AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782874490231
201 pages
Éditeur : Les Impressions nouvelles (01/12/2006)

Note moyenne : 3.44/5 (sur 9 notes)
Résumé :

Jean est Rwandais. Depuis de nombreuses années, il vit en Belgique où il suit un chemin sinueux d'étudiant-travailleur étranger. Il s'y est marié et est devenu père de deux enfants. Il a toujours rêvé de rentrer un jour au pays et d'être accueilli en enfant prodigue par toute sa famille. Il ne réalisera pas son rêve, hélas, d'abord faute d'argent, puis à cause du génocide qui s'est d&#x... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
bidule62
  09 février 2019
Entre le témoignage, le roman, l'autobiographie, l'auteur raconte "son" génocide du Rwanda.
Le narrateur n'est pas l'auteur, et pourtant.... Tous deux ont vécu le génocide éloigné de leur famille (bourse permettant des études en Belgique), qui, elle, est restée au pays.
Dans "Petit pays" de Gael Faye, ce génocide est décrit à hauteur d'enfant. Les livres de Jean Hatzfeld sont des témoignages, directs, sans filtre presque. Ici on est dans le complexe du survivant. L'auteur a eu la chance de se trouver en Belgique au moment du génocide, qui a vu sa soeur massacrée. Comment se remettre de ça ? On sent ce questionnement, cette difficulté... Difficiles ces moments où l'auteur essaie de retrouver des voisins, des relations "d'avant" et ne trouve plus personne.... Tous ont disparu en 1994.
Un beau texte qui aurait pu être plus long, plus fouillé, sur les sentiments, sensations du narrateur qui reste très/trop réservé face à cette tragédie.
Et merci à Masse Critique qui m'a permis de découvrir ce texte !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          211
argali
  28 avril 2019
Infirmier aux Cliniques St Luc à Bruxelles, Joseph Ndwaniye vit en Belgique depuis 30 ans. Son roman, réédité chez Espace Nord à l'occasion du 25e anniversaire du génocide au Rwanda, est paru en 2007.
La première partie du récit se fonde sur les souvenirs d'enfance de l'auteur, dans un village quitté en 1986 pour suivre ses études en Belgique. Jean, le narrateur, vit paisiblement dans une famille heureuse et unie sur la colline de Kibingo. Avec l'arrivée de missionnaires protestants allemands, le village s'est doté d'un temple, d'une école primaire et d'un service de soin de santé. Avec son jumeau Thomas et les enfants du médecin allemand, il vit une enfance joyeuse et insouciante, va à l'école et travaille chez sa grand'mère, une femme de tête, paysanne intraitable sur la valeur du travail.
La seconde partie est fictionnelle : Jean, lui aussi établi en Belgique, retourne au pays 17 ans après son départ, pour retrouver sa mère. le conflit entre Tutsis et Hutus a eu lieu dix ans plus tôt. Son frère a disparu, sa soeur et sa famille ont été massacrés, son père est décédé quelques années après le génocide ; seule reste sa maman.
Dès l'arrivée de Jean au Rwanda, un fort sentiment de culpabilité l'habite. le regard des autres, leurs questions parfois, le mettent face à ses remords : pourquoi ai-je survécu ? Pourquoi n'étais-je pas là pour les sauver ? Jean se sent responsable et aura la vision de ses défunts auprès desquels il cherchera des réponses et des apaisements. Il est aussi bouleversé de ne pas reconnaitre son pays qui s'est modernisé et a abandonné nombre de coutumes ancestrales.
Ce roman ne raconte pas le génocide en tant que tel car Jean n'en a pas été un témoin direct. Il l'évoque bien sûr et l'ombre des massacres est omniprésente. Ils sont là sur les visages croisés, sur les corps meurtris, sur les mots pesés avant d'être prononcés. Ce roman donne plutôt du génocide une vision post-traumatique. Il parle aussi de l'exil et du retour sur la terre natale qui confronte les souvenirs et les rêves à la réalité.
