AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2246362911
Éditeur : Grasset (13/01/1988)

Note moyenne : 2.58/5 (sur 6 notes)
Résumé :

François Mitterrand ou le mystère même. Pour certains, le tenant inébranlable d'une idéologie - ce que ne conteste pas Catherine Nay qui du président donne à voir la profondeur des engagements partisans, l'obstination rigide des choix. Pourtant, nul plus que François Mitterrand n'aura su se plier aux circonstances et, opportuniste sans pareil, rebrousser chemin selon les données de la conjoncture ou les fatalit... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
dictus
  24 avril 2019
LES TEMPS FORTS DU PREMIER « TONTONNAT* »
Sept comme...Septennat. La publication de cet ouvrage (1988) coïncide avec la fin du premier mandat présidentiel socialiste de la Ve République (1981-1988). Bien documenté et plaisant à lire, il mérite de figurer parmi les références utiles à tous ceux désireux de connaître ou simplement se remémorer les péripéties politiques de cette époque, en particulier l'épisode inédit de la cohabitation.
(* néologisme affectueux, trouvaille du Canard Enchaîné)
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
dictusdictus   24 avril 2019
Un chef charismatique doit aussi savoir inspirer à son entourage une crainte quasi physique. Jadis, Georges Pompidou – en privé, la cordialité même – savait à l’occasion décocher un terrible regard qui pétrifiait le coupable ou l’importun. Les mercredis de grande ire, les ministres se tassaient sur leur siège comme des élèves pris en faute. Valéry Giscard d’Estaing, lui, manifestait son déplaisir par un brusque rétrécissement de la pupille. C’est l’œil tout entier qui rentrait dans l’orbite, comme pour signifier qu’il ne voulait plus voir l’intrus. Il signait ainsi les décrets de son mépris.
Mais en ce mois de mars 1986, la pâleur de François Mitterrand n’a rien de dominateur ni de volontaire. Un de ses lieutenants les plus proches le décrit « vidé de son pouvoir comme un organisme de son sang. ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
dictusdictus   24 avril 2019
[Péripéties de la cohabitation – Luttes d’influence entre François Mitterrand et Jacques Chirac] (...) Car François Mitterrand s’est inventé un nouveau rôle : il se présente comme le rempart des Français contre les excès d’un gouvernement trop pressé de tout bouleverser. Il ajoute, bien entendu, qu’ « il ne veut pas empêcher le gouvernement d’agir », parce qu’il respecte, comme il se doit, le choix exprimé le 16 mars par les Français. Si bien que ceux-ci, peu à peu, vont s’habituer à ces admonestations patelines et apparemment marquées au coin du bon sens ; juger normal qu’il jauge, critique, à tout propos, le gouvernement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
julienraynaudjulienraynaud   07 avril 2016
La gauche connaît trop ses classiques pour ignorer que l'Histoire repasse toujours les plats.
Commenter  J’apprécie          20
Lire un extrait
Videos de Catherine Nay (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Catherine Nay
Catherine Nay - L'impétueux, tourments, tourmentes, crises et tempêtes .Catherine Nay vous présente son ouvrage "L'impétueux, tourments, tourmentes, crises et tempêtes" aux éditions Grasset.http://www.mollat.com/livres/catherine-nay-impetueux-tourment-tourments-crises-tempetes-9782246790105.htmlNotes de Musique : Haendel - Il trionfo del tempo e del desinganno - 26 -Alria del Piacere
>Histoire, géographie, sciences auxiliaires de l'histoire>Biographie générale et généalogie>Politiciens, économistes, juristes, enseignants (844)
autres livres classés : politiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr