AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782330108434
128 pages
Éditeur : Actes Sud (02/01/2019)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 34 notes)
Résumé :
Guillem déteste la lecture mais, tous les mercredis, sa classe se rend à la bibliothèque. Il choisit une fois un très vieux livre intitulé La Tribu des Zippoli, même s'il sait bien qu'il n'ira pas au bout. Mais l'ouvrage s'avère être magique : en l'ouvrant, Guillem se rend compte que le narrateur s'adresse directement à lui pour raconter l'histoire. Et ce n'est pas tout : quand son frère ou sa mère lui empruntent le livre, l'histoire qu'ils lisent est différente. Gr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
sylvaine
  13 mars 2019
La tribu des Zippoli David Nel-Lo Actes sud junior #LaTribuDesZippoli #NetGalleyFrance
Ah si seulement chaque enfant pouvait croiser le chemin des Zippoli! que de lecteurs en herbe deviendraient des lecteurs compulsifs ...
Guilhem a 10 ans et n'aime pas lire. Pourtant et c'est là le drame il vit dans une famille de grands lecteurs mais lui rien à faire, la lecture ce n'est pas pour lui...jusqu'au jour où coincé au fond d'une étagère il extirpe un vieux livre La tribu des Zippoli , commence alors ...
David Nel-Lo est un auteur espagnol de langue catalane et un habitué des livres pour la jeunesse. J'ai été ravie de croiser le chemin des Zippoli et j'aurais bien aimé pouvoir à mon tour dévorer La tribu des Zippoli qui sait où ils m'auraient emmenée ..
Un plaisir de lecture pour les 7 à 77 ans .
Un grand merci aux éditions Actes Sud Junior pour ce moment tout doux .
Commenter  J’apprécie          190
Sharon
  06 mars 2019
Ce livre est drôle, tendre mais (et oui, le mais arrive vite) je me demande ce que des enfants, de jeunes lecteurs qui n'aiment pas vraiment lire, penseraient de ce livre. Dans ces cas-là, je ne peux interroger qu'une lectrice : moi, il y a trente ans. Oui, j'arrive très bien à me projeter et à retrouver Nina, en classe de 6e.
- Je n'aime pas.
- C'est un peu court.
- j'aime lire. Je ne sais pas rédiger des avis comme le demandait notre première professeur de français, avec le résumé, les thèmes, les sous-thèmes, les caractéristiques des personnages. Donc Guilhem, que l'on veut forcer à lire des livres qui sont bons pour lui - et en une semaine encore ! je peux le comprendre.
- Mais tu n'as pas aimé que le livre s'adapte à chaque lecteur, et lui offre, finalement, l'histoire qu'il a envie de lire.
- Mouais. J'ai trouvé cela aussi frustrant que si l'on te faisait goûter une boucher de gâteau et que l'on te disait : ah, non, il n'y en aura pas d'autres. Bon, d'accord, ce n'est pas d'une bouchée, c'est plutôt une bonne part. J'aime bien aller au bout des choses, lire un livre de deux cents pages d'une traite en deux heures montre en mai - c'est d'ailleurs un de mes critères de choix pour mes lectures du samedi après-midi - là, non, je fais des pauses sans arrêt parce que je ne parviens pas à plonger dedans. Puis, les intrigues secondaires, avec la bibliothécaire (personnage que j'ai oublié très rapidement) et sa nièce Maria.
- Tout de même, la bibliothécaire ressemble plus à une ogresse, voire à une sorcière, qu'à une bibliothécaire.
- Pas faux. Mais je l'ai tout de même vite oublié. Je préfère les romans plus classiques, comme ceux de Simenon ou d'Agatha Christie. Puis, rendre hommage à Italo Calvino...
- Oui, ce n'est pas un auteur jeunesse !
- Donc tu ne le recommanderais pas ?
- Ah, si, à de très bons lecteurs ! Mais pas à ceux qui n'aiment pas lire.
Pas mieux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
rosalinda89
  14 janvier 2019
Quelle belle découverte que ce livre jeunesse qui magnifie la lecture.
Né dans une famille de grands lecteurs, Guillem se sent frustré. Ayant eu dès le début des difficultés pour lire, il préfère s'occuper avec des bandes dessinées.
Un jour, obligé par la bibliothécaire, il cherche un livre sans images et tombe sur l'intriguant 'La tribu des Zippoli'. Il se trouve que c'est un livre magique. le texte que Guillem découvre est très différent de celui qui lui lit son frère ou sa mère.
Les surprises ne manqueront pas ni pour notre petit personnage ni pour le lecteur.
Très facile et agréable à lire. Juste un petit bémol: le fait que Guillem appelle son institutrice par son prénom, m'a dérangée.
Commenter  J’apprécie          110
AnneClaire29
  20 novembre 2019
Guillem est un petit garçon qui n'aime pas lire. Enfin, il a surtout du mal à comprendre les mots qu'il lit. Le comble dans une famille où tout le monde dévore les livres. Tous les mercredis sa classe se rend à la bibliothèque pour emprunter des livres. Guillem emprunte toujours des BD mais Madame Milstein, la bibliothécaire, impose alors de choisir un livre sans images. Guillem emprunte alors le livre La tribu des Zippoli.
Quand il ouvre le livre, Guillem lit d'une traite le premier paragraphe sans s'arrêter, ce qui ne lui arrive jamais. Mais le plus bizarre c'est que le livre s'adresse à lui. Et ce qui est encore plus bizarre c'est quand son grand frère ou sa mère lui lit le début de l'histoire cela change à chaque fois.
Quel est le mystère de ce livre ? Quelle est la vraie histoire de la tribu Zippoli ?
Un livre intéressant mais qui peut paraître un peu répétitif pour les enfants avec la redondance du début du livre qui revient souvent.
Commenter  J’apprécie          50
Les_lectures_de_Sophie
  07 juin 2019
C'est la deuxième fois en peu de temps que je vous présente un livre jeunesse avec un héros qui déteste la lecture, après La toute petite librairie. Il faut dire qu'il en est sorti plusieurs récemment, et qu'il est beaucoup plus facile pour un jeune « non-lecteur » de s'identifier à un petit héros qui n'aime pas non plus lire, qu'à un autre qui passe sa vie dans les bouquins ! Et qu'en tant qu'amoureuse des livres, et accessoirement bibliothécaire qui a eu l'occasion d'accueillir des classes, rien ne me fait plus plaisir que de voir un enfant réfractaire revenir à la bibliothèque sans sa classe, pour continuer à emprunter des livres… Et je pense sincèrement que ce genre de romans peut aider un enfant à découvrir le plaisir de la lecture, et lui donner envie de découvrir d'autres livres et d'autres personnages.
« …avec un livre, on peut rire ou pleurer, et parfois on connait tellement bien les personnages que c'est comme si on les avait vus ou qu'on avait rêvé d'eux. » Voilà l'effet que fait le livre La tribu des Zippoli sur Guillem, qui l'a emprunté à la bibliothèque avec sa classe parce qu'on n'a pas le droit de n'emprunter que des BD, il faut aussi prendre un « vrai » livre…
J'ai été choquée de cette phrase de Mme Milstein, la bibliothécaire. J'ai suffisamment parlementé avec des enseignants, justement, pour que leurs élèves puissent emprunter le livre qui leur plait, peu importe lequel, souvent sans succès hélas. Je fais partie des gens qui, comme Daniel Pennac dans ses Droits du lecteur, estiment que le lecteur a le droit de lire n'importe quoi, et même de ne pas le finir !!!
Il n'y a pas de sous-littérature ni de mauvais genres. Il y a des livres, et le plaisir, ou pas, de les lire. Chacun ses goûts, et ça serait tellement bien de respecter ceux des autres… Passons sur ces considérations qui sont hélas très bien ancrées dans l'esprit de beaucoup de personnes, lecteurs/lectrices ou pas, et revenons à notre ouvrage.
Ou plutôt, revenons à ce merveilleux vieux livre que Guillem a emprunté à la bibliothèque. Par curiosité, il l'ouvre, et découvre qu'il a été écrit pour lui !!! Et quand il demande à son frère ou à sa mère de lui faire la lecture (ce qui, en passant, est un pur bonheur pour le lecteur comme pour celui qui reçoit la lecture partagée), c'est une autre histoire, de nouvelles aventures… comme si le livre s'adaptait au lecteur. Comme si ce livre était LE livre qui allait donner envie à n'importe qui de le dévorer, et de le découvrir jusqu'à la dernière page. LE livre capable de faire aimer la lecture à tout le monde, capable de donner envie d'en lire d'autres. Et au-delà de ça, c'est aussi un livre qui va donner la force à Guillem de mettre de l'aventure das son quotidien, et d'oser, tout simplement. C'est le livre qui va lui montrer qu'il est capable…
Ce fameux livre, La tribu des Zippoli, sort du roman éponyme et de l'imagination de David Nel-Lo, qui nous conte ici une très jolie histoire. Une histoire pleine d'espoir pour ceux qui n'aiment pas lire et leurs proches, mais aussi une histoire pleine d'aventures, réelles ou littéraires. Et finalement qu'importe, tant que l'histoire nous fait rêver ou voyager, si ce n'est qu'en imagination. Et tant mieux si cette histoire nous donne envie d'oser dans la vraie vie.
Ce roman jeunesse, c'est tout ça à la fois. Une ode à la lecture, à l'imagination, à l'aventure, mais aussi à la confiance en soi que peuvent apporter les livres. Ce roman mérite qu'on s'y intéresse, et qu'on le propose aux plus jeunes, dès huit ans.
J'ai reçu la version numérique de ce roman de la part d'Actes Sud Jeunesse via la plateforme NetGalley. Merci à eux pour la confiance.
Lien : https://leslecturesdesophieb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
rosalinda89rosalinda89   14 janvier 2019
Avec un livre, on ne joue pas au ballon, on ne fait pas de batailles de boules de neige, mais avec un livre, on peut rire ou pleurer, et parfois on connaît tellement bien les personnages que c'est comme si on les avait vus ou qu'on avait rêvé d'eux.
Commenter  J’apprécie          70
rosalinda89rosalinda89   14 janvier 2019
Tu dois comprendre qu'avant, il avait l'habitude d'être le roi de la maison. D'abord il était le seul enfant, et ensuite tu es né et il a perdu son trône. Il n'était plus le fils unique et chéri de M. et Mme Caldara, parce que tout à coup un autre enfant était arrivé, tout mignon, sympathique, enchanteur. Toi ! C'est pour ça que parfois il t'asticote, pour continuer à commander. Mais il ne se rend même pas compte qu'il le fait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
SovaneSovane   06 juillet 2019
Alors, Mme Milstein ouvrit le livre et chercha la cote pour la noter sur la fiche de Guillem. Mais brusquement elle s'exclama :
- Doux Jésus ! Ce livre n'est pas catalogué !
- Et qu'est-ce que ça veut dire ? demanda Guillem.
- Ça veut dire, Guillem Caldara, que tu ne peux pas l'emprunter, parce que si tu le perdais nous n'en aurions aucune trace. Tu sais que la bibliothèque a des règles très précises. (p. 20)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rosalinda89rosalinda89   14 janvier 2019
Nous avons remarqué que Nicolau te fait parfois enrager. Tu aimes ton frère?
Quelle drôle de question. Bien sûr qu'il aimait Nico, à sa façon. Parce qu'on aime toujours ses frères, non? Même quand ils vous font enrager.
Commenter  J’apprécie          10
sofy4sofy4   26 février 2019
Il avait mal au dos, ses yeux le piquaient, il avait la tête lourde, mais rien ne pouvait arrêter la lecture. Il lisait, lisait et lisait, parce qu'il savoir comment tout cela allait finir.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : imaginationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de David Nel-Lo (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1114 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre