AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782266287777
480 pages
Pocket (03/10/2019)
  Existe en édition audio
3.91/5   401 notes
Résumé :
Fais la paix avec ton passé. Ton avenir en dépend.
Erika Blair a tout pour être heureuse : une carrière au sommet et deux filles magnifiques. Sa vie sombre brutalement lorsque l'aînée, Kristen, meurt dans un accident. Entre culpabilité dévorante et déni obstiné, Erika et sa fille cadette, Annie, s'éloignent peu à peu, chacune prisonnière de son propre chagrin. Erika reçoit un jour un mail anonyme : "Chasse ce qui te pèse et cherche ce qui t'apaise." Elle reco... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (99) Voir plus Ajouter une critique
3,91

sur 401 notes

cicou45
  01 septembre 2021
Pour une fois que c'est ma mère qui me prête (et me recommande) un livre et non l'inverse, je suis preneuse et même plus car je me suis beaucoup retrouvée ici.
Erika est une brillante avocate, mère de deux adorables filles qui font désormais leur vie à l'université mais avec lesquelles elle a toujours gardé d'excellentes relations, bien qu'elles soient très différentes l'une de l'autre. Il y a d'abord, Annie, la fille qu'elle avait adoptée avec son ancien mari parce qu'elle croyait qu'elle e pourrait jamais avoir d'enfants et Kristen, leur fille biologique. Si la première est plutôt calme et reposée, la seconde, en revanche, est parfois incontrôlable. Elle déborde d'enthousiasme, mais parfois un peu trop et c'est ce qui inquiète grandement sa soeur car elle a décelé bien avant tout le monde que le comportement de cette dernière pouvait s'avérer dangereux pour elle-même. Aussi, ce fameux matin ou Erika ne pouvait pas les accompagner pour leur retour à l'université ont-elles décidé de prendre le train (enfin Kristen l'a décidé car Annie ne s'es pas résolu à avouer à sa mère qu'elle avait été suspendue de l'université pour une faute qu'elle n'a pas commise) mais est bien décidée à ne pas laisser sa soeur toute seule. Cependant, il arrive parfois des choses que l'on ne peut pas contrôler, pas prévoir ni même imaginer et c'est donc seule que Kristen se retrouve à bord de ce fichu train - train qui déraillera et ne laissera aucun survivant...
Du moins, c'est ce que tout le monde croit mais Annie est persuadée du contraire. Et si sa soeur n'avait pas péri au cours de ce tragique accident ? Et si elle était elle-même monté à bord de ce train, les choses se seraient-elles déroulées autrement ? du côté d'Erika, la culpabilité aussi est sans cesse présente et sur des non-dits, mère et fille vont s'éloigner, autant physiquement qu'affectivement (du moins, en apparence).
Un roman sur le deuil, sur la recherche de soi à travers les autres, sur la confiance et l'estime de soi mais avant tout un roman sur l'amour (amour filial, que l'on soit du même sang on non, peu importe), l'amour des autres, de soi et l'amour de la vie tout simplement !
Un roman extrêmement bien écrit, léger, rempli de ces fameux "adages" que la mère aimait à transmettre à ses filles puisqu'ils lui viennent de sa propre mère et de sa grand-mère parfois un peu moralisateurs mais tellement vrai (même si il s'agit de clichés il est vrai, ce qui peut paraître un peu gnan-gnan de temps à autre) mais ce n'est pas grave et je n'ai pas honte de dire que cette lecture m'a beaucoup plu et que je ne peux que vous la recommander !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          511
Annette55
  15 avril 2019
Voici un roman dit Feel Good proposé par la médiathèque , une romance à propos du deuil: chapitres courts pétris de non - dits , regrets , remords , chagrin, culpabilité et citations faciles....
J'ai vécu de très près un deuil extrêmement douloureux il y a quelques années , je ne me suis pas du tout retrouvée dans ce maelström superficiel, artificiel auquel je n'ai pas adhéré un instant ....
Bien sûr ce n'est que mon avis ....
« Les fans de l'auteur américaine ne seront pas déçus , » nous dit l'éditeur , sans doute .....
Commenter  J’apprécie          5115
Elodieuniverse
  30 octobre 2018
Ce livre m'a littéralement prise au coeur et m'a embarquée de New York à Philadelphie, de Paris à l'île de Mackinack. Cette mère désarmée face au deuil est réellement touchante, cette mère qui n'arrive pas à lâcher prise, qui a une peur viscéralement de sombrer... Cette fille qui s'en veut de la mort de sa soeur, qui est dans le déni et qui n'ose imaginer que sa soeur n'est plus... Ce livre est un roman mais c'est un livre qui fait du bien, qui permet de se recentrer, de penser...
Je vous le conseille à 100% surtout si vous avez aimé les autres livres de Lori Nelson Spielman. Bref, cette histoire est bien évidemment triste mais elle est belle et pleine d'espoir. (...)
Ma page Facebook Au chapitre d'Elodie
Lien : http://auchapitre.canalblog...
Commenter  J’apprécie          411
coquinnette1974
  07 février 2019
Tout ce qui nous répare de Lori Nelson Spielman est un roman que j'ai eu la plaisir de lire grâce aux éditions Le Cherche Midi et net galley.
J'ai beaucoup aimé le tout premier roman de cette romancière : Demain est un autre jour. J'en garde un excellent souvenir, donc je dois avouer que j'étais ravie de me plonger dans son nouveau roman.
Erika Blair a tout pour être heureuse : une carrière au sommet et deux filles magnifiques.
Sa vie sombre brutalement lorsque l'aînée, Kristen, meurt dans un accident. Entre culpabilité dévorante et déni obstiné, Erika et sa fille cadette, Annie, s'éloignent peu à peu, chacune prisonnière de son propre chagrin.
Erika reçoit un jour un mail anonyme : " Chasse ce qui te pèse et cherche ce qui t'apaise. " Elle reconnaît cette citation, tirée d'un cahier qu'elle a préparé avec amour pour ses filles, dans lequel elle a consigné les sages paroles de sa mère et de sa grand-mère. Qui peut bien lui avoir envoyé ce message et ceux qui suivront ?
Des indices, semés entre les lignes, orientent Erika vers l'île de son enfance, Mackinac. Ce n'est qu'en remontant là-bas le fil de son passé torturé qu'elle pourra retrouver le chemin vers ses filles...
Tout ce qui nous répare est un magnifique roman, qui m'a touché de la première à la dernière page. Difficile de rester indifférente face à la souffrance et la culpabilité de la maman, Erika mais aussi de Annie. Cette dernière en veut à sa mère de ne pas les avoir emmené à l'université et surtout, elle est persuadée que sa soeur est bien en vie... Il y a beaucoup de non-dits entre elles, et il faudra qu'elles les règlent un jour ou l'autre..
J'ai apprécié les personnages, l'histoire est bien ficelée. Même si les thèmes abordés sont assez forts : l'adoption, le deuil, la culpabilité, les difficiles relations mères-filles... c'est un roman très positif. J'avais le sourire aux lèvres en le refermant, car il est vraiment très joli ce livre. Un vrai roman feel-good, même si ce n'est pas que ça.
Ma note : 4.5 étoiles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
stokely
  09 octobre 2018
J'ai beaucoup aimé ce nouveau livre de Lori Nelson Spielman, j'avais été déçu du précédent ouvrage Un Doux Pardon mais celui-ci m'a conquise, il y est question de deuil et plus particulièrement de la relation d'une mère à ses filles.
Erika Blair a deux filles qui la comble de bonheur, une carrière dans l'immobilier florissante mais tout va changer un jour lorsque Kristen l'aîné va être victime d'un accident de train.
Plusieurs sujets forts sont évoqués dans ce livre comme les relations parents enfants (il est également question des parents d'Erika), la résilience, le pardon, l'adoption, les secrets de famille ou non-dits.
Erika va tenter à sa manière de surmonter ce drame mais elle va s'éloigner de sa plus jeune fille Annie sans le vouloir, elle va également retourner sur les terres de son enfance et revoir son père des années après avoir changer de lieu d'habitation. Erika va également recevoir de mystérieux e-mails qui sont des citations provenant de sa grand-mère et de sa mère.
Qui peut donc bien lui envoyer ces citations et si celles-ci pouvaient l'aider dans sa reconstruction face à la mort brutale de Kristen.
J'ai également beaucoup aimé le personnage d'Olive dans ce roman et pourtant cela n'est pas évident au début à s'attacher à cette petite fille :).
Un roman très agréable à lire et où les pages défilent à grande vitesse, un livre parfait à lire en toute saison, les thèmes abordés étant universels.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240

Citations et extraits (70) Voir plus Ajouter une citation
leslivresmapassionleslivresmapassion   06 février 2021
J'avais fait un feu dans la cheminée et nous avions allumé une demi-douzaine de bougies. Avec Annie d'un côté et Kristen de l'autre, nous nous étions blotties dans le canapé sous une montagne de couvertures. A la lueur d'une lampe tempête, j'avais lu à haute voix "les quatre filles du docteur March" leur livre préféré pendant leur enfance. La tête de mes filles au creux de mes coudes, la chaleur de leurs corps contre le mien, j'avais lu, ma voix réduite à un simple chuchotement jusqu'à 3 heures du matin, craignant qu'elles ne se réveillent si je m'interrompais. Je voulais savourer cet instant aussi longtemps que possible, les heures délicates à étreindre les deux personnes que j'aimais le plus au monde, un duo de filles en équilibre entre l'enfance et l'âge adulte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Melinda_CelineMelinda_Celine   13 juin 2021
- Erika, je sais comme il est tentant d'en conclure que Kristen est l'expéditeur. Votre deuxième fille veut croire que sa sœur est en vie, et vous aussi. Mais d'un point de vue objectif, je crois que c'est très, très peu probable.
- Je sais.
Mais un point de vue objectif ne fait pas le poids face à l'intuition d'une mère.
Commenter  J’apprécie          90
fidelya13fidelya13   10 août 2020
Être parent, dit-il. La seule relation où tu finis seul quand elle est réussie. (page 35)
La famille : ceux qui vous laissent partie mais ne vous laisse jamais tomber (page 201)
Chaque fois que je pense à ma fille disparue, je me répète le précepte maternel : La meilleure façon doublier ses soucis, c'est de se concentrer sur ceux des autres (page 285)
Quelqu'un m'a dit un jour que la guérison débute quand on commence à penser aux défunts le sourire aux lèvres, plutôt que les larmes aux yeux (p 400)
Mais j'ai fini par comprendre : ce n'est pas le temps qui guérit les blessures, ce ne sont pas les biens matériels, qui remplissent le vide qui nous habite. C'est l'amour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
laure14laure14   05 novembre 2019
J'ai atterri si loin de la femme que je suis véritablement, j'ai peine à me souvenir de la fillette joyeuse que j'étais, de cette âme libre qui ne connaissait pas le fardeau de la honte. Et pour la première fois depuis des années, j'ai envie de retrouver cette personne.
Commenter  J’apprécie          70
cicou45cicou45   01 septembre 2021
"J'accepte enfin le suicide de ma mère, et la mort de ma fille, et mon rôle - volontaire ou non - dans les deux tragédies. Avec l'acceptation viendront peut-être la guérison...et le pardon."
Commenter  J’apprécie          100

Videos de Lori Nelson Spielman (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lori Nelson Spielman
À l'occasion de la sortie de son dernier livre, "Tout ce qui nous répare", Lori Nelson Spielman a tenu à adresser un message à ses lecteurs français de plus en plus nombreux.
Vous pouvez retrouver depuis le 18 octobre "Tout ce qui nous répare" en librairie.
En savoir plus : https://bit.ly/2PDeXqp
Où nous trouver ?
Facebook : https://www.facebook.com/lecherchemidi.editeur Twitter : https://twitter.com/lecherchemidi/ Instagram : https://instagram.com/cherche_midi_editeur_ Pinterest : https://fr.pinterest.com/lecherchemidi/
autres livres classés : deuilVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus





Quiz Voir plus

Demain est un autre jour

Comment s'appelle l'héroïne?

Clara Nelson
Brett Bohlinger
Britany Bohlinger
Emily Nelson

6 questions
103 lecteurs ont répondu
Thème : Demain est un autre jour de Lori Nelson SpielmanCréer un quiz sur ce livre