J'ai bien aimé cette autofiction même si je m'attendais à un récit plus précis sur les événements. Cependant, il révèle d'intéressantes facettes de la situation d'après génocide qui démontrent toute la complexité du drame. C'est un roman touchant à lire et à faire lire aux adolescents.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Livresque78
  06 mars 2019
Un roman reçu lors d'une masse critique, une erreur de choix de ma part certainement car je ne suis pas du tout passionnée par ce genre de récit. Je ne suis pas parvenue à me laisser emporter par ce récit, qui pourtant est bien écrit mais au final un peu trop survolé.
C'est d'ailleurs peut-être pour cette raison que je n'ai pas été touché, ce n'est surement pas un sujet, le génocide Rwandais, qui peut-être traité en quelques pages. C'est un sujet qui doit être fouillé, mais qui suis-je pour en juger. je ne garderais donc pas un souvenir impérissable de cette lecture.
Commenter  J’apprécie          160
tiftif
  03 février 2019
Tout d'abord merci à Babelio et aux Editions Espace Nord pour l'envoi et la découverte de ce livre.
Jean, né au Rwanda, était en Belgique lors du génocide de 1994. de cette tragédie il ne reste que sa mère et son frère est toujours porté disparu lorsqu'il revient dans son pays natal 17ans après en être parti.
On y découvre son enfance heureuse et traditionnelle entouré de sa famille. Puis son retour, les retrouvailles avec sa mère, la recherche de son frère, ses difficultés à trouver ses repères dans ce pays qui a changé, rempli de tout ces absents, de ses blessures et cette culpabilité de n'avoir pas été présents pendants ces longs mois de 1994.
Le narrateur est parfois arrogant et un peu trop porté sur les femmes, ce qui m'a parfois dérangé n'en voyant pas l'utilité dans cette histoire.
Un peu décue toutefois que le récit soit fictif, j'avais lu Dans le nu de la vie et Une saison de machette de Jean Hatzfeld et je voulais vraiment lire un autre point de vue sur cette partie de l'histoire rwandaise.
Il se lit vite, voir meme trop vite!, j'aurai aimé que certains passage soient un peu plus développés.
Cela n'enlève toutefois rien à la beauté de ce livre qui est pleins d'émotions et de justesse.. Il est difficile de s'arreter une fois commencé!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
paulotlet
  10 février 2019
Dix ans après le génocide, Jean se décide enfin à rentrer au Rwanda qu'il a quitté en 1986 pour terminer ses études en Belgique. Il part sur les traces de sa famille, de ceux qui ont disparu, de son frère accusé de collaboration avec les Interamwe, il retrouve sa mère, les amis survivants et un pays profondément meurtri.
A travers ce voyage il tente de comprendre ce qui s'est passé et de conjurer la culpabilité qui le poursuit depuis ce printemps tragique de 1994 vécu dans son confortable appartement bruxellois. Submergé par l'émotion, il se résout à vivre avec ses interrogations, ses contradictions, ses regrets. Et cette douleur que rien n'effacera.
Joseph Ndwaniye nous livre un récit touchant. A travers les bribes de témoignages que le narrateur recueille au fur et à mesure de ses rencontres, le drame se dessine par petites touches, dans sa complexité et dans son horreur. L'auteur parvient à faire émerger l'universel de son histoire singulière et nous propose quelques clés pour approcher ce qui restera définitivement incompréhensible.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
paulotletpaulotlet   10 février 2019
Ma famille m'avait laissé malgré elle comme seul témoin de son malheur. Pendant les mois qui ont suivi, je me suis demandé avec culpabilité pourquoi j'étais resté. Je n'étais pas le seul à me poser cette question. Pour certain, si je n'avais pas fait partie du convoi, c'était pour des raisons non louables. Par leur souffrance, ils s'accordaient le droit de me désigner comme l'un des responsables du drame des leurs, donc des miens, puisque j'étais là!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : rwandaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1966 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre