AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Azor


Azor
  14 juillet 2017
Retour en Gaule de Rutilius Namatianus est un court poème écrit en 417 et redécouvert au XVème siècle
L'auteur, un haut-fonctionnaire romain est rappelé dans son pays d'origine la Gaule pour y effectuer une mission. La Gaule est alors en proie à de nombreux conflits entre les différents peuples qui se côtoient sur ces terres.
Une longue introduction, nous permet de bien comprendre le contexte dans lequel a été écrit ce poème, la situation de l'époque et nous donne une idée de l'identité des différents personnages mentionnés.
Le livre est constitué de deux parties, la première étant proportionnellement bien plus développée. On sent à la lecture de ces pages et tout particulièrement dans la première partie quel déchirement ce fut pour Rutilius Namatianus de quitter sa ville tant aimée de Rome, une bonne partie des premiers vers constituent une ode à la grandeur et à la beauté de cette ville. Dieux et légendes sont largement mentionnés tout au long du texte et tout semble ramener l'auteur à l'image de Rome qu'il quitte à regret mais pour accomplir son devoir.
Le voyage se fait en bateau, le long des côtes, le poète nous décrit les différents paysages qu'il rencontre mais livre aussi parfois à des anecdotes sur certains peuples, sur certaines façons de vivre, parfois un peu moqueuses d'ailleurs.
Il faut également souligner la forme très poétique de l'écriture, des images utilisées, le renvoi régulier aux dieux, à la mythologie qui donnent tout son charme à ce texte.
Cependant, et malgré le titre, de Gaule il n'est pas vraiment question puisque le voyage s'arrête avant. La deuxième partie semble avoir été écourtée, la suite ayant peut-être été perdue.
Ce texte reste toutefois un beau témoignage de ces temps lointains dont la redécouverte est toujours un bonheur.
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (1)voir plus