AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B0000DSWJM
Éditeur : Génie de la France (30/11/-1)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 3 notes)
Résumé :
La Bohême galante, parue en feuilleton du 1er juillet au 15 décembre 1852. Il reprend et remanie cette première version ensuite, pour la faire paraître en un volume original, en 1853, sous le titre de Petits Châteaux de Bohême. Sans doute, par ce projet, Houssaye a-t-il voulu encourager le goût de Nerval pour le récit autobiographique, qui prendra finalement la forme de ce récit rétrospectif en prose, mêlé de poèmes en vers et d’un acte dramatique en prose. Présenta... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
genougenou   12 mai 2016
La bohème galante (extrait)

La grande salle est un peu tumultueuse chez Baratte, mais il y a des salles particulières et des cabinets. Il ne faut pas se dissimuler que c'est là le restaurant des aristos. L'usage est de demander des huîtres d'Ostende avec un petit ragoût d'échalotes découpées dans du vinaigre et poivrées dont on arrose légèrement les dites huîtres. Ensuite c'est la soupe à l'oignon, qui s'exécute admirablement à la halle et dans laquelle les raffinés sèment du parmesan râpé. Ajoutez à cela un perdreau ou quelque poisson qu'on obtient naturellement de première main, un dessert de fruit premier choix, et vous conviendrez qu'on soupe fort bien à la halle. C'est une affaire de sept francs par personne environ.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
coco4649coco4649   31 mai 2016
VIII - MUSIQUE

6 - CHANT DES FEMMES EN ILLYRIE


      Pays enchanté,
      C’est la beauté
Qui doit te soumettre à ses chaînes.
      Là-haut sur ces monts
      Nous triomphons :
L’infidèle est maître des plaines.

      Chez nous,
      Son amour jaloux
Trouverait des inhumaines...
      Mais, pour nous conquérir,
      Que fut-il nous offrir ?
Un regard, un mot tendre, un soupir !...

      Ô soleil riant
      De l’Orient !
Tu fais supporter l’esclavage ;
Et tes feux vainqueurs
Domptent les cœurs,
Mais l’amour peut bien davantage.

Ses accents
Sont tout-puissants
Pour enflammer le courage...
À qui sait tout oser
Qui pourrait refuser
Une fleur, un sourire, un baiser ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Lire un extrait
Videos de Gérard de Nerval (49) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gérard de Nerval
« Notre-Dame est bien vieille : on la verra peut-être, enterrer cependant Paris qu?elle a vu naître. » De très nombreux écrivains ont chanté Notre-Dame de Paris. Parmi eux Gérard de Nerval dans « Odelettes » (1834), un poème stupéfiant. Des vers que la comédienne Emmanuelle Devos reprend dans La Grande Librairie.
autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
707 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre