AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070496880
Éditeur : Gallimard (06/05/2004)

Note moyenne : 3.69/5 (sur 8 notes)
Résumé :
«Laay Gooté pénétra en coup de vent dans la chambre.
- On a giflé Dappassa, s'écria-t-il. C'est fini les gars, je cesse de fumer.
On ne termina même pas le thé. On prit place dans la Simca pour aller à Ximbé. Le chanvre indien et la façon d'en trouver fut l'unique sujet de notre conversation durant le trajet. Le spectre des jours sombres se profilait à l'horizon. La dernière source était tarie et la pénurie de chanvre indien était pire que celle de l'e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Polars_urbains
  23 juillet 2018
J'avais bien aimé à sa sortie La vie en spirale, roman noir dans lequel Abasse Dnione livre le récit des aventures de trois jeunes broussards (dont leur chef, Amuyakaar Nodooy) qui, en manque d'approvisionnement, se lancent dans un trafic à grande échelle du cannabis. Avec succès, du moins pendant un moment. C'est enlevé et savoureux et se lit avec grand plaisir. Certains ont toutefois vu dans la belle ascension d'un trafiquant, une apologie de la consommation et de la diffusion du chanvre indien. Théophile Mone, dans le courrier du Faso, écrit ainsi que « l'expérience du héros Amuyakaar Nodooy pourrait être dangereusement attirante ».
Abasse Ndione a depuis écrit d'autres romans, comme Ramata (2000), beaucoup plus complexe et révélateur de son très grand talent.
Commenter  J’apprécie          50
miriam
  21 février 2013
La vie en spirale est l'histoire d'un dealer - sipikat - chauffeur de taxi clandestin dont la seule préoccupation est de faire la foire avec sa bande de copains, cannabis -yamba - et alcool. A la suite d'une pénurie d'herbe, il se lance dans le trafic. Et cela lui réussit! Les affaires deviennent de plus en plus prospère, il croise des trafiquants importants, importe des tonnes dans des ravitaillements hasardeux. Protégé par un grigri efficace tout semble lui réussir. Son négoce lui rapporte des coups de canon - des millions de CFA. Villa, voiture luxueuse, femmes séduisantes, le petit trafiquant mène grand train. Jusqu'à l'accident, la prison d'où il sort par miracle.
Ce roman noir est écrit dans un style alerte et efficace mêlant des expressions exotiques - argot des junkies ou wolof?-.Il entraîne le lecteur dans les bouges, les clubs chics, les mosquées, les villages. Voyage étonnant. Seules les conquêtes féminines et les gueules de bois inévitables m'ont un peu lassée. Il y a assez d'action pour ne pas s'ennuyer.
Analyse pessimiste d'une société corrompue où le trafic de drogue étend ses ramifications aussi bien dans le monde des affaires, la police ou les hauts fonctionnaires et même chez les imams. L'argent y est roi. Même en prison, tout s'achète, y compris sa libération!
Lien : http://miriampanigel.blog.le..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
tristantristan
  30 novembre 2017
Pas de pathos. Pas de "négrologie". On avance dans le roman avec délectation.
Commenter  J’apprécie          20
dembane
  06 décembre 2018
Normal jaimj'
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
tristantristantristantristan   03 décembre 2017
Tous les ans, durant la période de Ramadan, l'animation de Sambey Karang était concentrée au bord de la mer. Les braves croyants qui affrontaient le calvaire de la faim, tout comme ceux qui n'observaient pas le jeûne, se retrouvaient à Ximbé et y passaient la journée. Cette année le Conseil des Anciens avait décrété par la voix du griot crieur public l'interdiction de se baigner en mer: Njaré et ses enfants, femme et filles du génie protecteur du village et lui avaient donné l'autorisation d'avaler cinq personnes, hommes ou femmes, jeunes ou vieux, à son choix.
p.83
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Video de Abasse Ndione (1) Voir plusAjouter une vidéo

Abasse Ndione : Ramata
BT de la couverture du livre.A la Mona Bismarck Foundation, dans le 16ème arrondissement de Paris, Olivier BARROT parle du livre d'Abasse NDIONE, "Ramata".Nombreux plans de statuettes africaines. GP sur des visages de statues.Chant africain entonné par des femmes, off.
autres livres classés : sénégalVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr