AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de cannibalector


cannibalector
  11 avril 2018
Quelle tournure aurait pris ma vie si j'avais perdu mon père pendant mon enfance?
Quelle tournure aurait pris ma vie si j'avais été témoin de la mort violente de mon père durant mon enfance ?
Quelle tournure aurait pris ma vie si je savais qu'on l'avait tué car c'était un homme abject et corrompu?

Heureusement, je ne sais pas! mais Sony, lui, le sait : sa jeune vie est devenue un lent suicide à base d'héroïne, la drogue diluant dans l'oubli ce qu'il sait de son père.
Il a passé un accord avec la pègre locale: il endosse les crimes des autres, va en taule à leur place et, en retour , reçoit sa dose quotidienne

Mais , un jour, il apprend que son père n'était pas un monstre mais au contraire un homme qui a sacrifié sa vie pour le bien

Alors le taulard junkie se transforme en tueur implacable.

Le personnage que nous décrit Nesbo me semble proche des héros shakespeariens ou de ceux des tragédies grecques: sa soif de vengeance, sa quête de vérité, son dégoût de soi même se mêlent à une envie de plus en plus forte de vivre et d'aimer .

Un magnifique personnage inscrit dans une intrigue ( un peu trop?) classique .

Mais ce n'est que mon humble avis
Commenter  J’apprécie          572



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (55)voir plus