AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266273191
Éditeur : Pocket (13/04/2017)

Note moyenne : 4.1/5 (sur 21 notes)
Résumé :
Vous souhaitez augmenter les possibilités de votre cerveau ou encore vous connecter mentalement à d'autres individus ? Prenez du Nexus 5.
2040. Quelques mois après la mise en vente de Nexus, sa consommation a pris une ampleur considérable. Kade, jeune et brillant scientifique à l'origine de cette drogue, essaie aujourd'hui de se racheter en neutralisant tous les individus susceptibles de l'utiliser à des fins criminelles - détournement de fonds, piratage.... ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
gruz
  25 janvier 2016
Et si une nano-drogue permettait de connecter nos cerveaux entre eux ? Une substance, Nexus, qui s'implante tel un logiciel dans votre esprit.
Crux est la suite directe du roman Nexus, un techno-thriller d'anticipation sur-vitaminé, à la fois crédible, documenté, profond et hyperactif. Une histoire qui pousse à la réflexion tout en ne perdant jamais de vue l'aspect ludique.
Le premier tome était bluffant, celui-ci enfonce le clou et n'est pas loin d'être encore plus addictif. Oui, Ramez Naam et son histoire deviennent comme une drogue dure et on en redemande. Surtout que la dose injectée est loin d'être réduite : 650 pages denses, un récit qu'il faut apprivoiser mais dont on devient vite dépendant.
Ingénieur renommé, l'auteur a collaboré à de nombreux développements pour Microsoft et participe aux institutions américaines en charge de discuter de nouvelles technologies et d'éthique. Il sait donc de quoi il parle.
Avec ce concept de Nexus qui permet cette interconnexion entre humains, on est face à une révolution, un outil d'empathie, une manière de créer une conscience collective. Une risque énorme de manipulation de masse également. Que faire, quand on est l'inventeur d'une telle substance ? Parfois, il n'y a pas de bon choix.
Comme le dit bien ce talentueux écrivain, un outil n'est ni bon ni mauvais, c'est une question de point de vue et de ce qu'on en fait. Nexus est une nouvelle ère pour l'homme, post-humains, qui permet une synergie entre les gens, un tout supérieur à la somme des parties. Une occasion unique également pour les puissants de ce monde de mettre en place un mécanisme de coercition sans équivalent à ce jour. Partage vs. hubris, rassemblement vs. orgueil.
Ramez Naam ne propose pas un roman ultra-militant pour autant, même si les messages véhiculés font mouche. Une manière d'ailleurs très personnelle de les mettre en mots à travers un vrai divertissement complotiste et remuant ; mélange détonnant d'action et de concepts qui paraissent pourtant assez antinomiques (technologie, écologisme ou encore méditation), mais qui trouvent une vraie cohérence à travers cette histoire.
Crux est un glissando de thématiques absolument passionnantes, racontées à travers un récit fascinant et prenant pour qui se donnera la peine d'apprivoiser la bête. Une vraie et belle réussite, vivement le tome 3.
Une adaptation au cinéma est en cours pour Nexus, logique, tant il y a matière à faire un bon film.
Deux citations parlantes :
Page 353 (au sujet de la drogue Nexus) : Les murs de son ego s'effaçaient, se dissipaient, subsumés dans cette fusion. Il entraperçut un millier de pensées, de l'ici et du maintenant, du souvenir et de la vision. Il vit le monde devenir ceci, les scientifiques se fondre en de vastes entités, vit les gens abandonner leurs différences.
Page 467 : L'espèce humaine était un espèce tribale. Les hommes et les femmes avaient évolué pour former un monde où quelques douzaines d'entre eux seulement constituaient une tribu et où presque tous les autres étaient des ennemis.
Les humains ne possédaient pas les capacités cognitives nécessaires à une collaboration à grande échelle. Ils avaient fait de leur mieux en créant la démocratie, en créant le capitalisme, mais l'un comme l'autre de ces deux systèmes avaient atteint leurs limites depuis longtemps.
Ils avaient été corrompus afin de ne servir que les intérêts de quelques individus. Or les problèmes les plus grave qu'affrontaient le monde relevaient de l'intérêt collectif.
Lien : https://gruznamur.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          142
CDISainteUrsuleTours
  27 mars 2017
Crux : Boostez vos capacités intellectuelles avec Nexus, n'est plus un luxe !
