AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de MelieGrey


MelieGrey
  03 août 2018
Après en avoir lu quelques uns de suite, j'avais laissé Les vampires de Chicago un peu de côté. Mais j'ai enfin eu envie d'y revenir et autant dire que ce tome m'a beaucoup plu, mais s'il me semble que c'est un tome plutôt transitoire.

L'histoire débute alors que Merit et Ethan sont enfin en accord avec eux mêmes. Ils ont reconnus leurs sentiments, vivent une vie de couple, Merit joue son rôle de Sentinelle et Dark Sullivan celui de Maitre de la Maison. Ils s'organisent comme ils peuvent malgré le fait qu'ils ont quitté le P.G et que ce dernier est bien tenté de leur mettre des batons dans les roues. Mais en plus, les vampires doivent faire face à la haine des humains, pour qui certains semblent bien déterminés à faire disparaitre tous les vampires de la surface de la Terre.

Si je parle d'un tome transitoire dans mon intro c'est qu'ici l'auteure nous met face à des problématiques qui sont déjà présentes depuis quelques tomes. La haine humaine contre les vampires est incarnée par le fameux McKetrick depuis quelques tomes déjà et le P.G ressemble à une histoire passée aussi puisqu'ils ne sont plus dedans. Dans une saga aussi longue que celle ci, et mettant en scène toujours les deux mêmes personnages, ce genre de tome est nécessaire et j'avoue qu'il fait du bien. Surtout que la fin laisse entendre un prochain tome beaucoup plus intense en émotions ^^

J'ai adoré retrouver Merit, cette jeune femme qui voudrait bien, de temps en temps, retrouver sa petite vie tranquille d'universitaire, loin du vampirisme et de la magie, mais qui en même temps ne peut pas s'empêcher de se mêler de toutes les affaires surnats dès lors qu'une injustice est en cours. La dualité du personnage commence à s'effacer et je dois avouer que cela me plait beaucoup de la voir continuer à évoluer au fil des tomes. C'est un personnage que j'apprécie énormément.

Quant à Dark Sullivan, égal à lui même, toujours aussi arrogant mais amusant et qui sait très bien ce qu'il veut, je m'éclate avec lui. Il me fait rire par sa suffisance, mais en même temps, il ne se comporte pas comme un con et c'est carrément cool. Je dois avouer qu'il y a quelques scènes dans ce tome qui m'ont beaucoup amusées et notamment celle de la rencontre avec la belle famille, mais je n'en dis pas plus :p

On sent bien que l'histoire avait besoin d'une pause mais je suis maintenant impatiente que l'intrigue se relance avec quelque chose de plus gros. Et je suis donc curieuse de lire le tome 9 dès que je me le serai procuré.
Pour le style de l'auteure c'est toujours la même addictivité à sa plume que j'ai ressentie. Elle a su m'entrainer dans son roman par des dialogues drôles et des narrations captivantes

En bref un très bon tome transitoire qui donne envie de lire la suite.
Lien : http://meliegrey.blogspot.co..
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox