AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 226406806X
Éditeur : 10-18 (16/02/2017)

Note moyenne : 4.27/5 (sur 30 notes)
Résumé :
« Quiconque veut vivre à Téhéran est obligé de mentir. La morale n’entre pas en ligne de compte : mentir à Téhéran est une question de survie. »
Ramita Navai explore les secrets de la ville à travers la double vie de ses habitants. Sur l’avenue Vali Asr, on rencontre Dariush, un terroriste repenti ; Farideh, une femme divorcée ; Bijan, un trafiquant d’armes ; Leyla, une actrice porno ou encore Somayeh, une jeune fille amoureuse d’un play-boy. Des individus or... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Illwenne
24 janvier 2015
Dans Vivre et Mentir à Téhéran, Ramita NAVAI nous offre un portrait intime de Téhéran à travers les histoires de huit de ses habitants. Et pour relier entre eux ces huit récits qui font chacun l'objet d'un chapitre, elle nous entraîne le long de Vali Asr, cette avenue de 18 km de long qui traverse la capitale du nord au sud. Au nord les belles maisons, les jardins verdoyants : c'est le quartier habité par les gens aisés. Quand on descend vers le sud, on traverse le coeur de la ville, bruyant, encombré et plus on progresse dans cette direction, plus les bâtiments se font décrépis et négligés, jusqu'à atteindre l'extrémité bordée de cabanes aux toits de tôle, et qui se termine en ruelles étroites et sombres, souvent couvertes de détritus. Ramita NAVAI a recueilli le témoignage de ces huit personnes, mais elle prend soin de protéger leurs identités. Elle a bien sûr changé les noms, mais pour certains de ses personnages elle a mélangé plusieurs témoignages. Ils ont tous en commun le désir de vivre dans leur ville en essayant de garder un peu de liberté. Et sous le régime des ayatollahs, ce n'est pas facile, il leur faut contourner les lois qui souvent se contredisent, éviter la police religieuse : pour cela une seule solution : mentir aux autres ou à soi-même, ou aux deux.
Parmi ces huit récits qui tous sont émouvants, j'ai été particulièrement touchée par l'histoire de Mortezza, et celle d'Amir.
Morteza un jeune homme des quartiers pauvres qui s'engage chez les "bassijis", (une force paramilitaire qui terrorise la population) pour cacher son homosexualité. Il ne pourra pas soutenir ce mensonge très longtemps et finira par demander à changer de sexe. Car à Téhéran, avoir des rapports avec une personne de même sexe est puni de plusieurs dizaine de coups de fouets, voire même de la mort, mais changer de sexe est autorisé.
Amir, le blogueur, harcelé par le juge qui a fait exécuter ses parents 25 ans auparavant. Celui-ci le supplie de lui pardonner : " Nous étions persuadés d'agir au nom du bien. Nous croyions sincèrement que tes parents étaient des ennemis de Dieu. Mais pour nous, c'était une question de survie, nous subissions un feu roulant d'attaques. Je n'ai fait qu'exécuter des ordres. Et puis un jour, j'ai perdu pied parceque j'ai compris que je me mentais à moi-même, que je mentais au monde et pire que tout que je mentais à Dieu."
C'est une description à la fois sombre et pleine d'espoir que l'auteure nous livre à travers ces huit récits. Tous ses personnages souffrent, mais tous ont une formidable envie de vivre et de liberté. La plupart de ceux qui quittent le pays, pensant trouver une vie meilleure à l'étranger, y reviennent. Outre les personnages qu'elle décrit si bien, elle a fait de Téhéran une personne à part entière. Au fil des pages et des récits, on sent battre son pouls, les odeurs de ses ruelles, toute l'ambiance qui y règne. le livre est particulièrement bien écrit et un plan du quartier de Vali Asr empêche le lecteur de s'y égarer. L'auteure a eu également la bonne idée d'ajouter en fin de livre un glossaire ou l'on peut trouver la signification des termes iraniens employés dans le récit.
En bref
Une magnifique lecture. Un coup de coeur.
Lien : http://lecturesdebrigt.canal..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
djelisaweta
12 mars 2017
Ce livre, écrit par une iranienne, nous permet de plonger dans cet Iran dont on ne parle pas. La vie de ces hommes et femmes qui patissent de conditions politiques et religieuses qui restreignent leur liberté au quotidien.
