AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782842715342
256 pages
La Musardine (24/02/2011)
3.33/5   6 notes
Résumé :
ATTENTION : Livre qui ne convient pas à un public mineur.

Quand les femmes deviennent prédatrices

Les filles qui se laissent draguer passivement en laissant prendre toutes les initiatives aux hommes, c’est du passé !
Tour à tour Lolita délurée en quête de son Humbert, hôtesse de l’air dans une compagnie aérienne de luxe résolue à croquer du milliardaire, cougar obsédée par le meilleur ami de son propre fils, analysante narcissiqu... >Voir plus
Acheter ce livre sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
melusine1701
  05 mai 2011
La littérature érotique ne fait pas spécialement partie de mes habitudes, mais lorsque Babelio a proposé ce titre pour la dernière édition de Mass Critique, je me suis dit que ça serait peut-être l'occasion de voir si dans ce genre aussi, on trouve des livres de qualité. Et très honnêtement, mon bilan est assez mitigé. Si l'on cherche un bon livre porno pour fille sans prise de tête, celui-ci est parfait: les histoires mettent volontiers en scène les fantasmes féminins les plus convenus, comme celui de voir s'offrir un amant d'un soir en guise de cadeau d'anniversaire, de subir une fouille au corps trop poussée par un beau policier ou de séduire un psychanalyste. Voyez, l'originalité n'est pas forcément au rendez-vous, mais ça remplis son office. Mais finalement, l'intérêt unique de chaque histoire étant LA scène de sexe longuement détaillée, on a un peu l'impression de relire vingt fois la même chose et à la longue, ça lasse. Là où j'ai été plus embêtée, c'est dans le peu de crédibilité de certaines histoires. Soit j'ai une vision étonnamment sage et conventionnel du sexe, soit certains auteurs ont opté pour une histoire clairement malsaine qui nuit à l'adhésion du lecteur. Parce que les gens qui se sautent dessus n'importe où n'importe quand, passe encore, mais le jeune homme qui offre à sa mère les services sexuels de son meilleur ami me semble plus malsain que réellement excitant ou piquant (Allô ici Oedipe bonjour...). Quant aux trois lycéennes qui s'habillent en poupée manga pour faire céder un de leur camarades de classe et filmer leurs ébats au téléphone portable pour se les envoyer, cela ressemble aussi beaucoup à un fantasme masculin d'un goût très discutable et a un parfums glauque qui me déplaît. Ce qui nous amène directement à ma plus grande déception: pourquoi ne peut-on pas parler de sexe sans être forcément vulgaire ? J'ai souvent regretté un manque d'élégance, de raffinement, de sensualité. Moi qui espérais que la littérature permettrait justement de ne pas tomber systématiquement dans un langage grossier ou dans des clichés monstrueux (la plupart de ces femmes sont roulées comme des déesses, ne portent jamais de culottes et improvisent un strip-tease comme si elles avaient fait ça toute leur vie), j'ai déchanté. Certaines histoires emportent cependant mon adhésion: la toute première, Les Chroniques du Cougar, où une femme raconte ses recherches d'amants occasionnels et jeunes sur internet sans s'embarrasser des boulets ("- Oncvoit kan? - Ba...De préférence jamais".) et la toute dernière, le Trophée, jouant à merveille sur la relation entre une chasseuse d'homme et un taxidermiste, chacun développant à sa manière le concept du titre, nouvelle truffée de petits détails ingénieux réservés à un lecteur attentif avec son cerveau et pas seulement en-dessous de la ceinture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          101
irreguliere
  17 mai 2011
Il n'y a aucune honte à se faire du bien, et parfois (souvent) un peu de littérature érotique, ça fait du bien. Et ici, ce qui fait du bien, surtout, c'est que ce ne sont pas les hommes les prédateurs, mais bien les femmes, prêtes à tout pour mettre celui ou ceux qu'elles convoitent dans leur lit (expression purement métaphorique, d'ailleurs, en ce qui concerne les lieux d'action de cet ouvrage). Et que ce changement des rôles traditionnel est somme toute réjouissant, d'autant que c'est incroyable, mais les hommes semblent bien aimer ce rôle de proie.

Vingt histoires, vingt nouvelles, dans lesquelles les femmes mènent la danse, de la cougar qui chasse sur internet et choisit ses conquêtes sur catalogue aux lycéennes qui poursuivent leur proie en meute, en passant par la mère de famille fantasmant sur un ami de son fils ou l'hôtesse de l'air avide d'hommes riches et puissants.

J'ai longtemps été une chasseuse d'homme, mais, lassée de ce sport, j'ai raccroché mon arc et mes flèches. Mais cela m'intéressait tout de même de lire ces récits, peut-être par nostalgie ou pour voir ce qui avait changé en moi. Bref. Evidemment, ces vingt histoires, écrites par vingt auteurs différents, aussi bien des hommes que des femmes, sont inégales, tant du point de vue de la qualité littéraire (sur laquelle je ne m'étendrai pas parce que je ne suis pas certaine que ce soit un critère essentiel quand on lit ce genre de livres) que de la qualité érotique. Je suis donc passée, tour à tour, par de nombreux sentiments : je me suis ainsi souvent sentie perplexe, étonnée, choquée parfois, écoeurée même par l'un des textes, il m'est aussi arrivé de pouffer de rire (je ne suis pas sûre que c'était voulu) et bien sûr d'être émoustillée. Oh, rien de très prononcé, mais certaines situation, certains gestes ont réussi à m'émouvoir. Donc dans l'ensemble je suis plutôt satisfaite de ce recueil, inégal donc mais globalement de qualité, à lire à petite dose, une nouvelle par-ci par-là !

Je remercie Babelio et les éditions de la Musardine pour cette découverte croustillante !
Lien : http://irreguliere.over-blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
asn83
  03 décembre 2013
Moi qui répugne à la seule idée d'ouvrir un roman du type Harlequin (car soyons honnête, l'Harlequin n'est ni plus ni moins que du roman érotique déguisé/caché sous de la mièvrerie), je ne pensais pas un jour lire de mon plein gré un deux recueils de nouvelles coquines. Comme quoi tout peux arriver ! Pour moi tout a commencé le jour où l'une de mes amies fut publiée (et non il ne s'agit pas d'une fille bizarre, mais bel et bien une personne merveilleuse). La curiosité m'a donc poussé à découvrir ses textes... puis à poursuivre sur celles des autres écrivains. Car au final j'ai bien aimé.
Lire la suite : http://www.bizzetmiel.com/2013/11/la-musardine-collectif-osez-20.html
Commenter  J’apprécie          10
Helene31
  27 février 2014
Que ce soit la nouvelle Lolita cherchant son Humbert (référence à Nabokov), l'analysée draguant son psy, la lycéenne provoquant son prof, ou l'hotesse de l'air cherchant son riche protecteur en 1e classe par exemple, toutes n'ont qu'une obsession : le sexe mâle.
Commenter  J’apprécie          10
majanissa
  03 mai 2011
C'est un petit livre qui regroupe un certain nombre de nouvelles érotiques (dire porno est un bien grand mot). Certaines nouvelles sont comme des récits de vécu, d'autres sont beaucoup plus sous forme de fantasmes.
Celui-ci parle des chasseuses d'hommes, ces femmes qui prennent en main leur sexualité, qui sont joueuses, qui aiment le sexe sans en avoir honte. "Femmes jusqu'au bout des seins" (Sardou) et qui l'assume. J'ai apprécié la plupart des histoires, elles étaient agréables à lire, sensuelles, efficaces, excitantes, croustillantes. D'autres un peu moins car un peu trop "fantasme" à mon gout, vous savez un peu comme les films X complètement abhérants, totalement éloignés de la vie réelle. On se demande parfois qui peut avoir des fantasmes pareils...
En bref, une lecture très agréable dont je n'ai pas honte qui m'a fait passer de bons moments.
Lien : http://majanissa.over-blog.c..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
asn83asn83   12 août 2013
Dans tous les contes de fées, il y a une bonne marraine qui apporte une solution au moment désespéré.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de La Musardine (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de La Musardine
Bande-annonce vidéo du livre "Pin-up, femme-objet", troisième volume des mythiques pin-up d'Aslan, aux éditions La Musardine. Sortie le 31 octobre 2013.
autres livres classés : dragueVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus
Acheter ce livre sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

L'érotisme en littérature

Lequel de ces romans de Diderot, publié anonymement, est un roman libertin ?

Le Neveu de Rameau
Les Bijoux indiscrets
Le Rêve de D'Alembert
La Religieuse

6 questions
328 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature libertine , érotisme , érotiqueCréer un quiz sur ce livre