AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 250501549X
Éditeur : Kana (05/10/2012)
Résumé :
A l’ère Edo, le fief Unabara est connu pour être l’antre des combattants les plus belliqueux, il est surnommé «L’antre des Démons ».

Une impitoyable compétition est organisée afin de désigner le successeur du seigneur du pays. Chacun de ses 31 fils, devra présenter lors de la compétition un maître d’arts martiaux. C’est ainsi que Naoyoshi, le 28e fils du seigneur, fait la rencontre de Gama. Notre héros n’a que 14 ans mais il est déjà le digne représen... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
Witchblade
  12 novembre 2013
Livre reçu lors de l'achat de 2 Kana, vu que j'avais déjà pris « Hell's Kitchen », l'autre titre proposé.
Je ne sais pas du tout à quoi m'attendre avec ce titre mais le dessin de couverture me fait penser à Naruto... À voir donc !!
Comme de par hasard, il est question de combats dans ce manga car un jeune seigneur place tous ses espoirs sur les épaules d'un jeune enfant, néanmoins fils d'une grande légende guerrière et lui-même très fort, pour devenir le successeur de son père suite aux combats des 31 écoles d'arts martiaux représentant chacun de ses fils.
Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'histoire n'est guère élaborée et fait beaucoup penser à Naruto, du peu que j'ai vu en anime. Donc un manga à classer dans les shonens pure souche de combats sans guère d'histoire autour. Ce n'est guère le type de mangas que je préfère.
Les graphismes sont plutôt bien réalisés, les combats sont assez clairs malgré le nombre de mouvements effectués. Les personnages sont bien dessinés, bien que trop caricaturaux à mon goût, aussi bien dans les visages, que dans les postures ou leurs expressions faciales. C'est ce qui, finalement, m'a le plus déplu dans ce manga car, malgré le manque d'histoire, on a néanmoins envie de savoir si l'enfant, Gama, va sortir vivant de tous ces combats.
Comme vous l'aurez compris, mon avis est plus que mitigé pour ce manga et je n'aurais qu'une seule chose à dire : « Chacun ses goûts ». Pour ma part, si je le trouve à emprunter, je lirais probablement la suite mais je ne l'achèterais pas exprès...
Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
celosie77
  15 février 2018
Alors je vais l'avouer tout de suite : je ne suis pas du tout habituée à ce genre de shonen axé sur les combats, donc je suis incapable de dire si l'histoire est originale ou pas, ni si les personnages sont déjà vus ou non.
L'histoire débute à l'entrée d'une école d'arts martiaux où trois samouraïs se présentent pour rencontrer le maître des lieux mais sont arrêtés et défiés par un jeune de 14 ans qui leur explique la vie.
Ce jeune insolent est le fils du maître, et il est le dernier et seul représentant de l'école. Ensuite, un flashback nous explique que l'un des 3 samouraïs est l'un des 31 fils de Naomasa Washizu, seigneur du fief Unabara (l'histoire ne dit pas avec combien de femmes il a eu ses 31 fils !). Il souhaite désigner son héritier, qui sera le plus fort de ses fils, et pour cela il organise un grand tournoi. Chaque fils devra choisir une école d'arts martiaux et se mesurer aux autres.
Gamaran, le jeune garçon du début, est embauché par le 28e fils pour représenter l'école Ogame. Et c'est parti pour des combats à mort et sans merci.
Je suis plutôt bien rentrée dans l'histoire qui me rappelle un peu Highlander (il ne devra en rester qu'un !) où les scènes de combat alternent avec les dialogues, et il y a même quelques scènes presque comiques. J'ai appris des choses sur les arts martiaux et notamment sur les différents types d'armes, j'ai passé un bon moment dans la découverte de ce type de manga que je ne connaissais pas, mais je ne suis pas emballée au point de courir chercher la suite :)

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
angelita.manchado
  12 janvier 2013
A l'ère Edo, le fief Unabara est connu pour être l'antre des combattants les plus belliqueux, il est surnommé «L'antre des Démons ».
Une impitoyable compétition est organisée afin de désigner le successeur du seigneur du pays. Chacun de ses 31 fils, devra présenter lors de la compétition un maître d'arts martiaux. C'est ainsi que Naoyoshi, le 28e fils du seigneur, fait la rencontre de Gama. Notre héros n'a que 14 ans mais il est déjà le digne représentant de l'école Ôgame. Seul, il va affronter les plus puissants combattants. Que le combat commence !
Grâce à Babelio et le challenge des Bandes dessinées, j'avais fait de nombreux choix dont des mangas. Et comme je ne voulais pas des suites d'histoire, j'ai toujours demandé des tomes 1.
C'est ce que j'ai reçu. le tome 1 de Gamaran et Yosuke Nakamaru.
Et cela a été ma première expérience du manga.
Chez moi, bien entendu, ils m'ont dit de le dire de la droite vers la gauche. Mais je le savais.
Pour tout dire, c'est assez déroutant quand on est habitué au contraire, même pour les BD.
Les mangas sont également des livres de poche. Et certains caractères sont assez difficiles à lire, surtout lorsqu'ils sont écrits très petits.
Tout est en noir et blanc au niveau des dessins. Parlons-en des dessins de l'auteur. Ils sont tout simplement superbes et bien maîtrisés. Les personnages sont très bien dessinés, les scènes de combat également. Au niveau des personnages, on n'arrive pas trop à faire le lien entre un homme et une femme, surtout pour Naoyoshi, que j'ai pris très longtemps pour une femme pourtant c'est le 28ème fils de Naomasa Washizy.
Après il faut aimer les histoires de combat. Mais l'alliance improbable entre ce 28ème fils, dont la mère est une femme de basse classe, et le jeune descendant, un enfant, un jeune adolescent, de l'école Ogame est bien trouvée. Ce jeune maîtrise pratiquement tous les arts martiaux pour pouvoir se défendre. Il lui suffit juste d'un regard pour emmagasiner ce que fait l'autre et il le reproduit à la perfection. Mais c'est une forte tête, une tête brûlée qui préfère, dès le départ, tenter de battre les plus forts, même s'il est tout seul. Il est le vassal de Naoyoshi puisque ce dernier l'a choisi pour combattre et ainsi devenir le maître d'Unabara, l'Antre des Démons. Bien entendu, on connaît le nom de toutes les écoles qui doivent s'affronter, mais l'auteur s'est réellement intéressé à l'école Ogame et le chef, qui boit beaucoup de saké, de l'école Tengen. Les coups et les mots japonais sont bien expliqués.
Les combats ont réellement commencé et un seul en sortira vainqueur mais ce sera aux prochains épisodes.
Le manga est très rapide à lire. Il faudrait peut-être plus détailler les dessins, les coups qui s'échangent…
Lien : http://angelitamblog.com/201..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
py314159
  06 mai 2018
Gama, jeune combattant de 14 ans, est invité à représenter l'école Ogame lors du grand tournoi d'Unabara. En cas de victoire, il permettrait à Naoyoshi Wasizu, vingt-huitième fils du suzerain, d'accéder au trône. L'intrigue n'est qu'un prétexte pour présenter un maximum de combats mais elle est bien trouvée. Les dessins sont simples mais efficaces. Un début plaisant mais qui manque d'originalité.
Commenter  J’apprécie          50
LetterBee
  20 janvier 2013
Ma première impression à la lecture des premières pages, c'est que j'avais sous les yeux un mélange de Naruto (avec sa coupe de cheveux et le fait qu'il mange beaucoup),de Dragon Ball (en fait plus un clin d'oeil de l'auteur) et de Bleach (pour le graphisme).
Dès le début, j'ai été prise dans l'action, le style de Nakamaru étant très prenant.
L'auteur intègre des éléments humoristiques à son récit. Gama a un côté très sûre de lui en opposition avec sa stature et son âge, ce qui apporte de l'humour à ce manga plutôt sombre. C'est un héros déroutant, sa façon de voir les choses est si franche et tranchée qu'elle en est drôle. "Un affrontement dont on ne choisit ni le lieu, ni le moment... c'est cool, pas de chichis..." Entre lui et son employeur, un jeune seigneur, va naître une complicité.
Quant aux scènes de violence, elles sont parfois un peu glauques, même si ce n'est pas trop effrayant. Il y a quelques passages plus crûs, notamment un où il est fait mention de viol. Finalement le manga est pour un public plus âgé que je ne le pensais avant de le commencer.
Gama a parfois des attitudes très stylées alors accompagnées par un dessin plus travaillé. D'ailleurs, les dessins sont assez beaux, fins, vivants. le pinceau de l'auteur, lors des combats, est très dynamique. Les protagonistes ont des visages expressifs, les hommes cruels font véritablement peur, la couardise des lâches se lit sur leurs visages etc.
Lors du premier affrontement du tournoi, l'intrigue devient haletante. Au final, l'histoire est classique (des tournois entre écoles et un héros qui veut devenir plus fort que son père), basée sur l'action mais très efficace. le manga finit sur un suspense, le héros est dans une situation difficile et j'ai envie de lire la suite.
Un livre reçu grâce à l'opération Masse Critique de Babelio, un grand merci aux organisateurs, ainsi qu'aux éditions Kana.
Lien : http://butinerdelivresenlivr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
WitchbladeWitchblade   23 février 2014
Tu as environ 12 ou 13 ans, n'est-ce pas ? Nous sommes des maîtres d'armes de renom. Dégainer notre épée contre un enfant serait une conduite indigne. Pour mon honneur... je ne le ferai jamais !

(avant de le faire pour prendre l'enfant en traitre)
Commenter  J’apprécie          170
WitchbladeWitchblade   23 février 2014
Tu vas devenir mon suzerain, non ? Alors ta confiance dans la voie que tu as choisie doit être absolue ! Pour le reste... laisse-moi faire !

(dixit Gama à son seigneur)
Commenter  J’apprécie          140
swordsword   03 juin 2013
"- à l'heure où je parle, de nombreux arts martiaux se prétendent sans égal ! Quelle technique est la plus efficace au monde ?! Que chacun d'entre vous la recherche ! Ensuite, les 31 écoles sélectionnées...mettront en jeu leur vie, leurs techniques, leurs convictions, tout ce qu'elles ont ! Trouvons la meilleur école ! J'appellerai cette joute... Le grand tournoi Unabara !
Commenter  J’apprécie          20
ColibrilleColibrille   25 juin 2014
- Gama... Tu penses du mal de moi ?
- Hein ?
- Je te laisse jouer ta vie seulement pour profiter de ton talent. Si tu meurs, je m'en voudrai...
- [...] Tu vas devenir mon suzerain, non ? Alors ta confiance dans la voie que tu as choisie doit être absolue ! Pour le reste... Laisse-moi faire !
Commenter  J’apprécie          10
ColibrilleColibrille   25 juin 2014
A l'ère Edo, un domaine rassemblait les maîtres d'arts martiaux ne jurant que par la force et ne vivant que pour le combat. Son nom : le fief Unabara, l'Antre des démons.
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Gamaran tome 1pour les nuls et Red Raven tome1

Qui est le héro du Manga???

Luffy
Naruto
Natsu
Gama

7 questions
9 lecteurs ont répondu
Thème : Gamaran, tome 1 de Yosuke NakamaruCréer un quiz sur ce livre