AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782757880913
336 pages
Éditeur : Points (15/10/2020)

Note moyenne : 3.69/5 (sur 219 notes)
Résumé :
Que peut-on encore perdre quand la vie vous arrache le seul être que vous avez jamais aimé ?

Adam Chapman, architecte de 41 ans, a tout pour être heureux. Il vit depuis huit ans un amour sans nuages avec sa femme Claire. Mais, un matin, un coup de téléphone vient lui annoncer l’inimaginable. Alors qu’elle passait le week-end dans la maison de campagne de ses parents, Claire a été assassinée en lisière d’un bois. En quelques secondes, l’existence d’Ada... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (82) Voir plus Ajouter une critique
Ladybirdy
  04 novembre 2019
Adam Chapman, architecte de 41 ans est dévasté quand on lui apprend que sa femme Claire vient d'être sauvagement assassinée à la lisière d'un bois pendant son jogging matinal.
L'enquête se met en place.
Découpé en cinq actes, ce thriller psychologique de Valentin Musso amène un côté addictif et trépidant aux nombreux rebondissements.
Adam Chapman semble fou, en proie aux failles temporelles ou à une manipulation du destin, allez savoir, mais pour lui, le cauchemar commence.
Beaucoup de thèmes sont proposés ici, dont la clé centrale, la manipulation. On est déstabilisé par la tournure de l'histoire. Au départ, un sentiment de déjà lu pour se perdre en conjectures alambiquées et dangereuses.
Cette histoire m'aurait certainement passionnée avec un personnage phare plus attachant, plus travaillé, et des noeuds moins tortueux, c'est assez tiré par les cheveux j'ai trouvé. Un gentil thriller qu'on lit sans ennui mais qui reste selon moi, assez superficiel.
Merci à Babelio et aux éditions Seuil pour l'envoi de ce livre dans le cadre d'une masse critique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          8011
nameless
  27 novembre 2019
Retrouverai-je un jour le Valentin Musso que j'ai tant aimé dans Les cendres froides ou Le murmure de l'ogre, je l'espère, mais pour le moment je ne peux constater qu'une triste déception après la lecture d'Un autre jour... Impossible pour moi de m'immiscer dans cette invraisemblable histoire aux frontières du réel qui aurait pourtant pu donner un "fantastique" et crédible roman paranormal, si l'intrigue, le style, les dialogues, les personnages, le décor, avaient été plus soignés, approfondis. Mais hélas, l'ensemble apparaît bâclé, écrit dans l'urgence, donnant à cet opus une déplaisante saveur de polar pour débutants ou de contrat éditorial à honorer.

J'y ai cru durant quelques chapitres, pensant même parfois fugacement à Replay, lorsque Adam revit deux fois une même journée particulière sous des angles différents ; lorsque l'auteur soulève des questions prometteuses à propos de la mémoire et de son fonctionnement encore mystérieux, telles que la sensation de déjà-vu ou « paramnésie », le sentiment de scission de la personnalité, de déni, de boucle temporelle, de prémonition ou précognition, de réalité relative. Puis rapidement sont arrivés, par grappes entières, les poncifs et autres lieux communs : Adam est bien sûr un individu rationnel, peu enclin à verser dans les théories absurdes, et pourtant.... Sa mission, s'il l'accepte, est d'avoir raison, seul contre tous, de prouver un complot, une manipulation connus de lui seul... Sa femme qui n'a, pour le plus grand malheur du couple, jamais mené une grossesse à son terme, est justement enceinte lorsqu'elle est assassinée, décuplant ainsi l'effet dramatique. Le sériol-killeur collectionne les trophées. La police est ridicule lorsqu'elle soupçonne en premier et caricaturalement le mari... Les informations scientifiques auraient pu être instructives, mais elles ne sont au mieux que wikipédiennes.

Faut-il ajouter que la localisation états-unienne, uniquement justifiée pour des motifs de... mince j'ai failli spoiler, est artificielle, sans ancrage géographique ou sociétal, le seul décor étant constitué d'une maison dans les bois menant à un lac, sans autre description ou précision. J'en connais littérairement beaucoup aux Etats-Unis des lacs et des maisons dans les bois... Les prénoms et noms des personnages sont américanisés juste ce qu'il faut mais pas trop, à la limite du frangliche. Les dialogues banals, en rafales, polluent l'intrigue et l'épilogue est grand-guignolesque, ce qui n'est pas grave puisque je n'ai éprouvé aucune sympathie pour les personnages en général et pour Adam en particulier. Le seul point positif est que par chance, intuition, précognition ou prémonition, je n'ai pas acheté ce roman (j'aurais pu car j'apprécie l'auteur), mais l'ai numériquement emprunté auprès de ma médiathèque à La Paillade. Ouf ! Je suis sévère mais qui bene amat bene castigat, j'adore faire l'intéressante bilingue.

A bientôt Valentin, dans une meilleure forme, s'il te plaît.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          559
kateginger63
  11 janvier 2020
♣ Une fin de dingue ♣
*
Avis à chaud : je viens de le terminer à l'instant.
C'est si rare que je mette sur papier les premiers sentiments après une lecture mais je ne pouvais plus attendre, j'étais fébrile.
C'est un thriller, ce qui veut dire que tout va très vite. Les actions, l'intrigue, la lecture aussi. Et les émotions suscitées également.
Que dire? J'ai été bluffée !!!!
*
C'est le deuxieme roman de Valentin Musso que je lis. Sans faille m'a moyennement intéressé (car la fin m'avait déçue). Un avis positif sur "Un autre jour" m'a donné envie de l'entamer.
Je peux vous dire que c'est un vrai page-turner ! Impossible de lâcher le roman. Chaque fin de chapitre suscite l'envie de découvrir la suite.
On pense que la narration restera linéaire mais elle prend des détours, des virages, des ellipses.
On CROIT comprendre le dénouement, le fin mot mais nada, on se laisse berner. La partie psychiatrique est bien représentée (et cohérente).
A un moment, je me suis retrouvée dans le film le fugitif tellement l'ambiance suffocante me l'a rappelé.
*
Un thriller bien ficelé, avec un twist décapant, une intrigue considérée classique mais aboutira à une originalité de taille. (mettez-moi en commentaires SVP celui qui aura trouvé le twist avant qu'il soit énoncé, je lui tirerais mon chapeau :))
*
Je crois bien que je me souviendrais longtemps de cette histoire sidérante.
Quel plaisir de lecture!!!! Chapeau bas l'ami Musso !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          5410
gruz
  18 novembre 2019
Écrire un bon thriller est un art. A fortiori aujourd'hui, où tout semble avoir été écrit et lu. Il faut une idée forte, une accroche qui sorte du lot, des surprises qui tiennent la route, et une fin qui laisse sans voix.
Depuis le temps que j'en lis, des décennies, arriver à totalement m'enthousiasmer devient un exploit. Il n'y a bien qu'une fois par année que je me retrouve encore à me redresser de mon canapé et à me mettre à applaudir dans mon salon (image comique, je sais, mais réelle).
Le nouveau thriller de Valentin Musso est de ceux-là.
Arrivé à la fin de la première partie, je me suis dit que l'auteur prenait un virage sacrément osé. Surprise totale, mais plaisir décuplé et imagination titillée.
Enthousiasme grandissant, déjà à ce stade de lecture, mais en me demandant comment il allait bien pouvoir retomber sur ses pieds.
La suite est un modèle du genre. L'écrivain nous fait vivre la confusion dans laquelle se retrouve le personnage principal, état mental tellement intense qu'il y avait pourtant de quoi perdre le lecteur en route. Au fil des 300 pages, on se dit qu'on est dans le brouillard total mais que Valentin Musso maîtrise formidablement bien sa narration.
En approchant de la fin, on croit commencer à comprendre certains tenants et aboutissants (avec une pointe de déception d'avoir compris avant qu'elle n'arrive).
A tort. Non seulement la fin est au niveau, mais elle est totalement imprévisible et apporte des réponses qui laissent coi. Sidéré. Abasourdi. Et enthousiasmé, donc !
Le genre de final qui fait ouvrir de grands yeux. Et qui, cerise sur le gâteau, amène à la réflexion et pousse à méditer un long moment, une fois le livre fermé. du grand art.
Je n'attendais pas l'écrivain sur ce terrain-là. Oui, l'action se déroule toujours aux USA (l'intrigue l'impose), mais le ton et la manière de construire ce récit sont bien différents de son précédent roman, Dernier été pour Lisa.
Cette fois-ci, l'écriture est plus directe, le rythme beaucoup plus soutenu. En rajoutant que la construction est chirurgicale, et que le joli travail sur le coté psychiatrique est remarquablement bien intégré dans l'histoire.
Voilà qui est une preuve du grand talent de l'auteur pour créer une ambiance différente selon ce qu'impose l'intrigue, et pour tirer les ficelles de bien des manières.
Le résultat est remarquable. Un autre jour n'est pas qu'un énième autre thriller. Même avec des ingrédients connus, Valentin Musso a construit une intrigue incroyablement prenante, formidablement surprenante, et avec une fin qui restera dans les mémoires.