Chaque chapitre concerne un personnage et à chaque fois un thème est abordé ; la prostitution, l'homosexualité, le mariage/divorce...
On ne s'ennuie pas car chaque histoire est différente. Et surtout ce livre n'est pas triste ! Car tout au long de ces récits on est à chaque fois un peu plus effaré de ces pratiques d'un autre age, mais malgré tout les gens vivent et sont parfois heureux. Ils sont très attachés à leur pays, à leur culture. On découvre aussi l'Iran à travers leurs yeux, pas uniquement un état islamique très rigoureux. Et puis une nouvelle génération qui espère beaucoup.
Je n'avais jamais lu de romans sur cette région du monde, mais j'en ressors pleine de curiosité. le fait que l'auteur décrive de vraies histoires donne énormément de crédibilité et d'intérêt à cette lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
kouakie
30 septembre 2015
Vivre et mentir à Téhéran nous raconte l'histoire de 8 Iraniens et de leur famille. On nous dépeint les changements de moeurs brutaux qui leurs sont infligés, de la domination américaine jusqu'à la révolution islamique. Chaque protagoniste à un point de vu et une histoire différente, tour à tour détruit ou servi par une révolution violente, ils nous dévoile toutes les nuances de la société iranienne.
J'ai beaucoup aimé ce livre facile à lire et novateur pour moi qui n'avais jamais lu de littérature du moyen orient. J'en retiens une ville vivante aimée de ses habitants, même si ceux-ci paraissent tiraillés entre les valeurs morales imposées par la république islamique et leur propre personnalité.
Commenter  J’apprécie          50
Arnaud302
03 mai 2015
Un livre très intéressant qui adopte un parti pris rare: celui de raconter la vie quotidienne à Téhéran à partir de témoignages d'habitants (dont l'identité a été modifiée pour les protéger), volontairement choisis pour la diversité de leurs points de vue.
De l'ancien militant des moudjahidines du Peuple reconverti en appui du régime, à l'opposant don les parents ont été torturés en prison et qui vit dans une semi-clandestinité, en passant par la mère de famille traditionaliste qui découvre que son mari lui ment, chacun déroule son propre récit (à la troisième personne), l'auteur interférant le moins possible. Il est difficile de se faire son propre avis tant les points de vue sont parfois contradictoires, mais il ressort de la collection des récits une vision plus nuancée (mais pas nécessairement plus complaisante) de l'Iran d'aujourd'hui que celle qui est habituellement véhiculée en Occident.
On ne s'ennuie jamais, car l'auteur sait ménager les surprises et le suspense. On pardonne d'autant plus volontiers le style trop journalistique, peu élaboré.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
charlottelit
02 juin 2016
vie très difficile et cruelle à Téhéran.
certaines pages difficiles à supporter
très intéressant.
quand la religion détruit des hommes
Commenter  J’apprécie          90
Citations & extraits (1) Ajouter une citation
art-bsurdeart-bsurde06 juillet 2017
Jamais elle n'aurait imaginé éprouver un tel soulagement, enveloppée par les montagnes de Téhéran, protégée par son ciel bleu vif et réchauffée par son soleil, abritée sous ses arbres, caressée par sa brise, subjuguée par la beauté brun-roux ou ocres des feuilles qui semblaient saigner. Ils passèrent devant des étals débordant des fruits de l'automne jaunes et orangés - citrons, coings, kakis ... Toute cette confusion, ce chaos, cette clameur, le parfum d'agneau grillant sur les charbons ardents effleurant ses narines, les mûries et le jasmin, la poussière, le crachotement des camionnettes, l'homme qui vendait des chiots sur le bas-côté, les essaims de mobylettes louvoyant entre les jolies filles habillées pour défier le monde entier, les stands de jus de fruit, les boutiques tapageuses, les vieux bazars et les passages souterrains, les carreaux bleus fêlés sur les façades de vieilles demeures décrépites, les jardins secrets.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : iranVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle

Autres livres de Ramita Navai (1)Voir plus


Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
non
il était Zen
catholique

10 questions
853 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre