AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Isaac Goodhart (Autre)Isaac Goodhart (Autre)
EAN : 9782381330037
208 pages
Urban Link (15/05/2020)
3.73/5   52 notes
Résumé :
Si la vie a appris une chose à Selina, c'est qu'elle est bien plus forte qu'elle ne le pensait. Pendant près de quinze ans, elle a dû faire avec les choix amoureux de sa mère, tous plus désastreux les uns que les autres. Mais Dernell, son dernier "beau-père" en date, tient vraiment la palme d'or : violent, misogyne, porté sur la bouteille... Impossible pour elle de rester une seconde de plus sous le même toit que cet homme. Selina découvre cependant que vivre dans l... >Voir plus
Que lire après Catwoman - Under the moonVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
3,73

sur 52 notes
5
5 avis
4
12 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
1 avis
Avec « Under the moon » nous découvrons le quotidien d'une jeune fille que la vie n'a pas épargnée, défavorisée, mais surtout martyrisée par un beau père détestable. La forte personnalité et l'intégrité de Sélina l'empêchent de surcroit de bien s'intégrer au lycée car elle refuse de se plier aux mascarades qui régissent la vie lycéenne. Malgré tout elle reste pétillante et pleine de vie, jusqu'au jour où son beau-père lui fera subir la torture de trop, la poussant à quitter définitivement ce foyer malsain et destructeur.
Au cours de ces quelques 200 pages le lecteur assiste à la transformation rapide de Sélina, il plonge dans une aventure nocturne où la jeune femme deviendra chaque nuit un peu plus intrépide et indépendante, et où elle enterrera définitivement son innocence en se heurtant aux dures lois de la vie dans la rue. Heureusement certaines personnes lui tendront la main malgré tout, et l'aideront à trouver sa voie. Elle croisera même déjà la route du fameux Bruce Wayne…
Ce récit, que nous propose Myracle et Goodhart sur les prémices des aventures de Catwoman, est très bien mené de bout en bout, fin et perspicace, il évite assez habillement les clichés. L'épisode du chat est le seul qui manque un peu de subtilité, mais il ne suffit pas à casser le rythme de ce récit plutôt bien mené que j'ai dévoré avec plaisir. Seule la fin m'a un peu désarçonnée, n'ayant pas une grande connaissance de l'univers de Catwoman je manque sans doute de références et j'avoue que l'histoire de Rose d'épine se conclue de façon un peu trop abrupte à mon gout, sans réelle explication.
Et visuellement, ce comics est un régal, tout en nuances de bleus, il nous plonge avec volupté dans l'univers nocturne de la plus féline des héroïnes et nous offre des personnages aussi expressifs que beaux.
Myracle et Goodhart nous proposent donc une belle origin story, portée par un univers graphique séduisant et qui révèle une héroïne espiègle, maline et forte, mais surtout une jeune femme indépendante qui s'affranchit de toute forme de dépendance au sexe masculin… Parfois on est déjà une héroïne, bien avant de porter un masque.
Commenter  J’apprécie          40
"Under the Moon" est un roman graphique destiné aux adolescents. Centré sur l'adolescence de la célèbre Catwoman, il aborde de nombreux thèmes forts et plus que jamais actuels dans le sens où la parole tend à se délier et les actes à ne plus rester dans l'ombre.

Selina Kyle est une adolescente d'une quinzaine d'années qui vit seule avec sa mère. Cette dernière trime comme serveuse et multiplie les relations avec des hommes violents depuis de nombreuses années. Selina les voit défiler, prenant parfois des coups au passage. Dotée d'un fort caractère et de convictions, elle n'est pas du genre à la fermer devant la violence et l'injustice. Avec Dernell, le dernier compagnon en date de sa mère, la tension monte graduellement jusqu'à l'explosion : celui-ci provoque la mort du petit chaton que Selina avait adopté dans la rue. Un acte inacceptable pour elle que la destruction de cet unique rayon de soleil dans sa vie. La cohabitation n'est plus possible, elle fugue. Mais ce n'est que le début des aventures de Catgirl, qui deviendra plus tard Catwoman.

Une origin story qui, comme je le disais en introduction, développe beaucoup de thèmes tels que les violences conjugales et intrafamiliales, la cruauté envers les animaux, le harcèlement scolaire et l'exclusion notamment envers les jeunes homosexuels et les jeunes défavorisés et toutes les conséquences que cela peut avoir en termes de scarification, tentative de suicide, dépression, fugue, etc. Des thèmes forts donc mais un peu expédiés voire traités de manière trop convenue. Mais l'intention est là et même un ouvrage comme celui-ci peut très certainement aider des gens par l'entremise de personnages aussi charismatiques que Selina Kyle/Catwoman ou Bruce Wayne/Batman. de plus, les dernières pages sont réservées à une longue liste de conseils, numéros et sites Internet pour prévenir et agir sur les différents types de violence traitées dans le récit.

Honnêtement, je ne m'attendais pas à un roman graphique avec une telle visée. C'est attiré par la sublime couverture que je me suis précipité sur cette histoire. D'ailleurs, ce n'est que dans un second temps que j'ai vu le sous-titre "A Catwoman Tale". Toutes les planches sont à l'image de la cover, teintées d'un doux bleu plus ou moins nuancé en fonction du contexte et de l'intrigue. Et je dois dire que j'ai beaucoup aimé le coup de crayon d'Isaac Goodhart.

Une très bonne découverte en somme à ceci près que le final est extrêmement abrupt. Découpé en trois parties, elles-mêmes divisées en courts segments narratifs, ce roman graphique interrompt soudainement un récit que l'on aurait au contraire voulu poursuivre dans une quatrième partie voire d'autres tomes. Ou alors c'est que j'ai été tout simplement emballé par les dessins et le personnage de Selina qui commence sa transformation en Catwoman grâce à son initiation au parkour et à cause de sa nécessité à voler…

Challenge MULTI-DÉFIS 2019 : Un roman graphique qui compte plus de 200 pages
Challenge PLUMES FÉMININES 2019 : Un livre militant
Commenter  J’apprécie          10
Comme l'indique le titre, le personnage central est celui de Catwoman ou plutôt Selina Kyle une adolescente prisonnière d'une vie familiale toxique depuis son enfance. Vivant avec sa mère, la jeune fille est obligée de cohabiter également avec le compagnon de sa mère. le dernier en date est Dernell. Un homme machiste, violent et alcoolique. Entre coups et espérance, Selina décide de prendre sa vie en main avant que cela ne finisse mal pour elle. le début du récit est assez sombre, en grande partie dû à l'environnement très toxique dans lequel vit l'adolescente. Mais malgré cela, Selina reste une jeune fille forte, courageuse et qui ne se gêne pas pour tenir tête à Dernell. Consciente qu'un gouffre les sépare du point de vue intellectuelle, on la sent très sûre d'elle-même même si une certaine peur persiste. On ne peut pas dire non plus qu'elle manque de respect à ce qui lui sert de beau-père, puisque ce n'est jamais elle qui initie les hostilités. Elle ne fait simplement que lui renvoyer sa bêtise à la figure, ce qui a tendance à énerver toutes les brutes en manque de cellules cérébrales, comme on le sait. Concernant sa mère, on va dire qu'elle est aux abonnés absents et qu'elle ne prend pas en compte les sentiments de son enfant. Au lycée, Selina n'est pas populaire ni la plus à plaindre. Elle tient également tête à toute forme de discrimination, notamment l'homophobie dont certains de ses camarades font preuve. Un début très terre-à-terre qui va laisser place à une certaine forme de spiritualité.

En effet, c'est à travers le totem du chat que Selina va puiser son envie de liberté et de contrôle qui manque tant à sa vie. Mais son émancipation va passer par des dures épreuves qui viendront forger sa carapace, et qui feront d'elle la Catwoman que nous connaissons actuellement : libre, forte, imperturbable mais qui possède un grand coeur malgré ses tendances criminelles. le sens de la justice est un trait de son caractère qui est très présent dès son adolescence, ce qui colle avec son futur elle. La narration la met en lumière dans cet acheminement symbolique et profond. Lauren Myracle arrive à nous montrer la réalité du monde des adultes à travers les yeux de Selina qui va perdre de plus en plus en innocence. En adoptant la vie dans les rues, l'adolescente découvre que tout est encore plus compliqué qu'elle ne le pensait. Pourtant, rien ne semble l'abattre et la faire tomber à terre. Nous découvrons son nouveau mode de vie, ses rencontres, ses amitiés, ses souffrances, et on a même l'occasion de voir un certain personnage que les lecteurs (les autres aussi) connaissent bien.

Le dessin est assuré par Isaac Goodhart (Postal chez Image Comics) s'accorde avec la narration de Lauren Myracle. le trait est léger mais prononcé dans sa représentation. À la lecture, la sensation de légèreté et de fraîcheur s'accentue avec les formes rondes et douces de Goodhart. le design des personnages est bon, assez détaillé, pour que l'ensemble soit cohérent et très agréable. La mise en couleur de Jeremy Lawson (Teen Ttans GO!, Prez, Mighty Morphin Power Rangers) vient compléter avec classe et perfection le trait de Goodhart. On reste sur une teinte bleutée du début à la fin, sauf certains flashbacks qui empruntent la couleur pourpre/violet. le tout donne une certaine singularité au titre. Concernant le format, Urban Comics a opté pour un livre plus petit et plus souple, même s'il reste assez rigide en main. Chaque bouquin de la collection aura une tranche de couleurs différentes ce qui fait plutôt cool sur l'étagère. La qualité d'impression est excellente et bénéficie d'un très bon papier. En fin d'album, Urban Comics a eu la bonne idée d'inclure les numéros d'urgence relatifs aux enfants/adolescents en France.

En conclusion, Under the Moon met en avant la jeunesse de Catwoman/Selina Kyle. Les non-initiés à l'univers des comics peuvent facilement se lancer dans cette lecture. On part sur des bases nouvelles pour le personnage sans pour autant dénaturer sa personnalité et ce qu'elle va devenir par la suite. Concernant les lecteurs de comics, dont les fans de Selina, Under the Moon apporte une véritable crédibilité. Les thèmes qu'aborde Lauren Myracle sont aussi intemporels qu'importants à mettre en avant. Maltraitance, homophobie, abandon, etc… un univers sombre, oui, mais dont la luminosité de Selina apporte l'espoir. À découvrir peu importe votre âge !
Lien : https://lireenbulles.wordpre..
Commenter  J’apprécie          20
Je tiens tout d'abord à remercier Babelio et les éditions Urban Link pour m'avoir envoyé ce livre qui me faisait très envie.
Catwoman est un personnage qui m'a toujours fascinée car très féminin et indépendant. le seul petit point négatif la concernant est son côté trop sexualisé qui a tendance à prendre le pas sur la personnalité et l'histoire de cette femme. Heureusement cet aspect négatif a été complètement gommé dans ce comic. Car ici nous la découvrons adolescente ce qui permet d'éliminer le côté sexuel de ce personnage. J'ai beaucoup aimé y retrouver une jeune femme normale, belle sans que l'accent soit mis sur son corps. Selina est un personnage vraiment moderne et il m'a ainsi été facile de m'y attacher car elle paraît très réelle. On n'en perds pas pour autant son besoin d'indépendance, son histoire avec les chats et ce qui l'anime. L'adaptation est donc pour moi réussi de ce côté-là parce que cela permet de réinventer ce personnage bien connu tout en gardant ce qui le caractérise le plus. Par conséquent, si tu espères rencontrer une femme à la poitrine imposante et au corps de rêve enrubanné dans un costume en cuir alors ce livre n'est pas pour toi.
J'ai beaucoup aimé par ailleurs le coup de crayon très fin et détaillé. Il m'a parfaitement fait ressentir les émotions des personnages. Tout ça dans des tons bleus très sympas.
Quant au scénario, je l'ai trouvé plutôt bien construit. Je regrette juste que le méchant n'en soit pas vraiment un en réalité. Lorsqu'on entends parler de ses crimes, je pensais qu'on en apprendrait plus sur lui et qu'il y aurait un réel intérêt à sa confrontation avec Selina alors qu'en réalité il est rapidement expédié. Il n'a que peu d'importance ce que j'ai trouvé dommage. Petit plus en revanche concernant la présence d'un autre personnage emblématique de cet univers.
En tout cas, j'ai hâte de découvrir la suite si celle-ci voit bien le jour. Je n'ai pas trouvé d'informations à ce sujet mais la fin me laisse penser qu'on n'en a pas terminé avec ce personnage. Et je ne vais pas bouder mon plaisir si jamais un tome 2 paraît!
Commenter  J’apprécie          20
L'édition papier est très belle et qualitative. Un papier glacé, de bonne épaisseur, qui tient bien en mains et dont il est bien agréable de tenir et tourner les pages. Il se dégage une odeur des pages aussi ^^.

La couverture est très belle, et dedans c'est également une explosion exquise pour mes yeux. le tout dans une majeure partie de teintes bleues, voir violacées.
Le graphisme est également très beau et agréable.
Le début nous fait comprendre comment ils se sont partagés le travail entre le scénario et le graphisme, et l‘alliance formée. C'est vraiment très intéressant, de voir un peu le parcours aussi, et même surprenant quand on y pense.

Urban Links est une collection qui m'a tout de suite beaucoup intéressée. J'ai été ravie d'avoir pu m'associer avec l'éditeur via Babelio pour la découvrir et avec celui qui me faisait le plus envie. Je ne serai pas contre découvrir les autres de cette collection, et d'autres sont encore à venir.

L'histoire est finie en un tome, et nous plonge dans la jeunesse de Selina Kyle, qui est un personnage que beaucoup d'entre nous connaissent sous le nom de Catwoman.
C'est donc avec une jeune adolescente que nous allons passés un moment.

La première partie aborde les problèmes familiaux, montre que sa maison peut se transformer en enfer, alors qu'elle devrait être un lieu où l'on se sent en sécurité, et elle m'a littéralement brisée le coeur.
La mère de Selina collectionne les mauvais gars, elle ne tombe jamais sur le bon. Ils la traitent mal, et par extension Selina aussi. Malheureusement un va s'incruster dans leurs
vies, Dernell. Selina est prisonnière de cette situation, ne pouvait y échapper, avec une mère très effacée, et parfois cela explose.
Selina sait qu'il peut y avoir toutes sortes de monstres.

Il est également aussi beau que fou de voir combien un être vivant peut changer votre vie, vous donner le sourire, vous donner la force de vous battre.

Selina est attachante. Sa vie au lycée est faite de bas comme de hauts, le fait est que les gens ne savent pas tout ce qui se cache derrière, que certaines choses lui paraissent bien insipides. Elle a plus ou moins des gens à qui parler. Nous voyons même son enfance, et comme beaucoup de fois des chemins se séparer, également à cause de problèmes de communication. Vous allez croisé un autre personnage que vous connaissez bien 😉 (pour la majeure partie d'entre nous).

Une enquête étrange est en cours, avec un monstre qui semble se balader librement et tué des gens.

A un moment donné, Selina va changer de vie, un fait de trop qui la change du tout au tout. Un évènement qui la bouleverse et remet tout en cause. Dans la deuxième partie, elle s'affirme plus, rencontre des gens en se demandant à qui elle doit faire confiance, tente de faire le maximum par elle-même, ce qui n'est jamais si évident. Décidée de partir, de vivre seule dans la rue, sans compter sur personne, c'est compliqué.
Et quand elle retourne au lycée, c'est un choc de taille. Elle trouve quelques astuces, elle apprend des autres.

Le diable est dans les détails. Regarder bien les détails exquis de certaines planches, une qui m'a particulièrement marqué, c'est après le fait qui va changer sa vie, et ce qu'il y a dans sa larme. Certaines scènes sont très bien faites.

Selina tente de se défendre par elle-même, défend ses amis, elle ne se laisse pas faire. Elle apprend par elle-même. Elle regarde la société par elle-même.

J'ai eu un coup de coeur pour ce roman graphique et Selina ❤
Vous pourrez également y constater pourquoi elle est Catgirl. Dans le livre et pour signifier sa jeunesse, c'est ce mot qui est employé.
Y croiser des chats ❤

Il y a tout un travail exquis sur le côté, chat, lune, nuit.

Il est abordable autant si vous connaissez Catwoman, que si vous ne la connaissez pas

Merci à Babelio et Urban Link pour la lecture.
Lien : https://lesvoyagesdely.wordp..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
I don't know where I will go, or how I will live. What I do know is this... I will be stealthy, like a cat. I will be fierce, like a cat. And, like a cat, I will not fear the dark.
Commenter  J’apprécie          20
J’ignore où mes pas vont me porter. J’ignore comment je vais survivre. Ce que je sais en revanche, c’est que je serai aussi furtive qu’un chat. Aussi farouche et féroce. Et tel un chat, je n’aurai jamais peur du noir.
Commenter  J’apprécie          10
But that was a looooong time ago. Now Bruce doesn't even look at me. So what? I don't look at him either. His hair, though. His hair is as dark as the night, as glossy as the wings of a crow. Not just one crow, but a murder of crows. But without the murder, obviously...
Commenter  J’apprécie          00
A beast on the loose is scary, sure. But I think people like to be scared. They're thrilled by the idea of a monster in their midst - but only because they've never faced a real one. One day they will.
Commenter  J’apprécie          00
Le monde est plein de monstres. Ces filles du lycée l'ignorent peut-être encore mais pas moi.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Lauren Myracle (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lauren Myracle
Flocons d'amour | Bande-annonce VOSTFR | Netflix France (2019) Le film est basé sur le roman du même nom de 2018, écrit par Maureen Johnson, John Green et Lauren Myracle.
autres livres classés : catwomanVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (97) Voir plus



Quiz Voir plus

Comics : Les héros de Marvel

Elle peut se dématérialiser, et ainsi traverser les objets solides, les murs, les plafonds ... Il s'agit bien sûr de ...

Kate Winslet
Kitty Pryde
Hello Kitty
Katy Perry

10 questions
240 lecteurs ont répondu
Thèmes : comics , super-hérosCréer un quiz sur ce livre

{* *}