Avec sa multitude de personnages très complexes Ramez Naam nous entraîne dans le futur de demain où l'intelligence humaine pourrait briller par sa cohésion et son unité ou nous conduire à sa perte.
L'humanité connaît un bouleversement sans précédent dans son histoire : l'ère du numérique.
En 2040, cette évolution croissante connaît son apogée avec Nexus (la substance qui permet à nos cerveaux de se connecter entre eux grâce aux portes dérobées mises au point par une équipe de chercheurs : Kaden Lane, Ileya Alexander, Ragan Sankri,Chen et Su- Yuong Su . Imaginez un peu : une seule force contenu dans une seule pilule qui connecte nos esprits entre eux ? Savourer le monde à travers les yeux d'un autre individu bien plus que de la télépathie, être une entité, un même esprit... Cette année-là, l'Amérique doit choisir son président mais tout se complique quand le FLP ( Front de Libération Post humain) décide de l'attaquer en programmant une série d'attentat perpétrés par des personnes innocentes kamikazes sous l'emprise du nexus.
L'état américain est devenu de plus en plus policé allant même jusqu'à interner des enfants autistes porteurs du nexus. Nexus considérée comme une drogue particulièrement dangereuse, par les uns et un progrès scientifiques majeur pour les autres réussira- t-elle à tendre vers une substance aux vertus bénéfiques comme l'ont espérés les éminents scientifiques qui en sont eux - même utilisateurs ?
Crux est un roman de science de fiction époustouflant à un rythme frénétique. Ce livre nous taraude, éveille en nous des sentiments contradictoires face aux nouvelles technologies. Nous sommes partagés entre l'émerveillement face à la progression de la science avec cette nano - drogue et son aspect qui pourrait s'avérer dévastateur. 2040, cette date qui semble lointaine et si terriblement proche ! Nous sentons le chaos à porter de main, sur un coup de tête. Des questions d'ordre éthique nous touchent et Ramez Naam porte un regard remplit de lucidité sur notre société actuelle.« Les humains ne possédaient pas les capacités cognitives nécessaires à une collaboration à grandes échelle »
« Ils avaient fait de leur mieux en créant la démocratie, en créant le capitalisme, mais l'un comme l'autre de ces deux systèmes avaient atteints leurs limites depuis longtemps »
Crux est un livre addictif. Vous le consommerez jours et nuits sans risquer l'overdose.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
koskerou
  07 mai 2019
J'ai moins bien aimé que le premier opus mais tout juste. Ça va toujours à 100 à l'heure: des scènes d'actions qui s'enchaînent sur un rythme endiablé. Peu de caractérisation (mais on s'en fout). Je pense que c'est voulu. L'auteur a le talent et la sensibilité qu'il faut pour le faire, il a juste décidé de ne pas le faire!
Ce n'est pas de la littérature, c'est du Big Mac, mais il n'y a pas de mal à se faire du bien de temps en temps!
Commenter  J’apprécie          00
simehus
  21 novembre 2016
Ce livre n'est pas un roman, c'est une projection futuriste.
Tout comme Nexus, les pages se tournent d'elles-meme, vous ne pourrez rien faire avant de l'avoir terminer.
C'était absolument parfait, j'ai adoré le dévorer.
Commenter  J’apprécie          10
delfaut
  13 décembre 2017
A ne pas lire le soir, on ne sort pas du livre ,la nuit sera courte et le sommeil agité.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
gruzgruz   23 janvier 2016
L'espèce humaine était un espèce tribale. Les hommes et les femmes avaient évolué pour former un monde où quelques douzaines d'entre eux seulement constituaient une tribu et où presque tous les autres étaient des ennemis.
Les humains ne possédaient pas les capacités cognitives nécessaires à une collaboration à grande échelle. Ils avaient fait de leur mieux en créant la démocratie, en créant le capitalisme, mais l'un comme l'autre de ces deux systèmes avaient atteint leurs limites depuis longtemps.
Ils avaient été corrompus afin de ne servir que les intérêts de quelques individus. Or les problèmes les plus grave qu’affrontaient le monde relevaient de l’intérêt collectif.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Charybde2Charybde2   08 août 2016
Après la réunion, Shiva alla sur la galerie et contempla le patio planté d’arbres. Le garçonnet qu’il avait fait sauter sur ses genoux s’y trouvait avec une douzaine d’autres enfants, dont les esprits étaient connectés entre eux mais aussi avec ceux de trois adultes. Ils jouaient à un jeu, ou du moins le croyaient-ils. Un jeu de conception moléculaire, qui les amenait à examiner des séquences génétiques en vue de produire une protéine susceptible d’accélérer encore la restauration du corail, de le protéger contre l’acidification de l’océan. Shiva ferma les yeux et vit les assemblages de molécules sans cesse changeants dans l’esprit des enfants, qui les trituraient, les dépliaient, les transformaient en quête d’un nouveau moyen de sauver les récifs de corail du monde entier.
