AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de thedoc


thedoc
  07 septembre 2019
Les suffragettes. On a souvent entendu ce terme, on voit ce que cela recouvre mais quel a été, concrètement, le combat de ces femmes ? Sally Nicholls, dans ce roman dédié aux jeunes lecteurs, retrace à travers le destin de trois jeunes filles le combat de plusieurs générations de femmes en Grande-Bretagne.

A la veille du déclenchement du premier conflit mondial, Evelyn, 17 ans, issu d'un milieu bourgeois et conservateur, souhaite faire des études de lettres classique. Las ! Les jeunes filles de bonne famille ne font pas d'études, elles se cherchent un mari ! Mais Evelyn ne l'entend pas ainsi et le mouvement des suffragettes semble correspondre à ses idéaux : lutter pour obtenir plus de libertés et de droits pour les femmes.
May, 16 ans, vit seule avec sa mère, une quaker suffragiste, et pacifiste forcément. Depuis toute petite, May fréquente les cercles féministes, assume son homosexualité naissante et participe activement aux manifestations des suffragistes… toujours pacifiquement.
Nell, 15 ans, vit dans l'East End, l'un des quartiers les plus pauvres de Londres. La famille est nombreuse et très modeste. La jeune fille, elle aussi du mouvement des suffragettes, n'hésite pas à mouiller la chemise et à se jeter dans la mêlée quand il y a nécessité. Elle est, comme disent les hommes, une « hommasse » : masculine, habillée comme un homme, rêvant d'être un homme, elle n'a de cesse d'avoir les mêmes droits qu'eux. Et d'aimer comme eux.
Pour ces trois jeunes filles aux vies et visées totalement différentes, un seul point commun pour obtenir un monde plus juste : le droit de vote pour les femmes. Mais la Grande Guerre va bouleverser leurs idéaux et leurs principes, les plongeant dans un monde où leur combat risque encore d'être remis à plus tard.

Tracts, femmes-sandwichs, grèves de la faim, bastonnades, … des actions pacifistes à celles plus violentes, ce sont quatre de ces quinze années de lutte acharnée des suffragettes qui se déroulent sous les yeux du lecteur. Les trois personnages féminins nous permettent de voir les différentes idées qui circulaient parmi les mouvements militants, révélant souvent des discordances dans les groupes notamment au sujet du recours à l'action alors que le pacifisme était auparavant de rigueur. Mais ce roman, plus largement, met en avant la dure condition des femmes durant la Première Guerre mondiale en Grande Bretagne et les bouleversements qu'elle a entraînés. L'homosexualité, autre grand thème du roman, est également abordée à travers les émois de nos héroïnes. Si les mouvements féministes étaient évidemment un moyen de s'affirmer plus librement pour les lesbiennes, je déplore juste une certaine caricature des personnages… et du coup des féministes. le roman aurait gagné également en concision et pêche un peu par la volonté de l'auteur de nous citer tous les mouvements de suffragettes… où l'on se perd un peu en début d'ouvrage. L'éditeur nous le conseille à partir de 12 ans… pour un bon lecteur, oui ! Mais je dirais plus 13 ou 14 ans au vu de la longueur et des détails.

Il n'en reste pas moins que les personnages sont attachants dans leur combat et leurs doutes, l'ensemble très documenté avec l'évocation de personnes et faits véridiques, et que ce roman, en rendant hommage à ces femmes qui se sont battues pour l'égalité, peut être une bonne source pour débuter un débat sur l'histoire du droit de vote des femmes… finalement obtenu en 1918 pour les femmes britanniques de plus de 30 ans. Ce n'était que le début d'une longue histoire…

Merci à Babelio et aux éditions Hatier pour l'envoi de ce roman, soutenu par Amnesty International.
Commenter  J’apprécie          292



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (29)voir plus