AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1095352016
Éditeur : AFNIL (22/11/2015)

Note moyenne : 3.89/5 (sur 18 notes)
Résumé :
Berendor Cairn est un Da¨mon, un sorcier de l'ancien temps, un survivant de l'époque où la magie et les hommes coexistaient en paix. Mais c'est surtout par sa faute qu'est arrivé le Grand Ravage, un désastre dont les habitants du Monde Connu payent encore le prix. Rongé par la culpabilité, le vieillard cherche à se racheter en éliminant, l'un après l'autre, les envoyés des Lunes. Pour la énième fois de sa longue vie, il se met en quête du Mok'zir. Mais cette fois-ci... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
Goupilpm
  10 mars 2016
Berendor Cairn le sorcier parviendra t-il à déjouer la vengeance des Lunes avant que la mort ne le rattrape ? le Sorcier doit retrouver l'élu qui le remplacera pour pouvoir déjouer les plans de la Prophétie et sauver l'espèce humaine. Mais démuni de tous ses pouvoirs y parviendra-t-il ? Seule Bethsahire, la jeune fille aux yeux jaunes, pourra par ses visions lui indiquer qui est l'élu. Et surtout, quel est le secret de cet Ordre Terne que tous craignent mais que nul ne connaît ?
Avec pour trame de fond un monde où la magie disparaît, pour postulat de départ, une prophétie et un ordre secret : c'est dons une fantasy classique que nous entraîne l'auteure. Ces thématiques ayant été maintes et maintes fois utilisées en fantasy.
Dans ce premier Livre du tome un, un peu court, l'auteure prend son temps pour nous décrire le contexte dans lequel va se dérouler le récit nous décrire succinctement le monde dans lequel vont évoluer les personnages, et bien entendu les personnages eux-mêmes.

L'auteure nous décrit un monde, au sort étroitement lié aux Lunes , ayant déjà subi un cataclysme. Si avec la cité en ruines, à la magnificence perdue, située dans une région désertique et qui ont subis un cataclysme, nous donne presque l'envie de la visiter, la description géographique des autres parties monde manque quelque peu de développement. Les relations entre les différents territoires ne sont pas abordées, l'auteure ne se concentre uniquement que sur ce qui entoure directement les personnages principaux, aucune autre partie du monde n'est exploitée en profondeur hormis les cités.
L'auteure nous dépeint une partie de l'histoire, les Grandes Guerres où pour y mettre un terme la magie fut employée, conduisant au désastre actuel et à l'éradication d'une ethnie rendue responsable du désastre car détentrice de la magie originelle. La magie est omniprésente dans le récit et l'étroite connexion avec l'astrologie, notamment la conjonction des astres, apporte une touche originale à l'histoire.
Au fil des chapitres l'histoire qui au départ paraissait plutôt floue au lecteur prend de la dimension malgré la persistance de certaines zones d'ombres, l'univers se complexifie, le récit gagne en intensité.
L'intrigue met du temps à se développer, l'auteure ayant pris le parti de développer un travail d'introspection sur ses personnages. Un choix plutôt osé car si d'un côté le lecteur perçoit plus profondément les personnages, leurs ressentis d'un autre côté cela n'est pas sans générer quelques longueurs et le côté intimiste de cette fantasy rend le récit plutôt linéaire. Ce n'est que dans les derniers chapitres que l'intrigue adopte un rythme de croisière et que toutes les pièces du puzzle commencent, pour le lecteur, à s'imbriquer. La confrérie secrète ne nous apparaît qu'au dernier chapitre, une manière intéressante de maintenir le mystère et l'envie au lecteur d'en découvrir plus.
Les protagonistes principaux sont bien structurés, dépeints en profondeur. Pour chacun d'eux, l'auteure s'attache à bien faire ressortir leurs caractéristiques dominantes, soi leurs travers, leur innocence, soit leur courage... le personnages de la jeune fille, personnage occupant une place importante dans la prophétie, est placée nettement en retrait.
Le style de l'auteure est travaillé, recherché, mieux brossé que dans la plupart des romans du genre. L'humour est distillé savamment, par toutes petites touches, presque imperceptibles. L'écriture est plutôt fluide malgré le soin apporté à nous décrire les personnages. Au tout début du récit, l'auteure insiste sur certains mots clés de l'histoire en les martelant plusieurs fois dans la même page, l'effet recherché gêne un peu la lecture, on a presque l'impression de relire la même ligne.On notera toutefois la présence de quelques petites coquilles, peu nombreuses , mais qui ne gênent en rien la lecture.
Malgré une histoire riche et dense, des personnages très intéressants, un univers qui ne demande qu'à se développer, le fait de fractionner en quatre livres le premier tome ne permet pas au lecteur de se faire une idée assez globale de l'histoire. Pour apprécier pleinement l'histoire, il faudra pénétrer plus avant dans le récit ; cette première partie se révélant une longue mise en place.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
LeslecturesdeKevin
  30 janvier 2016
Avant de commencer à rédiger mon avis sur ce livre, je tiens à remercier l'auteure, I.M. Nancy de m'avoir permis de lire son ouvrage dont le résumé m'a paru très alléchant. Je m'embarque immédiatement dans les sentiers de la chronique, au plaisir de vous livrer mes impressions sur ce premier tome.
Tout d'abord, le premier élément qui m'a frappé dans ce livre est que nous n'avons pas à affronter une histoire de fantasy comme les autres. Je pensais lire un livre plus tourné vers la jeunesse mais non. Dès les premières pages, je me suis senti emporté dans un univers moins maternel, moins enfantin et beaucoup plus complexe. de nombreux livres de ce genre sont destinés à des jeunes (et moins jeunes) adolescents et le récit est donc tourné vers cette catégorie d'âge. Malgré qu'on soit âgé de 12 à 17 ans, le roman est attendri face à l'obscurité des complots et à la cruauté du monde et de ses habitants. Je pense notamment aux romans de Pierre Bottero qui a écrit de chouettes bouquins ou encore à Licia Troisi, grande auteure également. A côté de ces romans de jeunesse, nous avons des livres assez connus qui présentent une intrigue plus complexe, plus sombre et ce livre m'a permis de redécouvrir une telle trame. J'ai ainsi pu découvrir un monde dans lequel tout n'est pas noir ou blanc mais gris, dans lequel aussi les personnages complotent contre d'autres. Je me suis vraiment senti dans un monde plus que palpable, tellement réaliste et tellement profond, décrit à l'aide d'une plume légère. C'était une agréable surprise. C'est un peu comme si vous vous arrêtiez à un restaurant au bord d'une autoroute et que vous commandiez un steak-frites. Vous allez vous attendre à avoir un plat traditionnel et assez bon. Surprise, quand l'assiette vient, vous voyez es frites légèrement dorées, un bon gros morceau de steak tendre recouvert d'une fine nappe de sauce au poivre et sur le côté, une salade bien fournie. le plat est plus élaboré que vos pensées et vous êtes impatients de le manger. C'est ce qui s'est passé avec ce livre. J'attendais une histoire assez simple dans ses complots et je suis ressorti avec un monde obscur et terne. Magnifique.
Ensuite, j'ai aimé les divers personnages et leurs classes. Quand je lis un roman qui montre différentes classes sociales ou castes, j'aime pouvoir me représenter graphiquement l'échelle hiérarchique du pays ou du monde. Observer une telle structure fonctionnelle dans une société imaginaire est un pur régal et nous pouvons toujours tisser des liens avec la réalité et par conséquent, authentifier, ancrer ce récit dans une sphère de réalisme et ainsi, y croire plus facilement. Ce livre n'a pas échappé à la règle et j'ai remarqué que tout était très bien expliqué sans pour autant avoir des pages explicatives. Tout est dit dans l'histoire et n'empêche pas cette dernière de se dérouler. Certains auteurs se sentent parfois dans l'obligation de détailler le système politique avec plusieurs paragraphes et là, tout intérêt disparaît que ce soit pour le récit ou pour le livre. Ici, nous avons un superbe jeu de l'auteure qui permet au lecteur de chercher les informations qu'il désire en lisant bien les péripéties des divers héros. C'est un peu comme un jeu de piste dans lequel nous devons remettre une société en place dans notre tête, notre imagination et pour cela, nous devons glaner les indices parsemés dans les pages du roman.
Pour terminer, je l'ai déjà cité plus haut, nous sommes dans un livre à plusieurs héros. J'ai déjà pu expérimenter de tels romans. Pour moi, il faut savoir bien jongler avec le déroulement de son histoire et opter pour cela dans son livre, c'est faire preuve d'audace et de talent. Il faut pouvoir bien répartir les moments de l'histoire sans en dévoiler la suite, savoir opérer aux changements de personnages, ne pas donner du fil à retordre au lecteur dans son suivi de l'histoire… L'auteur doit être nettement plus attentif et le résultat d'une telle audace littéraire est agréable à lire. Nous suivons plusieurs personnages, ce qui permet de nous familiariser avec eux et de les connaître de manière plus profonde sans devoir faire face à un narrateur omniscient qui s'amuse avec son pouvoir en nous dévoilant les pensées de chaque personnage. Cette technique littéraire nous permet également d'avoir une meilleure vue d'ensemble sur le monde décrit dans le récit mais également des divers complots entre les personnages et les classes sociales. L'auteure ne nous partage donc pas ses savoirs omniscients mais nous permet de les acquérir de nous-mêmes et pour cela, nous devons nous impliquer plus dans l'histoire. Aucun détail ne nous échappe et c'est ainsi que nous trouvons ce roman riche d'informations.
En conclusion, j'ai aimé ce premier tome de fantasy et espère que l'auteure continuera à écrire, nous permettant de nous réjouir d'une suite.
Lien : http://leslecturesdekevin.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Evasion_Litteraire
  12 mars 2016
Merci beaucoup à l'auteure I.M Nancy qui m'a envoyé son roman, en plus je le trouve vraiment très beau ! :)
L'ordre Terne est un roman de Fantasy de 211 pages. Et c'est une histoire de magiciens!
Berendor Cairn est un sorcier de l'ancien temps, et c'est à cause de lui que le monde est touché par le Grand Ravage. Pour se rattraper, le sorcier décide d'éliminer chaque envoyé des Lunes, qui sont appelés des Mok'zir. Seulement cette fois-ci, la tâche est plus compliquée, le sorcier se fait vieux et il ne connaît pas l'identité de la personne qu'il cherche. Il va alors essayer de la trouver et faire tout ce qu'il a en son pouvoir pour y parvenir, quitte à faire de grands sacrifices.
J'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l'histoire au début du roman, j'ai tout d'abord été surprise par le style d'écriture de l'auteur, mais au fil des pages je m'y suis habituée, et pourtant, je n'arrivais toujours pas à m'imprégner de l'histoire. J'ai trouvé l'univers très complexe, le lecteur entre directement dans le vif du sujet alors qu'il ne connaît pas vraiment les règles de ce monde, la place de chacun, l'importance de ceci ou cela. J'ai donc mis un peu de temps avant de comprendre tout ce qu'il se passait.
Tout comme l'usage de la magie que j'ai eu du mal à comprendre la première fois.
Néanmoins cette sensation est passagère puisque j'ai finis par mieux comprendre, même s'il me reste quand même des zones d'ombres.
Je n'ai pas apprécié le personnage de Berendor Cairn (ce qui veut dire que j'éprouvais une certaine empathie avec lui, pas que le personnage est mal pensé), je l'ai trouvé dur, sans émotions et sa manière de parler plutôt agressive.
Le livre se découpe en plusieurs point de vue, et il y en a un en particulier qui m'a beaucoup plu, celui où on découvre Irhm, que l'on suit pendant son enfance, et on devine sans mal que c'est un enfant particulier! J'ai bien aimé découvrir comment il apprenait la chasse, tout en respectant les animaux.
C'est un personnage que j'avais hâte de retrouver à chaque chapitre.
Je ne vous parle pas de tous les personnages, mais vous en découvrirez plusieurs, et même certains possédants d'étranges dons!
Au fil de la lecture, on en apprend plus sur l'usage de la magie et on comprend que c'est quelque chose de très complexe qui n'est vraiment pas pris à la légère, ce n'est pas quelque chose à portée de tout le monde, ce côté magique.
Le fait qu'il y ait différents point de vue permet de découvrir ce monde un peu plus en profondeur, car si j'y été un peu perdu au début du roman, c'est un monde très construit, vous retrouverez même une carte dans les premières pages!
Les décors sont très bien décrits, on imagine sans mal le paysage et ça aide à visualiser les scènes.
Je trouve que ce livre va en s'améliorant, plus j'en lisais, plus j'aimais.
La fin de ce premier tome est pleine de suspens! C'est exactement le genre de fin qui vous pousse à vouloir en savoir plus, une fin très réussie pour donner envie au lecteur de poursuivre sa lecture dans le tome 2!
Je suis curieuse de savoir ce que l'auteure nous réserve pour ce second tome. :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
moncoinlivresque
  11 février 2016
Je tiens tout d'abord à remercier I.M. Nancy pour sa gentille proposition. J'ai de suite été emballée par la quatrième de couverture que j'ai trouvé particulièrement prometteuse.
Pour être parfaitement sincère avec vous, je n'ai jamais été très friande de Fantasy...je n'ai lu que très peu de roman appartenant à ce genre littéraire et les seuls livres que j'ai vraiment adorés sont au nombre de deux : "Chien du Heaume" et "Mordre le Bouclier" (la suite) de Justine Niogret. Je ne sais pas vraiment ce qui m'empêchait alors d'accrocher aux différentes histoires ou ce qui me gênait durant mes lectures. Mais je terminais souvent sur une mauvaise impression. Ma lecture était pesante, ennuyeuse et il m'est arrivé de nombreuses fois de la stopper tout bonnement.
Hors...ce ne fut pas le cas cette fois-ci, à mon grand étonnement !
Je peux le dire maintenant que j'ai terminé la lecture de "L'Ordre Terne", ce roman m'a réconcilié avec la Fantasy !!!
Quelle lecture ! Quelle plume ! Quelle histoire ! Une fois le livre fermé, je n'ai eu qu'une seule envie, demander à son auteure si un tome 2 était en court...je ne me voyais pas l'attendre des mois et des mois...impossible d'en rester là !
Pour en venir précisément au roman, le contexte et l'histoire ne sont pas simples et nécessitent un peu de concentration lors de la lecture. Les différents personnages, leurs noms recherchés, l'ambiance générale qui se dégage du roman, permettent au lecteur de rentrer très rapidement dans le récit et de s'en imprégner parfaitement.
Berendor Cairn est un des personnages centraux de ce roman, une sorte de fil conducteur. Son but reste quelque peu flou au début du roman...est-il du bon côté ? A quel jeu joue t-il ? Qui est-il ? Quel est cet enfant qu'il recherche et dans quel but ?
Autour de lui gravitent tout un tas de personnages plus ou moins liés les uns aux autres et qui semblent mener une quête commune.
Petit à petit, au fil des différentes narrations et des différents points de vue, nous découvrons différents vécus. Nous nous attachons à certains personnages , nous en aimons certains, nous en prenons certains autres en pitié...
La plume de l'auteure est magnifique...délicate, recherchée et très agréable à lire. le lecteur se retrouve dans un univers à la fois médiéval et poétique...ce style est un véritable bonheur !
La palette de personnages est à la fois intéressante et perturbante. J'avoue parfois avoir été un peu perdue, mais jamais bien longtemps.
Pour rentrer quelque peu dans le récit, (je n'en dirais pas trop, comme toujours, au risque de révéler des éléments importants du récit sans m'en rendre compte, mais) je dois avouer que j'ai adoré l'histoire concernant Irhm et ses parents. Sa mère en particulier m'a énormément émue et plu.
L'univers créé par I.M. Nancy est à la fois onirique, magique, complexe et est parfaitement ficelé selon moi. Chaque personnage est structuré et construit délicatement, tout en nuances, ce qui les rend complètement crédibles et humains.
Il n'y a aucune fausse note dans "L'Ordre Terne", pas de temps mort durant lesquels le lecteur aurait pu s'ennuyer. Chaque page se dévore...et de surprises en révélations, nous avançons au rythme des personnages, menant notre propre quête.
Le roman se termine sur une révélation plus qu'étonnante et sur l'évocation de ce fameux "Ordre Terne"...ce qui nous laisse présager un second tome peut être encore plus captivant que le premier !
J'ai donc particulièrement hâte de m'y plonger !
En conclusion : Cette lecture a été une réelle surprise...j'ai passé d'excellents moments en compagnie de tous ces personnages...je me suis laissée happer par l'intrigue...j'ai redécouvert des pans de la Fantasy que je ne connaissais pas forcément et que j'ai aimé.
Merci une nouvelle fois à I.M. Nancy qui a su, de part sa plume et son intrigue, me captiver comme elle l'a fait.
Je vous invite, fans de Fantasy ou non, à vous plonger dans les méandres de "L'Ordre Terne", vous ne le regretterez assurément pas !
Lien : http://moncoinlivresque.over..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
malecturotheque
  23 avril 2016
Pour être honnête, j'ai eu un peu de mal avec le début du roman, pour deux raisons : la première étant que j'ai eu quelques difficultés à me plonger dans cet univers totalement inconnu, et la seconde parce que Berendor, personnage principal, utilisait de façon abusive l'insulte « chienne(s) ». Heureusement, passé les premières pages, j'ai réussi à saisir l'univers, à le comprendre, et l'auteure, consciente des propos redondants de son personnage, l'a tourné en dérision (p.19 : « A croire qu'il ne savait dire que ça »).
A partir de là, la lecture a été de plus en plus addictive : nous en apprenons plus sur le sorcier, et s'il souhaite se repentir et restaurer l'équilibre du monde, il a aussi la volonté de regagner son pouvoir. de plus, nous faisons connaissance avec d'autres personnages : qu'il s'agisse de la jeune Bethsahire, d'Elduïr, de Calborz et sa famille… Tous ont un but, veulent s'en sortir d'une façon ou d'une autre. Au final, ils m'ont fait penser à ces héros et héroïnes de tragédies grecques : ils n'ont pas conscience des forces s'exerçant autour d'eux, et en voulant fuir leur destinée, ils ne font que l'accomplir – alors je ne sais pas si L'Ordre Terne sera aussi fataliste, mais c'est la perception que j'en ai après la lecture de ce premier livre.
I.M. Nancy prend le temps de bien nous présenter l'univers et ses héros – en tout cas, les personnages importants – en leur consacrant à chacun des chapitres. S'il n'y a pour l'instant pas de réelle évolution de leur part, cela s'avère toutefois assez normal, puisqu'il s'agit du premier roman d'une saga. Mais tout ce petit monde progresse, les choses se mettent en place, et nous comprenons les enjeux de chacun – ils sont assez étoffés pour un tome 1.
Et puis il y a l'univers, prenant place dans ce qui semble être une sorte d'univers post-apocalyptique de fantasy. La magie y est présente, et j'ai aimé cette façon de lier le ciel et la terre, les humains à la magie… Si certaines descriptions ne donnaient pas envie de ce retrouver dans quelques lieux, d'autres en revanche attisaient ma curiosité, et les mots combinés à mon imagination me laissaient entr'apercevoir de superbes espaces, plein de magie, de beauté. Ces scènes sont bienvenues car elles allègent ce récit qui s'avère être assez sombre.
Quant à l'écriture, elle est agréable, c'est bien écrit, et bien que nous plongions dans un univers totalement inconnu, I.M. Nancy a pris soin de ne pas nous enterrer sous des termes et néologismes incompréhensibles. Et ça, j'apprécie grandement !
Le livre se découpe en sept parties, au sein desquelles il y a plusieurs chapitres. de prime abord, je n'avais pas compris, mais en lisant L'Ordre Terne, tout a pris sens : « Ce que veulent les étoiles », « Ce que font les hommes »… cela résume l'histoire, sans en dire trop pour autant. du coup, j'ai apprécié cette construction du récit.
Une autre chose, qui m'a tout de suite plu : la couverture. L'illustration n'est pas sans rappeler celle du Nom du Vent de Patrick Rothfuss (une silhouette, d'une homme vraisemblablement, qui nous tourne le dos, dans un décor sablonneux, dans des teintes très chaudes). Autant vous le dire : j'adore ces deux couvertures, à la fois similaires et si différentes. Et puis il y a le toucher : on dirait du velour ! Moi qui adore les livres, j'étais bien contente de l'avoir entre mes mains pour ma lecture – c'était tellement doux !
L'Ordre Terne, livre 1 : La Prophétie des Sables est un livre difficile à commencer, mais ça ne dure pas longtemps, et la lecture devient de plus en plus plaisante. de nombreuses destinées sont en jeu, des enjeux importants prennent place, et la fin nous laisse… sur notre faim. Mauvais jeu de mots, j'en conviens, mais si vous ne devez retenir qu'une seule chose de cette chronique, alors c'est de découvrir L'Ordre Terne.
Le deuxième livre ne devrait pas tarder à sortir, et j'ai hâte.
Lien : https://malecturotheque.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
gabrielleviszsgabrielleviszs   04 septembre 2017
Quant au reste, ceux qui échoueraient à démontrer leurs aptitudes, ceux que les Lunes dédaigneraient, eh bien, ils retourneraient chez eux. Ils reprendraient leur vie vulgaire et sans gloire. Bien souvent, les plus obstinés, frustrés de ne pouvoir laisser s’épanouir ce don qui leur avait été donné, finiraient par se tourner vers la basse-magie. Puisque c’était le seul moyen de tisser encore, ils choisiraient une vie de criminels, étudiant les grimoires interdits, vendant leurs services sous le manteau, arrachant aux astres des faveurs approximatives. Et puis, un jour ou l’autre, la Traque leur mettrait la main dessus. Elle leur passerait les fers et les enverrait vers le nord, aux confins des Lames de Glace, pourrir dans la Citadelle Silence. C’était le pire destin qu’on puisse souhaiter à un homme. Mais il fallait croire que le jeu en valait la chandelle. Ou, plus probablement, que les hommes étaient désespérés à ce point.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
gabrielleviszsgabrielleviszs   04 septembre 2017
La lassitude qui avait envahi Forborme en disant cela le fit cligner lentement des yeux. Il chassa la fatigue d’un revers de la main, sourit à l’enfant et se leva.
- Je crois que tu as gagné le droit d’apprendre un tour mémorable à base de poissons mon garçon ! Lève-donc ta grande carcasse !
Irhm sauta sur ses pieds.
- Oui ? C’est vrai ? Chouette mon oncle ! Chouette !
- Ne dis rien à ta mère d’accord ? Elle m’arracherait les tripes si elle savait que l’on joue avec les poissons... Et pas de ça devant tes amis, tu le sais n’est-ce pas ? Jamais de magie devant des étrangers. Jamais…
- Oh non ! Ça, je le sais. Et de toute façon, je n’ai pas d’amis mon oncle. Je suis tout seul avec ma sagesse !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : sorciersVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
973 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre