AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782355924651
224 pages
Éditeur : Editions Ki-oon (22/11/2012)

Note moyenne : 4.08/5 (sur 26 notes)
Résumé :
Tandis que Sona se lance au secours d'Airi, prise en otage par de jeunes vampires, Garami part à la poursuite d'un livre mystérieux, le Grimoire des clés. Cet ouvrage, qui semble receler un terrible pouvoir, se trouverait entre les mains de Robert Guillemin un vampire puissant...
Alors que le combat s'engage, l'ancienne colporteuse dégaine enfin l'étrange épée qu'elle porte sur le dos, et voit son corps se couvrir de tatouages. Qu'elle est donc cette arme à l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
democratz
  05 février 2017
Un cran en dessous des précédents tomes, malgré les scènes de combats au sein de la foret maudite. le final de ce chapitre était prévisible mais plutôt distrayant. le chapitre qui suit par contre n'a aucun intérêt à mon sens car il sort de la trame principale, si ce n'est d'introduire un nouveau personnage : RIDE, une vieille connaissance de Garami, qui va se joindre au trio.
Le volume se termine sur une scène qui semble prometteuse pour le reste de l'histoire et pour l'avenir de Sona... Vivement le tome 6 pour en savoir d'avantage :)
Commenter  J’apprécie          360
Foxfire
  29 août 2016
Le 4ème tome promettait des développements intéressants en amenant de nouveaux questionnements sur Garami. Mais je me disais qu'il ne faudrait pas que cette parenthèse dans la forêt maudite dure trop, sous peine de finir par me lasser.
Le 5ème volume va donc d'abord conclure l'histoire de vampires de jolie façon. Un combat épique vient démontrer que Garami manie aussi bien l'épée que le flingue ; une épée qui ressemble de plus en plus à Stormbringer. Au cours de ce combat, Garami semble littéralement possédée et cette dualité de l'héroïne la fait apparaître moins infaillible, plus fragile mais aussi d'une certaine façon plus dangereuse encore.
Nos héros vont ensuite retrouver le monde post-apo fantasy qui fait le sel de cette série. Mais l'auteur va nous offrir une sorte d'intermède singulier qui ne ressemble pas à l'univers habituel de la série. L'histoire du baron et des revenants m'a énormément fait penser aux films d'Amando de Ossorio ("la révolte des morts-vivants" notamment) pour l'ambiance et l'esthétique. Cette histoire un peu à part permet également à l'auteur d'introduire le personnage de Ride, qui apporte un peu de fraîcheur et de légèreté à un récit très sombre.
Le tome se termine sur un cliffhanger éprouvant pour les nerfs. Vite, la suite !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          2212
ElGatoMalo
  18 octobre 2014
Quatre pages en couleurs ! Mais c'est Byzance ! Un peu déçu des révélations attendues par les annonces implicites faites dans le précédent volume. je croyais vraiment qu'on allait en découvrir plus que ça sur l'origine du personnage et ses motivations réelles. Mais non. le fil de l'histoire continu à se dérouler sans scoop véritable. On sent une réelle influence de Michael Moorcock et on a bien raison de la sentir puisque dans les deux pages de confession par lesquelles s'achèvent chaque volume, le scénariste avoue avoir apprécié cet auteur dans sa jeunesse. Alors oui, c'est bien ça : Garami, élancée et blafarde, est comme un double féminin d'Elric, le nécromancien. Son épée ne chante pas comme celle du prince Valiant (une autre référence BD mais non reconnue comme la précédente), elle murmure. Elle est aussi noire que Stormbringer, la buveuse d'âme (l'épée d'Elric). Chaque fois qu'elle la sort de son fourreau, l'héroïne y laisse un peu de sa vie. Effectivement, elle parait plus émaciée encore alors qu'au tout début elle était déjà à peine aussi épaisse qu'un top modèle anorexique (sauf pour la poitrine surdimensionnée). Et si on ne le remarque pas en tant que lecteur, un nouveau personnage vient le signaler...Pour le reste, on fait le plein de combats titanesques, de fantômes en pagaille tous plus horrifiques les uns que les autres (ça sent comme les Contes de la Crypte, Eery et Creepy pour ceux qui connaissent leurs classiques) mais c'est du manga alors le fantôme est amoureux et les vampires pleurent leur mère. Tss ! Tss ! Il ne manquait plus qu'une volée de charmant bébés goules s'envolant à tire-d'aile (de chauve-souris, cela va de soi) dans le soleil levant... On y a droit aussi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          102
Hiromichi
  17 décembre 2013
On termine notre phase vampire en apothéose, on apprend énormément de choses, de l'ombre existe toujours mais les personnages grandissent et retour dans le monde "réel".
Garami est toujours géniale mais elle me semble plus faible qu'au début, elle laisse voir des grosses faiblesses, j'ai une certaine gêne de la voir mal, car c'est une battante, on a un peu de mal à la voir faible, mais on s'accroche car elle nous mène des combats spectaculaires.
Puis après l'histoire vampire, nous avons le droit à une petite histoire qui me fait penser à un intermède, un intermède servant à introduire un nouveau personnage fort sympathique qui a bien son rôle dans l'histoire car il fait aussi parti de la Guilde, mais possédant cependant un autre rôle que colporteur. de plus, il semble bien connaître Garami, il est attaché à elle et souhaite aussi la protéger. Il profite de leur avancé dans les terres pour rejoindre notre petit trio.
Cet intermède sert à cela, mais aussi à nous amener à un nouveau pan de l'histoire pour cette fin de volume, et surtout (je pense que c'est surtout le but voulu), il sert aussi à nous offrir une fin de volume très prenante et vraiment pas sympa pour ceux qui n'ont pas entre les mains le volume 6 de ce manga ! En tout cas, j'aime beaucoup les retrouvailles auxquelles nous assistons ici !
Bon... la suite, elle est où maintenant ? Sur mon bureau ? Mais c'est parfois dit donc !
Lien : http://hiromichi.skyrock.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
beckygirly
  11 mai 2017
On termine de manière magistrale l'histoire avec les vampires, avec des scènes épiques. L'émotion est au rendez vous, on est pris par ce qui se passe.
On entame maintenant un nouveau cycle, qui promet du danger, de l'action et peut être des révélations sur Garami, qui ici s'est montrée sous un nouveau jour: terrifiante et magnifique à la fois, tout en restant énigmatique.
Emprunt de rancoeur, de haine et de noirceur, ce tome est pour l'instant le plus aboutit à mes yeux.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
VerdorieVerdorie   26 août 2014
- Comment une mère peut-elle ne serait-ce qu'imaginer supprimer son propre fils ?!
- C'est justement mon amour maternel qui me pousse à agir ainsi ! Au milieu du cataclysme qui a sonné la fin de l'ancienne civilisation...j'ai choisi de faire de nous des vampires pour que mon petit garçon puisse survivre ! Je n'avais pas d'autre choix que de me détourner du soleil et du monde des humains...
Commenter  J’apprécie          180

Videos de Kyoichi Nanatsuki (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kyoichi Nanatsuki
Area D, le trailer du manga
autres livres classés : post-apocalyptiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
969 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre