AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266233629
Éditeur : Pocket (14/08/2013)

Note moyenne : 2.22/5 (sur 18 notes)
Résumé :
Amis chats, ce livre est pour vous ! Un ouvrage indispensable pour tous les amoureux des êtres humains, à toujours garder sous la patte !

« J'ai dévoré ce livre. »Azraël

« Ze crois que z'ai pas tout compris... »Sylvestre, dit Grosminet

« Si vous ne devez lire qu'un livre cette année, lisez celui-ci ! »Garfield

« Un livre hilarant. »Avantages

« Au travers de ce qui peut finalement sembler un p... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
LiliGalipette
  21 décembre 2014
Nous le savons, le chat est souverain. Il ne vit pas chez nous : c'est nous qui avons la chance de partager son espace. Et parce que nous ne sommes que des humains, nous aimons à la folie notre félin de canapé, notre tigre de salon, notre puma nourri aux pâtées ultra luxe avec supplément gold. « le chat n'est pas amour, il est aimé. Et c'est très bien ainsi. » (p. 13) Mais voilà, l'amour, qu'est-ce ? Et surtout, qu'est l'amour chez les humains ? Voilà l'importante question que le narrateur, un chat, tente de résoudre. « Aimons-nous plus le canari que les croquettes ? le coussin plus que le griffoir ? » (p. 8)
L'homme est donc l'objet de l'analyse pointue et dédaigneuse du chat. Qu'a-t-il donc, l'humain, à être obsédé par l'amour ? Spirituel, sexuel, amical, familial, matériel, l'amour est sur toutes les lèvres humaines. le chat en fait les frais, lui qui n'est rien tant qu'indépendant. « Je t'aime, donc je te nomme, parce que ton identité m'est chère. » (p. 24) Donc l'amour est passé en revue, du flirt à la rupture, en passant par le coït – interrompu ou non – et l'élevage des enfants. Pardon ? Il faut dire éducation ? Si vous voulez...
Alors, oui, évidemment, ce texte est drôle, mais à la manière subtile du chat, lequel sait si bien doser dans son regard et dans son attitude à notre égard l'intérêt et le mépris. À bien y regarder, le chat est un cynique. Et pour une raison bien obscure, l'homme s'obstine à faire de Rominagrobis un miroir dans lequel il s'observe et s'analyse.
Au passage, l'auteure (parce qu'évidemment, ce n'est pas un chat qui a écrit le texte) donne des informations utiles sur le comportement des chats. J'ai donc appris à regret que Bowie ne m'embrasse pas quand elle lèche mes joues ou mon nez. Et si elle se frotte à mes bas, ce n'est pas par amour pour ma personne, mais pour les croquettes (qui puent et qu'elle adore) qu'elle sait que je ne manquerai pas de verser dans sa gamelle (achetée une fortune parce qu'elle était tellement mignonne).
À certains égards, ce petit texte humoristique m'a rappelé le bel essai de Stéphanie Hochet, Éloge du chat. J'y ai trouvé la même admiration pour l'animal à pattes de velours. Que voulez-vous ! Quand on aime les matous, on ne peut pas s'empêcher d'en parler !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          101
RoroBouquine
  21 novembre 2013
La première fois que j'ai vu ce roman, c'était sur la page Facebook des éditions Pocket. Étant une grande fana de chats ce livre ma directement taper à l'oeil par sa couverture et son titre.
Que dire de plus à part que je suis énormément déçue par cette lecture que j'ai trouvé tout simplement ennuyante. Pour commencer, je n'ai trouvée aucun rapport avec le titre et cela à le don de m'énerver. Pourquoi le mot " chat " apparaît-il dedans ? À part peut-être pour le peu d'illustrations et les encadrés d'informations sur eux, je ne vois absolument pas le rapport avec les minous.
Ensuite, je pensais qu'on verrait la vision du chat sur notre présence ou bien la façon dont ils nous voyaient.. quelque chose comme ça. Et bien non, rien de tout cela. À la place nous avons je ne sais trop quoi. Je ne sais même pas comment appelé ce que l'auteure nous propose ! En fait, on commence par parler des sentiments entre l'homme et la femme.. puis tout doucement on entre dans la sexualité, une grande partie du roman tourne autour de ça d'ailleurs et je n'exagère rien dans mes propos.. pour finir avec la famille, la fécondité, la naissance etc.
Dans un des chapitres, je crois bien que c'était dans le chapitre 14, j'ai trouvé que ça partait en sucette et qu'on sortait affreusement du sujet même si je dois vous avouer que, je ne vois aucun sujet dans ce livre. J'ai trouvé que dans certains chapitres il y avait des propos assez vulgaire.. notamment vers la fin avec le mot " pédé " qui m'a vraiment choqué surtout que cela ne signifie pas ce que l'on pense.
Le fait que je n'ai trouvé aucun rapport avec les chats, que ça tourne autour du même sujet ( sentiments, sexe ) la lecture devenait pénible à la longue.. tellement que c'est difficile d'arriver au bout du roman. À un certain moment je n'avais qu'une envie, c'était de vite terminer afin de le ranger au plus vite dans ma bibliothèque !
Pour conclure, je dois avouer avoir lu sans comprendre ce que je lisais, enfin... c'est une façon de parler. Je me suis profondément ennuyée. En début de roman nous avons des avis du genre " On apprend beaucoup, on ne rit pas mal. Même les allergiques ". Alors oui on apprend peut-être beaucoup sur les chats grâce aux encadrés qui nous informe sur certaines choses sur eux mais je n'ai absolument pas rigolé une seule fois durant ma lecture. Un autre avis aussi en début de roman que je trouve vraiment mais alors pour le coup, vraiment mensonger c'est " Voici tout ce que avez toujours voulu savoir sur ce que votre chat pensait de vous ! ". Non, non et non je ne sais toujours pas et c'est malheureusement ce que j'attendais de ce roman..!
Voilà tout ce que je pouvais dire sur " Comment aimer son maître quand on est un chat ". Les seuls points positifs que je peux vous donner et encore, ils sont minimes c'est : la couverture que je trouve vraiment mignonne.. les quelques illustrations qu'on peut rencontrer durant notre lecture et bien entendu les encadrés qui nous donnent des informations sympathiques sur nos amis les chats. Mais voilà rien de plus rien de moins.
Un livre que je ne recommande pas malheureusement car il n'y a aucun rapport avec les chats, en tout cas je n'en ai trouvé aucun.. Il y a un autre livre " Comment domestiquer son maître quand on est un chat " du même auteure et personnellement, je ne le lirais pas de suite car j'ai peur de m'ennuyer, encore une fois et d'être déçue.
Lien : http://librairiedubonheur.sk..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
dseverine
  14 novembre 2013
Comment aimer son maître quand on est un chat :
Je m'attendais à un petit livre humoristique et sympa sur comment les chats perçoivent les humains (genre "Nous sommes leurs Dieux, ils nous vénèrent, ils sont nos esclaves") et je me suis retrouvée devant une étude de la sexualité humaine... Bref, rien à voir ! J'ai donc été très déçue et j'ai dû me forcer pour le terminer !
J'ai essayé de me mettre dans la peau d'un chat en essayant de me laisser convaincre d'aimer les humains... A aucun moment je n'ai trouvé d'explication qui corresponde au titre. A près tout, on est en droit de s'attendre à des petits conseils, des choses qui feraient qu'un chat peut aimer son maître (genre: J'ai des croquettes et des caresses tous les jours, il me laisse dormir sur la table de la cuisine, etc...). Et bien si c'est cela que vous attendez de ce livre, passez votre chemin car vous ne le trouverez pas.
Ici, c'est bien un chat qui parle mais il explique juste ce que les humains aiment en s'attardent un peu trop sur leurs vies sexuelles. On a tous les détails de la vie intime des Hommes... mais qu'on a voir les chats là-dedans ?! Bon ok, il y a quelques petits encars explicatifs (et comparatif) concernant nos amis félins, mais, même si j'y ai appris deux-trois trucs, je n'ai pas accroché à la lecture !
Honnêtement, si j'avais voulu lire une étude sur la sexualité humaine, je me serais rendue en bibliothèque et j'y aurais pris un livre adapté à mes recherches. Là, franchement, j'ai été grandement déçue et je trouve qu'autant le titre que la couverture sont trompeuses !
Comment domestiquer son maître quand on est un chat :
Un petit livre assez sympa à lire, plutôt divertissant et qui ne manque pas d'humour. Après la déception suite à la lecture de l'autre partie de ce livre : "Comment aimer son maître quand on est un chat", j'ai enfin trouvé ce à quoi je m'attendais et j'en ai été ravie.
Dans cet ouvrage, un chat étudie les hommes, comparant les différents types de maîtres, et donnant des conseils aux autres chats afin qu'ils puissent avoir la meilleure vie possible en cohabitation avec les bipèdes que nous sommes. Des portraits plutôt intéressants de notre espèce. Je n'ai pu m'empêcher de sourire plusieurs fois, parfois même de rire un peu.
Plusieurs chapitres coupent cette études par thème, c'est très bien écrit. Et un petit plus pour le final : des commentaires (style interview) de chats parlant de leur vie avec les hommes. Super idée ! Dommage qu'il n'y en ai pas un peu plus et qu'il n'y ai pas la participation de chats célèbres.
C'est tout à fait ce à quoi je m'attendais quand j'ai acheté ce livre : Un très bon divertissement. Quelque chose de très facile à lire entre deux romans qui demandent un peu plus de concentration.
Lien : http://bourrasque-de-seve.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          11
x-livres-passion-x
  05 octobre 2013
Cet ouvrage regroupe deux livres : Comment aimer son maitre quand on est un chat d'un côté et Comment domestiquer son maitre quand on est un chat de l'autre. J'ai trouvé l'idée très sympa, le livre est bien travaillé, on a de belles illustrations, des petits encadrés, etc. C'est un bel objet.
Je ne sais pas quoi dire réellement sur ces livres. Je m'attendais à des anecdotes, des histoires drôles comme le disent les citations de personnes, auteurs, magazines connus qui se trouvent au début du livre. Mais j'ai du mal comprendre, ou je n'ai peut-être pas la façon de penser/ le caractère qu'il faut. Je me suis ennuyée, je n'ai pas aimé. On a des phrases et des propos que j'ai trouvé déplacés, qui n'avaient aucun rapport avec les chats. Je me suis même demandé, si le mot « chat » dans les titres était bien pour le félin, et non pas pour autre chose, de plus grivois.
J'ai lu en premier Comment aimer son maitre quand on est un chat, et j'aurais peut-être dû privilégier Comment domestiquer son maitre quand on est un chat. Je me suis tellement ennuyée et tellement détester le premier, que j'ai survolé le deuxième. Je n'aime pas faire cela, mais je n'avais pas envie de retrouver ce que je n'ai pas apprécié dans le premier.
En bref, je pense avoir loupé quelque chose ou mal compris le thème de ce livre, je ne l'ai pas trouvé intéressant et totalement sans rapport avec les félins.
Lien : http://x-livres-passion-x.sk..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          23
bibliobleue
  24 septembre 2013
2 titres tête-bêche
Le narrateur de cet ouvrage est un chat qui développe dans "Comment aimer son maître quand on est un chat" les thèmes indispensables à la survie de son espèce chez l'Homme. Avec un humour exceptionnel, la vie à 2 et + est décortiquée et finement analysée.
Un petit extra avec les TOP 5 "chasse indoor", "jouets commerce" ou encore "sextoys" :
1. plumeau
2. peluche
3. coussin
4. écharpe en mohair
5. bras humain
C'est souvent désopilant et on ne regarde plus son chat du même oeil ensuite.
J'ai tout simplement adoré !
Par contre, je suis beaucoup moins enthousiaste avec le titre "Comment domestiquer son maître quand on est un chat", car il est moins percutant que le précédent ...
A offrir à tous les amis des félins !
Lien : http://bibliobleu.blogspot.fr/
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
aria292aria292   26 janvier 2014
Le chagrin et la tristesse ne sont le propres de l'homme, mais les larmes (et le désespoir) lui appartiennent [...] Mouillées, elles perdent toutes consistances et deviennent d'inutiles jouets un peu dégueulasses [...]brouilleur de piste l'homme peut aussi pleurer de joie. C'est la même eau qui lui coule des yeux, pas de couleur ou de saveur différente. Selon votre rapport à la chose mouillée, vous vous approcherez de lui ou au contraire, ne reviendrez que quand la fontaine oculaire sera tarie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LiliGalipetteLiliGalipette   21 décembre 2014
« Aimons-nous plus le canari que les croquettes ? Le coussin plus que le griffoir ? » (p. 8)
Commenter  J’apprécie          30
LiliGalipetteLiliGalipette   21 décembre 2014
« Je t’aime, donc je te nomme, parce que ton identité m’est chère. » (p. 24)
Commenter  J’apprécie          30
prestonpreston   30 janvier 2016
c est bien mais les chat ne peuvent pas lire!
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : comportement animalVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
14783 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre