AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782759603824
64 pages
Paris Musées (02/05/2018)
4.36/5   7 notes
Résumé :
Publié à l'occasion de l'exposition Zao Wou-Ki- L'espace est silence du 1er juin 2018 au 06 janvier 2019 au Musée d'Art moderne de la ville de Paris.
Présentation de quarante œuvres, peintures et encres, de grand format de l'artiste d'origine chinoise Zao Wou-Ki, issues des principales collections européennes et asiatiques. Les textes mettent en avant l'ouverture de l'artiste à d'autres pratiques, particulièrement la musique et la poésie.
Que lire après Zao Wou-KiVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Voici un catalogue d'exposition aussi précieux et recherché qu'une huile du peintre qu'il présente!

Joli format allongé, tranche élégante de toile bleu cobalt, et le nom de Zao Wou-Ki en fines et grandes lettres, comme en suspension, sur le fond très agrandi d'une toile abstraite où des bleus, des parmes, des roses pâles, des beiges et des traces d'un vert mousseux se mêlent delicatement dans une étonnante fraicheur de coloris, comme les pigments en fusion d'une aquarelle ou d'un lavis..

Le texte est au diapason: quatre excellents chapitres précèdent la présentation des oeuvres, éclairant les orientations de cette période décisive où l'artiste, dès 1954, s'est lancé à la fois dans l'abstraction quasi totale et dans les très grands formats, triptyque, diptyque, ou "quadriptyque', comme s'il se lançait un nouveau défi.

En chinois, Wou-Ki signifie sans limite...

La rencontre et l'amitié avec le poète Henri Michaux fut décisive : dans son "Combat contre l'espace" publié en 1945, le poète indique déjà la direction à suivre: "..nous fondrons les tueuses géométries, nous briserons ce frêle et dur triangle qui se perd au loin avec les choses que nous désirons voir et l'espace redeviendra ce qu'il était, un immense rendez-vous de cent espaces qui baignent les uns dans les autres et où baignent avec nous les objets et les êtres".

La deuxième rencontre capitale est celle du musicien Varèse qui inclut dans sa musique "au lieu de notes, des masses organisées "se mouvant "les unes contre les autres" et met en partition le silence.

Espace, silence, grand format...si l'on ajoute l'influence et les échanges avec les peintres de l'école de New York, pour qui l'abstraction est un champ d'investigation immense, on a l'explication suffisante pour aborder le lyrisme abstrait et poétique de Zao Wou-Ki dans toute sa plénitude.

J'ajoute que les reproductions des vastes tableaux est belle, souvent en pleine page, avec des "gros plans" vertigineux. Les encres, elles sont, comme souvent, un peu fades à côté des vraies...

Un beau et bon catalogue, donc, même s'il ne peut provoquer le sentiment d'exaltation et le fol envol qui s'empare de l'heureux visiteur du musée d'art moderne !

La belle architecture et les vastes baies de celui-ci sont l'écrin qu'il fallait à ce peintre de l'espace vibrant et du silence inspiré !

Courez-y, mais vous avez le temps: fermeture en janvier 2019!
Commenter  J’apprécie          389
Très beau livre, très belle exposition.
Commenter  J’apprécie          41
Une quarantaine de grandes toiles, des grands formats. Devant ces grandes toiles abstraites, on ne peut s’empêcher de poser la question: qu’est-ce que cette peinture représente? Ou mieux peut-être: qu’est-ce qu’elle déconstruit? Zao Wou-Ki n’a pas commencé par être un peintre abstrait. Le cheminement s’est fait progressivement, de la peinture chinoise à l’avant-garde occidentale. La découverte des recherches de Paul Klee a exercé une influence considérable dans cette évolution. Jusqu’au moment du basculement dans l’abstraction. De la Traversée des apparences, pour reprendre le titre d’un des premiers tableaux présentés dans l’exposition...
Lien : https://www.danslabibliotheq..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Un paysage passé au crible de la mémoire peut prendre différentes formes. Cependant, ce qui est significatif s'agissant de Zao et de Mitchell, c'est leur rapport au monde qui les entoure -un rapport que l'une suggère au travers de ses titres narratifs, et l'autre par les allusions visuelles qui émaillent ses peintures.
Commenter  J’apprécie          220
Zao Wou-Ki parle de la "grande joie physique" de peindre de très grandes surfaces: "A partir de ces années je me suis laissé submerger par ma liberté, devenue mon seul guide[...]. Les grandes surfaces me demandaient de me battre avec l'espace; je devais impérativement remplir cette surface, la faire vivre et me donner à elle."
Commenter  J’apprécie          40
C'est donc en réponse au son, notamment " organisé" par Varèse, et simultanément au silence qui en constitue la nécessaire part d'ombre, que le peintre va renégocier, entre le milieu des années 1950 et le milieu des années 1960, son propos pictural. Son vocabulaire. Sa syntaxe. Et la question du format qui connaîtra avec L'hommage à Edgar Varèse un bouleversement sans précédent.
Commenter  J’apprécie          30
Peu de relations entre un peintre et un homme de lettres ont eu l'intensité et la durée de celle qui naît de la rencontre entre Henri Michaux et Zao Wou-Ki. Leur amitié aura duré plus de trente -cinq ans, davantage même si l'on veut bien imaginer que ce dialogue entretenu de semaine en semaine a pu dépasser facilement la barrière de la disparition physique.
Commenter  J’apprécie          20
L'espace est silence
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Paris Musées (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Paris Musées
Paris Musées vous souhaite une très belle année 2019 dans les musées de la Ville de Paris
autres livres classés : encresVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (16) Voir plus



Quiz Voir plus

Arts et littérature ...

Quelle romancière publie "Les Hauts de Hurle-vent" en 1847 ?

Charlotte Brontë
Anne Brontë
Emily Brontë

16 questions
1084 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , art , musique , peinture , cinemaCréer un quiz sur ce livre

{* *}