AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782742758456
125 pages
Actes Sud (01/02/2006)
3.7/5   10 notes
Résumé :

Poursuivi par la haine d'un marquis dont il avait séduit la fille, l'infortuné Louis Legrand connut un curieux destin. En témoigne l'imposant globe terrestre que ce moine du XVIIIe siècle laissa à la postérité - un ouvrage qu'on peut encore contempler dans une salle de la bibliothèque municipale de Dijon. Intrigué par cet objet autant que par l'aventure du personnage, Alain Nadaud en a reconstitué, tel un ca... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
cvd64
  10 juin 2018
Très belle histoire d'un homme qui profite des opportunités que lui offrent la vie mais qui vont "virer" au cauchemar et l'enfermer dans un convent et dans sa solitude.
il va trouver un semblant de rédemption suite à sa condamnation et transcender sa peine en créant deux mappemondes, une terrestre, l'autre céleste pour rendre hommage à son amour perdu.
Commenter  J’apprécie          20
Charybde2
  26 mai 2018
Ce qui se dissimule d'étrange et de beau dans la fabrication obstinée d'un globe terrestre en 1770.
Sur le blog Charybde 27 : https://charybde2.wordpress.com/2018/05/26/note-de-lecture-le-vacillement-du-monde-alain-nadaud/
Lien : https://charybde2.wordpress...
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
PiatkaPiatka   30 juillet 2013
L'expérience qu'il avait acquise en matière de cartographie était en bien des points semblable au talent du musicien qui, à la seule lecture d'une partition, et sans ouvrir les lèvres ni avoir même à fredonner, entend les voix entrecroisées du quatuor à cordes chanter en lui. [...]
L'aveugle ne reconnaît-il pas la consistance des objets en les effleurant des doigts ? De même, il lui suffisait de suivre un trajet du bout de son index sur une carte : aussitôt lui était donné l'impression de fouler le vert tendre des prairies, de longer les méandres d'une rivière, de passer entre les traits resserrés des cols ou des gués, de gravir l'ocre pâle des versants escarpés, de calculer le temps qui lui restait à marcher avant de faire étape dans une grange ou une crique, de se caler le dos contre une une roche couverte de mousse à proximité de la chevelure inlassablement déroulée d'une cascade.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          52
Charybde2Charybde2   26 mai 2018
L’expérience qu’il avait acquise en matière de cartographie était en bien des points semblable au talent du musicien qui, à la seule lecture d’une partition, et sans ouvrir les lèvres ni avoir même à fredonner, entend les voix entrecroisées du quatuor à cordes chanter en lui. De même, par la seule évocation des symboles, par le déchiffrement des à-plats de couleur et des courbes de niveau, il avait la capacité de voir se dérouler sous ses yeux ces immenses paysages de plaines et de forêts. L’aveugle ne reconnaît-il pas la consistance des objets en les effleurant des doigts ? De même, il lui suffisait de suivre un trajet du bout de son index sur une carte : aussitôt lui était donnée l’impression de fouler le vert tendre des prairies, de longer les méandres d’une rivière, de passer entre les traits resserrés des cols ou des gués, de gravir l’ocre pâle des versants escarpés, de calculer le temps qui lui restait à marcher avant de faire étape dans une grange ou une crique, de se caler le dos contre une roche couverte de mousse à proximité de la chevelure inlassablement déroulée d’une cascade.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
PiatkaPiatka   30 juillet 2013
Est-il donc vrai que l'amour forme l'horizon indépassable de toutes activités humaines tant qu'on en est privé, pour redevenir cette chose banale, et si commune, dès qu'on est assuré d'en jouir à sa guise ?
Commenter  J’apprécie          140
Charybde2Charybde2   26 mai 2018
On ne sait que peu de choses du père Louis Legrand, si ce n’est qu’il eut à souffrir de l’amour, au point, croit-on, d’en mourir de chagrin, que ses voeux furent forcés, et surtout qu’ils construisit deux des plus grands globes terrestre et céleste qui se puissent trouver en Europe à cette époque – dont l’un est aujourd’hui encore conservé à la bibliothèque municipale de Dijon.
On doit les quelques indications dont on dispose sur lui à l’écrivain Rétif de la Bretonne. Impressionné par les proportions de la mappemonde qu’on lui montra lors de son passage en cette ville, il consacra à cette dernière, ainsi qu’à son auteur, une dizaine de lignes en 1759, qu’il publia par la suite dans Monsieur Nicolas. Comme il le remarque justement, la perfection de ce globe était son seul défaut. Car, depuis les dernières découvertes de Newton, on savait que la boule sur laquelle nous vivons était loin d’être la sphère parfaite qu’il avait sous les yeux. C’est en effet au livre III des Principia Mathematica, ouvrage pourtant connu du public depuis 1686, qu’il avait été démontré que la Terre était renflée à l’équateur et aplatie aux pôles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
cvd64cvd64   10 juin 2018
La négligence de l'ange qui avait été préposé à la sauvegarde de sa bien-aimée? N'est-ce pas cette entreprise là, même dérisoire, qui lui avait permis d'oublier cette existence trop terre à terre, et comme engluée dans la boue des jours inutiles?
Et bien, de la même façon, il s'en allait construire, sur le modèle du premier, un au globe, mais céleste cette fois, où se déploierait, sur le canevas des étoiles fixes, la course aléatoire des planètes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Video de Alain Nadaud (1) Voir plusAjouter une vidéo

Romans
La soirée d'Apostrophes est consacrée à six romans. - Alain NADAUD : "Archéologie du zéro". Professeur de philosophie, il a enseigné à l'étranger dont Bassora en Irak. Il s'est d'ailleurs inspiré de la salle des professeurs pour son roman. le livre démarre par la découverte d'une nécropole à Alexandrie où l'on trouve les archives d'une secte ancienne. Vrai et faux se mélangent...
autres livres classés : cartographieVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2479 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre