AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jarl Priel (Autre)
ISBN : 2070371727
Éditeur : Gallimard (04/03/1980)

Note moyenne : 3.7/5 (sur 46 notes)
Résumé :
Cincinnatus C..., condamné à mort, est détenu dans une prison extraordinaire, nantie d'un personnel non moins bizarre. Importuné par d'étranges visiteurs qui viennent le tourmenter dans son cachot, chacun à sa manière, rongé par la peur du supplice dont il ignore la date, le détenu ne cesse de ruminer son cas : " Il n'est pas comme les autres : il reste imperméable à la lumière. " A la suite d'un ultime cauchemar, sonne l'heure du supplice. Mais, avant que le bourre... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Romain28
  08 juillet 2018
La différence entre la lecture du tout venant d'une rentrée littéraire lambda et celle de ce livre est à peu près du même ordre que celle qui existe entre une ballade en vélo sur une piste cyclable et une ascension en haute montagne. La sensation à la fois presque douloureuse de manquer par moment d'oxygène et celle enivrante , d'en respirer un contenu d'une grande pureté. Invitation au supplice met en scène les derniers moments d'un condamné à mort et de sa captivité envisagé à partir de l'espace mental de ce dernier. Récit extraordinaire ou cohabite différents niveaux de réalité qui sont autant de projections fantasmatiques du captif enchâssées dans des épisodes de réalité première. Impressionnante réflexion sur la condition humaine , celle de l'homme enfermé ,aux prises avec la bureaucratie dans ce qu'elle a de fondamentalement grotesque et absurde , celle de l'homme qui sait sa mort prochaine ; réflexion vertigineuse quand le récit se prends le culot de tourner à la farce pour faire en réalité ,un sort magistral à toutes les abjections totalitaires.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
gielair
  29 octobre 2018
J'avais lu qu'il existait une certaine ressemblance, une certaine parenté littéraire entre Nabokov et Queneau, Perec et compagnie. Je me suis plu dans cette lecture même si elle fut difficile. Nous sommes dans un monde absurde et clos (évidemment, il s'agit d'un prisonnier), mais je n'ai pas vraiment décelé la parenté sus-dite.
Cincinnatus passe de longues heures à se préparer à sa décapitation qui prendra l'allure d'une foire cauchemardesque. Sa détention est pour le moins bizarre et l'univers pénitentiaire encore plus. Tout est faux, tout est faux-fuyant.
Cincinnatus est le personnage principal d'une pièce absurde dont il ne connait ni le texte ni les auteurs. La pièce se joue. La pièce se joue de lui, mais en est-il conscient?
Lien : http://rivesderives.blogspot..
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
MezlafMezlaf   28 novembre 2015
Derechef, il parcourut les huit consignes pour les détenus, déjà lues au point de les savoir par coeur.
I. Il est formellement interdit de quitter les locaux de la prison.
II. La docilité du captif est la parure de la geôle.
III. On est instamment prié d'observer quotidiennement le silence, entre une heure et trois heures.
IV. Il est défendu d'amener des femmes.
V. Il n'est permis de chanter, danser et plaisanter avec les geôliers que sur consentement mutuel et à certains jours déterminés.
VI. Il est à souhaiter que le détenu s'abstienne absolument - et dans le cas contraire, qu'il mette à l'instant ordre à ce phénomène - de se livrer la nuit à des rêves dont le sujet pourrait se révéler incompatible avec la situation et le rang de l'intéressé, à savoir : paysages splendides, promenades avec des amis, repas de famille, et aussi toutes relations sexuelles avec des personnes qui, dans la vie réelle et en état de veille, ne toléreraient pas les approches du prisonnier, susceptible de ce fait d'être légalement considéré comme coupable de viol.
VII. Le captif qui jouit de l'hospitalité de la geôle ne doit pas de son côté se refuser à prendre part au nettoyage et à tous autres travaux du personnel pénitentiaire, pour autant qu'il sera sollicité d'y collaborer.
VIII. La Direction décline toute responsabilité quant à la disparition de quelque objet que ce soit, jusques et y compris le prisonnier lui-même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Romain28Romain28   08 juillet 2018
Cincinatus éprouva un sauvage élan vers la liberté, la plus élémentaire, la plus objective, la plus matériellement palpable des libertés et dans un éclair - mais avec une telle acuité des sens que toute cette vision semblait une émanation fluide et corniforme de son être - il s'imagina la ville, au delà de la rivière à sec, la ville de chaque point de laquelle demeurait visible tantôt plus , tantôt moins,soit plus claire, soit plus bleue - la haute forteresse ou il se trouvait présentement
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Romain28Romain28   08 juillet 2018
Voici qu'un volet s'entrouvre dans les nuages et aux sons d'un orchestre à vent, un soleil pommelé court par les rues en pente, risque un œil dans les ruelles; les passants marchent vite, cela sent le tilleul, la carburine, la poussière mouillée
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Vladimir Nabokov (27) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Vladimir Nabokov
"Lolita" de Vladimir Nabokov (Alchimie d'un roman, épisode n°18)
autres livres classés : littérature russeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Lolita

Qui est l'auteur de ce roman ?

Boris Pasternak
Vladimir Nabokov
Nicolas Gogol

10 questions
303 lecteurs ont répondu
Thème : Lolita de Vladimir NabokovCréer un quiz sur ce livre