AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Éditeur : Erato-Editions (01/01/1900)

Note moyenne : 4.02/5 (sur 25 notes)
Résumé :
Vous voyez la jeune femme assise là-bas, près du bar?
Vous vous demandez surement ce qu'elle attend, ou plutôt... qui?
Allez lui demander, elle vous racontera peut-être son histoire, celle d'une rencontre destructrice qui a changé sa vie.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
gabrielleviszs
  30 août 2014
http://chroniqueslivresques.eklablog.com/raphaela-nessa-a109191738
Je tiens à remercier chaleureusement les éditions Erato pour l'envoi de ce service presse. Il s'agit du même auteur que pour « Double jeu » et pourtant je n'aurais pas du tout le même oeil critique, bien au contraire. Autant je n'avais pas apprécié sa première nouvelle, autant celle-ci je l'ai ADORE, comme quoi les goûts et les couleurs, cela ne se discute pas.
Dès le départ nous pouvons ressentir une tension, une certaine retenue, mais aussi de la tristesse dans les propos. La jeune femme raconte son histoire, celle qui à commencé il y à un peu plus d'un an. Un rencontre qui a tout bouleversé dans sa vie. Un homme charmant avec qui une relation à longue distance va s'installer. Je m'arrête là, pas besoin de plus, la nouvelle est courte, se lit vite, trop vite même, à peine tourné la première page que nous arrivons à la fin qui nous prend à la gorge.
Raphaela nous embarque dans sa propre histoire, ses sentiments, ses pensées, ses envies de croire, ses doutes de ne pas voir, de ne pas sentir. Viens enfin le moment où le dénouement arrive, où les écrans deviennent réalité, où la passion prend le pas. Et puis les doutes reviennent, le désir se fait plus fort, l'obsession devient grandissante, les questions ne cessent d'affluer. Comment faire pour que la distance ne soit plus un obstacle ? Car entre eux c'est la passion, les points communs sont de plus en plus présent et puis… Et puis que se passera-t-il si au final l'un des deux s'attend à une chose qui ne viendrait pas ?
En peu de pages, nous passons par toutes les étapes lors d'un décès d'un proche, même si c'est une relation dont nous parlons. L'incompréhension, le pourquoi c'est arrivé, le refus de comprendre qu'il ou qu'elle n'est plus là, la folie guette à grand pas rendant l'obsession devenir glauque, malsaine. Et au final l'acceptation que rien de bien ou de pire ne peut arriver. Une véritable descente aux enfers que Raphaela va vivre, va nous montrer sans réellement se rendre compte au début qu'elle oublie. Elle oublie des choses, elle oublie de respirer, elle oublie de vivre tout simplement, la rendant inerte. Elle à besoin de concret, de toucher et va prendre une décision, la seule qui lui soit raisonnable. L'attente, la vision, l'odorat, le toucher, ses sens sont en alerte, tous. Et la déception, de nouveau. Plus nous avançons dans le texte et plus le mal-être est prenant, vivant, étirant sa toile sur la jeune femme pour mieux venir lancer ses filets sur nous et nous impliquer dans l'histoire.
J'ai été émue de ce qu'elle a vécu, sa faiblesse à été de croire en eux, en lui. La fin de l'histoire ne me semble pas justifiée dans la réalité, car malgré tout, la vie est un apprentissage qui dure jusqu'à la fin de notre essence. Malgré tout, j'ai très bien compris le pourquoi du comment. Cet instant fugace, cette simple seconde où tout bascule, où plus rien ne compte que la souffrance qui s'est installée depuis si longtemps qu'il est dur de ne pas la faire partir. Ce n'est pas surprenant, par contre, j'en connais un qui va s'en mordre les doigts, à moins que tout ne fût que faux-semblants.
Le coeur d'une femme est ce qu'il y a de plus précieux, le briser revient à détruire tout espoir sans avoir une chance de s'en remettre.
...
Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
lesangdeslivres
  30 avril 2015
La couverture est magnifique comme toutes celles des Éditions L'ivre-Book et en particulier celle de la collection La romance. Les couleurs correspondent parfaitement à l'histoire. L'aspect sombre en noir et blanc et l'aspect heureux en couleurs.
En débutant cette nouvelle, nous sommes ravis de connaître Raphaëla. C'est une jeune femme au grand coeur et quand elle donne quelque chose, ce n'est pas à moitié. Tout de suite, nous sommes touchés par elle, car nous sentons qu'elle est très sentimentale et très fragile.
Nous faisons la rencontre d'un jeune homme intéressant au premier abord.
Nous sommes ravis de découvrir une très belle histoire d'amour et nous ne pouvons pas lâcher des yeux une seule phrase de cette nouvelle. Nous sentons la tristesse nous envahir au fur et à mesure de l'histoire et nous comprenons pourquoi un personnage en particulier est si triste. Nous ressentons tout son désarroi et son incompréhension. Nous sentons que quelque chose se trame et nous sommes impuissants que ce soit pour un personnage ou pour un autre.
Quand nous voyons ce qu'un des deux personnages fait à l'autre, nous sommes irrités et nous avons envie de le secouer pour qu'il se rende compte du mal qu'il fait.
Nous assistons impuissants à une descente en enfer. Les larmes commencent à sortir et nous n'avons pas fini.
Quand nous croyons que ça va aller mieux, c'est encore pour mieux pleurer par la suite.
Nous sommes très troublés de la tournure que prend la fin. Nos larmes coulent sans que nous puissions les arrêter.
Nous avons envie de rentrer dans le livre d'arracher les yeux à un personnage, de le violenter, tout ça parce qu'il a été stupide est trop fière.
Nous sommes contents de voir que pendant toute sa vie, il va souffrir et qu'il va s'en vouloir. Sa vie aurait pu être belle, il a fait que l'assombrir.

Est-ce que j'ai aimé ce livre ?

C'est une histoire très touchante appuyant bien sur les sentiments des lecteurs. J'ai totalement adhéré à cette nouvelle. Bien que ce soit une histoire d'amour tragique, l'auteure à su me faire sortir les larmes des yeux grâce à son histoire et je peux dire que j'ai très envie de lire d'autres romans d'elles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Patpepette
  25 octobre 2016
C'est le troisième livre que je lis de cette auteure, Nessa. J'ai commencé par « Double jeu puis le constat ».
J'ai adoré les deux, drôles, des réparties formidablement bien trouvées, j'avais passé de très bons moments,
les sujets traités étaient bourrés d'humour comme on aime.
Pour celui-ci, en revanche j'avais été averti que c'était un autre registre du style « sortez les mouchoirs ».
Peu importe, je peux avoir de très gros coups de coeur pour des histoires humoristiques ou tristes, tout dépend
de la façon dont l'auteure nous le transmet. Je tiens à souligner que la couverture est magnifique et elle nous
attire dès le premier regard. J'ai été profondément touché par ce récit, qui montre que par des paroles
maladroites, des silences qui durent, des idéaux qui partent en fumée, l'équilibre d'une personne peut
basculer en une fraction de seconde. Cette nouvelle, c'est un acte manqué avec toutes les conséquences
que cela peut impliquer. Quand l'on s'en rende compte, il est souvent trop tard. Alors, vient le temps des
questions… Et si j'avais fait ci... et si j'avais dit ça… Peut-être aurions nous pu éviter une telle tragédie. Puis vient le tour de l'incompréhension, de la culpabilité… Peut-on se reconstruire après une épreuve pareille ? l'auteure décrit parfaitement les étapes et les pensées de cette jeune femme éprise de cet homme. Bien sûr la distance peut être une difficulté supplémentaire pour bâtir une relation mais elle ne doit pas servir d'excuse. Un parcours psychologique brillamment exposer par Nessa.
En tant que lectrice, je n'ai pu qu'assister impuissante à la descente aux enfers de Raphaëla. une lecture
bouleversante et réaliste, face a une réaction extrême qui nous dépasse. Qui sommes-nous pour juger ?
personne n'est en mesure de dire ce qu'il ferait s'il se trouvait dans ce même état d'esprit. Analyse détaillée d'un acte manqué avec des conséquences irréversibles. l'auteure a une fois encore su conquérir mon coeur. Comme quoi, quelque soit le thème abordé, quand l'art d'écrire et de faire passer le message est là, le résultat est au rendez-vous. Beaucoup d'émotions, d'impuissance, devant un tel chagrin d'amour... Avec des si... Jonathan et Raphaëla aurait pu avoir un avenir commun… Mais voilà souvent la vie est une histoire de choix…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Zaureole
  21 septembre 2014
Merci aux éditions Erato pour ce SP. Tout d'abord, je suis conquise par la couverture. Elle est simple, principalement faite de noir et de blanc, avec un le de rouge mais elle est très efficace. Elle capte le regard du lecteur.
C'est une nouvelle assez courte qui se lit très vite et qui est sympathique.
C'est une histoire d'amour entre deux personnes. Une soirée, un regard et c'est le coup de foudre. le destin à mis ces deux jeunes sur la même route. Toutefois, tout ne se passe pas toujours comme on le souhaite.
Dans le vie, il faut faire des choix qui ne sont pas toujours simple. Prenons nous toujours les bonnes décisions? Il faut parfois choisir quitte à souffrir.
J'appréciait le gars au début mais j'ai vite changer d'avis. C'est un con. Il reproche des choses qu'il fait aussi. Je ne peux pas en dire plus sans dévoiler des éléments de la nouvelle. J'ai pleins la jeune fille mais elle a payer le prix de sa décision.
Cette histoire fait réfléchir d'une certaine manière. L'amour n'est pas simple. Un jour on rencontre des obstacles qui peuvent et dur à surmonter. Fait t-il se battre et prendre le risque de souffrir, peut être d'être heureux ou laisser tomber, baisser les bras et en subir les conséquences? Tel est notre destinée à tous, celui de faire des choix dans la vie, d'écrire notre histoire et de choisir quel chemin on décide de prendre. C'est le genre d'histoire qui pourrait tellement ce passer dans la vie de tout les jours. Ça nous rappelle qu'on n'est jamais à l'abri.

