AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2813206598
Éditeur : Guy Trédaniel éditeur (11/11/2013)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Après avoir survécu à l’une des ères les plus violentes de l’Histoire, à une époque où une petite défaillance en termes de techniques de maniement du sabre peut faire la différence entre la vie et la mort, Musashi consacre toute son existence à partager ses connaissances issues de sa quête farouche de l’excellence. Au Japon, auréolé du titre de kensei, ou « épée bénie », il incarne une légende.

Rédigé voilà plus de 350 ans, ce traité classique – empre... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
nadiouchka
  27 avril 2018
Ayant eu l'occasion de lire dernièrement (et chroniqué) « L'Honneur su Samouraï » » de David Kirk, j'y avais fait connaissance avec ce fameux héros Miyamoto Musashi (宮本 武蔵), l'un des plus formidables guerriers du Japon, en 1600, un samouraï ( 侍) de l'Empire du Soleil Levant. C'est ainsi que j'ai appris que cette figure emblématique de ce pays, maître bushi ( 侍) et dont une devise était : « Le sabre donne la vie. La sabre donne la mort » (剣の命を与えます。剣が死を与えます : Ken no inochi o ataemasu. Ken ga shi o ataemasu) – (phrase un peu contestée sur le site mais à laquelle j'ai apporté une réponse), a été l'auteur du très célèbre « Le Traité des Cinq Roues – La Voie de la stratégie militaire».
J'ai donc recherché ce livre et je suis tombée sur la « Nouvelle édition illustrée du classique japonais de stratégie militaire » de l'éditeur Guy Trédaniel.
Au premier abord, ce qui saute immédiatement aux yeux, c'est que ce n'est pas seulement un beau livre mais c'est surtout un livre luxueux qui m' a immédiatement séduite.
La conception est magnifique : chaque page comporte un bandeau d'environ 2cm sur la longueur avec des illustrations japonaises – des couleurs magnifiques et différentes selon les chapitres – d'autres illustrations figurent en grand nombre et en pleines pages… Autant dire qu'avant de lire cet ouvrage, je l'ai feuilleté pour l'admirer. Cette nouvelle publication est vraiment une belle réussite.
Concernant le texte, avec l'Introduction, une grande explication est donnée sur « Miyaoto Musashi : sa vie, son oeuvre, son héritage ». On y parle du Japon à cette époque, de la Voie du Guerrier, des écoles de sabre (サーブル : saaburu), de la naissance d'une légende. L'introduction est très instructive et nécessaire pour qui ne connaît pas cet être de légende, « figure de proue au Japon, auréolé du titre de kensei, « l'épée bénie », honneur réservé aux êtres ayant porté l'art du sabre à de tels sommets de perfection qu'ils ont pu, grâce à cette pratique, atteindre une forme d'illumination spirituelle intense ».
Et on arrive au Go-rin-no-sho (五輪書), ces fameux écrits sur les cinq éléments : Terre – Eau – Feu – Vent – Vide.
Ce Traité est le reflet d'une philosophie personnelle pouvant être appliquée à chaque aspect de l'existence. Miyaoto Musashi y expose sa stratégie militaire, certes (kenjutsu : l'art du sabre japonais), également le sens de l'observation, la détermination nécessaire le moment venu, la simplicité, le savoir mais aussi le pragmatisme.
Cette magnifique édition comporte aussi deux courts ouvrages de Musashi : le Hyôhô sanjû-gokajô (Trente-cinq instructions sur la stratégie) et le Dokkôdô (La Voie de la solitude, encensant l'autonomie).
Y figurent pour chaque élément, des préceptes, courts paragraphes où Miyamoto termine souvent par des conseils tels que : « Méditez bien cela » - « Il faut bien l'étudier »…
Notre guerrier nous dit : « Acceptez les choses telles qu'elles sont, Évitez de rechercher les plaisirs du corps, Soyez impartial en tout. Ne soyez pas égoïste mais faite preuve d'altruisme (…). N'abandonnez jamais La Voie de la Stratégie ». (pages 240/241) ainsi que de nombreuses autres doctrines.
On arrive finalement aux « Notes » toujours aussi explicites que l'Introduction et qui analysent chaque élément figurant dans le texte.
Si ce « Traité » est principalement une doctrine de stratégie militaire, avec son style hyōhō niten ichi-ryū à deux sabres, il est employé non seulement comme un manuel de technique mais aussi de philosophie. C'est ce que préconise Miyamoto dans tous les domaines et c'est là que se trouve « La Voie de la Tactique ».
Une précision sur l'appellation « Les Cinq Roues » ou « Cinq Anneaux » : cela provient du fait que Miyamoto écrivait sur des « rouleaux de parchemin », ce qui a donné le nom de « roues ».
Ce grand guerrier qui s'était retiré à l'âge de soixante ans dans une grotte, nous a livré ici un livre considéré comme un classique de stratégie militaire. C'est un texte lumineux, une leçon à méditer et à pratiquer, un ouvrage passionnant – un bijou par sa présentation luxueuse – un incontournable de ce samouraï invaincu du XVIème siècle (qui avait refusé de faire le  seppuku (切腹) et devenant ainsi un paria.
Je reviens à la beauté de ce livre ensorceleur qui ne cesse de m'enchanter et qui se lit très facilement : ses 272 pages ne sont que des instants de bonheur, d'admiration pour chaque détail et on en retient l'essence de la pensée de Miyamoto qui transcende les arts martiaux, la violence, pour en faire un art de vivre et d'agir.
Une belle trouvaille effectuée lors de ma recherche de ce livre et qui ne fait que conforter (mais le fallait-il ?) ma passion de plus en plus grande pour l'univers japonais. Il a commencé «avant- hier », il continue « aujourd'hui », le fera « demain » et plus loin encore…
Ce « Traité  des Cinq Roues » est une oeuvre majeure de Miyamoto Musashi qui prônait le respect de la vie et l'efficacité, alors que le Japon était déjà en train de s'enfoncer lentement dans l'intégrisme et le repli sur soi.
De plus, il est fait une comparaison avec le « Le Hagakure (Shinjitai : 葉隠), littéralement « à l'ombre des feuilles » ou « caché dans le feuillage »), ou Hagakure Kikigaki (葉隠聞書), un guide pratique et spirituel destiné aux guerriers. »
Je suis vraiment ravie d'avoir trouvé ce livre-bijou (mais on l'avait compris), où l'on peut revenir à sa guise sur les multiples pensées ou doctrines édictées par l'auteur non seulement célèbre pour ses écrits mais aussi pour sa calligraphie.
Je finirai par ce conseil (tiré d'une phrase de Miyamoto) : « Méditez bien là-dessus » et n'oubliez pas de revenir sur les superbes pages illustrées, dont les couleurs sont extrêmement vives, éblouissantes, toutes plus belles les unes que les autres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          252
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
nadiouchkanadiouchka   28 avril 2018
Alors que les bushi (侍) ont, de tout temps, mis l’accent sur la nécessité d’un équilibre entre savoir, enseignement, culture et exigences militaires liées à leur profession, avec le passage à l’ère Edo, les activités des samouraïs n’ont de cesse de revêtir des formes plus tranquilles. De l’aveu même de Musashi ces évolutions sont affligeantes et son opinion à cet égard se reflète dans ses commentaires rapportés dans le Go-rin-no-sho (五輪書).
P.10
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
nadiouchkanadiouchka   27 avril 2018
Attaquer l’adversaire avant qu’il n’ait songé à reculer son sabre, à le retirer de la garde ou à vous frapper définit l’expression « en un seul rythme ».
P.102
Commenter  J’apprécie          140
Videos de Miyamoto Musashi (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Miyamoto Musashi
La grande différence entre Miyamoto Musashi et les autres samouraïs.
autres livres classés : autonomieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
283 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre