AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2889082946
Éditeur : La Joie de Lire (21/10/2015)

Note moyenne : 4.29/5 (sur 7 notes)
Résumé :
L'histoire d'amour de Tina et Antonio, qui travaillent tous deux sur un bateau, mais pas sur le même. La journée, Tina range les cabines, fait les lits, lave les fenêtres, etc. Lorsque les cabines n'ont pas de fenêtre, elle accroche une image qui laisse croire qu'elles en ont. Antonio est cuisinier et chaque jour il prépare à manger pour le bateau. Et le soir, ils s'écrivent.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Martin1972
  04 novembre 2015
Puisque la mer est ronde, c’est une magnifique histoire d’Amour … celle d’Antonio et de Tina.
Antonio travaille comme cuisinier sur un bateau mais pas sur celui de Tina. Antonio et Tina se sont croisés une fois sur un quai. Et depuis, ils s’écrivent. Un beau jour, Tina en a assez, elle aimerait revoir Antonio…
Le texte est une ode à l’Amour.
Cette sublime histoire d’amour est racontée avec les mots, beaux et tendres de Sylvie Neeman. Des mots qui donnent une tonalité poétique au texte.
Je cite quelques passages qui montrent la beauté du texte :
« Une nuit, le bateau de Tina est passé très près du bateau d’Antonio, ils se sont croisés mais ils ne l’ont pas su.
Le lendemain de cette nuit, Tina a écrit à Antonio que ça suffisait qu’elle voulait le voir, le toucher pour de bon.
Puis, il est parti.
Il est parti rejoindre Tina,
Qui était tout au bout du bout du monde-pas très loin de lui ,
En somme, puisque la Terre est ronde.
Et la mer aussi. »
Quant aux personnages… Antonio et Tina sont attachants, plein d’humanité. Deux très beaux amoureux que l’on pourrait rencontrer dans des romans de Stendhal ou de Flaubert. Des héros romantiques ; des héros qui touchent le lecteur en plein cœur.
Je cite quelques passages qui vous permettront de faire connaissance avec Antonio et Tina.
« Quand il reçoit une lettre de Tina, le cuisinier qui s’appelle Antonio, ne l’ouvre pas tout de suite. D’abord, il la touche, il la renifle, il essaie de deviner quels pays et quelles mers elle a traversés. Et aussi, dans quel port elle a été postée parce que chaque port a son odeur. »
« Quand elle reçoit une lettre d’Antonio, Tina l’ouvre tout de suite, parce qu’elle l’attendait depuis bien longtemps déjà, et que le soir ça lui semble trop loin, trop tard, même si elle préfère lire les lettres de son amoureux quand la nuit est tombée et que les étoiles guignent par-dessus son épaule. Alors souvent elle les lit le matin, puis de nouveau le soir. »
Parlons de la couverture et des illustrations. La couverture est magnifique, c’est une invitation au voyage.
Cette jolie histoire d’Amour a été mise en couleurs par Albertine.
Les couleurs choisies par Albertine sont chatoyantes… Elles ‘claquent’ ; on a devant nos yeux un feu d’artifice à dominantes jaune et bleu.
Les illustrations mettent de la couleur dans notre vie. Le temps de la lecture de l’album, on oublie la grisaille, le froid, la pluie et ça fait du bien au moral.
C’est un album sublime qui enchantera les enfants et les adultes qui ont gardé une âme d’enfant. J’ai beaucoup aimé cette lecture, et mes neveux à qui j’ai offert et lu l’album l’ont adoré.
Mes neveux et moi-même, ne pouvons que vous conseiller la lecture de cette bulle d’amour et de tendresse, en espérant qu’elle vous charmera.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
orbe
  13 novembre 2015
Deux amoureux s'écrivent des lettres. Tina est responsable des cabines sur un paquebot de voyageurs alors qu'Antonio travaille aux cuisines d'un autre bateau de croisières.
Ils se sont rencontrés à l'occasion d'une escale et continuent leur relation sur le mode épistolaire. Mais très vite les missives ne suffisent plus à combler leur amour...
Un très bel album qui réussit à merveille à reproduire l'immensité de la mer mais aussi la démesure des navires dédiés au tourisme.
La mise en page rapproche nos deux personnages par des habiles choix de couleurs et de scènes. Chaque illustration irise le texte et le met en lumière. Tout semble faire sens.
Elle nous montre le parallèle entre les deux vies avec d'un côté l'obligation de se démultiplier afin de réaliser au mieux leur travail et de l'autre les moments de calme et de solitude loin des vacanciers.
L'auteur nous propose aussi de porter attention aux modes de loisirs de masse actuels avant de nous emporter vers une fin poétique où les valeurs de l'imagination repoussent la notion d'impossible.
Chacun semble chercher le bien être. A la course à une consommation irréfléchie, Sylvie Neeman répond par les bonheurs simples.
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Nadael
  02 décembre 2015
Du matin au soir, Tina est occupée à nettoyer les cabines d'un bateau de croisière. le ciel et la mer sont tout autour d'elle et pourtant elle ne les voit pas. Enfermée dans son labeur quotidien. du matin au soir, Antonio est occupé à préparer les repas des touristes d'un bateau de croisière. le soleil brille au-dessus et pourtant il ne le voit pas. Isolé dans sa cuisine. Tina et Antonio travaillent tous deux dans un paquebot, mais ce n'est pas le même.
Un jour, les bateaux accostent sur le même port. Et sur le quai, deux personnes les regardent ; Tina et Antonio se voient pour la première fois. L'amour s'empare d'eux, alors qu'ils doivent se séparer. Chacun dans son bateau.
Malgré la distance, ils s'aiment. Malgré l'absence, ils s'aiment. Grâce aux lettres qu'ils s'envoient, leur amour grandit de jour en jour. le soir, quand le ciel se remplit d'étoiles et que les touristes regagnent leur cabine, Tina et Antonio montent sur le pont. Et là, dans le calme et la douceur, chacun lit les mots de l'autre.
Dans une lettre, Tina dit à son amoureux que cette situation devient trop difficile. Elle a besoin de le voir et de le toucher. Alors, comme la mer est ronde comme la Terre, Antonio a une idée : il court chercher une immense feuille de papier et se met à la plier, encore et encore...
Un album enveloppant et doux. Un texte délicat et romantique. Des illustrations aux rondeurs généreuses et solaires. Un voyage plein d'amour, où tout est possible.
Lien : https://lesmotsdelafin.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
laetyinwonderland
  04 novembre 2015
Tout d'abord, le livre en lui même est très beau. Les couleurs sont vives, essentiellement du jaune, solaire et du bleu qui invite au voyage. Et c'est bien de voyage qu'il s'agit puisque nous rencontrons Tina et Antonio qui travaillent tous les deux sur un bateau mais pas le même.
Un jour, ils se rencontrent sur un quai où les deux bateaux sont amarrés l'un à côté de l'autre et décident de s'échanger des lettres. Ils tombent amoureux.
Antonio et Tina sont très attachants et aspirent à l'amour et au romantisme. Ils se rêvent, s'imaginent et Tina, n'y tenant plus, finit par avouer à Antonio qu'elle souhaite être avec lui. La mer étant ronde, tout comme peut l'être la Terre, est-ce si difficile de se réunir?
Leur histoire d'amour est jolie et très bien racontée avec des mots tendres, destinés tant aux enfants qu'aux adultes.
Les illustrations sont très chatoyantes et font du bien au moral, tout comme le texte, porteur de délicatesse, de romantisme et de positivité. Tout est possible!
C'est une très belle découverte pour moi, j'ai passé un délicieux moment plein de fraîcheur et j'ai été triste de laisser Tina et Antonio si vite, car ce livre se lit très rapidement.
Lien : http://nuages-de-mots.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (1)
Ricochet   10 mars 2016
Tendre et doux, féroce et ironique, voire cynique et optimiste, les adjectifs ne manquent pas pour qualifier la richesse de ce très bel album qui nourrira tous les lecteurs dès 4 ans.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
Martin1972Martin1972   04 novembre 2015
Une nuit, le bateau de Tina est passé très près du bateau d’Antonio, ils se sont croisés mais ils ne l’ont pas su.
Le lendemain de cette nuit, Tina a écrit à Antonio que ça suffisait qu’elle voulait le voir, le toucher pour de bon.

Puis, il est parti.
Il est parti rejoindre Tina,
Qui était tout au bout du bout du monde-pas très loin de lui ,
En somme, puisque la Terre est ronde.
Et la mer aussi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Martin1972Martin1972   04 novembre 2015
Quand elle reçoit une lettre d’Antonio, Tina l’ouvre tout de suite, parce qu’elle l’attendait depuis bien longtemps déjà, et que le soir ça lui semble trop loin, trop tard, même si elle préfère lire les lettres de son amoureux quand la nuit est tombée et que les étoiles guignent par-dessus son épaule. Alors souvent elle les lit le matin, puis de nouveau le soir.
Commenter  J’apprécie          40
orbeorbe   07 novembre 2015
Quand il reçoit une lettre de Tina, le cuisinier, qui s'appelle Antonio, ne l'ouvre pas tout de suite. D'abord il la touche, il la renifle, il essaie de deviner quels pays et quelles mers elle a traversés.
Commenter  J’apprécie          70
Martin1972Martin1972   04 novembre 2015
Quand il reçoit une lettre de Tina, le cuisinier qui s’appelle Antonio, ne l’ouvre pas tout de suite. D’abord, il la touche, il la renifle, il essaie de deviner quels pays et quelles mers elle a traversés. Et aussi, dans quel port elle a été postée parce que chaque port a son odeur.
Commenter  J’apprécie          30
Evelyne73Evelyne73   13 octobre 2016
Puis il est parti.
Il est parti rejoindre Tina, qui était tout au bout du bout du monde - pas très loin de lui, en somme, puisque la Terre est ronde.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : lettresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
400 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre