AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2848651733
Éditeur : Sarbacane (07/09/2007)

Note moyenne : 3.94/5 (sur 18 notes)
Résumé :
Un vieux monsieur et une fillette se croisent tous les mercredis à la librairie. Il lit un gros livre, toujours le même, lentement, les yeux mouillés parfois. Elle dévore à toute vitesse des BD qui la font rire. La fillette s'interroge : qu'y a-t-il donc dans ce livre pour retenir ainsi le vieux monsieur et pourquoi ne l'achète-t-il pas ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Jumax
  29 octobre 2012
Un très bel album sur l'amour des livres mais aussi l'amitié intergénérationnelle. Un texte très poétique et des illustrations tout en douceur, voilà un de ces livres qui font aimer les livres.
Lien : http://latetedelart2.blogspo..
Commenter  J’apprécie          170
Nadouch
  09 janvier 2013
Tous les mercredis, ils se rencontrent à la librairie. Lui, c'est un vieux monsieur qui s'assoit toujours à la même place pour lire lentement, très lentement, toujours le même livre auquel il semble tenir malgré la tristesse qu'il lui inspire ; elle, c'est une petite fille, qui ne lit que des bandes dessinées qui font rire ! Malgré leurs différences, des liens vont peu à peu se tisser...
Voilà pour le résumé, avec lequel je ne suis pas d'accord ! Non, des liens ne se tissent pas, non, ce n'est pas un bel hymne à la lecture comme je l'ai lu je ne sais où... Encore une histoire qui veut esquisser des choses (la vie, le rapport entre les générations, l'opposition ancien-moderne, la mort peut-être, qu'en sais-je...) mais justement on ne voit pas bien où l'auteur veut en venir... J'ai presque envie de qualifier cet album de "trop facile", car sûr de taper juste (ouais, tout le monde aime lire, youpi...). J'aime bien quand ça dérange un peu, ou alors quand le sujet choisi est vraiment, réellement, abordé. Pour moi, ce livre a sonné creux.
Je mets 2 étoiles car, en revanche, j'ai aimé l'illustration : beaux profils du vieil homme, belles couleurs...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Noctenbule
  30 avril 2015
Le mercredi n'est une journée comme les autres. Surtout dans cette librairie de quartier où le mercredi une petite fille rencontre un vieux monsieur lisant un gros roman. Un échange surprenant et attendrissant autour du plaisir de lire.
Chaque mercredi, une petite fille croise un vieux monsieur à la librairie du quartier. Elle est adore lire des bandes dessinées car plus facile et rapide. Par contre, le vieux monsieur, lui s'assoie dans un vieux fauteuil et continue la lecture du gros roman sur la guerre. Il espère chaque semaine que personne ne viendra l'acheter pour qu'il puisse finir de le lire. Puis un jour, il revient et le livre n'est plus sur l'étagère. Il est drôlement déçu. Mais c'était sans compter que nous étions proche de Noël et que la libraire a grand coeur.
Une jolie histoire sur le plaisir de lire. Toutefois quelque chose m'a dérangé. Pourquoi des gens viennent lire dans une librairie? Ils lisent les livres et n'en achète jamais. Un peu étrange. Il me semblait que les médiathèque étaient plutôt faîtes pour cela. Car si tous le monde faisait cela, les librairies fermeraient encore plus vite leurs portes. Alors en effet, cela aurait demandé de changer un peu la fin mais cela ne me semble pas impossible. Sinon, l'idée est jolie de cette échange et surtout de parler du plaisir de lire et aussi de se donner des rendez-vous confortable pour profiter. Bien entendu, très jolie travail d'écriture de Sylvie Neeman et très beau coup de pinceau de mon chouchou, Olivier Tallec.
Une lecture bien sympathique où le livre est au coeur de l'histoire. Quand on aime lire, on est prêt à tout alors pourquoi pas se retrouver dans une librairie tous les mercredis.

Lien : https://22h05ruedesdames.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Marie-O
  14 juillet 2012
C'est une belle histoire que nous conte Sylvie Neeman, très émouvante et tendre. Les illustrations d'Olivier Tallec en font un album précieux que l'on a envie d'avoir chez soi.
J'ai été très sensible à cet album, j'ai aimé la relation ténue, fragile entre ce vieux monsieur et cette petite fille. Tout est suggéré, on entrevoit la peine et la tristesse du vieil homme, on devine ce qu'il a vécu et les souvenirs que cette lecture fait ressurgir. Face à lui, la petite fille incarne avec simplicité et humour la légèreté et l'insouciance de l'enfance. C'est vrai, si ce livre fait pleurer le vieil homme, pourquoi ne lit-il pas des BD qui font rire se demande-t-elle, elle en aurait plusieurs à lui conseiller !
Bien sûr, le travail d'Olivier Tallec est prodigieux. Certaines pages sont tellement évocatrices et chargées d'émotions que l'histoire prend une dimension bien supérieure.
Lien : http://tribulations-litterai..
Commenter  J’apprécie          60
La_Licorne_a_lunettes
  22 août 2018
Et pourtant c'était dimanche…
Encore une petite pépite qui va rejoindre ma bibliothèque après un passage à la librairie le Divan Jeunesse (Paris 15e).
En quelques pages, Olivier Tallec sait créer un univers captivant, où la lumière feutrée et les ombres complices participent à l'émotion du texte. Cette bulle, un peu hors du temps, que représente la librairie, abrite des instants précieux. Un cocon doux duquel on ne veut pas sortir. Les différents tons de bleus alternés mêlent nostalgie et espoirs. La librairie vue comme un refuge, un sésame vers l'imaginaire, un puits de connaissance, un lieu sacré…
À la librairie se croisent des lecteurs en tous genres, jeunes lecteurs avides de découvertes et lecteurs aguerris à la recherche de la référence ultime.
Ici, il s'agit d'une histoire d'amitié silencieuse, autour d'une même passion, la lecture. Une jeune lectrice croise chaque semaine un vieux monsieur toujours plongé dans le même livre d'Histoire.
Le récit en douceur est porté par les réflexions de cette petite fille qui dévore les BD le mercredi et qui s'interroge sur l'habitude de cet étrange personnage qui, lui, lit très lentement toujours le même livre, une histoire de guerre : la bataille de la Marne, semble-t-il. Une longue histoire vu la taille de l'ouvrage et le temps qu'y consacre cet assidu individu. Il vient chaque semaine mais jamais n'achète jamais le livre. Etrange phénomène.
La petite fille voit bien que le vieux monsieur pleure à la lecture de cet intriguant et pesant ouvrage.
"Les vieux yeux coulent un peu trop facilement."
Ce qu'il lui explique. Mais pour elle, cela n'explique pas tout…
Et puis un jour, le livre n'est plus là. Il a été vendu.
"Ça devait bien arriver un jour. de toute façon, je n'en avais pas même lu la moitié. Qui sait si j'aurai eu le temps…"
C'est bientôt Noël, c'est pour cela qu'il a été vendu.
Mais le livre n'est pas allé bien loin… peut-être même qu'il a rempli le coeur d'un vieux monsieur… Qui sait ?
Lien : http://la-licorne-a-lunettes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
NoctenbuleNoctenbule   30 avril 2015
Lui et moi, on ne lit pas les mêmes choses.
Moi, c'est plutôt les bandes dessinées.
Je lis vite. En moins d'une heure, j'ai fini.
Commenter  J’apprécie          60
JumaxJumax   29 octobre 2012
"Les yeux des vieux coulent un peu trop facilement."
Commenter  J’apprécie          120
autres livres classés : librairieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
306 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre