent ? Drew a besoin d'une fille sans attache et avec sa réputation de fille facile, elle semble être la bonne candidate. 
Et cela semble arranger Fable car elle a besoin de cette argent pour vivre et s'occuper au mieux de son frère. 
Pour en savoir plus :
Drew vit depuis 2 ans déjà un véritable enfer. Se sentant responsable de la mort de sa soeur, Vanessa, il ne veut plus mettre les pieds au domicile familiale, la où le drame c'est produit.
Mais les fêtes de Thanksgiving approchent et son père veut se retrouver en famille pour le fêter comme avant.
Drew ne veut pas se retrouver seul face à son père mais surtout Adèle sa belle mère. Il va alors demander à Fable de faire semblant d'être sa petite amie durant cette semaine au domaine familiale. Qu'essaie t'il de fuir ou de prouver ? 
L'auteur à alterner le récit des personnages, ce qui permet d'en apprendre d'avantages sur leur passé, leurs émotions.
Un + pour les personnage. Fable, une fille au fort tempérament. Elle a tellement subit avec l'absence de son père et une mère alcoolique, qu'elle est devenu très rapidement indépendante et ne se laisse pas mener par les hommes. Quant à Drew, Monica nous a servit un personnage masculin plutôt réserver. Cela nous change des personnages dur a cuir, ce qui est appréciable. 
Un - pour le suspense. Drew ne supporte pas d'être toucher par Adèle, A partir du moment ou Celle ci fait son apparition, c'est à dire les premiers chapitres, on comprends tout de suite se qu'il a pu se passer pour que Drew déteste autant sa belle mère. On ne sait pas comment, mais on se doute de certaines choses, ce qui est bien dommage. 
Même Fable à des doutes à se sujet (merci à l'auteur de ne pas avoir créer Fable comme un personnage nunuche qui ne voit rien).
Une petite révélation tout de même à la fin auquel je ne me suis pas attendu et je tire mon chapeau ! Je ne m'attendais pas à se genre de révélation aussi choquante que malsaine.
Une fin qui nous laisse sur notre faim, et qui nous donne envie de connaître la suite. Et oui, tout les romans ne se finissent pas par ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
harmo20
  15 avril 2014
J'étais très intriguée par le résumé, il m'a de suite emballé. de plus, la couverture est simple mais je la trouve très jolie. Par contre, j'ai été un peu déçue par le nombre de pages. Quand on comprend que Drew demande à Fable d'être sa petite amie pendant une semaine et qu'on voit le nombre pages, on sait d'avance que tout va se passer rapidement et ça n'a pas raté.
Fable est une jeune femme, elle travaille énormément car elle s'occupe de son petit frère. Drew est un le meilleur joueur de football de sa fac, il a toujours eu ce qu'il désire. Drew a un passé dur, retourner auprès de sa famille est très difficile. Cette année, il décide de ne pas y retourner seul, il va monter un plan et va proposer à Fable d'être sa petite amie pendant une semaine pour la somme de trois mille dollars. Pendant, une semaine beaucoup de chose se passe et surtout, tous les deux vont apprendre à se connaître…
Fable n'a pas eu d'enfance facile, sa mère pense qu'à boire et à sortir avec de ses mecs du moment. Elle a un demi-frère et elle travaille dur pour lui. Elle doit ramener de l'argent pour pouvoir manger et vivre. Tout ça, elle le fait pour lui et non pour sa mère. Tous les deux se sentent beaucoup mieux quand leur mère n'est pas présente… Elle ne se laisse pas marcher dessus et n'hésite pas à dire ce qu'elle pense.
Drew est riche. Il ne sait pas ce qu'il veut faire plus tard, d'ailleurs son père ne lui fait que rabâcher. Un seul truc, c'est qu'il adore le football. Il est intelligent et mène sa vie tranquille. Même s'il est toujours entouré de ses amis, il n'a pas d'affinité forte avec quelqu'un, au fond de lui, il se sent très seul.
Monica Murphy alterne le point de vue des deux personnages. On les voit évoluer et surtout, on voit leurs sentiments prendre plus d'ampleur, leurs doutes, leurs secrets…
Le point fort de ce roman ce sont les personnages. On s'attache très vite à eux et on veut apprendre à mieux les connaître. le point faible c'est que tout se passe beaucoup trop vite. Je m'y attendais rien en ouvrant le roman mais c'est vraiment dommage.
Le style de l'auteure est simple, on est pris dans l'intrigue, on veut connaître ce que cache Drew. Même si on se doute de ce qu'il s'est passé, l'auteure nous réserve quelques surprises – je parle surtout de la fin car je ne m'y attendais pas. On a qu'une seule envie c'est d'avoir le tome deux sous la main.
D'ailleurs, pour une fois, c'est un homme qui cache ses secrets. Je trouve que ça change et je pense que c'est ce que j'ai apprécié dans ce roman.
En conclusion, une romance très sympathique à lire. Les personnages sont tous les deux très attachants. Je les ai de suite apprécié, surtout en apprendre plus sur eux. Leur relation évolue doucement, au début ce n'était qu'un jeu mais au final, ça va être plus que ça. Dommage que tout se passe trop vite. Je veux découvrir la suite, je veux savoir si Marshmallow va secourir Drew. (Hein ? Mais qu'est-ce qu'elle nous de marshmallow ? Va falloir lire ce roman pour le découvrir !!)
Lien : http://livres-films-series.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Hamisoitil
  06 avril 2014
J'ai voulu lire ce livre à cause de la couverture et du titre bien sympathique puis enfin, le synopsis qui m'avait l'air prometteur.
Hélas, je n'ai pas succombé à l'histoire que j'ai trouvée trop simple.
C'est là, que je me rends compte que je suis bien trop vieille pour ce genre d'histoires qui touchent beaucoup plus les jeunes adultes que moi qui frôle la quarantaine. Mais j'ai voulu tester en espérant découvrir quelque chose de nouveau en lisant du New adult.
Pourtant, l'histoire en elle-même n'est pas mauvaise bien au contraire. Il y a du vécu mais aussi un passé douloureux pour nos deux personnages principaux, Fable et Drew.

Fable, elle, c'est la nana qui doit subvenir aux besoins de sa famille car ayant une mère alcoolique, qui change de mec sans arrêt et un petit frère qui commence à faire des conneries, et bien, elle n'a pas trop le choix de bosser dans un bar pour faire rentrer de l'argent. Sa vie est plus ou moins merdique sans compter qu'elle doit se trimbaler une réputation de fille facile sur le campus. Tout ça, elle doit l'assumer et faire avec.
Drew, lui, c'est le gars qui fait du football, l'un des meilleurs joueurs de son équipe que toutes les filles raffolent mais pour une raison que l'on comprendra par la suite, ne s'y intéresse pas.
Il a également une relation assez tendue avec son paternel et sa belle-mère. Pratiquement trois années qu'il n'a pas mis les pieds dans la maison familiale mais là, plus le choix, il doit y aller.
Et c'est là que rentre en jeu Fable, cette fille qu'il ne connait pas encore. Malgré sa réputation bien établie, cela ne va pas l'empêcher de lui proposer un deal à la sortie de son travail. Se faire passer pour sa petite amie pendant 1 semaine chez ses parents et en échange, une belle somme d'argent sur son compte.
Bien évidemment, elle va accepter car cet argent tombe à pic. Les dettes, les finances, nourrir sa famille .... tout ça, elle ne peut pas dire non même si cette proposition est assez incroyable pour mademoiselle.
Stratagèmes mis en place, nous voilà pour une semaine avec notre couple qui va se découvrir et apprendre l'un sur l'autre.

En conclusion :
J'ai passé tout de même un bon moment, même si ce n'est pas un coup de coeur ou un livre que je pourrai relire ou en attendre la suite, malgré une fin......
Les chapitres qui s'alternent pour chaque point de vues est très bien, ce qui nous permet de ressentir toute l'émotion ou cette rage de nos deux protagonistes.
Pour ma part, j'ai découvert deux âmes meurtries qui vont faire face à des non-dits, des blessures enfouies, parfois trop présentes pour pardonner à l'autre.
Des obstacles pour l'un et des murs pour l'autre avec de l'amour qui va se mettre en place pour surmonter voire supporter tout ça.
Une bonne lecture mais pour moi, ça sera sans plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          61
verobleue
  15 décembre 2016
Fable cumule les petits jobs, une mère alcoolique et élève son frère comme son propre fils. Elle trouve réconfort dans de multiples bras, récoltant au passage une réputation de fille facile. L'argent est rare.
Pour ces deux raisons, Drew le séduisant quaterback de l'équipe de football de la faculté, fils d'une famille aisée, lui propose un contrat : se faire passer pour sa petite amie pendant la semaine de Thanksgiving en contrepartie d'une somme d'argent conséquente.
Une bluette à deux voix, qui se dévore à toute vitesse, qui semble légère : deux personnes aux mondes différents pour qui l'amour est compliqué. Mais l'auteur aborde le sujet délicat de la famille avec ses bons et ses terribles mauvais côtés. Monica Murphy joue beaucoup sur le paraître et la réalité des choses et nous livre un jeu d inversion de rôle.
« Une semaine avec lui » est une lecture addictive et plaisante aux personnages attachants.
Commenter  J’apprécie          120
Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
ptitelily01ptitelily01   10 avril 2014
Ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi on est ici, maintenant. Je suis dans ton lit et on est à moitié nus, bras et jambes entrelacés, le drap qui glisse de nos corps parce que notre peau est brûlante. J’ai l’impression d’être en train de me consumer. Tu n’arrêtes pas de m’embrasser et de me murmurer à l’oreille combien tu as envie de moi – et j’ai envie de toi, moi aussi –, mais cette petite voix entêtante me rappelle qu’il ne nous reste plus qu’un seul jour à passer ensemble avant de retourner à la vie réelle.

Dans laquelle tu m’ignores autant que je t’ignore. Tu auras eu ce que tu voulais : choquer tes parents et tes voisins afin qu’ils cessent de te harceler. Et j’aurai eu ce que je voulais, cet argent que tu m’as promis pour « supporter tes conneries pendant sept jours », comme tu l’as formulé, et qui me permettra de prendre soin de mon petit frère pendant un temps. Nos vies respectives reprendront alors leurs cours.

Dans cette existence-là, tu me détestes autant que je te déteste.
Ce sera un mensonge. J’aurais pu te haïr avant cette histoire, mais à présent…
Je crois que je suis en train de tomber amoureuse de toi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
LaChroniquedesPassionsLaChroniquedesPassions   29 mai 2014
Je m’en veux aussi d’avoir pensé que je pouvais avoir une histoire avec cette fille qui se fout éperdument de moi.
— Tu es avec quelqu’un d’autre, rétorqué-je, sans me soucier de me contrôler.
Elle pince les lèvres tandis que sa cigarette se balance entre ses doigts.
— Je vois que tu as parlé à ta belle-mère.
— Dis-moi ce qui se passe.
— En quoi ça te regarde ?
Elle laisse tomber sa cigarette dans l’herbe et l’écrase avec le talon de sa botte pour l’éteindre, creusant un trou dans la pelouse impeccable de mes parents. Mon père va péter un câble en voyant ça.
— Je t’ai donné un sacré paquet pour que tu joues le rôle de ma petite amie cette semaine. Je crois que ça me regarde.
Je l’attrape par le bras et regarde droit dans le vert de ses yeux. Je veux voir si elle me ment, si tout ce qu’on a partagé hier n’était qu’un monceau de conneries sans importance à ses yeux.
Ça fait mal. Plus que je veux bien l’admettre.
— Alors nous y revoilà. Toutes ces belles paroles et le romantisme d’hier se sont évaporés dès que tu as pris ton pied. Et maintenant, on est de retour à la case départ et à cette histoire de petite amie à gages.
Elle est en colère. Mais je le suis encore plus.
— Dis-moi la vérité. Est-ce qu’il y a quelqu’un d’autre ?
Elle réplique du tac au tac :
— Seulement si tu me racontes comment ta sœur est morte.
La surprise me coupe le souffle. Je lâche son bras et recule de quelques pas. Merde ! Je ne m’attendais pas à ça. Je pensais que j’avais encore un peu de temps avant de lui avouer pour Vanessa.


http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LaChroniquedesPassionsLaChroniquedesPassions   29 mai 2014
— Tu devrais t’en aller, dit-il d’une voix sombre et étrangement calme.
— D’accord, je te laisse tranquille.
Je comprends son besoin de solitude. Je suis comme ça la plupart du temps.
— Non.
Il se retourne et me regarde, avec sur le visage une expression dure et inflexible.
— Je veux dire : tu devrais t’en aller. Rentrer chez toi. Tu n’es pas obligée de rester. Je n’ai plus besoin de ton aide.
Mon estomac se noue et j’ai la nausée.
— Ça ne me dérange pas de rester…
— Je ne tiens pas à ce que tu restes, m’interrompt-il. Tu n’as pas besoin de ces conneries, Fable. Tu as assez de problèmes comme ça.
J’ai envie de pleurer. Il ne veut pas de moi ici. Personne ne veut de moi nulle part. Ma mère se fiche de savoir si je suis morte ou vivante. Mon frère préfère traîner avec ses copains. Je n’ai pas vraiment d’amis, à part quelques collègues de travail, et ce sont plutôt des connaissances. Les filles ne m’aiment pas parce qu’elles pensent que je suis une fille facile qui veut leur voler leur petit ami.
À ce moment précis, je suis toute seule. Personne ne veut de moi.
La tête haute, je renifle en essayant d’empêcher mes larmes de couler.
— Je vais aller faire mon sac.
Je tourne les talons et je sors de sa chambre. Il ne m’arrête pas. Ça ne me surprend pas. Qu’est-ce que j’espérais ? Qu’il me coure après pour me supplier de rester, en fin de compte ?
Bien sûr que non. Ma vie n’est pas un film à l’eau de rose. Je ne dois pas perdre de vue le fait que je ne compte pas à ses yeux.


http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Ninie067Ninie067   06 avril 2014
J’entends les pas de mon père qui résonnent sur les dalles, comme s’il s’éloignait hors de portée des oreilles d’Adèle.

— On va passer un agréable Thanksgiving, fiston, tu verras. Il est censé faire beau et ta mère a l’air d’aller bien mieux.

— Ce n’est pas ma mère, réponds-je en serrant les dents.

— Quoi ?

— Adèle n’est pas ma mère.

— C’est la seule mère que tu aies jamais connue.

Super…

Maintenant, il est vexé.

— Pourquoi est-ce que tu ne l’acceptes pas ? Ça fait tellement longtemps qu’elle fait partie de ta vie…

Elle fait planer sur ma vie une ombre malsaine, mais je ne peux pas l’expliquer à mon père. S’il n’a pas compris à l’époque, il ne pourra pas comprendre maintenant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Pixie-GirlPixie-Girl   14 avril 2014
J’ai envie de couvrir de baisers chaque centimètre carré de son corps. Je veux m’asseoir, la tenir sur mes genoux et l’embrasser pendant des heures, jusqu’à ce que nos lèvres soient gonflées et nos mâchoires engourdies. Je veux savoir à quoi elle ressemble quand elle jouit. Et j’ai envie d’être celui dont elle criera le nom au moment de l’extase.
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Monica Murphy (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Monica Murphy
book trailer Pretty Dead Girls
autres livres classés : new adultVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3307 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..