AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791092613513
Éditeur : Chum Editions (27/11/2017)

Note moyenne : 4/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Au moment où Anaïs et Paul ont le courage de s'effleurer, la vie les éloigne et les abîme dans des projets qui, peu à peu, s'effritent. Comme un fil d'Ariane, une oeuvre musicale déploie sa magie pour les unir à nouveau. Alors ils rejoignent les contrées où leur histoire est restée inachevée, la terre de leur adolescence.

Les amants maudits vont inventer des armes singulières pour se reconquérir et affronter ce qui est trop grand pour eux : places ab... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Poljack
  04 juin 2018
Mon avis :
Difficile de faire entrer ce petit roman dans une case… on y trouve en vrac une histoire amoureuse, des secrets de famille, un trésor caché, des hommes politiques et des mafiosos, mais ce n'est pourtant pas une romance, ni une saga familiale, encore moins un roman d'aventures ou un thriller politique, pas plus qu'un policier ou une histoire de gangsters…
Pour tout vous dire, le silence d'Anaïs me laisse un peu sans voix.
L'écriture est ciselée, mais sans ostentation ni aspérité ; elle se lit avec un plaisir que rien ne vient troubler. le style est élégant, un brin poétique, avec un petit goût de nostalgie pas désagréable. On se coule entre les lignes avec une certaine volupté, un peu comme on s'étend sur un hamac à l'ombre des frondaisons, un long après-midi d'été…
Oui, c'est exactement ce que m'inspire le roman de Dominique Nauroy : ces longues heures estivales d'un après le repas où la journée s'étire dans la moiteur d'un ennui dans lequel on se vautre avec délectation. Une douce torpeur nous envahit et on se laisse porter par le bruissant silence d'un coin de verdure aux beaux jours…
Il est plein de bruits, ce silence d'Anaïs. Il y a même une scène où le bruit devient fureur, mais ça ne dure que l'espace de quelques lignes. le reste du bouquin, les bruits restent assez discrets ; aucun effet larsen, nul riff rageur ne vient faire exploser le Vumètre. Et pourtant, elle n'est pas si tranquille, la vie de cette jeune femme plutôt fantasque sous les apparences lisses d'icône de magazine, un peu éthérée, inaccessible. Ce sont ces fameux secrets de famille, qu'elle a tenté de fuir. Ils réapparaissent, malgré elle, mais ils nous semblent toujours un peu trop loin de la réalité, photoshopés sur papier glacé, comme Anaïs…
Oui, tous les bruits du roman sont là, bien présents, mais juste à la limite de notre perception ; ils ne viennent jamais rider la surface lisse d'une langueur délicieuse.
J'aurais aimé, je l'avoue, un peu plus de saleté, dans ce roman trop aseptisé à mon goût, mais il en émane quelque chose de doux comme un souvenir d'enfance, porté par une plume délicate, qui finalement emporte mon adhésion.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gabrielleviszs
  04 septembre 2018
Lorsque j'ai reçu la proposition de lire cette histoire par l'auteur, je ne le connaissais absolument pas. Ni même la maison d'édition. le résumé me tentait beaucoup et c'est tout naturellement que j'ai accepté de le lire. Je remercie de suite Dominique Nauroy pour l'envoi de son livre.
Le livre débute sur un homme, Paul, journaliste vient de donner sa démission. Son regard, porté sur Anaïs, un model très en vue, l'attire plus que tout. Anaïs quitte tout pour retourner dans sa ville natale, sous une menace qui ne la quitte pas. Les regrets vont et viennent. Lorsque les deux personnages se retrouvent dans cette ville, les souvenirs affluent. Les ennuis sont présents. Et une course poursuite pour survivre s'enclenche.
C'est l'histoire de deux personnes qui ont raté le coche, il y a des années de cela. Leurs vies prend un tournant auquel ils n'auraient pas pensé, les éloignant l'un de l'autre. Cette retrouvaille est en partie le fruit du hasard. Chacun montre ce qu'il a vécu sans vraiment en parler à l'autre. Paul a besoin de se retrouver, de reprendre racine. Anaïs fuit, se cache sachant pertinemment qu'elle sera toujours en danger. Lorsque ce qui les liait alors qu'ils étaient jeunes se transforme en une passion dévorante, le laisser-aller de l'un et de l'autre se modifie.
Ce n'est pas qu'une relation, car elle est abordée tout juste. L'histoire recèle de nombreux détails : un homme véreux, une famille de mafieux, de l'argent qui dormirait dans un recoin... C'est un mélange de suspense, de policier, de thriller, de romance. L'aventure est présente dans le présent. L'auteur mélange le passé et le présent dans son texte. Nous suivons la façon dont les personnages principaux se sont rencontrés. Leur vie, leur espoir, leur façon de voir un avenir incertain est décrit de façon à ce que nous puissions les suivre.
Concernant les personnages, Anaïs m'a semblé une petite fille au départ. Perdue dans cette immensité qu'est la mode. Il faut pouvoir montrer sans rien ressentir, se laisser avilir pour monter une marche incertaine. Et puis elle a un déclic, l'aide d'une femme qui va la montrer dans toute sa splendeur. Les courriers qu'elle reçoit la décide à changer de vie et à revenir chez elle. Les ennuis la poursuivent entraînant malgré elle Paul. Cet homme qui démissionne pour changer de vie, reprendre peut-être là où il aurait été plus doué : le piano. Tous deux ont une fragilité en eux. Être un héros n'est pas dans les gênes de Paul. Pourtant, il va tenter de l'aider. Anaïs n'a peur de rien. C'est amusant de les voir prendre soin l'un de l'autre de manière assez bizarre. Pourtant cela semble fonctionner.
J'ai beaucoup aimé suivre les personnages, les comprendre. Leur caractère semble s'affirmer. Lorsqu'il n'y a plus rien à craindre, les obstacles semblent bien petits. Seul bémol, le passage du passé au présent et inversement n'est pas très distinct. J'ai eu plusieurs fois des moments de doutes sur l'époque à laquelle nous étions. La fin nous laisse sur notre propre imagination. Vont-ils s'en sortir ? C'est tout ce que l'on peut souhaiter après avoir lu ce qu'ils ont vécu. Reste à décrypter si celui qui les poursuit ne sera pas là pour les rattraper.
En conclusion, une histoire qui recèle bon nombre de thèmes. Un peu comme une véritable vie, avec un peu plus de problèmes qu'on ne voudrait. Une aventure écrite avec douceur nous faisant oub lier pour quelques heures le onde qui nous entoure.
http://chroniqueslivresques.eklablog.com/le-silence-d-anais-dominique-nauroy-a148396482
Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lizzoneimaginativeetlitteraire
  05 avril 2019
J'avoue que je ne sais pas trop par quoi commencer... le style? Et bien justement, il est difficile à définir! On trouve ici un mélange de genres! À première vue on pourrait penser à de la romance, mais l'auteur raconte bien plus! Il y a l'histoire de Paul et Anaïs certes, mais il y a aussi leur passé et un secret qui donne des airs de roman policier. L'auteur nous promène aisément dans différentes atmosphères sans en privilégier une plus que l'autre.
Au niveau de l'écriture, le résumé donne vraiment le ton. Dominique Nauroy a un style très poétique. Il nous donne beaucoup de détails sans être lourd et use d'images et de figures de style pour nous faire deviner les choses ou nous en cacher.
En ce qui concerne la narration, il y a presque un récit dans le récit. L'histoire nous est dévoilée peu à peu par des retours en arrières. On rencontre d'abord Paul, journaliste qui arrête sa carrière pour repartir dans son village natal se consacrer à la maison familiale et la musique. Dès le début on le voit fascinée par Anaïs, jeune mannequin sur le déclin qu'il a aimé dans ses jeunes années. La romance est beaucoup décrite de son point de vue d'ailleurs.
La jeune femme nous est ensuite présentée. Belle, elle a eu son moment de gloire qui brutalement s'est arrêté. Lorsqu'elle reçoit une lettre de menace (qui n'est pas la première), elle décide de se mettre un peu à l'ombre. Par elle, nous avons ce petit stress de la chasse poursuite et le mystère du secret qu'elle cache!
Les deux personnages vont se retrouver presque par hasard. Les deux univers se recoupent. Anaïs et Paul évoque leur passé, leur amour mais vont devoir aussi fuir ensemble pour protéger le secret de famille de la jeune femme. Ils se protègent l'un et l'autre, se cherchent et se rendent compte de leur maladresse passée. Ils sont touchants et nous émeuvent.
L'auteur se joue un peu de nous. Par son écriture, il nous cache habillement des choses, les laissant en suspens, sous-entendus et pas toujours très explicites. La fin est dans le même esprit, ce qui nous laisse une petite frustration mais aussi la possibilité d'imaginer nous-même la suite.
Une belle histoire riche et poétique à découvrir.
Lien : https://lizzoneimaginativeet..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Clioze
  19 mai 2019
Reprendre une lecture commencée des semaines voire des mois auparavant m'est déjà arrivée et m'arrivera encore sûrement. Parfois, pour je ne sais quelles raisons, le lecteur n'a pas le bon état d'esprit pour lire un livre alors il le commence puis le repose. Cela ne présage en rien de la qualité du livre.
Le style de l'auteur est assez atypique. Ce sont plus des suggestions de phrases qu'un roman classique avec des descriptions, des dialogues et des explications. Solaire tout en étant terre-à-terre. La lecture en est néanmoins agréable. On s'y habitue vite et les pages défilent ensuite.
L'histoire nous raconte l'histoire entre Anaïs, jeune mannequin à qui tout réussi et Paul, un journaliste qui a tout plaqué. Par un hasard bien trouvé, il se retrouve et se redécouvre. Anaïs a de nombreux mystères derrière elle, des dangers guettent.
J'ai trouvé, mais je ne saurais pas l'expliquer, que ce roman avait un très bon rythme dans les phrases et dans les mots. Presque mi-poésie, mi-musique. Évidemment, il y a un lien avec Paul qui pratique le piano mais même à l'intérieur des phrases et de leurs coupures, j'ai trouvé un certain rythme musical ce qui est tout à fait admirable.
Ce roman n'est pas un texte simple à lire car il faut un peu réfléchir pour comprendre les situations et les émotions de chacun mais je trouve que cela lui donne un style bien particulier et intéressant !
Résumé : le silence d'Anaïs, un roman atypique !
Lien : https://les-livres-de-zelie...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
gabrielleviszsgabrielleviszs   04 septembre 2018
L'heure des adieux approche. Il évite les discours comme il a toujours fui la moindre responsabilité. Il a multiplié les stratégies pour en dire le moins possible, taire ce qu'il est. Il a préféré écouter, parler des autres, il a choisi une place idéale. Mais, à trente-huit ans, il a vieilli avant l'heure, il est devenu cet homme qui s'en fout, sans le revendiquer, sans ostentation. Il fait mine de continuer à s'intéresser aux avis de ceux qui l'entourent. Il les observe, entend fuser les idées, parfois brillantes, qu'il ne se donne pas la peine de chaparder. Il a publié de trop rares histoires humaines, vraies, sincères, simples.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Chum_EditionsChum_Editions   27 avril 2018
Au moment où Anaïs et Paul ont le courage de s’effleurer, la vie les éloigne et les abîme dans des projets qui, peu à peu, s’effritent. Comme un fil d’Ariane, une œuvre musicale déploie sa magie pour les unir à nouveau. Alors ils rejoignent les contrées où leur histoire est restée inachevée, la terre de leur adolescence.

Les amants maudits vont inventer des armes singulières pour se reconquérir et affronter ce qui est trop grand pour eux : places abandonnées aux quatre vents, fantômes de parents partis trop vite, héritages de famille et magots légendaires, remuant un passé où plus personne n’ose s’aventurer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
gabrielleviszsgabrielleviszs   04 septembre 2018
Anaïs freine sa course folle et tombe, essoufflée, dans ses bras. Sans répit, il lui confie le fil de ses pensées :

- Pourquoi tu ne m'as rien dit, au conservatoire ?

Les secondes glissent, il contemple les joues roses :

- Je ne me voyais pas te demander pourquoi tu m'avais humiliée de la sorte.

- Mais comment as-tu pu penser que j'étais capable de te blesser ?

- Je venais de te conter un mensonge auquel je ne croyais pas, mais j'étais prisonnière de ce que j'avais dit aux autres. Je n'ai pas osé te dire la vérité. Je me suis persuadée que tu savais, et que tu me considérais comme une menteuse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : secrets de familleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1102 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre