AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9791037110626
336 pages
La Table ronde (30/11/-1)
3.84/5   16 notes
Résumé :
Dix fois nommé aux Oscars, Paul Newman obtient finalement la récompense du meilleur acteur en 1987, pour La Couleur de l'argent. Sa filmographie compte une soixantaine de rôles, parmi lesquels La Chatte sur un toit brûlant, L'Arnaqueur, Le Plus Sauvage d'entre tous, Luke la main froide, Butch Cassidy et le Kid, Le Verdict et Les Sentiers de la perdition. Mais son talent ne s'arrête pas aux plateaux de cinéma. En tant que pilote de course, Newman a remporté plusieurs... >Voir plus
Que lire après La Vie extraordinaire d'un homme ordinaireVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Pour écrire ses mémoires, Paul Newman a choisi le scénariste Stewart Stern pour raconter ses mémoires. Ce dernier avait signé, entre autres, le scénario de la fureur de vivre. Entre 1986 et 1991, les deux amis se rencontrent régulièrement. Même si en 1998, Paul Newman s'en débarrasse, son ami en a gardé une copie. Les enregistrements de ses rencontres ont été retrouvés dans la cave de la maison familiale en 2019.

Après un an de lecture, quatorze mille pages de ce récit ont été produites, le projet d'une biographie a de nouveau surgi. Sa présentation se fait par ordre chronologique, entrecoupée de témoignages très éclairants de membres de la famille, d'amis et de relations.

Le sous-titrage du livre est Une vie extraordinaire d'un homme ordinaire, et d'emblée, c'est la proximité avec l'acteur qui étonne. Peut-être, l'écrit produit à partir d'un oral permet-il cette impression, très agréable !

Le lecteur découvre un homme attachant qui choisit la sincérité pour évoquer sa vie et sa carrière. Arrivé vers la vieillesse, l'homme s'est assagi et peut réfléchir sur le chemin parcouru, les erreurs commises, les rendez-vous manqués et les regrets ressentis. Mais, ce qui affleure au cours des pages, c'est sa fragilité et ses doutes.

Né dans la banlieue résidentielle de Cleaveland avec un père possédant son magasin, Newman-Stern, Paul n'évite pas les blessures. Celles de l'antisémitisme ambiant, il arrive à les dépasser. Celles de parents déséquilibrés resteront à jamais gravées.

Puis, la guerre vint le cueillir vers dix-sept ans. Après, du Pacifique à la faculté, au premier emploi dans un théâtre, à peine rémunéré, sa vie d'acteur était lancée.

Du décès de son fils aîné Scott, Paul l'évoque avec pudeur sans éviter de raconter son sentiment d'impuissance devant son mal-être. Ce sont les témoignages de l'entourage qui éclairent l'étendue complexe de cette relation difficile. Paul évoque aussi ses engagements politiques, ses déceptions.

Son addiction à l'alcool est abordée avec sincérité et les témoignages des amis et de la famille viennent éclairer l'ampleur de celle-ci.

Le dernier chapitre, sa fille l'écrit et raconte les dernières années de sa vie, après les révélations faites dans ses mémoires sonores.

En bref, la biographie de Paul Newman est étonnante d'authenticité, montrant un acteur aimé par tous dont les doutes et les inquiétudes ont motivé le perfectionniste de son métier. Au-delà de sa beauté, qu'il présente plus encombrante que le servant, l'homme demande à être connu. Et La vie extraordinaire d'un homme ordinaire de Paul Newman nous y aide magnifiquement !
Lien : https://vagabondageautourdes..
Commenter  J’apprécie          180
Lire une autobiographie d'une personne célèbre que l'on admire peut s'avérer dangereux car il y a toujours un risque de voir le mythe s'effondrer après avoir découvert certaines révélations. J'évite donc en général mais devant ce regard d'azur, c'est difficile de résister à la tentation d'en découvrir un peu plus sur ce géant du cinéma et franchement, pas un instant je n'ai regretté ma curiosité qui n'a fait qu'enrichir mes connaissances et me faire aimer davantage La vie extraordinaire de cet homme ordinaire. 

Avant que ce livre prenne vie, Paul Newman et son vieil ami, le scénariste Stewart Stern ont enregistré pendant plusieurs années de longues conversations en vue d'une autobiographie. 
D'autres personnes ont collaborés, qu'ils soient d'anciens camarades  d'université et de la marine de Paul, ses deux épouses, son frère et d'autres membres de la famille, des amies, des collègues du Show-business, scénaristes, réalisateurs, acteurs, producteurs, agents, à travers leurs nombreux témoignages, ce qui ajoute au récit une multitude d'anecdotes parfois drôles mais également très touchantes. 
Parfaitement conscient de la chance d'avoir un physique de rêve pour l'univers du cinéma, il n'en demeure pas moins réaliste quand à son talent, lui qui manque de confiance et oeuvrera toute sa vie à donner le meilleur de lui-même, un vrai acharné du travail pour se sentir à la hauteur de la place qu'on lui accorde. 

En nous offrant La vie extraordinaire d'un homme ordinaire, Paul Newman nous donne l'occasion de découvrir le plus beau film de sa vie, la vraie, avec sa famille, ses amis qu'ils soient du cinéma ou pas, sans fards, avec beaucoup d'humilité, et de sincérité, la vraie vie d'un homme devenu une icône du cinéma avec beaucoup de mérite. 
C'est absolument passionnant et pour ma part, le mythe reste intact. 
Commenter  J’apprécie          10
Les mémoires de stars de cinéma ne m'ont jamais particulièrement intéressée. Grâce à ou à cause d'Olivia de Lamberterie qui le recommandait chaudement dans « Le Masque et la Plume », j'ai sauté le pas avec cette « Vie extraordinaire d'un homme ordinaire » regroupant des souvenirs de l'acteur écrits à la première personne, des témoignages de ceux qui l'ont connu et une iconographie qui nous rappelle combien Paul Newman, disparu en 2008, était beau.
Derrière la façade se cache un homme qui doute taraudé par le syndrome de l'imposteur.
Paul Newman naît en 1925 dans une petite ville de l'Ohio dans une famille bourgeoise composée d'un frère aîné, d'un père taiseux et d'une mère cyclothymique qui voit dans son cadet un objet d'ornement.
Toute sa vie il tentera de prouver qu'il est autre chose qu'une apparence. Avant de devenir une immense vedette il a pratiqué de nombreux petits boulots pour être autonome. C'est un peu le hasard, qu'on peut aussi appeler la chance, qui lui ouvre les portes du théâtre, puis du cinéma.
En dehors de son sex-appeal envoûtant, il est perçu souvent comme un être froid et distant. Il tente de rétablir la vérité en admettant qu'il a longtemps été dénué d'émotions, conséquence d'une absence d'affection dans sa jeunesse.
Tout au long de cette autobiographie, il n'a de cesse d'insister sur sa « normalité » ne cachant pas son alcoolisme dévastateur pour son entourage.
C'est en fait la pudeur et la modestie qui semblent le caractériser : - par rapport à son travail : « je suis comme un comptable qui va au boulot tous les matins ».
- par rapport à ses activités philanthropiques dont il ne se vante pas, considérant que donner quand on a beaucoup est une évidence.
Ce ne sont pas ces révélations qui dessinent le portrait d'un homme secret qui sont les plus passionnantes.
Si ce livre présente un intérêt, c'est plutôt du côté de la description de l'industrie cinématographique avec la toute-puissance des studios qui enchaînent ses acteurs qu'il faut chercher.
Cette perspective n'a malheureusement pas été suffisamment fouillée.

EXTRAITS
Je ne crois pas que les gens trop sensibles soient armés pour ce monde.
Paul buvait pour survivre à la nuit.
Je me suis longtemps cru une sous-merde, et ça vient bien de quelque part.



