AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de cats26


cats26
  12 novembre 2017
Patrick Ness est pour moi l'auteur de littérature jeunesse anglo-saxon dont l'oeuvre est la plus inventive et la plus intrigante. Chacun de ses livres que j'ai eu entre les mains m'a surprise d'une façon ou d'une autre que cela soit d'un point de vue de l'intrigue ou de la narration.
C'est donc avec une certaine trépidation que je commence ce roman qui bouscule tous les attendus d'une intrigue classique. le focus n'est pas sur les phénomènes extraordinaires, les héros qui sauvent le monde, leurs amours tumultueuses mais sur ceux qui s'agitent à l'arrière-plan de ces histoires-là, ceux qui continuent leur petite vie parallèlement à la geste héroïque.
C'est comme si on lisait l'histoire de la fille du district 12 non élue pour les Hunger Games, son soulagement de n'avoir pas eu son nom tiré, sa tristesse à voir partir Katniss et Pita, ses camarades de classe et la reprise de sa vie de fille de mineur ponctuée par les diffusions quotidiennes des jeux.

Dans ce roman, nous suivons la vie de Mikey et de ses amis dans leur dernière année de lycée, avant leur départ à la fac. Il y a pourtant des phénomènes inexplicables (lueurs bleues dans la nuit, par exemple), inquiétants (cerf zombie) mais leur développement se déroule dans un texte en exergue de chapitre.
Le récit principal se concentre sur les sentiments à sens unique de Mikey pour Henna, son amie de toujours, son impression d'être celui qui compte le moins parmi sa famille et ses amis, ses TOC irrépressibles, l'anorexie de sa soeur, l'alcoolisme de son père, la négligence de sa mère. Il va au lycée, sort avec ses amis, prépare ses examens, s'inquiète de qui va l'accompagner pour le bal, alors que des adolescents disparaissent. Ces adolescents, les indie kids, sont ceux qui sont les protagonistes habituels des séries de science-fiction : ceux qui font des actions héroïques, se sacrifient, souffrent mais ici, ils semblent interchangeables; leurs noms mêmes sont étranges et montrent qu'ils ne sont pas les héros de cette histoire.
Le cadre est une petite ville anglaise tranquille avec son centre commercial, son lycée, ses restaurants mais où vampires, fantômes, dieux apparaissent.

J'ai eu un véritable coup de coeur pour ce roman atypique, mêlant trame de roman fantastique et de roman "réaliste".
Néanmoins, plus le roman avance, plus les deux trames se mélangent, plus les protagonistes de la vie "normale" subissent les contre-coups des événements fantastiques et ils finissent par entrer en contact avec l'autre monde. Ce qui était en marge envahit peu à peu le récit de Mikey.
De plus, c'est un roman bourré d'humour. le narrateur, Mikey, ne tombe jamais dans le mélodrame malgré les événements dramatiques qu'il vit. Cette mise à distance ne l'en rend que plus vulnérable et attachant.

Ness réussit ainsi à montrer que toute vie d'adolescent et par extension toute vie est héroïque en elle-même,; ce que chacun fait est primordial pour lui et il le vit aussi intensément qu'un personnage qui combat le Mal ou sauve l'Univers.
La note de l'auteur en fin de roman révèle le secret derrière les trames imbriquées. de quoi brouiller encore une fois (comme dans "Et plus encore") les frontières entre fiction et réel.

En résumé, un roman original et jubilatoire qui confirme l'époustouflant talent de cet auteur.

A partir de 14-15 ans
Commenter  J’apprécie          41



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (4)voir plus