Lien : https://gruznamur.com/2019/1..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          301
missmolko1
  12 novembre 2019
Un nouveau roman de Valentin Musso, forcément, je suis au rendez-vous et comme toujours le roman m'a captivé dès les premières pages.
On fait la connaissance d'Adam Chapman qui se réveille un matin avec un mauvais pressentiment. Quelques heures plus tard, il apprend que son épouse a été violée et assassinée. Sa vie vire alors au cauchemar : il a des sentiments de déjà-vu, revit des brides de scène tandis qu'à l'inverse, il oublie des journées entières. Est-il malade ? D'où viennent ses hallucinations ? C'est toutes les questions que vous vous poserez à la lecture de ce court roman.
J'ai vraiment adoré le début mais plus j'avançais dans ma lecture plus je me détachais du roman. On oscille tout le temps à la frontière du réel et de l'imaginaire, quand à la fin, elle m'a déçue. Elle est bien trop tirée par les cheveux. Je ne dis pas que c'est un mauvais roman mais pour moi qui suis très terre à terre, je n'ai pas réussi à adhérer totalement à l'intrigue. Malgré ce bémol, j'ai trouvé que les troubles psychiques et autres problèmes psychologiques étaient très bien expliqués par la thérapeute d'Adam et l'auteur s'est probablement très bien documenté sur ces questions.
Les personnages m'ont beaucoup plu, Adam d'abord est forcément touchant et sa peine tellement profonde. Claire, elle est plus difficile à cerner et c'est dommage car j'aurais voulu qu'on parle d'avantage d'elle, savoir qui elle était et en découvrir plus sur ses secrets car elle semble bien énigmatique. Susan et Carl sont les deux personnages secondaires qui m'ont le plus plu, leur compassion et envie d'aider Adam m'ont touché.
Ce n'est selon moi, pas le meilleur roman de l'auteur mais c'est un roman qui se dévore pour plusieurs raisons : la plume de l'auteur qui est toujours agréable à lire et bien sur le suspense. C'est une belle découverte mais je conseillerai toujours de lire Dernier été pour Lisa (mon favori de l'auteur) ou encore La femme à droite sur la photo.
Lien : https://missmolko1.blogspot...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300

Citations et extraits (43) Voir plus Ajouter une citation
namelessnameless   26 novembre 2019
On vit vraiment une époque déprimante… Les hommes sont tout le temps soupçonnés d’arrière-pensées dégoûtantes. On ne peut même plus faire un compliment à une femme sans passer pour un détraqué sexuel…
Commenter  J’apprécie          241
missmolko1missmolko1   09 novembre 2019
Qu'est-ce que Claire pouvait penser de lui en ce moment ? Rien, strictement rien, parce qu'elle était morte et que toutes les histoires qu'on raconte aux gosses - le paradis, les âmes qui montent au ciel et continuent de veiller sur les vivants - n’étaient qu'un beau ramassis de conneries. Il n'y avait rien après la mort, Claire avait disparu. Elle n’était plus qu'un corps enveloppé dans une house qui attendait d’être charcuté par un médecin légiste. Voila la stricte vérité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
namelessnameless   26 novembre 2019
– Il n’y a rien qui nous rende plus vulnérables que les enfants, Adam. Tout ce que l’on prend pour des problèmes n’en est pas tant que la chair de notre chair est en sécurité.
Commenter  J’apprécie          181
mimo26mimo26   31 octobre 2019
Tu t’appelles Adam Chapman, tu as 41 ans et tu es architecte.
Tu es marié depuis huit ans à Claire, la femme que tu aimes, la seule femme que tu aies jamais aimée.
Tu as su dès le premier jour qu’elle était celle avec qui tu passerais le reste de ton existence. Un être comme même le plus chanceux des hommes n’en rencontre qu’un dans sa vie.
Nous sommes le samedi 8 juin 2019. Il est cinq heures et demie du matin. Pour le moment, tu dors. Tu ne le sais pas encore, mais cette journée sera la pire de toute ton existence. L’univers confortable et rassurant que tu t’es construit au fil des ans va s’effondrer comme un château de cartes. Après cette journée, rien ne sera plus comme avant.
En quelques secondes, tu vas tout perdre. En quelques secondes, tu deviendras une ombre, un être vide et sans avenir.
Tu es prêt, Adam ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LadybirdyLadybirdy   04 novembre 2019
Tout être humain est un abime. On a le vertige quand on regarde dedans.
Commenter  J’apprécie          310

Videos de Valentin Musso (29) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Valentin Musso
Cette année encore, Gérard Collard et les libraires de la Griffe Noire vous proposent à l'approche des fêtes de fin d'année, plusieurs idées cadeaux sous forme de coffrets :
https://www.lagriffenoire.com/455-coffret.html

COFFRET POLAR GRAND FORMAT Avant les diamants (Dominique Maison) - La gestapo Sadorsky (Romain Slocombe) - Prendre un enfant par la main (François-Xavier Dillard) https://www.lagriffenoire.com/100777-coffret-polar-gf.html

COFFRET POLAR FORMAT POCHE de bonnes raisons de mourir (Morgan Audic) - Un autre jour (Valentin Musso) - 1793 (Niklos Natt Och Dag)
https://www.lagriffenoire.com/100778-coffret-polar-poche.html

COFFRET HISTOIRE GRAND FORMAT Churchill (Andrew Roberts) - L'aiglon (Laetitia de Witt) - J.E. Hoover confidentiel (Anthony Summers)
https://www.lagriffenoire.com/100771-coffret-histoire-gf.html

COFFRET HISTOIRE FORMAT POCHE La véritable histoire des 12 Césars (Virginie Girot) - La route de la soie (Peter Frankopan) - La goûteuse d'Hitler (Rosella Postorino) https://www.lagriffenoire.com/100772-coffret-histoire-poche.html •
COFFRET LITTÉRATURE FRANÇAISE GRAND FORMAT le tailleur de Relizane (Olivia Elkaim) - Ce qu'il faut de nuit - La Manufacture de livres - Laurent Petitmangin) - Rosa Dolorosa (Caroline Dorka-Fenech)
https://www.lagriffenoire.com/100773-coffret-litterature-francaise-gf.html •
COFFRET LITTÉRATURE FRANÇAISE POCHE Rien n'est noir (Claire Berest) - le baiser (Sophie Brocas) - Venise à double tour (Jean-Paul Kauffmann)
https://www.lagriffenoire.com/132522-coffret-litterature-francaise-poche.html

COFFRET LITTÉRATURE ÉTRANGÈRE GRAND FORMAT Les autres américains (Laila Lalami) - le rouge n'est plus une couleur (Rosie Price) - Walker (Robin Robertson
https://www.lagriffenoire.com/132720-coffret-coffret-litterature-etrangere-gf.html

COFFRET LITTÉRATURE ÉTRANGÈRE FORMAT POCHE Taxi Curaçao (Stefan Brijs) - Dévorer le ciel (Paolo Giordano) - Grace (Paul Lynch)
https://www.lagriffenoire.com/132538-coffret-litterature-etrangere-poche.html

COFFRET DÉTENTE GRAND FORMAT Les 7 ou 8 morts de Stella Fortuna (Juliet Grames) - Les corps conjugaux (Sophie de Baere) - Les 3 filles du Capitan (Maria Duenas)
+ Lire la suite
autres livres classés : thrillerVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2009 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..