AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Alexis Fouillet (Traducteur)
EAN : 9782070389728
669 pages
Éditeur : Gallimard (30/11/-1)

Note moyenne : 3.85/5 (sur 347 notes)
Résumé :
Noël à Oslo. L'Armée du Salut met les bouchées doubles pour venir en aide aux exclus de la ville. Afin de récolter des fonds, les membres de l'association ont décidé d'organiser un concert public ; de nombreuses rock stars locales, ainsi que le Premier ministre en personne doivent y participer. Mais, dans l'ombre, une guerre de succession fait rage : qui remplacera le vieillissant David Eckhoff qui dirige l'Armée du Salut d'Oslo depuis des décennies ? Le calme et po... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (42) Voir plus Ajouter une critique
mesrives
  07 avril 2016
« Qui est celui qui vient d'Edom/ de Bosra, en vêtements rouges,/ En habits éclatants,/ Et se redressant avec fierté dans la plénitude de sa force ?
- C'est moi qui ai promis le salut, qui ai le pouvoir de délivrer »
Esaïe, 63 extrait de la genèse Apocalypse de Jean (Epigraphe du roman)
Oslo- Norvège, période de l'Avent.
Dans cette sixième enquête, Harry Hole nous entraîne dans les rues et les quartiers de la capitale (des docks malfamés au quartiers huppés résidentiels) sur les traces d'un tueur dont l'identité reste longtemps trouble.
En cette période hivernale, nombreux sont ceux qui cherchent un refuge pour trouver un peu de chaleur  et de réconfort: ici, c'est l'Armée du Salut qui s'y colle. 
Sa devise : « Soupe, savon, salut ».
Par le biais de l'intrigue, Jo Nesbo nous fait découvrir l'importance de cette organisation : ses coulisses, sa hiérarchie, sa structure, son idéologie .
En effet à quelques jours de Noël, un soldat de l'Armée du Salut est abattu dans la rue lors d'un concert de charité…
La course aux témoins et aux indices peut commencer … pour retrouver l'insaisissable petit soldat (le mali spasitelj), un enfant-soldat croate devenue adulte (l'occasion d'évoquer le siège de Vukovar et ses séquelles).
Harry Hole semble avoir remonté la pente, il a pris l'habitude de fréquenter la salle de sport pour se faire suer mais surtout pour oublier.
Son chef, Bjorn Moller, s'exile à Bergen, cédant sa place à un nouveau venu , Gunnar Hagen, un dur à cuire, Harry sera-t-il se faire apprécier ?
J'ai adoré cet épisode, j 'avais découvert Jo Nesbo avec L'homme chauve-souris et le léopard (depuis j'ai repris les volets dans l'ordre chronologique) mais cette fois j'ai été bluffé non seulement à la fin mais tout au long des chapitres.
Dans cet opus, l'auteur est un véritable illusionniste : apparition-disparition de pièces à conviction…
Des scènes floutées : des scènes similaires par le décor se révèlent être parallèles et vécues par des personnages différents.
Le lecteur doit s'imprégner des noms des nombreux protagonistes pour suivre les filiations, les liens
qui les rapprochent. Parmi eux, ceux qui fréquentent les locaux de l'Armée du Salut, les junkies, les clochards, les réfugiés et ceux qui s'occupent de ces derniers, les bénévoles .
Des traumatismes, des blessures secrètes, des fantômes .
Des magouilles, des scandales.
Beaucoup de finesse, de précision, de sophistication à l'image de la montre Lange & Söhne détenue par Harry (cadeau de Bjorn Moller).
Des dédoublements de personne ...
Pour sortir du cauchemar et dénouer le noeud de l'affaire (après avoir été aidé par un noeud de cravate, oui oui, ce n'est pas une erreur) Harry devra se fier à son flair et à ses intuitions au-delà de l'aide apportée par son équipe, épaulé par Magnus Skarre, le nouveau recru et plus que jamais par sa collègue Beate Lone .
Alors qui trouvera le salut ? Il y a-t-il un sauveur ou plusieurs sauveurs ?
Harry Hole nous le dit: « Je crois aux nouveaux départs »
« Car un jour de vengeance était dans mon coeur, Et l'année de mes rachetés est venue. »
Esaïe, 63 extrait de la genèse Apocalypse de Jean
Des rebondissements et des fausses pistes.
Une vraie réussite à mon goût .
Je crois que je ne vais pas tarder à m'engouffrer dans le bonhomme de neige.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          495
CorinneCo
  08 juin 2018
La nuit profonde au-dessus d'un fjord de Norvège me fait irrésistiblement penser à la Königin der nacht in Zauberflöte de Mozart, Harry Hole penserait plutôt au groupe Bad Compagny ou à la rigueur aux Smiths ; Nous pourrions nous rejoindre autour de King Crimson. Harry Hole navigue au gré des livres qui lui sont consacrés entre un alcoolisme tenace, des sevrages violents, une attirance certaine pour les substances illicites et une tendance masochiste affirmée pour ne pas dire revendiquée. Tombé sept fois dans le caniveau de la vie, relevé parfois in extremis. Dans les deux derniers livres de Jo Nesbo, Harry Hole essaie de rentrer dans la normalité ; Désespérément, il cherche à être un type normal. Harry Hole ne sera jamais Kurt Wallander et les fjords de Norvège sont bien plus sombres et cruels que les plaines de Scanie. Et c'est très bien ainsi. le flic de Jo Nesbo, homme solitaire qui aime trop les autres, caractère complexe et mélancolique, voilé derrière la fumée de ses éternelles cigarettes, est un chasseur : il flaire, traque, piste, et ne lâche sa proie qu'à l'heure de la curée, quitte à y laisser une partie de sa peau. Jo Nesbo propulse Harry Hole dans des enquêtes "dominos", qui, souvent, l'envoie à l'autre bout de la terre ; Hole à l'aise partout (ce qui peut paraître contradictoire) car chez lui nulle part. Nesbo trace le portrait d'une Norvège et d'Oslo en particulier, rongée par la drogue, l'argent et le pouvoir ; la faillite du modèle nordique ; Les hautes montagnes et les lacs n'ont rien d'apaisant chez lui. Harry Hole a une famille ; il est même marié dans le dernier livre publié ; mais l'obscur le tire encore et toujours par la manche ; alors que va en faire Jo Nesbo de ce personnage stéréotypé, non dénué d'intérêt mais parfois un peu évident ? Peut-il résister à la « normalité « de la vie romanesque ?