Lien : https://papivore.net/littera..
Commenter  J’apprécie          40
Paul Newman a été le héros de mon adolescence, mais j'avoue que je ne connaissais pas l'homme, c'est l'acteur qui me fascinait et ses rôles, notamment en début de carrière. le texte paru en automne est intéressant puisqu'il s'agit d'enregistrements et souvent de confidences. Savoir que sa notoriété a découlé en partie de la mort de James Dean et comprendre que cela l'a longtemps bouleversé est vraiment troublant et il en parle avec émotion et sincérité. L'ensemble de cet ouvrage, illustré de jolies photos tourne cependant autour de son admiration pour Joanne Woodward, son épouse et muse durant 50 ans. J'aurais aimé qu'il approfondisse davantage sa vie d'acteur et son travail durant les films, mais malgré cette petite déception, c'est un témoignange qui mérite d'être lu.
Commenter  J’apprécie          50
Ce livre, plusieurs fois mentionné de manière positive dans l'émission littéraire le Masque et la plume, ne m'a pas happée ès les premiers chapitres. Peut-être donc, aurez-vous besoin, vous aussi d'un peu de temps pour rentrer dedans. L'enfance, et en général la vie privée des célébrités, ne m'intéressent pas mais dès que Paul Newman commence à faire du cinéma là ça devient passionnant. Alterner la voix de Newman et ce qu'en disent ses proches est une excellente moyen de nous donner accès à cet homme qui se montre fragilisé par son enfance et son manque de culture. Un livre qui donne envie de revoir un film avec l'acteur, pour moi ce fut L'arnaque.
Commenter  J’apprécie          41


critiques presse (2)
LeJournaldeQuebec
16 février 2024
Souffrant d’une dépendance à l’alcool, la célèbre icône du cinéma s’est reproché la disparition de son fils mort d’une surdose. C’est ce que l’on apprend dans un nouveau livre, où ses mémoires sont révélées.
Lire la critique sur le site : LeJournaldeQuebec
SudOuestPresse
20 décembre 2023
Dans son autobiographie posthume, Paul Newman révèle une réalité bien éloignée de l’image de mari et père modèle que donnait l’acteur américain.
Lire la critique sur le site : SudOuestPresse
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
Il y a deux Paul Newman : l'ornement et l'orphelin. L'ornement ne cesse de s'agiter, et l'orphelin, le vrai cœur de moi-même, tente désespérément de suivre, de trouver l'ouverture pour enfin lever la main et crier haut et fort : " Reprends-moi avec toi " .
Commenter  J’apprécie          80
La salle à manger, c'était aussi l'endroit où, lui et moi, on se tapait la tête contre les murs. Littéralement. On faisait ça en cachette, jusqu'à ce que nos parents remarquent le creux dans la cloison. Il faut dire qu'on n’y allait pas de main morte ; on se connaît tellement fort que le plâtre s'effritait sous la tapisserie. On a du bien se bousiller la cervelle. C'était notre mur des lamentations à nous.
Commenter  J’apprécie          32
Des années plus tard, alors que ma carrière commençait à décoller, j'aurais pu me faire passer pour goy en changeant mon nom pour devenir le nouveau Tony Curtis (né Bernard Schwartz). Un nouveau Kirk Douglas ( alias Issur Danielovitch) .(…) J'aurais pu éradiquer ma judéité, effacer purement et simplement toute trace de cette origine qui m'avait causé tant de soucis mais j'ai préféré relever le défi de réussir sous mon vrai nom, de le brandir comme un emblème.
Commenter  J’apprécie          20
Moi, par nature, je n'étais rien. Je n'étais pas un séducteur. Je n'étais pas un sportif. Je n'étais pas un intello. Je n'étais pas un meneur d'hommes. J'évaluais les choses à l'aune de ce que je n'étais pas. Je sentais en moi une lacune impossible à combler, à sonder, à comprendre. Je n'y pigeais rien. Je ne pigeais pas le message.
Commenter  J’apprécie          20
Je n'ai jamais pris plaisir à jouer, à monter sur scène et à me lancer. Ce que j'appréciais,, c'était le travail préparatoire : observer, entrer dans le détail, construire le personnage.
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Paul Newman (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Paul Newman
Attention !!! Nouvel horaire pour l'émission "Le coup de coeur des libraires" sur les Ondes de Sud Radio. Valérie Expert et Gérard Collard vous donne rendez-vous chaque samedi à 13h30 pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • Retrouvez leurs dernières sélections de livres ici ! • • • Les Petits Farceurs - Rentrée littéraire 2023 de Louis-Henri de la Rochefoucauld aux éditions Robert Laffont https://www.lagriffenoire.com/les-petits-farceurs.html • L'Impératrice de Pierre (2) de Kristina Sabaliauskaite et Marielle Vitureau aux éditions de la Table Ronde https://www.lagriffenoire.com/l-imperatrice-de-pierre-tome-2-1.html • L'Impératrice de Pierre (1) Kristina Sabaliauskaite aux éditions de la Table Ronde https://www.lagriffenoire.com/l-imperatrice-de-pierre-vol01.html • 13 à table ! 2024 - 10ème édition De Collectif aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/13-a-table-2024.html • Moi et François Mitterrand/Moi et Jacques Chirac, Moi et Sarkozy, Moi et François Hollande de Hervé le Tellier aux éditions Folio https://www.lagriffenoire.com/moi-et-francois-mitterrand-moi-et-jacques-chirac-moi-et-sarkozy-moi-et-francois-hollande-1.html • de l'amitié (La Petite Collection) de Michel de Montaigne aux éditions Fayard/Mille et une nuits https://www.lagriffenoire.com/de-l-amitie.html • La Vie extraordinaire d'un homme ordinaire de Paul Newman et Serge Chauvin aux éditions de la Table Ronde https://www.lagriffenoire.com/la-vie-extraordinaire-d-un-homme-ordinaire.html • Dictionnaire amoureux d'Albert Camus de Mohammed Aïssaoui et Catherine Camus aux éditions Plon https://www.lagriffenoire.com/dictionnaire-amoureux-d-albert-camus.html • Oeuvres de Albert Camus et Raphaël Enthoven aux éditions Gallimard https://www.lagriffenoire.com/oeuvres-42.html • Mon Petit Dictionnaire de la royauté de Bertrand Deckers aux éditions Robert Laffont https://www.lagriffenoire.com/mon-petit-dictionnaire-de-la-royaute.html • Qui a écrit Trixie ? de William Caine, Olivier Barrot aux éditions Feuillantine https://www.lagriffenoire.com/qui-a-ecrit-trixie.html • le grand livre des avares de Frederick S. Merryweather aux éditions Feuillantine https://www.lagriffenoire.com/le-grand-livre-des-avares.html • Histoire intime de la V République: le sursaut (1) de Franz-Olivier Giesbert aux éditions Gallimard https://www.lagriffenoire.com/histoire-intime-de-la-v-republique-vol01-le-sursaut.html • Histoire intime de la V République: La belle époque (2) de Franz-Olivier Giesbert aux éditions Gallimard https://www.lagriffenoire.com/histoire-intime-de-la-v-republique-vol02-la-belle-epoque.html • Histoire intime de la V République: Tragédie française (3) de Franz-Olivier Giesbert aux éditions Gallimard https://www.lagriffenoire.com/histoire-intime-de-la-v-republique-vol03-tragedie-francaise.html • Au bonheur des mots les plus truculents de la langue française de Daniel Lacotte aux éditions Larousse https://www.lagriffenoire.com/au-bonheur-des-mots-les-plus-truculents-de-la-langue-francaise.html • Une histoire populaire des bistrots de Laure
+ Lire la suite
autres livres classés : cinemaVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus

Autres livres de Paul Newman (1) Voir plus

Lecteurs (69) Voir plus



Quiz Voir plus

Livres et Films

Quel livre a inspiré le film "La piel que habito" de Pedro Almodovar ?

'Double peau'
'La mygale'
'La mue du serpent'
'Peau à peau'

10 questions
7025 lecteurs ont répondu
Thèmes : Cinéma et littérature , films , adaptation , littérature , cinemaCréer un quiz sur ce livre

{* *}