AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Bookycooky


Bookycooky
  20 juillet 2014
Neuland-Nevo Eshkol
Le dernier livre de Nevo Eshkol traduit en français, est un livre romanesque de six cents pages, à plusieurs voix,où il pratique le mélange des genres entre trivialité et lyrisme onirique."Neuland"est le nom qu'on a donné à l'Amérique du Sud lors de sa découverte. Un des personnages principaux, Dori y part chercher son père, disparu lors d'un voyage et y rencontrera Inbar, avec qui il poursuivra la recherche du dit père. Plusieurs personnages entrent et sortent de l'histoire, tous ayant une parenté avec Dori et Inbar, sauf Alfredo,détective privé de Dori, personnage sympathique et particulier. Difficile de résumer le livre en quelques lignes, il y a un peu de tout, histoire de famille, partiellement autobiographique, histoire d'amour, histoire d'Israel, celui de Théodore Herzl qui voulait créer l'Etat d'Israel en Argentine, les idées politiques d'Eshkol qui critique la politique de son pays à travers les paroles de ses personnages, aussi des références autobiographiques puisque Eshkol lui-même était officier jusqu'en 1993, et juste après il partit pour l'Amérique du sud afin de panser "ses blessures". Un thème récurrent est "the Road not taken", le choix qu'on a pas fait, non comme une source de regret mais un moyen pour apprendre et reprendre à zéro. Par rapport à ces deux premiers livres, le style a un peu changé, beaucoup de phrases à la "Thomas Bernhard", longues avec répétitions, et peu de ponctuations, et aussi un peu de longueurs. Je trouve par exemple le double imaginaire d'Inbar , Nessia, de trop.
Mais finalement j'ai aimé ce livre, j'aime la façon qu'il sonde l'âme humaine, c'est un grand écrivain!
Commenter  J’apprécie          160



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (12)voir plus