AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Dark Elite, tome 3 : Coup du sort (21)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Witchblade
  26 juillet 2016
Suite et fin des aventures de Lily, Scout, Jason et les autres !

Cette série me laisse finalement un goût d'inachevé car au vu de la fin, elle aurait pu donner lieu à une série de grande envergure sur les Adeptes, les Faucheurs et leur univers très singulier. Là, j'ai eu l'impression de lire une sorte de préquelle nous permettant de connaître les personnages principaux, les affinités de chacun, leur caractère et leur particularité magique ainsi que de suivre quelques aventures préambules au monde créé par l'auteur.

Du coup, mon sentiment de monde inachevé du tome précédent est toujours d'actualité puisqu'il s'étoffe un peu mais reste trop abstrait sur certains détails pour être réellement intéressant sorti des sentiers battus. C'est bien dommage car ce que cela annonçait aurait pu être très intéressant vu que l'auteur a créé un monde « magique » très à part où combats magiques et amourettes de lycée y ont la part belle avec beaucoup de questions à la clé.

L'histoire et les personnages sont sympas à suivre, les surprises sont au rendez-vous car dans un monde où on n'a pas toutes les informations, l'auteur peut nous perdre plus facilement tout en créant une intrigue intéressante et astucieuse. Dommage également que nous n'ayons pas le fin mot de l'histoire concernant les parents de Lily et leur curieux congé sabbatique. Cette série est clairement pour adolescents mais se laisse lire malgré un sentiment de « trop peu » à la fin.

Comme vous l'aurez compris, cette série a été une excellente découverte avec le premier tome pour se dégrader en bonne découverte pour l'ensemble de la série. Je regrette de ne pas pouvoir suivre plus longtemps les aventures de Lily et ses questionnements sur le monde des Adeptes et de la magie. L'autre série de l'auteur étant clairement de la bit-lit, elle m'intéresse nettement moins à découvrir, à voir si elle en écrit une autre voire la suite de « Dark Elite », celle-ci étant plus urban fantsy. Je vous conseille néanmoins de la découvrir pour vous en faire votre propre idée car elle sort de l'ordinaire en matière de magie. Une bonne découverte donc !

Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          330
florencem
  27 novembre 2013
Je viens tout juste de finir le roman et je suis un peu perplexe… Lors de la fin de la lecture du tome deux, j'avais été sur le site officiel de l'auteur pour savoir si Dark Elite était bien une trilogie ou une série à vocation plus longue. L'auteur y affirme qu'il n'y a pas de suite prévue au tome trois… Et là, je dois dire que je suis vraiment très étonnée, car pour moi, le tome trois n'est absolument pas une fin de trilogie. La fin même du tome n'en est pas une ! C'est pour dire… Je veux bien qu'un auteur laisse une fin ouverte à ses lecteurs mais là, c'est un peu un manque de considération… J'y reviendrai plus en détails à la fin de ma critique…

Le toma avait très bien commencé. On reprenait là où nous avions quitté Lily et Scout. Nous avons toujours droit au récapitulatif des tomes précédents (passages que j'ai zappé sans aucun remord), puis nous entrons très rapidement dans le vif du sujet : le blackout magique. Une bonne trouvaille, surtout si on adhère au point de vue des Adeptes car les adolescents se voient privés de leur magie bien avant d'avoir pu se faire à l'idée de l'abandon volontaire de leurs dons. Cet aspect est assez survolé à mon goût mais n'étant pas le sujet de l'intrigue principale, ce n'est pas forcément un soucis.

Le tome est ainsi très bien rythmé car l'intrigue se focalise sur cette enquête surnaturelle à mener. Lily n'est plus dans la découverte de son nouveau monde mais dans l'envie d'y rester et de tout faire pour que la magie revienne. le récit est bien mené avec des petits rebondissements, agrémentés de petits passages de la vie « normale » de nos adolescents préférés. J'ai bien accroché à l'ensemble, surtout que Lily nous offre une vision « grise » de son univers. Elle ne se contente pas de voir tout en blanc ou tout en noir. Un peu influencée par Sebastian, elle réfléchit sur ce qui l'entoure et ne se borne pas à prendre pour acquis ce qu'on lui dit. C'est très rafraîchissant même si cela implique quelques froissements au sein de l'enclave trois.

L'amitié de Scout et Lily arrive d'ailleurs à passer ce cap. Là encore rien à redire sur la relation que l'auteur a créé avec brio. le tandem fonctionne du tonnerre. le fait qu'elles s'acceptent chacune avec leurs différences, s'épaulent dans les moments difficiles et se soutiennent quoiqu'il arrive est juste un vrai bonheur à lire.

Mais, j'y reviens, tout ceci n'éclipse pas le fait que le roman n'est pas abouti. Pas en tant que fin de trilogie en tout cas. Si une suite avait été prévue, je vous aurais dit que comme les précédents, ce tome était agréable à lire et que j'avais passé un très bon moment. le hic, c'est que pour un fin, il manque cruellement de beaucoup de choses. Déjà, quel est l'intérêt de créer des intrigues secondaires pour ne pas les clore ? Les parents de Lily sont carrément passés à la trappe alors que tout au long des tomes, on nous fait bien comprendre qu'ils cachent un secret du style « bombe atomique ». Mais là, rien, nada, niet… le couple Veronica et Nicu avait un très large potentiel (enfin, selon moi), mais là encore, on effleure la chose. Lesley est à peine présente ! Pour une fois qu'elle aurait pu aider sans être blessé à cause du blackout : rien ! Elle est laissée sur le carreau presque dès le début du tome… Lily a soi-disant une marque différente des autres dans le dos… Explication à cela : nada. Quand Sebastian nous dit à plusieurs reprises que les Faucheurs font le « bien », on veut bien le croire, mais nous n'aurons jamais aucune preuve… Pourquoi un jeune faucheur se permet de voler une âme pour son compte alors qu'il n'en a pas besoin : là encore aucune explication… le « méchant » de l'histoire ne nous apprend pas vraiment les choses qu'on voulait savoir à son propos : pourquoi avoir fait cela (je suis désolée mais le socialisme magique comme excuse, c'est très flou et ça ne veut rien dire…), comment le blackout a-t-il été générer avec ses spécificités (certains points manqués un peu de cohérence surtout sans explication), quelle était la vision finale de tout ça… ? J'ai eu l'impression de faire face à une chose sophistiquée qui au final se révèle être un caprice d'enfant… Et du fait, il y a plein de petites choses comme celles-ci qui me chiffonnent… La « fin » est trop précipitée presque bâclée et c'est fort dommage car j'avais bien apprécié le style de l'auteur et son univers.

Du coup, c'est un avis plus que mitigé et j'espère sincèrement que l'auteur se penchera sur une suite dans un avenir proche pour pallier à cela.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
3447
  11 août 2014
C'est un bon livre mais je trouve qu'il reste encore des questions, notamment celle qui concerne les parents de Lily, qui sont ils réellement ?
Sinon j'adore toujours Sébastian et s'il y a un tome suivant j'espère le retrouver.
En bref une bonne lecture mais je reste quelque peu sur ma faim.
Commenter  J’apprécie          60
Callie
  13 juin 2012
Lily est occupée dans les préparatifs de la Tangente, le bal prévu par l'institut Sainte Sophia. Les pestes sont égales à elles-même. Les adeptes ont prévu de renforcer leurs effectifs pour éviter tout débordement des faucheurs pour cette nuit-là.
Mais un faucheur s'infiltre dans le lycée, en s'en prenant à une des pestes, Lily s'interpose et s'aperçoit, avec horreur, que ses pouvoirs ne fonctionnent plus. Un bon coup de sac bien placé lui permet de se dépétrer de la situation.
Mais horreur! Tous les adeptes ont perdu leur pouvoir. Est-un coup fourré des faucheurs? Et si ce n'est pas leurs ennemis, qui a fait le coup et pourquoi?
J'ai passé un bon moment, mais je me demande si cela sera une trilogie, la fin laisse supposer un quatrième.
Lien : http://callissa3.wordpress.c..
Commenter  J’apprécie          40
ptitelily01
  24 juin 2013
Une suite bien plus intéressante je trouve. Déjà Black-out niveau magie et c'est valable pour tous, oui même pour les méchants. du coup les Adeptes (ceux qui ne veulent pas garder leurs pouvoirs afin de ne pas prendre l'âme des humains) ont un avant goût de ce qui les attend. Et apparemment cela ne conviendrait pas à certains. Jason est le seul à ne pas perdre sa malédiction comme il dit, mais par contre il est très préoccupé par sa famille, il est donc beaucoup plus distant sur ce tome. Lily et Scout se retrouvent à passer un pacte avec Sébastian afin de coincer l'auteur du Black-out. Que d'action et de revirements.

En conclusion, j'ai adoré par contre cela ne ressemble pas à une fin normale. Je vais devoir enquêter sur une éventuelle suite ou rester frustrée à vie de cette fin brutale et vivre avec mes questions.

Lien : http://petitemyu01.blogspot...
Commenter  J’apprécie          30
Nyx
  13 juillet 2012
Lily a décidé de profiter de sa vie de lycéenne...elle prépare donc le bal du lycée ! Mais un soir, lorsqu'elle rentre à sa chambre, elle subit une attaque et se retrouve incapable de se défendre, privée de magie. Rapidement, les autres Adeptes, quel que soit leur camp, perdent leur magie.
La panique s'installe rapidement et les choses s'aggravent lorsque l'école subit des intrusions et que les vampires s'en mêlent.

Cette intrigue était très sympa à suivre, avec ses petites histoires annexe, mais une fois de plus, l'auteur fait trop trainer les choses, à tel point que, en comparaison, la fin est expédiée. C'est d'autant plus dommage qu'il y avait pas mal de potentiel.
Les histoires des ados sont ternies par l'intrigue, ce qui est bien, mais tout traîne un peu. du coup, on se sent un peu déçue de ne pas avoir eu plus.

L'auteur est décidément meilleure dans son autre série, même si celle-ci commence enfin à prendre son envol.
Lien : http://nyx-shadow.blogspot.f..
Commenter  J’apprécie          30
ninon16
  20 juin 2017
j'ai enfin fini cette trilogie ! Commencée il y a plusieurs années, me laissant à chaque fois un goût mitigé... Ce troisième tome n'aura pas échappé à la règle et plus j'y repense, moins mon avis dessus est positif.

le début de ce dernier tome m'a bien fait sentir que l'intrigue était plus importante que dans les deux précédents tomes, mais le schéma narratif était brouillon, je ne voyais pas exactement le lien avec les deux premiers tomes. Malgré ça, les péripéties ici ne sont pas mauvaises, mais il aura fallu un certain moment pour que l'intrigue démarre, au moins une centaine de pages. Les deux cents dernières pages ont été les plus intéressantes de la trilogie : une fois que l'action a réellement démarré, j'étais très emballée par les divers retournements de situation, les idées trouvées par Lily et Scout, les feintes, l'entraide avec les faucheurs.

Malheureusement là encore ça reste à nuancer puisque dès le premier tome, l'auteure avait mis en avant une histoire complexe jouant sur plusieurs tableaux : la dissension faucheurs/adeptes, l'histoire d'amour de Lily, la relation avec Sébastien, la mystérieuse occupation de ses parents. Et au final, le lecteur se retrouve sans réponse. J'ai ressenti une énorme frustration quand, en refermant le livre, je me suis rendue compte que l'auteure avait omit de répondre aux questions les plus importantes et intrigantes que les lecteurs se posent en lisant cette série. Cette déception a après coup gâché ma lecture.

En ce qui concerne les personnages, rien de nouveau à ajouter : j'y ai vu peu d'évolution bien que Lily ose plus s'affirmer et exprimer ses opinions que dans le deuxième tome. J'ai l'impression, maintenant que j'y repense bien, d'avoir eu affaire à des personnages stagnants. Leur humour ne m'a pas non plus particulièrement séduite, mais je l'ai mieux supporté que précédemment. Je m'habitue, je suppose.

Je déteste faire des chroniques négatives et suis assez bon public généralement, mais à chaque tome de cette série je n'ai pu m'empêcher de relever les différents défauts que je trouve à Dark Elite, la plus grosse déception pour ce troisième tome revenant au manque de réponses pourtant "promises". Dark Elite est pour moi une trilogie jeunesse fantastique sympathique, à lire si on n'est pas trop regardant sur la qualité de l'écriture et du scénario. Je pense qu'il faut que je m'arrête là avec Chloe Neill, le premier tome des vampires de Chicago ne m'ayant pas non plus particulièrement séduite.
Lien : http://livresdecoeur.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ussy82
  11 mai 2017
Ce troisième tome est pour moi un bon tome qui entraine la saga mais ce n'est pas un tome final. En effet, nous restons, une fois la lecture finie, avec pleins de questions qui ne demandent qu'à trouver des réponses. Au départ, cette saga était sensé être une trilogie. Puis certains livres ont été considérés comme une suite (Clair Obscur et ses copains). Clair Obscur a donc rejoint ma PAL depuis et j'espère bien que c'est une vrai suite et non pas ce que je qualifierais de Spin-Off. MAis sinon, Dark Elite est une très bonne saga qui se lit facilement et rapidement. Au point que l'on est capable d'enchainer les tomes pour savoir tout ce qu'on peut !
Lien : https://ussy82.wordpress.com..
Commenter  J’apprécie          20
Sobooks
  29 avril 2016
Ce n'est pas possible, ça ne peut pas se terminer comme ça, il manque clairement une suite à ce tome, car on a beaucoup trop de questions sans réponses comme, par exemple, le rôle de ses parents dans l'histoire. Finalement, on ne découvre rien de plus, alors qu'ils lui ont menti et on ne sait même pas pour quelles raisons. Il y a aussi les problèmes familiaux de Jason, on ne sait pas ce qui va se passer, ni même s'ils ont été réglés.
Tout cela fait trop "happy end". On a un goût d'inachever face à ce tome qui nous apporte encore plus de questions. Il est clair qu'il n'a pas été assez développé quant au contenu, alors que Lily a elle-même des lacunes dans ce monde composé de magie qu'elle vient à peine de découvrir.
Même la relation entre Lily et Jason n'a pas été vraiment développée, il ne nous donne pas ses justifications face à ses actes, ni après son comportement, on ne sait pas non plus l'issue de leurs relations et on est censé le deviner ?
Et puis après, tout redevient comme avant, mais nous, on reste sur notre faim !
D'autant plus que la réponse au problème a été résolue en pratiquement deux chapitres juste avant la fin du livre, ce qui est bien trop court pour être réaliste.
Un peu déçue par cette fin sauf si l'auteure décide d'écrire une suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
compulsif
  16 juin 2012
On m'a expliqué que les livres "pour ado" ne visant pas le public "général", ion ne pouvait leurs demander d'être aussi aboutis, léchés...
Ayant apprécié la série des Vampires de Chicago, avec quelques bémols, j'ai voulu lire Dark Elite. Errrrrreur !!!
L'histoire : une ado new-yorkaise dont les parents, professeurs de philo, doivent se rendre en Allemagne pour 2 ans, se retrouve dans un pensionnat select de Chicago.
Dès le tome 1, tous les clichés scolaires américains sont posés (pom-pom girls blondes, bling-bling, puantes, crétines mais friquées...., l'amie pour toujours rencontrée dès l'arrivée au pensionnat puisqu'elles partagent la même chambre, petits copains rencontrés dans la foulée puisqu'ils forment des binomes....)
Le petit plus, vendeur et actuel : l'héroïne développe un pouvoir magique, puisque la ville est un lieux où se combattent les Adeptes (les Bons) et les Faucheurs (les Mauvais), au nez et à la barbe des habitants lambda qui ignorent bien sûr tout de la menace qui pese sur eux, malgré les signes répandus sur tous les batiments principaux.....
Les personnages : notre héroïne, chantre du Bien, son "amie pour toujours" est invocatrice, son petit ami est un loup-garou torturé entre son devoir de défenseur du bien et sa malédiction lupine familiale...et Sebastien, l'ennemi qui veut l'aider à comprendre que la vie adulte est faite de nuances de gris et non une dichotomie blanc-noir.
Jusque là, on accepte de rentrer dans le jeu et de revoir ses exigences à la baisse. Mais quand dans les deux premiers tomes l'héroïne découvre que ses parents ne sont peut-être pas que de simples profs de philo, on espere des réponses, de même pour les buts réels des deux factions en présence. Et bien, NADA ! On ne saura RIEN !
Le seul point qui ressort de manière positive, pour moi, c'est les descriptions de Chicago, la Ville des Vents.
Deçu, deçu, deçu........
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

les vampires de Chicago tome 1

comment s'appelle la narratrice du livre?

Merit
Meridit
mélodie

21 questions
51 lecteurs ont répondu
Thème : Les Vampires de Chicago, tome 1 : Certaines mettent les dents de Chloe NeillCréer un quiz sur ce livre