AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Christel Espié (Autre)
EAN : 9782372731201
32 pages
Les Editions des Eléphants (22/09/2022)
4.5/5   28 notes
Résumé :
Par le truchement d'une lettre bouleversante écrite à la résistante Marianne Cohn, l'auteur Philippe Nessmann redonne vie à cette jeune femme au courage admirable, retraçant son enfance à Berlin dans une famille juive allemande, son adolescence assombrie par la montée du nazisme, son exode vers l'Espagne puis la France, son entrée dans la Résistance à l'âge de dix-huit ans, en Savoie. Elle n'aura alors de cesse, jusqu'à son arrestation en mai 1944, de cacher des enf... >Voir plus
Que lire après Te souviens-tu, Marianne ? Histoire de la résistante Marianne CohnVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
4,5

sur 28 notes
5
10 avis
4
4 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis
Un Roman illustré à l'histoire poignante sans nul doute. "Te souviens-tu?". Une question qui nous suggérera qu'au moment elle lui était posée, Marianne était vivante, sauve, que l'aventure qui suit n'était plus que du passé.

Nous découvrirons encore un pan intéressant et émouvant de cette quête de survie face à la traque juive nazie pendant la Seconde Guerre Mondiale.
La jeune Marianne sera notre héroïne, elle aura 21 ans lorsqu'elle sera investie de la mission d'emmener des enfants hors d'atteinte des rafles.

Nous verrons les choses du côté allemand, (comme l'auteur anglais Michaël Morpurgo l'avait fait avec son roman pour ados " Loin de la ville en flammes", là aussi les habitants subir la folie de leur propre dirigeant, le dictateur Adolf Hitler. Si Morpurgo raconta comment des civils furent pris entre les feux de la guerre, l'auteur de ce roman illustré, Philippe Nessmann, mettra aussi l'accent sur une chose: avant d'abattre les foudres de sa théorie sur le restant du monde, Hitler commença par s'en prendre aux "juifs" de son pays, l'Allemagne.

La petite Marianne n'avait que 11 ans lorsqu'elle réalisa que les familles comme la sienne avait un culte religieux, des croyances, ils étaient juifs mais ne pratiquaient pas.
Jusqu'alors, pour elle, on l'imagine, sa famille était une famille comme une autre, sans spécificités. C'est l'exil qui paradoxalement la rapprochera de la religion, de sa culture. Il y aura le temps pour faire connaissance, c'est certain.


Depuis ce jour, elle sera renseignée : elle est différente et dorénavant, elle n'aura plus les mêmes droits que ses amis : "depuis qu"Hitler a pris le pouvoir aux dernières élections, les juifs n'ont plus le droit d'être fonctionnaires, avocats, médecins, ou d'avoir des postes importants...". Les gens comme elle seront même arrêtée. Grand dieu, pourrait-on se dire en lisant, il a été élu, qu'ont-ils fait ?
"Hitler prétend qu'ils sont responsables de la faillite de l'Allemagne..."

C'est assez émouvant de réaliser que très tôt, Marianne sera habituée à la cavale. Comme beaucoup d'enfants.
L'année suivante, la famille fuyait en Espagne.
Et se trouvera pris dans une Guerre civile espagnole.
Le monde n'est plus sûr.

Direction la France.
La France est alors en guerre contre l'Allemagne nazie, la menace d'Hitler les poursuit finalement hors des frontières et sa famille est emprisonnée parce qu'elle est allemande puis parce qu'elle est juive... 

Marianne ne devait plus savoir qui elle était. Ce qu'elle savait, qu'à défaut d'être une bonne "allemande", elle était innocente.

Elle a 15 ans. Où se cacher?
On découvre comment progressivement le personnage, si jeune, est pourtant entré en résistance.
A 21 ans, Marianne était en prison, 3 mois, puis relâchée faute de preuves.
Marianne, courageuse, se portera volontaire pour remplacer une amie arrêtée par la Gestapo, pour convoyer un groupe d'enfants juifs en territoire neutre Suisse.
Notre histoire.

Une allemande parmi la Résistance française.
Plus de 200 enfants sauvés...

Les illustrations de Christel Espié sont toujours superbes, d'un caractère réaliste, romantique et ajoutant ici du romanesque à une réalité bien cruelle, terrible.
Pauvres enfants.
Comme aujourd'hui, dans notre réalité, un enfant ne peut être interrogé sans la présence de ses parents, on n'imagine guère sans doute des enfants se faire questionner par la Gestapo. Comme un adulte.
Le texte de Philippe Nessmann restera dans les faits, concis mais les circonstances seront racontées avec un peu de style et d'émotion pour alléger, la narration racontera Marianne comme si c'était un ou une amie qui l'avait connu.

Un récit incroyable, poignant.
On imagine jamais les choses avant qu'elles n'arrivent quand on ne prend pas garde. Comme ici, certaines histoires pouvaient être empêchées, et oui, on ne le redira jamais assez: Hitler fut élu.
Commenter  J’apprécie          30
Ce très bel album rend hommage à la résistante Marianne Cohn, passeuse d'enfants traqués pendant la Seconde Guerre mondiale.

Très bien écrit, ce livre est également très bien illustré. C'est un vrai plaisir de lecture même si la thématique est évidemment beaucoup moins agréable.
Je ne connaissais pas cette femme, son histoire. Comme tous les témoignages de cet acabit, c'est extrêmement admirable et touchant.
Commenter  J’apprécie          100
Dans cet album, nous suivons le destin de Marianne Cohn, résistante juive durant la Seconde Guerre mondiale. Nous partons sur les traces de cette femme qui a lutté toute sa vie jusqu'à sa mort pour protéger des enfants juifs du sort qui leur était destiné : la mort. Nous apprenons d'elle qu'elle est née en 1922 à Mannheim, a passé son enfance avec ses parents Margaret et Alfred Cohn à Berlin. Suite à la montée du nazisme, des extrémismes et la propagande menées par Hitler, sa famille s'exile en Espagne. Mais, en 1936, une guerre civile éclate en Espagne ce qui les conduit à rejoindre la France. Votre vie était sans cesse opprimée et dictée, vous passiez votre temps à fuir pour tenter de survivre au pire. Malheureusement, ce n'était que le début de la guerre, le temps était grave car la France est entrée en guerre avec l'Allemagne. Ta soeur et toi, avez été séparé de vos parents, restés enfermés, faute de leur religion juive. Heureusement, une belle étoile vous a accueilli, Les éclaireurs israélites vous ont accueilli au sein de leur ferme de Villefranche-de-Rouergue. Tes parents ont retrouvé leur liberté en 1941, après avoir enduré les terribles conditions de vie du camp de Gurs. A ce moment-là, tu venais d'avoir dix-huit ans, ce que tu as vécu jusque-là, t'as ouvert les yeux sur ta vocation : celle d'aider les autres. Ainsi, tu t'es engagée avec tes compagnons du Mouvement de jeunesse sioniste au sein de la Résistance pour sauver des vies. Tu peux être fière de ce que tu as accompli, grâce à toi, tu as sauvé des centaines de vie. Tu as menée une vie faite de supplices entre les risques encourus, ton arrestation à Nice mais tu n'as jamais abandonné, au prix de ta vie pour sauver les tiens et les autres.

Cet album narre le portrait d'une femme importante et courageuse qui a oeuvré toute sa vie pour sauver des vies, quitte à perdre sa propre vie. Son histoire est singulière et est d'autant plus émouvante car c'est une histoire réelle. Grâce à son histoire, qui mélange des faits historiques réels et des éléments biographiques de la vie de Marianne Cohn, nous découvrons par le biais de cet album, un nouveau pan de l'histoire, celle de la petite histoire dans la grande. Les dessins sont très réussis, ils parviennent à représenter encore plus le réel.
Commenter  J’apprécie          00
Née en 1922, Marianne Cohn est une fillette juive allemande comme les autres qui grandit à Berlin entourée de ses parents et de sa soeur. Mais lorsque Hitler s'empare du pouvoir, sa famille décide de s'exiler en Espagne, puis en France avec l'arrivée de Franco.

Séparée de ses parents au début de la guerre, elle décide à l'âge de dix-huit ans de s'engager dans la Résistance. Tout bascule pour la jeune Marianne durant l'été 1944, alors qu'elle accompagne des enfants juifs à la frontière suisse.

J'affectionne particulièrement cette maison d'édition qui nous offre à chaque fois de belles pépites jeunesse et cet album de toute beauté ne déroge pas à la règle.

Un texte fort, poignant qui retrace le portrait de cette femme courageuse qui est à l'origine du sauvetage de plus de deux cents enfants pendant la Seconde Guerre Mondiale.

L'auteur s'adresse à Marianne et évoque Renée, l'une des enfants que Marianne a sauvé, aujourd'hui octogénaire, que Philippe Nessmann a pu rencontrer.

Une lecture nécessaire qui permet de sensibiliser les plus jeunes au sort des juifs durant la guerre avec à l'appui à la fin de l'ouvrage d'une double-page documentaire.

Un sublime hommage rendu à cette résistante allemande qui a sacrifié sa vie pour celles des autres.
Lien : https://mesechappeeslivresqu..
Commenter  J’apprécie          90
Connaissez-vous la résistante Marianne Cohn?

Moi non, jusqu'à ce que je la découvre à travers cet album magnifiquement illustré par Christel Espié, dans lequel Philippe Nessmann s'adresse directement à Marianne, via une lettre.

Marianne est une fillette juive allemande qui vit à Berlin.
Lorsque Hitler prend le pouvoir en 1936, sa famille part s'installer en Espagne, puis en 1939 ils fuient la guerre civile et le gouvernement de Franco et arrivent en France où très vite, ses parents sont emprisonnés car ils sont allemands, puis en 1940, lorsque l'Allemagne gagne la guerre, parce qu'ils sont juifs.

Dès 1941, Marianne entre en résistance et fait passer des enfants juifs en Suisse. Mais ce jour de Mai 1944, rien ne se passe comme prévu et elle est arrêtée avec les enfants qu'elle accompagne. Résistante jusqu'au bout, elle ne parlera pas et supportera les violences et la torture. C'est à ce moment-là qu'elle rédige le poème "Je trahirai demain", qui montre le courage et la pugnacité dont elle faisait preuve et qui est encore étudié de nos jours dans les écoles.

Quel combat! Quel courage! Cet album rend un magnifique hommage à cette femme qui n'hésitera pas, quitte à y risquer sa vie, à sauver près de 200 enfants!

L'auteur a d'ailleurs rencontré une de ces enfants, Renée Koening, âgée de 10 ans à l'époque et qui en a désormais 88, qui se souvient très bien de Marianne.

La fin de l'album présente, via des documents d'époque, les faits historiques et les parcours empruntés par Marianne et tous ces enfants, et se clôture sur une magnifique photo de Marianne.

C'est une très belle lecture à mettre entre toutes les mains!

Lien : https://www.instagram.com/p/..
Commenter  J’apprécie          50


critiques presse (2)
CNLJ
16 février 2023
Ce livre émouvant rend hommage à la résistante méconnue Marianne Cohn. Parce que ses parents sont juifs, sa famille quitte l'Allemagne en 1934 pour se réfugier en Espagne puis en France, où elle entre dans le Mouvement de jeunesse sioniste et dans la résistance.
Lire la critique sur le site : CNLJ
Ricochet
03 janvier 2023
La conclusion est magnifique, dans la rédemption des enfants, le sacrifice de Marianne, sa force et sa fragilité. Philippe Nessmann s’adresse à elle, à nous lecteurs ; Christel Espié la dépeint avec tendresse, proche et douloureusement rayonnante. Un point historique et une dernière photographie lumineuse complètent cet album bouleversant.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Je trahirai demain pas aujourd’hui.
Aujourd’hui, arrachez-moi les ongles,
Je ne trahirai pas.

Vous ne savez pas le bout de mon courage.
Moi je sais.
Vous êtes cinq mains dures avec des bagues.
Vous avez aux pieds des chaussures
Avec des clous.

Je trahirai demain, pas aujourd’hui,
Demain.
Il me faut la nuit pour me résoudre,
Il ne faut pas moins d’une nuit
Pour renier, pour abjurer, pour trahir.

Pour renier mes amis,
Pour abjurer le pain et le vin,
Pour trahir la vie,
Pour mourir.

Je trahirai demain, pas aujourd’hui.
La lime est sous le carreau,
La lime n’est pas pour le barreau,
La lime n’est pas pour le bourreau,
La lime est pour mon poignet.

Aujourd’hui je n’ai rien à dire,
Je trahirai demain.
Commenter  J’apprécie          20
Tu t'étais trouvé une seconde famille, une famille spirituelle ; plus jamais tu ne te sentirais ni seule ni déracinée.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Philippe Nessmann (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philippe Nessmann
Vidéo "En cuisine", réalisée en 2023 par le Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil. L'auteur Philippe Nessmann présente ses ingrédients pour écrire un livre.
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (47) Voir plus



Quiz Voir plus

C'est la guerre !

Complétez le titre de cette pièce de Jean Giraudoux : La Guerre ... n'aura pas lieu

de Corée
de Troie
des sexes
des mondes

8 questions
1117 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , batailles , armeeCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..