AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782754811354
392 pages
Éditeur : Futuropolis (12/02/2015)
3.76/5   27 notes
Résumé :
Javi, dit le maigrichon, est un adolescent de 16 ans qui, à l'insu de sa famille, a quitté l'école pour devenir une sorte de mercenaire à qui d'autres étudiants réclament des services : petites vengeances, retrouver des objets volés, casser quelques nez ici et là... Un jour, alors qu'il participe à une fête, quelqu'un lui demande un service inhabituel. Cette fois-ci, la victime sera un adulte. La grosse somme d'argent qui lui est proposée l'incite à accepter le cont... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  11 juillet 2015
Le trajet en bus le conduit directement à l'hôtel-pension "Les chevaux". Une seule petite valise pour bagage, un petit air triste et timide, Jorge prend une chambre, toute simple mais propre, pour une durée indéterminée. Après la première nuit, il va au garage récupérer sa vieille voiture tombée en panne. En demandant au garagiste s'il connaît quelqu'un qui embauche dans le coin, celui-ci l'envoie chez Andrès "Le vieux" qui tient une scierie dans la zone industrielle. Ce dernier l'embauche, à l'essai pour le moment. Très peu bavard, taciturne, il est seul la plupart du temps, ne semble connaître personne dans cette ville et ne parle jamais de son passé...
Javi, un ado de 17 ans, a quitté l'école depuis maintenant 1 an. Sans en prévenir sa mère. En effet, elle se fait assez de souci en ce moment avec tous ces promoteurs immobiliers qui convoitent sa maison afin d'implanter un centre commercial. Javi, débrouillard, vit de petites combines: il récupère les objets volés et les rend à ses propriétaires, il va faire peur ou frapper un quidam sous la demande d'un ado trouillard. le tout moyennant quelques billets...
Javi et Jorge, immanquablement, vont se croiser dans cet album. Quel est le lien qui les unit? Qu'a donc fait Jorge dans son passé pour s'enfuir ainsi? Pourquoi ce cauchemar qui le réveille en sursaut?
Ce long récit de Pep Domingo dit Nadar entremêle habilement les histoires de Javi et Jorge et le passé de ce dernier. Par bribes, l'on passe de l'un à l'autre et l'on apprend à les découvrir. le puzzle prend forme. Ces deux êtres, solitaires, en proie à leurs doutes, timide et mutique pour l'un, débrouillard pour l'autre, ont évidemment une histoire commune que l'on ne découvre qu'à la toute fin. L'auteur prend le temps d'installer les personnages, le récit n'en est que plus captivant. Avec une mise en scène très travaillée et un noir et blanc simple mais efficace, l'on se laisse séduire par ce scénario empli d'humanité.
Je suis tel du Papier froissé...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          510
Apikrus
  24 février 2016
Feuilleter cette bande-dessinée en noir et blanc ne m'a guère donné envie de la lire. Je m'y suis lancé par simple curiosité.
Les premiers chapitres m'ont rapidement accroché et j'ai donc poursuivi ma lecture.
Un quadra/quinquagénaire peu loquace et de ce fait intriguant pour tous y compris pour le lecteur, loue une chambre d'hôtel et trouve un travail.
Par ailleurs un adolescent vivant seul avec sa mère sèche le collège depuis plusieurs mois et gagne un peu d'argent, malhonnêtement. Sa situation n'est pas encore dramatique mais les choses pourraient déraper pour lui.
Ces deux histoires sont intéressantes, la psychologie des personnages bien mise en évidence, et le graphisme est finalement agréable. J'ai cependant trouvé une certaine lenteur dans le récit qui a un peu terni mon appréciation sur cet ouvrage, surtout dans son dernier tiers, pendant lequel je me suis demandé ou voulait en venir l'auteur.
Le dénouement, inattendu, n'a pas suffi pour dissiper cette impression, c'est dommage. Il est cependant possible que ceux qui sont surtout sensibles aux dessins l'apprécieront mieux que moi, notamment pour ses pages sans texte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Erik_
  10 mai 2021
J'aime bien la bande dessinée espagnole. Elle a le vent en poupe depuis quelques années. c'est une oeuvre d'une très grande maturité intellectuelle. Rien n'est laissé aux hasard dans le destin de ces personnages qui s'entrecroisent. le moindre petit détail anodin parsemé au fil de ce récit aura toute son importance dans la révélation finale.
C'est une oeuvre très dense. Cela fait très gros pavé avec 400 pages sur un grand format.
Pour autant, la mise en scène est parfaite et la fluidité entre les scènes est très inventive. On est pris dans l'intrigue pour ne plus la lâcher. Les personnages sont très bien exploités avec une grande crédibilité. Bref, c'est surtout l'histoire d'un homme brisé qui cherche à fuir son passé et à se faire oublier. Cependant, on est toujours rattraper par son passé.
L'auteur dont c'est la première oeuvre réussit un véritable tour de maître. le talent est indéniable. Bravo ! Comme disait Le Figaro, il entre directement dans la cour des grands.
Commenter  J’apprécie          70
bdelhausse
  26 mars 2018
Nadar nous livre quelques tranches de vie en quasiment 400 planches.
OK, ce sont parfois des planches assez "vides", faites de 6 cases muettes. Mais ce n'est pas pour cela que cela se tourne vite. L'auteur met parfois énormément d'émotion dans quelques cases qui pourraient sembler anodines, qu'il faut parfois s'accrocher ferme.
D'ailleurs, j'avouerai à ma grande honte que j'ai cru pendant un moment qu'il y avait deu personnages qui s'appelaient Jorge, avant de me rendre compte qu'il s'agissait de la même personne...
La BD, cela peut être l'art de faire long, ou l'art de faire court. Nadar choisit la longueur, mais je n'ai pas été convaincu qu'une telle longueur soit nécessaire à son propos. Il imbrique les destins et rend "plausible" les choses les plus abracadabrantesques (merci Jacques). Je n'ai pas été scotché, même si je reconnais le travail conséquent au niveau du scénario. Les dessins, par contre, me laissent de marbre. Plusieurs visages se ressemble. Et des corpulences peuvent changer en quelques cases. Pas top, en ce qui me concerne.
Malgré ces inconvénients, il se dégage de cette BD un pouvoir d'attraction qui entraîne le lecteur à tourner la page encore et encore. Et ce n'est pas donné à tout auteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
evascardapelle
  27 février 2016
Jorje débarque en ville à la pension "Les chevaux". Il trouve du travail à la menuiserie tenue par le vieux Andrès. Sauvage, introverti, mélancolique, il semble toujours sur la réserve et peine à se livrer aux autres qui l'entourent avec bienveillance.
Dans cette vie qu'il souhaite reconstruire, un individu le harcèle en lui envoyant des lettres anonymes avec un seul mot : "lâche"
Javi est un jeune homme de 16 ans qui a arrêté l'école. Il occupe ses journées en jouant les mercenaires auprès de plus jeunes que lui.
Quel est le lien entre cet homme taciturne et ce jeune homme exprimant son désespoir par la violence ?
Un roman graphique dramatique qui tient en haleine jusqu'au bout malgré 400 pages en noir et blanc. Justement, le graphisme au trait bien appuyé sans fioriture et peu de bulles aux moments les plus tragiques, permet au lecteur de vivre pleinement l'histoire et d'aller jusqu'au dénouement avec beaucoup de plaisir.
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (4)
BoDoi   21 août 2015
Qu’on se le dise, Nadar est promis à bel avenir.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BullesEtOnomatopees   31 mars 2015
Premier roman graphique de Nadar, Papier Froissé est une vraie réussite.
Lire la critique sur le site : BullesEtOnomatopees
BDGest   24 mars 2015
À n’en pas douter, Nadar signe là un album d’une étrange maturité pour une première œuvre et laisse présager du meilleur. Décidément, la nouvelle génération ibérique réserve bien des surprises !
Lire la critique sur le site : BDGest
Lexpress   02 mars 2015
Au fil des pages Nadar prouve son sens habile de la narration, et ce livre plein de mystères se lit d'une traite.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
marina53marina53   11 juillet 2015
Il y a des moments qu'on n'oublie jamais et après lesquels quelque chose change en nous. Quelque chose se brise, se renverse, envenime tout. Des visages et des expressions qui se gravent avec une force irrésistible dans les plus petits recoins de notre mémoire et qui nous interpellent pour le reste de nos jours, au moment où on ne s'y attend pas, peuplant nos pires cauchemars.
Commenter  J’apprécie          230
marina53marina53   11 juillet 2015
Quoi qu'il en soit, aux questions les plus graves, nous répondons, en fin de compte, par notre existence entière.

Sándor Márai
Commenter  J’apprécie          260
ieo9ieo9   30 novembre 2016
Elle dit qu'elle aimait bien la façon dont vous la caressiez. Que vous aimez les chevaux et que c'est pour ça que vous vous êtes approchés... Elle essaie de racheter son péché. Vous croyez qu'on devrait lui pardonner?
Commenter  J’apprécie          10
Erik_Erik_   10 mai 2021
Le papier a plus de patience que les gens.
Commenter  J’apprécie          32

Lire un extrait
Videos de Nadar (II) (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Nadar (II)
L’œil du STO
autres livres classés : espagneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4125 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre