AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Adabana tome 2 sur 3
EAN : 9782505113812
224 pages
Kana (01/07/2022)
4.34/5   173 notes
Résumé :
Retour six mois avant les disparitions tragiques de Mako Igarashi et de son oncle, et les aveux de Mizuki Aikawa qui s'en sont ensuivis. Mako fait la rencontre de Yûki Akatsuki, dont elle tombe rapidement amoureuse. En parallèle, elle renoue des liens d'amitié forts avec Mizuki, son amie d'enfance. Comment expliquer le décès de Mako, alors qu'elle semblait enfin épanouie ? Le voile se lève peu à peu sur la vérité, avec le récit des événements du point de vue de Mako... >Voir plus
Que lire après Adabana, tome 2Voir plus
Gannibal, tome 1 par Ninomiya

Gannibal

Masaaki Ninomiya

4.20★ (1278)

13 tomes

Boy's Abyss, tome 1 par Minenami

Boy's Abyss

Ryo Minenami

4.18★ (444)

8 tomes

Le perce neige, tome 1 par Oshikiri

Le perce neige

Rensuke Oshikiri

3.95★ (189)

2 tomes

Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
4,34

sur 173 notes
5
11 avis
4
7 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
1 avis
Adabana tome 2 par "NON", Kana, 224 pages.
Voie sans issue !! ...
Mako est une lycéenne presque comme les autres !! Excepté que son père est criblé de dettes, et qu'elle doit enchainer les petits boulots pour subsister... dont le principal n'est autre que modèle pornographique pour les vidéos de son oncle. Au début ça va, ça reste léger, on est pas encore impliqués sentimentalement ni vraiment aculés... Mako va faire la rencontre de Yûki, le beau gosse du lycée qui lui tend un parapluie providentiel un soir de pluie. Très vite, ils vont se mettre ensembles, ça commence avec des textos très banal... Mais Yûki a un côté sombre qui se révèle petit à petit...
Abadana m'a fait éprouvé des sentiments forts, pauvre Mako complétement secouée, aculée par ces mâles en rut barbares, on sent le désespoir !!
Ce n'est pas un oeil voyeur que j'adopte, mais compatissant et épris d'un désir de revanche : ) ..
Avec un tel pseudo ("Non" ) on est en droit de se demander si l'autrice à vécu un truc similaire... Il serait normal qu'elle ai envie de hurler ce "non" à la Terre entière... Merci à Livrepoche de m'avoir conseillé ce livre. Je crois que je vais rester à l'affût des prochains mangas de Non.
Joyeux noël! ...
Lien : https://www.instagram.com/ch..
Commenter  J’apprécie          214
Depuis sa sortie, cette trilogie a aussitôt capté mon attention aussi bien pour ses belles jaquettes que pour son résumé prometteur. Au vu de ses critiques positives et de l'engouement suscité auprès des lecteurs.rices, ma curiosité n'a fait que croître. Il m'était donc évident que j'allais me procurer cette saga. J'ai attendu d'être dans le bon mood pour la lire. En cette période d'overdose de romans, je sentais que l'alchimie allait e faire.

Sentiment réussi car je me suis laissée emporter par l'histoire. L'ambiance de l'intrigue s'instaure directement. Macabre et troublante la trame commence avec du mystère. Au début, nous ne comprenons pas le pourquoi du comment. Tout va nous être expliqué au fil de la lecture. Ainsi, une tension émane du livre, créant un véritable page-turner addictif. En effet, il m'était impossible de lâcher le manga tant le suspense est à son comble. J'avais une curiosité presque malsaine de découvrir les motivations du protagoniste.

Cette dernière est difficile à cerner. J'ai douté de ses intentions mais très vite, des personnages secondaires font leurs apparitions, semant davantage le trouble sur les conséquences du meurtre. J'ai adoré la manière dont ils ont été exploités. L'autrice met bien le voile sur leurs personnalités complexes et pour certaines, dérangeantes. Je pense notamment à Yuki qui a plusieurs facettes. Nous sentons que sa relation avec Misuki est hyper toxique. Son instabilité le rend terriblement terrifiant. Plus d'une fois, il m'a mise mal à l'aise avec ses yeux fous et ténébreux. Les mots ne sont même pas suffisants pour décrire ses atrocités.

Le pire, ces atrocités sont criant de vérité et de réalisme. C'est pourquoi cette intrigue fait vraiment froid dans le dos. Elle met terriblement mal à l'aise le lecteur. Loin de l'épargner, l'autrice a le don de proposer une trame extrêmement bien ficelée où les événements s'enchaînent sans aucun répit et les révélations s'imbriquent au bon moment afin de faire perdurer ce rythme dynamique.

Les thématiques qui en ressortent, font écho aux atrocités que vivent certains adolescents.es et jeunes adultes.Cette trilogie nous fait ouvrir les yeux sur le viol, l'inceste, le harcèlement et le cyber-harcèlement. le tout dans un style brut et cru pour susciter davantage l'horreur auprès du lecteur. C'est plus que de l'horreur que j'ai ressenti. Je peux vous dire que je ne suis pas sortie indemne de cette lecture tant j'ai été secouée émotionnellement. Cet instant livresque a été une montagne d'émotions.

Si j'ai ressenti autant d'émotions, c'est parce que le coup de crayon est incroyable. S'il y a un élément qui m'a séduit plus que tout, c'est vraiment le graphisme absolument grandiose de l'autrice. J'ai été bluffée par ces planches détaillées. J'ai adoré ces grandes silhouettes qui prennent toute la page. Les traits doux et agressifs des personnages m'attrapaient le regard. Il m'était difficile de m'en détacher tant le dessin est imposant. de véritables chef d'oeuvres que je prendrai plaisir à contempler encore et encore.

Vous l'avez compris. Cette trilogie est un gros coup de coeur que je vous invite à découvrir.
Commenter  J’apprécie          00
NON a vraiment compris les codes du thriller pour nous retourner la tête et s'offre un vrai exercice de style ici avec un tome surprenant qui tape là où on ne l'attend pas !

J'avais déjà trouvé le premier tome percutant mais la fin de celui-ci l'est tout autant, si ce n'est plus. Pourtant le démarrage était étrange. Il nous plongeait dans un pan de l'histoire que je ne pensais pas voir dévoilé ainsi, ni à ce stade. Je pensais bêtement que nous allions conserver le même format que dans le tome 1. Je me trompais lourdement. Par une belle pirouette, l'autrice part dans une autre direction, pertinente mais terriblement glaçante.

On sentait dès le début que quelque chose clochait dans cette histoire. On découvrir dans ces chapitres l'effroyable destin de Mako, jeune fille pauvre, qui a perdu sa mère et dont le père est handicapé. Elle est la seule à pouvoir fournir un revenu en plus des aides sociales qu'ils reçoivent, ce qui la met dans une grande précarité. Sous couvert de ce thriller, l'autrice dénonce justement ce fait, racontant la stigmatisation des pauvres dans le système scolaire et dans la vie quotidienne, ainsi que le problème que peut poser le travail des mineurs et ses dérives. C'est bien glaçant.

J'avais dit trouver ça finalement assez soft dans le tome 1, l'autrice se rattrape pleinement ici avec de nombreuses pages où j'ai eu le coeur au bord des lèvres à cause des situations sordides et violentes que vit Mako. D'abord sous l'emprise de son oncle, puis sous celle du jeune qu'elle pensait être son sauveur et qui vire psycho, c'est terrible pour elle, terrifiant même. Elle ne fait que tomber de Charybde en Scylla, ce qui glace le sang. La dénonciation de la pédopornographie, de la pornographie tout court et de la prostitution se fait avec force ici avec ce qui arrive à la jeune fille. On ne peut que trouver ces hommes détestables et avoir envie qu'ils soient sévèrement punis pour ce qu'ils lui font.

On découvre ainsi que le seul rayon de lumière de la pauvre vie de Mako est son amie Mizuki, celle qui dans le tome 1 s'est accusée de son meurtre. En voyant renaître leur amitié alors que la première vit des moments difficiles, on obtient une vision complètement différente de l'histoire et on voit peu à peu se dessiner le final qu'on attendait mais qu'on ne voulait peut-être pas admettre. C'est superbement joué de la part de l'autrice, un très beau retournement qui nous met une bonne claque derrière la tête !

Alors qu'il démarrait tranquillement, puis qu'il est tombé dans le glauque bien dérangeant par la suite, ce deuxième tome fut une belle surprise. Rompant les codes qu'elle avait elle-même installée, NON offre une grosse surprise au lecteur ainsi qu'un bel uppercut en dénonçant cet atroce fait de société que sont les violences faites aux femmes.
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
Commenter  J’apprécie          40
Après avoir passé un tome auprès de Mizuki, le coeur au bord des lèvres, ce tome est axé sur le passé : la vie angoissante de Mako qui est d'un niveau encore supérieur. On pensait être au summum du choc, de l'horreur et du dégoût face à l'Humain. Ici, ça va vous prendre d'autant plus aux tripes. Beurk beurk beurk. Mako et son oncle. Mako et son boyfriend sauveur sur son grand cheval blanc. Tout va commencer à se dégager dans nos esprits et nous tenir en haleine pour comprendre les tenants et aboutissants de la transformation angoissante de la spirale infernale dans laquelle elle tombe. C'est glauque mais qu'est-ce que c'est bien à suivre, j'attends avec impatience d'avoir le dernier tome en main (ça ne saurait tarder!).
Commenter  J’apprécie          50
Agréablement surprise par la tournure des évènements.
Car ce qui pourrait, selon le résumé semblé être une histoire de meurtre banal. Est en fait une succession d'évènements ou les vérités et les mensonges paraissent se mêler pour ne faire qu'un.

On se retrouve tout de suite immergée dans l'histoire et dans l'intrigue principale qui a bouleversé cette ville. le quotidien de Mizuki, ce qui l'a amené à en arriver là ou elle dit en être. Sa relation avec Mako.

Dans le premier tome on est baladé entre passé, présents, discours, témoignages et réalité selon Mizuki. Dans le second c'est selon Mako.

Mais finalement est-on en possession de la vérité ?
Qui dit vrai ? Qui a vraiment vécu ce qui est énoncé, quel est l'ordre des évènements, l'intrigue est-elle ce que l'on nous présente ?

Quels sont les secrets qui se cachent derrière nos 2 meilleurs amis ?
C'est LA question que tous le monde se pose et que l'on vient à nous poser.

Alors à vous lecteur, lectrice ou futur lecteur/trice : qui croirez vous ?
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (2)
MangaNews
20 décembre 2022
Oeuvre éprouvante mais ayant des choses à véhiculer, Adabana confirme globalement ses qualités avec ce deuxième volume pas foncièrement étonnant [...] , mais assurément nécessaire dans les choses qu'il dénonce. Tout reposera désormais sur le troisième et dernier volume de la série qui, on l'espère, saura conclure avec force et impact ce récit.
Lire la critique sur le site : MangaNews
Sceneario
19 septembre 2022
Le scénario est extrêmement bien mené, nous plongeant dans les méandres d'un réseau pédophile qui se délecte de photos de jeunes lycéennes forcées de poser nues pour alimenter les fantasmes d'ignobles adultes.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Mes valeurs sont pour moi des évidences, mais elles ne sont que le produit du monde qui m'entoure et de mon expérience. Un monde qui ne repose sur rien d'autre qu'une fragile couche de verre. Susceptible de se briser facilement, et à tout instant. Ces valeurs, il faut les reconstruire, quand tout s'est effondré. On cherche à réapprendre à se tenir debout, en acceptant le changement. J'ai le sentiment d'avoir pris conscience que c'est ça, vivre.
Fin 2020...
Voilà à quoi je pense, tandis qu'un virus sème la confusion.
Commenter  J’apprécie          72
L'autrice NON réussit un tour de force en nous embarquant dans son récit à suspens fascinant de bout en bout, malgré des scènes de violence physiques explicites, hyperréalistes aux limites du sordide, mais jamais gratuites. Âmes sensibles, passez votre chemin.
(4 ème de couverture...)
Commenter  J’apprécie          70
Je tenais bon en me disant qu’il suffisait de ne pas l’énerver, que ça finirait par aller. Mais j’ai fini par atteindre mes limites.
Commenter  J’apprécie          10
Nous discutions longuement, comme si nous étions avides de rattraper ces huit années perdues. De notre entourage familial, de notre avenir, de ce qu’on aimait, de ce qu’on détestait. Il n’y a qu’un sujet que je me refusais d’aborder avec elle.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
autres livres classés : mangaVoir plus
Les plus populaires : Manga Voir plus


Lecteurs (283) Voir plus



Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
1453 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre

{* *}