C’étaient les adultes qui garantissaient leur expertise dans ce jeu – des biochimistes et des biologistes moléculaires possédant de profondes connaissances sur les protéines calcifiantes utilisées par les coraux. Mais l’habileté ludique était le privilège des enfants, qui puisaient dans leurs connaissances et les appliquaient à une vitesse sidérante.
Shiva se retira de leur jeu pour se concentrer sur les chiffres qui flottaient au-dessus d’eux. Puis il hocha la tête. Ce soir-là, dans le cadre de ce jeu, ces enfants étaient encore plus performants que les plus sophistiqués des superordinateurs.
Ils fusionnaient pour former une intelligence sans équivalent humain. Ils étaient destinés à le surpasser, à surpasser n’importe quel être humain, voire tous les ordinateurs imaginés jusque là par le génie humain. Et ce n’était que le commencement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Charybde2Charybde2   08 août 2016
Neuf esprits rêvant comme un seul… Elle avait éprouvé des sensations similaires, à Bangkok, dans ce loft, quand elle avait eu l’impression d’être une partie de Bouddha. Elle l’avait également ressenti lorsque Kade et elle s’étaient endormis ensemble et que chacun avait rêvé le rêve de l’autre. Elle l’avait senti avec les moines d’Ananda, qui méditaient comme un seul esprit.
Mais c’étaient là des états temporaires, fragiles. Ces enfants… ils y entraient de façon naturelle, automatique. Était-il vraiment possible de devenir une partie de quelque chose de plus grand ? Des esprits pouvaient-ils fusionner pendant plus de quelques instants fugitifs ?
Quelque part, cette idée la terrifiait. Car c’étaient des posthumains. Tout ce qu’elle avait vécu l’avait formée à les craindre. Ils allaient se répandre sur le globe, dominer les humains, les réduire en esclavage et causer l’extinction de l’espèce à laquelle elle appartenait. Quelques mois plus tôt, elle les aurait considérés comme l’ennemi. Un risque existentiel. Des monstruosités.
Mais la réalité… quand elle sentait ces enfants, quand ils jouaient, pleuraient ou se chamaillaient, ou quand leurs esprits fusionnaient puis la prenaient en leur sein…
Alors quelque chose s’adoucissait en elle et elle se disait que le futur ne serait pas si sinistre, après tout.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
gruzgruz   24 janvier 2016
Les murs de son ego s’effaçaient, se dissipaient, subsumés dans cette fusion. Il entraperçut un millier de pensées, de l'ici et du maintenant, du souvenir et de la vision. Il vit le monde devenir ceci, les scientifiques se fondre en de vastes entités, vit les gens abandonner leurs différences.
Commenter  J’apprécie          30
Charybde2Charybde2   08 août 2016
Sur la route. Tout le temps sur la route. Voilà ce qu’était sa vie à présent.
Le Cambodge avait constitué un refuge sûr pour un temps. Pour quelques mois, en fait. Ils étaient protégés par les monastères. Kade travaillait avec les moines, apprenant leur savoir et leurs techniques pour apaiser et guider l’esprit dans la méditation, pour atteindre cet état sans ego où, avec l’aide de Nexus, plusieurs esprits parvenaient à n’en former qu’un seul. En échange, il leur enseignait les neurosciences et les rudiments de la programmation Nexus, leur donnait des idées pour créer des applis susceptibles d’améliorer la méditation.
Il avait vu des choses magnifiques au cours des derniers mois, au Cambodge et sur la toile. Des gens qui guérissaient de leurs traumatismes mentaux et émotionnels. Des patients comateux dont on touchait l’esprit pour les ramener à la conscience. Des scientifiques puisant dans le cerveau les uns des autres, réussissant des percées conceptuelles dont ils auraient été sans cela incapables. Des artistes créant de nouvelles formes d’art, pour lesquelles il n’existait même pas de nom, des œuvres où l’on s’immergeait d’une façon sans précédent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Video de Ramez Naam (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ramez Naam
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Ramez Naam (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2859 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre