AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Crunches


Crunches
  02 mai 2013
Ce que je préfère dans cette série, ce sont les enquêtes menées par Merit. Alors oui, cette jeune femme récemment transformée en vampire qui faisait sa thèse sur la littérature anglaise est bien plus douée que Derrick, Columbo et Holmes réunit, mais à la limite, on s'en fout.

C'est vrai que la donzelle est souvent celle qui a l'illumination, celle qui pose LA question qui permet de trouver qui est le responsable et pourquoi, celle qui a la bonne intuition... Alors qu'autour d'elle il y a quand même des gars qui ont plusieurs siècles, des montagnes de muscles ou des spécialistes de la magie... Mais si on passe ces petits détails, il se trouve que ces histoires sont très intéressantes.

Pour une fois, on a droit à une histoire qui est principalement basée sur une enquête et pas sur la relation entre l'héroïne et son cher&tendre ! C'est ce qui me plait le plus dans cette série. Surtout que dans ce tome-ci, Merit s'éloigne un peu d'Ethan. Tout d'abord parce qu'elle n'est pas prête à être rejetée à nouveau et ensuite parce que le présidium a dépêché un vampire afin de contrôler les Maisons de Chicago. Ainsi, Ethan n'est pas aussi libre de ses gestes qu'il le souhaiterait. Il doit donc faire confiance à Merit pour résoudre une affaire qui avait déjà été amorcée dans les tomes précédents.

En effet, la question des raves vampiriques est remise en avant : le maire demande à la Maison Catogan de les stopper. Il semblerait que les vampires ne se controlent pas pendant ces raves et saignent à blanc des humains. Ce qui, forcément, ne plait pas à la communauté humaine (mais pas plus aux vampires !). Merit va devoir faire jouer ses relations afin d'en apprendre un peu plus au sujet de ces raves ! Et cette fois, Mallory ne lui sera d'aucune aide puisqu'elle est encore et toujours en formation de sorcellerie. Catcher et elle n'apparaissent que très peu dans ce tome, tout comme Jeff et les autres métamorphes. Par contre, Jonah, le capitaine de la Garde de la Maison Grey, est bien présent. Après tout, il fait également partie de la Garde Rouge qui essaie de recruter Merit depuis un moment.

J'avoue que pendant un temps on a l'impression de piétiner et que les moments où on est obligé de cotoyer Darius - l'envoyé du PG - sont vraiment horripilants. Ils font pratiquement retomber toute la pression, toute l'urgence de liée à la résolution de l'enquête ! Mais, d'un autre côté, on comprend très bien pourquoi Ethan ne peut pas être plus présent aux côtés de Merit.
D'ailleurs, cette absence de duo fait que ce livre est moins humoristique que les précédents. On a moins de dialogues un peu relevés, de piques qui fusent... C'est un peu dommage mais ce tome est sans conteste un tournant dans la série.

La fin est tellement subite qu'on n'a pas le temps de réaliser. En l'espace d'une ligne tout est terminé. Et à nous de nous en accomoder. C'est à ce moment là que j'ai très bien compris pourquoi le tome 5 devait être à portée de main !

En somme, des personnages toujours aussi bons que dans les tomes précédents, une dynamique un peu ralentie mais une fin qui nous donne envie de lire la suite de suite !!! C'est vraiment une très bonne série que je ne regrette pas d'avoir commencée !
Lien : http://plaisirsdelire.blogsp..
Commenter  J’apprécie          110



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (10)voir plus