AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Bruno Krebs (Traducteur)
ISBN : 2070618307
Éditeur : Gallimard Jeunesse (30/11/-1)

Note moyenne : 4.24/5 (sur 141 notes)
Résumé :
Trois armées marchent sur New Prentissville, chacune prêtes à anéantir les autres. La première, celle des Spackle qui avancent par milliers, attaque pour se venger. La seconde dirigée par le Maire, qui s'imagine déjà maître de Nouveau Monde.

Celle enfin de Mistress Coyle, la terroriste, qui continue sa lutte de pouvoir avec le Maire. Todd et Viola n'aspirent qu'à être ensemble et sont confrontés à la complexité des choix à faire. Rapports de force, tr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
Sando
  20 février 2015
Attention ! A ne lire qu'après avoir terminé les tome 1 et 2 car risque de spoilers !

Ca y est, la guerre entre les Spackle et les hommes a éclaté. Les luttes intestines pour le pouvoir et la victoire reprennent de plus belle et se font de plus en plus violentes, opposant toujours le Maire de New Prentissville à Maîtresse Coyle, tout en prenant à partie Todd et Viola. Des camps se forment de part et d'autre, mais seule l'union pourra permettre aux hommes d'avoir une chance de remporter la guerre contre les Spackle… Mais un accord entre les deux ennemis est-il seulement possible ? L'amour de Todd et Viola survivra-t-il à tous ces déchirements ?

Et voilà, c'est fini… « La guerre du Bruit » vient clore la fantastique trilogie de Patrick Ness et c'est avec regrets que je referme les aventures (ou plutôt mésaventures !) de Viola et de Todd… Des personnages attachants et extrêmement forts qui ont grandi et se sont affirmés au fil des tomes et dont l'amour sincère a su apporter un souffle de douceur et d'espoir à cette série pourtant très sombre.

Encore une fois, manipulation et jeux de pouvoir sont au coeur de cette intrigue menée à tambour battant, dans laquelle chacun développe ses dons et ses stratégies afin de s'attribuer la victoire. Propagande, lavage de cerveaux, extermination, tout est bon pour installer la suprématie d'un chef et peu importe la quantité de sang versé pour parvenir à ses fins… Un roman encore plus sombre donc, plus violent, qui fait ressortir la noirceur de l'âme humaine, sans toutefois étouffer toute note d'espoir…

« le chaos en marche » est donc une trilogie magistrale et passionnante, complètement addictive, riche en rebondissements et en émotions ! Un bijou de la littérature de science-fiction à ne pas rater !

Challenge Variétés: une trilogie
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
LiliGalipette
  09 novembre 2014
Le rebondissement final du tome précédent marque l'ouverture du dernier acte de cette histoire : les Spackles sont bien décidés à attaquer et exterminer les humains, hommes et femmes, en représailles de ce qui a été fait aux esclaves spackles de New Prentissville. le Maire Prentiss et Maîtresse Coyle vont devoir collaborer contre cet ennemi commun, mais leurs différends sont si grands que toute trêve semble impossible. Un autre vaisseau éclaireur est arrivé à Nouveau Monde et les colons sont déterminés à s'établir en paix. Mais c'est compter sans la farouche détermination de Viola de sauver Todd de la mauvaise influence du Maire. « Si c'est ce que Todd et moi ferions l'un pour l'autre, est-ce juste pour autant ? Ou bien cela nous rend-il dangereux ? » (p. 182) Avant d'arriver à la paix, il semble qu'il y a bien des obstacles à franchir, comme la haine du Spackle 1017 envers Todd. « La logique de la guerre est manifestement absurde. Vous tuez des gens pour leur dire que vous voulez arrêter de les tuer. » (p. 307)
Grand final réussi pour le dernier tome du Chaos en marche. On apprend finalement que le Bruit peut se contrôler et qu'il peut être une arme redoutable qui, comme toutes les armes, a un double tranchant. En partageant la narration avec une troisième voix, celle d'un Spackle, l'auteur a donné au texte une portée universelle : Todd, Viola et le Spackle représentent trois mondes différents qui aspirent à la paix, mais sont hélas prêts à la guerre. Par ailleurs, en faisant revenir des personnages que l'on croyait perdus, le récit retrouve une dimension d'espoir qui semblait disparue depuis la fin du premier tome. Amitié, pouvoir, différence, partage et amour sont autant de sujets traités avec subtilité en tentant de répondre à une question unique, celle de la possibilité de concilier l'individu et la communauté. La trilogie de Patrick Ness se referme sur une belle note d'espérance, au terme d'un grand travail sur l'écriture et l'occupation du texte sur la page. le chaos en marche est un texte qui se lit et qui se regarde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Maliae
  27 avril 2014
Spoil du tome 1 et 2 Dans ce tome 3 c'est la guerre, une guerre atroce entre trois camps. Cette fois-ci ce n'est plus les humains qui s'entretuent, mais les Spackles qui viennent se battre contre ceux qui ont fait du mal à leur peuple. Mais cela tourne au massacre, et fait sourire le Maire. Car oui il s'en réjouit de cette guerre qu'il a lui-même contracté. Et tout le long du livre on se dit que le monde entier peut souffrir, se battre et s'entretuer à cause d'une seule personne. Pour lire ce dernier tome, il faut avoir l'estomac et le coeur bien attaché parce que chaque page nous enfonce un peu plus dans l'horreur de cette guerre immonde qui semble ne plus vouloir se terminer tant les humains sont bêtes. Todd est toujours présent bien entendu, il va être confronté encore une fois à son ennemi juré le Maire, mais se trouve bien décidé à le changer s'il le peut, à faire de lui quelqu'un de bien, seulement pourra-t-il vraiment y arriver sans être changé et manipulé lui-même? J'ai vraiment eu très peur pour ce personnage tout du long, voyant l'influence que le Maire et la guerre avait petit à petit sur lui, mais en même temps il évolue, il change, il grandit, il apprend de lui-même et de ses erreurs (des erreurs qui peuvent le bouffer parfois), et puis surtout il apprend à maîtriser son Bruit. C'est un tome assez silencieux alors, le Bruit n'est plus aussi tranchant et plus aussi présent, il m'a presque manqué, notamment dans la relation de Todd et Viola. D'ailleurs Viola aussi est confronté à des choix difficile et parfois fait des erreurs et semblent perdu, mais apprends aussi de ses erreurs et élève la voix assez haut pour être entendu. J'adore ce personnage tout comme j'adore Todd, parce qu'ils étaient des enfants (qui ont dût grandir trop vite) et qu'ils deviennent bientôt important, assez important pour avoir le pouvoir d'arrêter cette guerre. Dans ce dernier tome une troisième voix se fait entendre, celle de 1017. Il a soif de vengeance, il est aveuglé par sa haine, et pourtant le peuple Spackle et leur chef vont l'aider à “se venger”. C'est un personnage complexe que j'ai apprécié également même s'il m'a foutu en boule des fois, aveuglé qu'il était par sa soif de vengeance. Il déteste Todd (qu'il appelle “le Couteau”) et ferait tout pour le faire souffrir, oubliant les personnes qui meurent autour de lui. Et c'est à travers ces trois personnages que sont Todd, Viola et 1017 que l'on vit l'histoire. Pleine de rebondissements, jusqu'à la toute fin on se demande ce qui va se passer, et on finis par moment essouffler par le rythme entrainant de ce livre. Impossible de voir les pages passées, on les avale à une vitesse incroyable et il est souvent difficile de s'arrêter (surtout en pleins milieu de l'action). L'écriture est toujours aussi bonne, chaque personne a sa manière de raconter (même si je trouve que le vocabulaire de Todd s'améliore quand même, surtout depuis le tome 1) et de vivre la guerre. L'amour qui existe entre Todd et Viola est toujours aussi fort et même plus encore, malgré des moments difficiles entre eux et j'ai adoré. le Maire est un personnage qui m'a foutu froid dans le dos, il est complètement fou, amoureux de la guerre et des massacres il rit quand il voit ses soldats se fairent massacrer et se sent heureux quand il tue des Spackles. Même s'il “évolue” on sent qu'il cache encore des choses, qu'il n'est pas sincère et qu'il VEUT contrôler. Je n'ai pas non plus aimé Maîtresse Coyle qui croit avoir raison, qui se prend pour une adulte et traite viola comme une gamine juste parce que soit disant elle connait la guerre (alors qu'en fait quand tu regardes au final c'est juste une terroriste). Les autres personnages sont tous intéressants (même si certains sont détestables) ils ont tous leur personnalité (bonne, mauvaise ou un peu des deux) et même s'il y en a qu'on voit pas beaucoup on les connait quand même. Et puis on arrive à la fin, et si tout le livre m'avait déjà bouleversé, remué, fait rire, secoué dans tous les sens, dérangés, fait crier, m'énerver, cette fois-ci j'ai complètement fondu en larmes. Une fin très très ouverte, qui laisse le choix d'imaginer ce qu'il peut arriver et aussi un peu d'espoir. En tout cas une fin magnifique, et même si elle est un peu “courte” (dans le sens où “naaan le livre est fini”) Bref, j'adore absolument cette trilogie et je la recommande. Moi je vais sûrement essayer d'autres livres de l'auteur de mon côté, parce que vraiment bravo pour ces livres magnifiques. Un dernier mot : je sais que certaines personnes n'aiment pas tellement la Young Adult, et bien une fois de plus je pense qu'ils peuvent lire ces livres sans frayeur je pense car ils s'adressent à un plus large public.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Bookenfolie
  22 mai 2011
Je vous avais déjà parlé du deuxième Tome (Le cercle et la flèche) de la trilogie « le Chaos en marche », et plutôt en de bons termes. Ce troisième et dernier Tome, m'a autant plu et est toujours aussi recherché et bien écrit. Je vous laisse découvrir :
Dans cet ultime Tome, nous retrouvons Todd et Viola, les personnages principaux des précédents romans, pour un dernier moment passé à leurs côtés. Pour vous resituer l'histoire, Todd habite depuis sa naissance, contrairement aux autres humains, sur une planète découverte par les terriens. Ayant pollué, abîmé, et rendu invivable, cette terre que nous connaissons tous, les terriens ont alors décidé de refaire leur vie sur cette nouvelle planète peuplée de « Spackle », des êtres vivants ayant les mêmes besoins que les humains, mais étant d'une tout autre mentalité. Ses parents étant morts, Todd vit avec Ben et Cillian. Un jour, après avoir ..... Todd va s'enfuir et va rencontrer la première fille de sa vie ; Viola. Tous deux vont devoir surmonter durant ces trois Tomes, de nombreuses aventures plus ou moins sombres. Comme son nom l'indique, le roman « La Guerre du Bruit » sera principalement axé sur la guerre finale qui oppose les trois clans (que vous découvrirez dès le deuxième livre). On y retrouve encore les personnages qui vous auront plu et que vous aurez détesté.
La trilogie de Patrick Ness est une série autant pour la jeunesse pour les adultes. Elle est, à première vue, une « simple » aventure qui peut plaire aux jeunes de douze ans. Ils seront happés par toutes les tournures que prennent cette magnifique histoire à travers l'intrigue principale et les personnages. Pour les plus grands, l'histoire sera toute autre. Ils seront bien évidemment surpris et intrigués par le cours des événements, mais ils verront également, le sens et la morale qu'a voulu transmettre Patrick Ness. Une étrange histoire qui nous fait penser par certains côtés, à la Deuxième Guerre Mondiale. Des clins d'oeil comme le Maire Prentiss ressemblant étrangement à Hitler, des Spackle traités comme les juifs dans les camps de concentration, ... Ce que je vous décris n'est qu'une infime part de la richesse des connaissances que nous transmet Patrick Ness, je suis d'ailleurs sûr que certains éléments m'ont échappé tellement il y en a.
Le deuxième point qui fait de cette série, une série culte, est le style de l'auteur. Patrick Ness s'est complètement intégré dans son roman futuriste, car il a, d'une part, changé l'orthographe de certains mots et d'autre part modifiées certaines expressions. (On pourrait aussi comprendre ces changements par le fait que Todd, le personnage principal, est illettré, mais je pense qu'il s'agit plus du fait que cette histoire se déroule dans le futur, et donc, que la langue s'est modifiée.) Patrick Ness est direct dans ses descriptions d'actions, s'étend durant les descriptions de sentiments et nous offre parfois quelques métaphores assez plaisantes dans les descriptions de lieux. C'est l'une des plus belles écritures (pour de la jeunesse) que j'ai pu lire. Alors, simplement pour découvrir son style, il faudrait lire ses romans qui sont des oeuvres de la littérature jeunesse !
Les personnages ont plusieurs facettes. Ils ne sont ni totalement bons, ni totalement mauvais et c'est l'une des nombreuses forces de cette série. On aime (en général) les personnages caractérisés dans les « gentils » et on n'aime pas (voir déteste, ce qui était mon cas) les « méchants ». Au total, ils m'ont fait sourire, pleurer, frémir et rager. Ils ont tous des qualités et des défauts, ce qui les rend humains. Dans ce tome, Todd se transforme (pas toujours dans le sens qu'on voudrait) et nous en fait voir de toutes les couleurs. Viola, quant à elle, s'affirme et son courage s'agrandit. En somme, des personnages touchants et qui nous paraissent réels par leur divers caractère !
Et il y a la fin... Il faut avouer que j'en avais un peu peur en entamant ce dernier Tome. J'avais peur qu'elle ne soit pas à la juste valeur de la trilogie. Mais finalement, c'est une fin tout à fait convenable. Elle joue avec nous jusqu'à la toute dernière ligne, me faisant pleurer et sourire. Je ne sais pas si j'en aurais voulu une autre, elle ne satisfera peut-être pas tous, mais pour moi, c'est une fin digne de Patrick Ness !
Et finalement, le seul élément que j'ai moins apprécié dans cet ultime Tome, est le fait qu'il y ait eu trop de passages de guerre, ce qui rendait parfois la lecture un peu ennuyeuse et exaspérante. Heureusement, ce n'était pas tout le temps le cas.
En résumé, c'est un roman qui nous prend par les tripes (excusez-moi l'expression), qui m'a fait pleurer et qui se termine en une vraie apothéose. L'écriture de Patrick Ness est magnifique et la richesse des idées de l'auteur est un délice à dévorer ! Une trilogie à lire de toute urgence !
Et finalement, en grand merci aux Éditions Gallimard Jeunesse et en particulier à Frédérique pour m'avoir offert l'ultime roman de la trilogie de Patrick Ness !
Lien : http://bookenfolie.skyrock.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
basileusa
  18 avril 2014
Un excellente dystopie qui se termine avec ce dernier tome dont la fin est à la mesure des trois tomes ! Je ne peux que conseiller à tous cette saga qui est à plus d'un titre originale , efficace et addictive .
Dans ce nouveau monde ,peuplé d'hommes ,chacun entend la pensée de l'autre . Todd ne connait rien d'autres que ce bruit de pensées ,jusqu'au jour où il tombe sur une fille dont il n'entend pas les pensées. On lui a pourtant dit que toutes les femmes étaient mortes...Todd va alors peu à peu découvrir la vérité et tout faire pour sauver cette fille.
C'est une trilogie terriblement efficace ,l'écriture est originale et on ne s'ennuie pas un instant ! Un vrai coup de coeur .
Commenter  J’apprécie          130
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
RadicaleRadicale   07 mai 2011
et tout ce que je pense alors que j'entends les hommes mourir et les Spackle mourir et que je les vois mourir en Bruit même les yeux fermés tout ce que je peux penser c'est -
Et c’est ça la guerre ?
C’est ça que les hommes veulent tant ?
C’est ça qui doit en faire des hommes ?
Commenter  J’apprécie          180
LaLoLaLo   03 mai 2011
Avec le soleil qui se couche, moi et le Maire debout sur les éboulis de la cathédrale, on regarde l'armée des Spackle qui descend toujours en zigzags la colline en face, leurs trompes de bataille vomissant un son à vous déchirer en deux -
Pendant que l'armée de Maîtresse Coyle entre dans la ville derrière nous, bombardant tout sur son passage -
Boum ! Boum ! BOUM !
Commenter  J’apprécie          50
LiliGalipetteLiliGalipette   09 novembre 2014
« Si c’est ce que Todd et moi ferions l’un pour l’autre, est-ce juste pour autant ? Ou bien cela nous rend-il dangereux ? » (p. 182)
Commenter  J’apprécie          70
ZiZi   28 mars 2015
Quelle chose triste, les hommes. Peuvent rien faire de bon sans être si faibles qu’ils feutent tout par terre. Peuvent pas construire quelque chose sans le démolir.
C’est pas les Spackle qui nous conduisent à notre perte.
C’est nous.
Commenter  J’apprécie          20
LauBlueLauBlue   17 août 2016
— Vous disiez que vous étiez transformé, je dis, ruisselant de sueur. Vous disiez que vous étiez devenu différent.
— J’avais tort. On ne change pas les hommes. Je serai toujours qui je suis. Et tu seras toujours Tood Hewitt, le garçon qui ne peut pas tuer.
— Mais si, je réplique avec force. Les hommes changent.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Patrick Ness (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patrick Ness
Bande annonce du film adapté de son roman "Quelques minutes après minuit", sortie dans les salles à l'automne 2016
autres livres classés : dystopieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

quelque minute après minuit

Quelle maladie de la mère du jeune garçon?

le cancer
la rage
la tuberculose

11 questions
35 lecteurs ont répondu
Thème : Quelques minutes après minuit de Patrick NessCréer un quiz sur ce livre
.. ..