La fin est assez triste. Cette nouvelle fait réfléchir. Parfois, il en faut peu pour se poser des questions et remettre en cause certaines choses. J'ai apprécié lire ces quelque pages.
Lien : http://sur-la-route-de-nos-l..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Neeneeson
  27 mars 2017
C'est une nouvelle que j'ai découverte grâce aux éditions L'ivre Book. Je les remercie encore de m'avoir fait découvrir cette nouvelle que j'ai adorée. L'auteure a réussi à me conquérir en 22 pages ce qui est fort ! J'aime beaucoup la couverture de cette nouvelle qui est très simple mais vraiment belle. La plume de l'auteure m'a vraiment envoutée et je ne veux même pas savoir ce que ça donnerait sur un roman de 350 pages.
On va suivre la vie amoureuse de Raphaëla avec un homme dont elle tombe folle amoureuse. En principe toutes les romances finissent plutôt bien mais celle-ci m'a laissé sans voix. Je suis passée par tant d'émotions en si peu de pages. L'auteur m'a complètement convaincue et sa nouvelle se lit comme un rien et on en veut encore et toujours plus ! Cela me donne vraiment envie de lire d'autres histoires écrite de sa plume.
Je vous conseille vraiment de lire cette nouvelle, elle m'a tellement bouleversée. J'ai même pleuré à la fin tellement je n'en pouvais plus. J'avais l'impression de me tenir à côté de Raphaëla et de voir avec elle tout ce qui lui arrive c'est vraiment troublant. Nessa arrive à nous faire entrer dans l'histoire sans vouloir en ressortir. Je n'avais qu'une envie à la fin c'est d'en lire encore et toujours plus.
Merci encore aux éditions L'ivre Book pour cette superbe découverte qui je pense en conquerra encore plus d'un. Un gros coup de coeur même s'il y en avait pas assez et que j'en désirais encore plus !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
gabrielleviszsgabrielleviszs   30 août 2014
Ça y est, il est là, à l’heure… En le voyant mon cœur manque un battement.
Il a son pantalon à pince noire qui lui fait des fesses à tomber et une chemise blanche ouverte sur son torse, laissant apparaitre le haut de son petit duvet, ses cheveux sont un peu plus long que la dernière fois, mais ne cachent pas son magnifique regard. Il s’approche de moi le regard pétillant et son sourire en coin, je lui plais je le sais! Ne sachant pas si je dois l’embrasser, lui sauter au cou ou juste lui faire la bise, je le laisse faire le premier pas. Il vient me déposer un baiser au coin des lèvres comme moi la première fois où l’on s’est vu, les effluves de son parfum embaument la pièce et à cet instant ma vie reprend enfin un sens, il est cette pièce manquante à mon bonheur, je le sais. On s’assoit l’un en face de l’autre et l’espace d’un instant je me perd dans le bleu de ses yeux, j’ai l’impression d'effectuer un retour d’un an en arrière. Sa main vient prendre la mienne, il joue avec, l’effleure doucement, mais le silence qui s’installe entre nous s’éternise comme pour ne pas briser ce moment de retrouvailles, nous sommes l’un avec l’autre et c’est tout ce qui compte. Notre bulle se brise quand le serveur vient pour nous demander ce que nous souhaitons boire, il prend un café et moi un coca. Il me fixe avec son sourire en coin, sa main toujours à caresser la mienne, mais ne se décide à parler que lorsque le serveur nous dépose nos boissons. Ses premiers mots sont pour s’excuser du mal qu’il m’a fait et que je lui ai énormément manqué, il
n’en faut pas moins à mon cœur pour ce remettre à battre à tout va…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
PatpepettePatpepette   25 octobre 2016
À cause de mes absences répétées et du manque d'investissement le peu de fois où j'étais présente ma
patronne m'a virée. Mais «amies» si je peux encore les appeler comme ça, en ayant marre que je refuse
systématiquement les sorties qu'elles me proposaient et que je broie du noir se sont éloignées peu à peu
me laissant seule dans ma déprime, mais je m'en foutais ce que je voulais c'étais lui et personne d'autre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
PatpepettePatpepette   25 octobre 2016
Au moment de nous dire au revoir, il m'a demandé comment je voyais notre avenir est la seule réponse
qui m'est venu c'est de lui dire qu'on avait chacun nos vies et que l'on ne pouvait pas se projeter, seul
l'avenir nous dirait comment les choses évolueraient.
Commenter  J’apprécie          00
PatpepettePatpepette   25 octobre 2016
C'est à ce moment-là que j'ai senti mon cœur se déchirer, que les larmes ont coulé et que mes sentiments
pour lui se sont révélés. J'étais amoureuse de lui et j'avais loupé la seule occasion De lui dire en face à cause
de ma peur.
Commenter  J’apprécie          00
ebene54ebene54   29 mars 2019
"Si je venais à te perdre, je n'aurais peut-être pas le courage de me tuer physiquement, mais mentalement, je serais réduite à néant."
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : nouvellesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3507 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..