AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de ange77


ange77
  18 avril 2016
《Les orcs sont de retour !
Stryke, capitaine de la légendaire unité de combat des orcs Renards, s'est retiré avec ses camarades loin des hommes, dans un sanctuaire protégé où ils mènent désormais une vie tranquille. Jusqu'à cette terrible nouvelle : la redoutable sorcière Jennesta, leur ancienne maîtresse, a survécu. Et elle entend bien exterminer tous les orcs, les Renards en premier. Stryke et sa bande, agrémentée de quelques novices, sont de nouveau sur le pied de guerre. Grâce aux instrumentalités, ces puissants artefacts magiques, les mercenaires vont se lancer dans un périple entre les mondes pour sauver leur race…》

Ce cycle se compose de trois titres ;
Tome 1 : Armes de destruction magique.
Tome 2 : L'Armée des ombres.
Tome 3 : Inferno.

Voilà une saga riche en rebondissements, en actions (dixit David Gemmell en personne), en combats épiques, en suspense haletant... Bref, une véritable pépite de fantasy !
Où l'on croise pléthore d'espèces fantasmagoriques ; bien évidemment des orcs, mais aussi des sorciers, des nains, des elfes, des gobelins, des kelpies, j'en passe... et même des zombies et un Krake.
Le tout dans une myriade de mondes différents superbement décrits, sans jamais tomber dans l'ennui, tant il se passe toujours quelque chose de nouveau, de terriblement angoissant ou d'extrêmement passionnant.

"Le voile qui sépare les mondes est aussi fin que de la gaze, aussi infranchissable qu'un océan. Il flotte entre un nombre incalculable de réalités, une infinité de têtes d'épingle scintillantes piquées sur le velours du firmament. Si on pouvait les observer de près, on se rendrait compte que ces têtes d'épingle sont des globes - certains de roche nue, d'autres en proie à une intense activité volcanique ou recouverts de glace. Et que quelques-uns abritent de la vie."

Les amateurs du genre ne pourront qu'apprécier l'écriture immersive de Stan Nicholls. Cet auteur né à Londres en 1949 possède un don irréfutable de conteur fantastique. On ne peut que tomber dans ses filets magnifiquement tissés avec tant de savoir-faire qu'il est juste impossible de lutter, pour peu que l'on aime ce style-là.
Une plume attractive et dynamique ; un panel de personnages tantôt réellement attachants tantôt insupportables, voire suffisants ; et des décors plus mirifiques les uns que les autres, parfois d'une inouïe beauté ou juste terrifiants, emmènent le lecteur au comble de l'adoration. Littéralement.

"L'elfe leva une main. de sa paume tendue jaillit un rayon d'énergie violette qui frappa le monstre et le changea en nuage de particules aussitôt dispersées par le vent.
(...) Partout et systématiquement, la vie courtise la mort."

Depuis plus de trente ans, Nicholls est l'une des figures de proue les plus remarquables de la SF et de la Fantasy britanniques. Lecteur, anthologiste, journaliste et critique, il a été le premier manager de la célèbre et mythique librairie londonienne 'Forbidden Planet'.
Orcs, son premier cycle, est un best-seller international vendu à plus d'un million d'exemplaires.

En ce qui me concerne, c'est une totale réussite sur toute la ligne. Je n'ai absolument rien à reprocher à ce récit des plus captivant et addictif, et qui à mes yeux mériterait bien plus de cinq étoiles si c'était possible.


Il faut néanmoins savoir qu'il s'agit ici d'un second cycle - le premier étant sobrement baptisé "Orcs", et contenant pareillement à celui-ci trois tomes - mais que l'on peut, tout comme moi, y plonger sans avoir lu la trilogie précédente car l'auteur nous livre d'entrée un excellent résumé très complet des événements passés.


Pour une description plus pertinentes de chacun des trois épisodes de cette fabuleuse histoire, je vous renvoie aux critiques d'Exodar, avec qui j'ai notamment pris énormément de plaisir à lire le dernier tome ;)
Commenter  J’apprécie          214



Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Ont apprécié cette critique (20)voir plus