AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782815906388
240 pages
L'Aube (06/09/2012)
3.3/5   10 notes
Résumé :
Dans son nouveau roman, très justement intitulé Triste jeunesse, Mohamed Nedali dresse un portrait de la jeunesse marocaine désabusée : on ne peut pas travailler, on ne peut pas s'aimer, on est condamnés à la pauvreté et à la souffrance. Saïd aime Houda, Younès aime Latifa. Dès l'évocation de ces histoires d'amour, on prévoit le drame. Celui-ci revêtira plusieurs facettes, mais aux yeux de Nedali, il est inéluctable. Sombre roman donc, mais la volonté de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
JPBouzac
  12 novembre 2015
La misère, le chômage des diplômés, la corruption, la prostitution... Triste jeunesse! Une sorte de chronique d'un crime annoncé, dans un style très personnel.
Commenter  J’apprécie          190
1001livres
  20 mai 2018
C'est après un voyage au Maroc, dans la ville de Marrakech que j'ai voulu lire de la littérature marocaine. J'ai longtemps flâné dans la bibliothèque de ma ville car, la littérature marocaine, ça ne court pas les rayons apparemment ! Ce livre m'a d'autant plus séduite du fait que l'intrigue se déroulait à Marrakech.
Nous sommes donc en immersion dans Marrakech et le narrateur est un jeune Marrakchi. L'histoire tourne autour du narrateur et de son ami lors de leur jeunesse. Tout ce qui touche à la jeunesse y passe, l'amour, les études, les désillusions, le chômage, le manque d'argent...
Ce livre est un beau portrait de la jeunesse marocaine (même de la jeunesse en général à quelques exceptions près) qui y montre toute le triste réalité. Ce court récit m'a refait voyagé durant un court instant.
Et enfin, je m'adresse à tous les Babéliotes, si vous avez des conseils sur de la littérature marocaine, je suis tout ouïe !
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
1001livres1001livres   19 mai 2018
Les concours..., ajoutai-je, déterminé à la consoler, les concours ne sont qu'un jeu du hasard, une loterie : la chance y joue plus que le travail, plus que l'intelligence, plus que tout autre chose. Si tu as de la chance, tu peux tomber sur un sujet que tu as bien préparé, puis sur un correcteur généreux, et le tour est joué. Bien entendu, les chanceux ne sont pas les seuls à réussir les concours ; il y a aussi les tricheurs, qui parviennent à tromper la vigilance du surveillant – à supposer que celui-ci soit vigilant ! Il y a aussi les pistonnés qui passent le concours juste pour la forme, leur admission étant garantie d'avance... D'ailleurs, il n'est pas du tout sûr que les milliers de copies amassées à la fin des concours soient toutes corrigées. Quand bien même les organisateurs voudraient le faire, ils n'y arriveraient pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Video de Mohamed Nedali (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mohamed Nedali

La chronique de Gérard Collard - Mohamed Nedali
autres livres classés : Marrakech (Maroc)Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura