AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

François Gorin (Traducteur)
EAN : 9782020224925
350 pages
Éditeur : Seuil (09/02/1996)
4.21/5   14 notes
Résumé :


Mort brutalement en 1970 à l’âge de vingt-sept ans, Jimi Hendrix était déjà entré de son vivant dans la légende. Guitariste et compositeur de génie, il a franchi les frontières entre blues et soul, jazz et rock, mais aussi entre Blancs et Noirs, individu et communauté, pacifisme et rébellion, entre Amérique et Angleterre, entre pessimisme et quête de salut… Un homme exceptionnel, complexe, dont l’influence novatrice n’a pas fini de rayonner.
<... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
TristanPichard
  04 juin 2015
Très bon bouquin, passionnant, érudit, étayé et iconoclaste. L'auteur se fiche comme d'une guigne de la biographie de Hendrix et de savoir s'il a couché avec unetelle ou unetelle et ce qu'il s'est mis dans le nez avant tel ou tel concert. Il laisse ça à ceux qui s'amusent à retracer jour par jour les plans cul et défonce de l'inventeur de la guitare moderne. Ce qu'il veut, Murray, c'est parler d'esthétique et de sociologie. La sociologie d'abord avec la place que tient Hendrix dans l'imaginaire collectif et particulièrement sa figure tout à fait à part en tant que noir américain. Grand-mère indienne, grand-père blanc, parents black, né dans le nord des USA (Seattle) où les tensions raciales sont faibles, mais ayant fait ses armes musicales dans le sud raciste, découvert par un anglais, créant un mélange unique de blues et de British pop... bref, il y a de quoi dire. La musique ensuite, mais, malin et retors, l'auteur évite de panégyrique rock pour ne parler que de black music et de la place d'Hendrix à travers les trois grands courants d'après-guerre : le blues, la soul et le jazz. On y découvre que le mélange était bien plus subtil et varié que ce que l'on pense généralement. L'Expérience, ce n'est pas un bluesman qui s'ignore qui fricote avec un irlandais à la coupe afro et un cockney qui se prend pour Elvin Jones. Ou plutôt ce n'est pas que ça. C'est aussi le sinuosité des lignes de blues dans le solo, la dynamique des cocottes funky de la soul et la liberté formelle du jazz. Pendant longtemps, j'étais plus pratiquant que croyant en ce qui concerne Jimi. La figure est incontournable, mais quelque chose m'échappait. Avec ce bouquin, j'ai approché la vérité et ouah ! je n'écouterais plus jamais Third Stone From The Sun de la même manière...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
balloonvenus
  14 septembre 2017
Une étonnante biographie de Jimi Hendrix qui, bien plus que raconter des anecdotes croustillantes sur le célèbre musicien, s'attache davantage à replacer l'artiste dans une époque, un contexte social et musical. Jimi et le blues, Jimi et la soul, Jimi et le jazz... ce livre est une mine d'informations sur les musiques du XXe siècle. Passionnant !
Commenter  J’apprécie          10
GuyLiguili
  17 octobre 2010
Plus qu'une biographie de Jimi Hendrix, un portrait de l'homme et du musicien placé dans son contexte historique, sociologique et musical. Un livre qui donne envie de réécouter Jimi Hendrix mais aussi d'autres musiciens de blues, de soul, de jazz.
Un grand musicien comme Jimi Hendrix méritait un ouvrage de cette qualité.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
ArnaudPArnaudP   20 mars 2011
Et la rumeur commença à se répandre. Hendrix jouait derrière Hammond tout la soirée, montrant sa grande maîtrise, durement acquise, de la guitare blues ; mais à la fin de chaque concert, Hammond tournait le projecteur sur son guitariste, qui se lançait alors dans sa version du " I'm a man " de Bo Diddley - déjà son morceau de bravoure avec Curtis Knight & the Squires. On avait le droit à tous les trucs que Hendrix avait appris pendant ses cinq ans aux galères du rhythm'n'blues, et qu'il avait rêvé de lâcher dans la nature : il jouait de la guitare derrière sa tête ou son dos, entre les jambes, avec les dents ; et l'instrument gémissait, rugissait, gloussait, au moindre geste de son maître. Et chaque soir, le public était en état de choc.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ArnaudPArnaudP   07 mars 2011
Cette mort prématurée a aussi ouvert la porte aux hagiographie larmoyantes, typiques des martyrs de la culture populaire, forgeant l'image d'un Hendrix simplement réduit à une étoile filante cinglant le ciel d'un grand cri, à un monstre fabuleux dont la musique venue de nulle part n'allait nulle part, sans ancêtres ni descendance.
Commenter  J’apprécie          50
ArnaudPArnaudP   07 mars 2011
Hendrix est un point de départ commode aux généralités abusives : phallocratie innée du hard rock, diabolisation des drogues et manie réactionnaire du solo de guitare interminable ; ou encore aux prêchi-prêcha sur le pouvoir destructeur de la célébrité, la futilité naïve de l'idéalisme hippie, et la calamité de voir mourir jeunes tous ces gens si doués.
Commenter  J’apprécie          30
ArnaudPArnaudP   20 mars 2011
Les gens qui meurent jeunes deviennent sans coup férir objets de nécrophilie romantique. On en fait des ersatz du Christ, morts pour racheter "nos" péchés à tous, dépeints comme ayant été en quelque sorte trop beaux ou trop sensibles pour cette vie.
Commenter  J’apprécie          20
Lee_DesmotsLee_Desmots   16 mai 2012
Hendrix se plaisait à répéter qu'il n'y a que deux genres de musique : la bonne et la mauvaise, et bien que la phrase ne soit pas de lui - elle remonte au moins à Louis Armstrong - il y croyait assurément dur comme fer
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Charles Shaar Murray (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Charles Shaar Murray
Charles Shaar Murray wins the prestigious Outstanding Contribution to Music Journalism Award at the 2010 Record of the Day event last night.
>Histoire, géographie, sciences auxiliaires de l'histoire>Biographie générale et généalogie>Biographie: artistes et sportifs (789)
autres livres classés : GuitareVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Arts et littérature ...

Quelle romancière publie "Les Hauts de Hurle-vent" en 1847 ?

Charlotte Brontë
Anne Brontë
Emily Brontë

16 questions
828 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , art , musique , peinture , cinemaCréer un quiz sur ce livre