AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2883535620
Éditeur : Jouvence (04/06/2007)

Note moyenne : 2.71/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Si le terme " être violent " signifie agir de façon qui blesse ou fait du tort, alors une grande part de notre communication avec nous-mêmes et avec autrui peut être qualifiée de violente.
Néanmoins, tout ce que nous faisons, nous autres humains, n'est qu'une tentative de préserver ou d'améliorer la qualité et la continuité de notre existence. Si cette affirmation est vraie, il est difficile de détester cet acte, ce qui le motive ou son auteur. Si l'on garde... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Philwitz
  25 juin 2017
Madre de Dios ! Est-on vraiment obligé de tuer la spontanéité pour éveiller la bienveillance ?
Communication Non Violente, c'est une marque déposée, un business de formations et d'édition, des bullets et des flèches sur du powerpoint, et des exercices en salle, un modèle dont les principes sont bons, sans doute, mais avec des méthodes qui me paraissent bien contraintes. Je trouve les dialogues donnés en exemple dans ce livre monstrueux d'artificialité, autant vous dire que si quelqu'un me parle comme cela, au secours ! je fuis.
Y a-t-il autre chose dans cet opuscule qu'un discours de consultant en entreprise, des méthodes à oublier très vite après le séminaire, car déconnectées de la réalité, la nôtre, celle que l'on côtoie tous les jours, la seule qui vaut le coup ? Quel métier exerce-t-il, ce Mr Myers ?
Des recettes de cuisine ne remplaceront pas une vraie recherche spirituelle. La condition préalable pour écouter l'autre, c'est de s'écouter soi, et comprendre son propre ego pour savoir quand et comment il s'exprime par votre bouche. Je suis convaincu qu'il faut faire les choses dans cet ordre là.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          169
Elana
  31 août 2014
Ce livre est pour moi une révélation. J'ai commencé à m'intéresser à la communication non violente (CNV) après avoir pris en stop une jeune femme qui sortait d'un séminaire de trois jours sur le sujet. La conversation m'a tellement passionné que j'ai fais 20km de plus pour prolonger l'échange!! S'en ai suivi de longues discutions avec une amie qui à fini par m'offrir ce livre.
Après une première lecture, beaucoup de choses paraissent plus claire, mais je sais d'avance qu'il va me falloir le relire pour bien appréhender toute les circonvolutions de cette méthode de communication (sans toutefois être persuadé d'être la meilleure personne pour appliquer cette méthode).
Je ne saurai que trop conseiller ce petit volume qui m'a énormément apporté dans la compréhension de l'autre, de ces sentiments mais aussi de moi même.
Commenter  J’apprécie          50
elodiepompey
  22 décembre 2017
Ce petit livre présente bien. Contrairement à certains ouvrages, ce n'est pas une brique . le format poche est donc pratique.
Pourtant, j'ai sauté des pages! Dans le genre, le plus compliqué est de ne pas rendre le propos indigeste. Or, j'ai trouvé la plume un peu lourde et redondante.
La communication non violente est un thème qui m'a attirée. Je pense effectivement que c'est une piste vers le mieux être. L'auteur le souligne plusieurs fois. Cependant, la méthode en elle-même semble assez loin de la spontanéité.
C'est là le grand manque de ce livre. Comme la communication non violente n'est pas dans nos habitudes,agir uniquement sur le plan individuel risque d'être insuffisant. Peut-être des solutions sociétales ou éducatives devraient être mises en place, durables, sans quoi il y a un vrai risque de s'épuiser ou de vivre en Utopie.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
ElanaElana   31 août 2014
Chaque acte commis par un être humain, qu'il soit de nature physique, émotionnelle ou mentale, constitue un tentative de préserver ou d'améliorer la qualité ou la durée de sa vie.
Commenter  J’apprécie          50
elodiepompeyelodiepompey   22 décembre 2017
Parmi les mammifères terrestres, les girafes sont ceux ayant le coeur le plus gros, ainsi qu'un grand cou leur permettant d'avoir une vision d'ensemble. Elles le tendent régulièrement pour se mettre au service de la vie
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : communication non violenteVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox




Quiz Voir plus

Ecrivain et malade

Marcel Proust écrivit les derniers volumes de La Recherche dans une chambre obscurcie, tapissée de liège, au milieu des fumigations. Il souffrait

d'agoraphobie
de calculs dans le cosinus
d'asthme
de rhumatismes

10 questions
154 lecteurs ont répondu
Thèmes : maladie , écriture , santéCréer un quiz sur ce livre