Tous les personnages dans ces romans sont de guingois même la Norvège oscille. L'écriture de Jo Nesbo est sèche, ramassée, sans effets. Il sait mener son affaire en bon auteur de polars noirs qui a un oeil sur la situation politique et sociologique de son pays. J'ai choisi »Le Sauveur » ; A mon avis plus dense, complexe et prenant que les autres livres. le déroulement de l'intrigue est maîtrisé d'une main de fer. le thème principal est la quête vengeresse. Il y a l'Armée du Salut, la perversion, la guerre, l'idéal, le mensonge, l'hiver norvégien et Harry Hole plus perdu et ambigu que jamais. Que va-il-faire ? Lui qui sent toujours la glace d'un lac se fendiller sous ses pas ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          443
Derfuchs
  03 juin 2019
C'est avec bonheur et plaisir que j'ai lu ce livre. Tous les ingrédients d'une bonne histoire policière sont réunis. Style élégant, intrigue intéressante, suspense croissant, rebondissements et dénouement inattendu. Les personnages sont de bonne facture et le bon, le héros, Harry Hole est attachant.
Il est difficile de faire un parallèle entre Nesbo et un autre auteur de polars, tant le style est différent. Il croise et décroise les destinées au fil de ses chapitres, poussant le lecteur à se demander qui il est en train de suivre tant Nesbo joue avec la terminaison d'un chapitre pour en commencer un autre dans la continuité, tant et si bien que l'on est poussé à se demander pourquoi il interrompt l'action, alors que le fil est rompu et qu'il faut se tourner vers un autre personnage, lieu et dialogue. C'est troublant et déroutant, au départ, mais on s'y fait vite. D'ailleurs, finalement, cet exercice de style n'est pas si désagréable.
Harry Hole est un chasseur solitaire, célibataire endurci qui s'est fait plaquer à cause de la boisson. Rakel la femme qu'il refuse d'aimer, hante ses rêves et ses pensées à tel point que son premier réflexe, lorsque son mobile sonne est de croire que c'est elle. Il est alcoolique et fréquente les alcooliques anonymes du coin, jusqu'à ce jour où ses araignées quittent la toile pour assiéger son cerveau et le pousser au premier verre et une cuite mémorable qui n'aura guère de lendemain. Comme tous les alcooliques, Hole est un écorché vif doublé d'un idéaliste en faillite. Il a un énorme coeur caché derrière un rempart de protection qui lui donne un air de porteur de sarcasmes délibérés.
Une enquête doit être réglée dans les 24 h, dit Hole, avec ses intuitions, sinon c'est foutu. Cela ne sera pas, mais il retournera la situation, quand il aura compris que le méchant est manipulé, de telle sorte que le véritable responsable soit puni là par où il a pêché.
Il vit avec ses convictions et, pour sa tranquillité, acquiesce souvent, obéit rarement et s'attire ainsi les foudres du nouveau directeur de la criminelle.
L'armée du salut, institution forte et respectée en Scandinavie, est omniprésente dans ce roman, sans pour autant être présentée comme un parangon de vertus mais la réunion d'hommes et de femmes avec leurs vices et leurs défauts, jalousie, médisance, amour, aide et bonté.
Ceux qui aime la belle littérature, les dialogues qui accrochent, les intrigues tordus et le dépaysement, ne seront pas déçus par ce polar.
Lien : https://www.babelio.com/livr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Crazynath
  26 juin 2017
Encore un très bon polar signé Jo Nesbo mettant en scène Harry Hole.
Ce dernier, sobre , doit s'adapter aux changements dans sa vie. Son chef va être muté à Bergen, et il va falloir composer avec le nouveau . de plus, les rapports entre Harry et son ancienne compagne sont plutôt distants.
Certes, Harry reste le personnage central de l'histoire, mais le lecteur va être amené à découvrir un mystérieux tueur, qui semble avoir pour vocation d'éliminer des personnes qui " ont fait du mal ". Ce tueur , qui semble être originaire d'un des anciens pays de l'ex Yougoslavie, a une personnalité très attachant et son passé d'enfant victime de la guerre n'y est pas étranger.
Ce tueur va d'ailleurs faire parler de lui car il va éliminer un personnage important de l'Armée du Salut à Oslo. mais quand il va apprendre qu'il y a erreur sur la personne, il va se faire fort de respecter son contrat.
C'est une histoire tout en suspens et en rebondissements que nous raconte Jo Nesbo.
j'ai du faire quelques recherches sur l'Armée du Salut, ne connaissant pas trop cette entité.
J'ai constaté que pour l'instant, à part le volume précédent, Harry s'arrange toujours pour voyager. La il arrivera quand même à faire un petit aller-retour à Zagreb.
Un de mes préférés pour l'instant .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
profileuse_criminal_lectrice
  14 novembre 2017
Jo Nesbo m'a à nouveau bluffé avec ce roman-là.

Ici j'ai retrouvé mon inspecteur favori Harry Hole , toujours le même avec ses éternels Doc Martens au pied et sa grosse doudoune dans les rues d'Oslo en Norvège .En train de mener l'enquête .


Et pour mon plus grand bonheur, j'ai littéralement aimé ce roman.


Il fait froid , on est en hiver à Oslo , et l'Armée du Salut met les bouchés doubles pour aider les plus démunies .
Pourtant lorsque survient un drame lors du concert de charité organisé en présence du Premier Ministre , et qu'un bénévole s'écroule avec un petit trou bien net dans le front .


On en vient à se demander pourquoi lui ?


Le tueur un ex-enfant soldat de Vukovar qui un héros de guerre prend la fuite et se retrouve coincé par une tempête de neige , et se rend qu'il n'a pas tué la bonne cible , il se met en tête de rester pour terminer sa mission .


Sauf qu'il va se confronter au meilleur enquêteur de Norvège, l'inspecteur Harry Hole , déterminé , méthodique , consciencieux , acharné pour mener l'enquête .

Et c'est là que tout va commencer le jeu du chat et la souris .


J'ai retrouvé la plume de mon auteur favori , j'ai été plongé dans cette enquête hors norme , où la vériter , n'ait pas celle que j'ai cru .


Ici tout est faux semblant , fausse piste , fausse preuve , retournement de situation , où j'en ai appris un peu plus à chaque passage et malgré sa j'ai été complètement berné .


J'ai été livré à la corruption , à l'argent , au pouvoir .

Ce qu'on ait capable de faire quand on a le pouvoir entre ses mains .


À nouveau ici j'ai été captivé par la plume de Jo Nesbo , qui arrive toujours à me fasciner dans ses romans , son talent reste le même , car il réussit toujours à me bluffer.


Je suis toujours surprise quand le dénouement final arrive , car à chaque fois, je n'ai rien vu venir .


Maintenant je vais continuer avec " Fantôme " du même auteur .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110

Citations et extraits (40) Voir plus Ajouter une citation
mesrivesmesrives   07 avril 2016
Il s'installa dans la cuisine et mangea lentement en écoutant les bruits de l'escalier. Il avait rafistolé la vitre de la porte d 'entrée à l'aide de ruban adhésif transparent trouvé dans le tiroir de la table du téléphone. Son repas achevé, il retourna dans la chambre. Il faisait froid. Il s'assit sur le lit et passa la main sur le doux linge de lit. Huma l'oreiller. Ouvrit la penderie. Il trouva un boxer-short gris moulant et un T-shirt plié, orné du dessin d'une espèce de Shiva à huit bras au-dessus du mot FRELST * et sous l'inscription JOKKE & VALENTINERNE. Le linge sentait la lessive. Il se déshabilla et enfila les vêtements. S'allongea sur le lit. Ferma les yeux. Pensa à la photo de Hole. A Giorgi. Il glissa le pistolet sous l'oreiller. Bien qu'il fût vanné, il sentit venir l'érection, que sa queue appuyait contre le coton serré mais doux. Et il s'endormit avec la certitude rassurante qu'il se réveillerait si quelqu'un posait la main sur la porte de l'appartement.

* Sauvé, troisième album du groupe
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
mesrivesmesrives   04 avril 2016
Deux nouvelles photos .
« Tu vois que ce sont les mêmes personnes ? demanda Beate.
- Eh bien ...non.
- Moi non plus.
- Pas toi ? Si toi, tu ne le vois pas, ça ne peut vouloir dire qu'une chose : ce n'est pas la même personne.
-Non. Ca veut dire qu'on est face à un cas d' « hypermobilité ». Ce qu'on nomme dans les milieux autorisés visage du pantomime.
-Est-ce que je peux savoir de quoi tu parles, au nom du ciel ?
-D'une personne qui n'a besoin ni de maquillage, ni de déguisement, ni d'opération de chirurgie esthétique pour changer d'apparence. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
mesrivesmesrives   07 avril 2016
Harry inhala profondément. Il garda la fumée dans ses poumons, et songea que l'on devrait pouvoir souffler des images de fumée qui expliquent tout. Il expira en un long soupir rauque.
« Je crois qu'il faut trouver quelque chose qu'on apprécie en soi pour pouvoir survivre. Etre seul, c'est être asocial et égoïste, diront certains. Mais on est indépendant, et on n'entraîne pas les autres avec soi dans sa chute, si chute il y a. Beaucoup de gens ont peur d'être seuls. En ce qui me concerne, ça me rendait libre, fort et invulnérable.
- Fort d'être seul ?
- Ouaip. Comme a dit le docteur Stockman :
« L'homme le plus fort au monde est celui qui est le plus seul. »
- D'abord Süskind, et maintenant Ibsen ?
- C'était une phrase que mon père citait souvent, ricana Harry. Avant la mort de maman, ajouta-t-il avec un soupir.
- Tu as dit que ça te rendait invulnérable. Ce n'est plus le cas ? »
Harry sentit la cendre de sa cigarette tomber sur sa poitrine. Il l'y laissa.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
GrouchoGroucho   22 décembre 2014
- Pour commencer, cette "ennuyeuse affaire de trafiquants" était une ligue professionnelle ayant des ramifications dans la police, et qui a inondé Oslo d'armes de poing bon marché pendant un certain nombre d'années, rétorqua Bjarne Moller en tentant en vain de contenir l'irritation bien perceptible dans sa voix.
Une affaire que Hole, malgré la résistance dans la maison même, a reglée tout seul en plusieurs années de travail minutieux.
En second lieu, il a tué Waaler en état de légitime défense, et c'est l'ascenseur qui a été la cause de ce qui est arrivé au bras du défunt.
Troisièmement, nous n'avons absolument aucun élément permettant de dire qui a révélé quoi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
meknes56meknes56   13 septembre 2019
Elle était comme paralysée sous la lame du couteau qui brûlait contre la peau de sa gorge tandis qu'il lui donnait des coups de reins avant même d'avoir retiré son pantalon, comme un clébard en rut.
- Tu dis un seul mot, et je te taille en pièces ,chuchota-t-il.
Et elle ne dit jamais un seul mot. Car elle avait quatorze ans, et elle était sûre que si elle fermait les yeux très fort et se concentrait, elle verrait les étoiles à travers le toit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Jo Nesbø (41) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jo Nesbø
L'inspecteur Harry Hole est de retour ! Après avoir affronté un dangereux psychopathe buveur de sang dans La soif (Folio policier), il reprend du service dans une nouvelle enquête palpitante : Le couteau (Série noire). Cette fois-ci, Harry Hole est rattrapé par son passé et met sa famille en danger. Vendetta, boissons et trahisons sont au rendez-vous. Du grand Jo Nesbø !
autres livres classés : littérature norvégienneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jo Nesbo et Harry Hole

... Harry Hole, à la suite d'une bévue diplomatiquement grave, est muté à la surveillance des milieux néo-nazis de Norvège. Une seule consigne : faire le mort. Hole le voudrait qu'il n'y parviendrait pas. Surtout si sa meilleure amie est retrouvée littéralement brisée sur un chemin de neige ...

L'homme chauve-souris
Le léopard
Les cafards
Rue Sans-souci
Le bonhomme de neige
Le sauveur
Rouge-gorge
Fantôme
L'étoile du diable

9 questions
64 lecteurs ont répondu
Thème : Jo NesbøCréer un quiz sur ce livre

.. ..